Annonce

Réduire
Aucune annonce.

24 heures du Mans 1956

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • tipo 151
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Pierre ou Jean Hémard ?

    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Pierre Flahaut et Pierre Hémard effectuent le meilleur début de course des petites cylindrées.
    Ils sont éliminés peu après 22 heures, moteur cassé.

    Pierre Flahaut est présent au Mans depuis la reprise de 1949.
    La Delahaye qu'il pilotait avec André Simon avait alors un moment occupé la tête de la course.

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    En attendant d'en savoir plus sur Marceau Escubès, on continue

    n°49 Panhard X89 Panhard Pierre Hémard – Pierre Flahault





    Laisser un commentaire:


  • SONIST
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    petite annonce dans un vieux n°? de Sport - Auto, dans laquelle il donnait son nom et adresse . Après ce n'est qu'une question de recherche dans les "état civil".

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Envoyé par SONIST Voir le message
    Ses prénoms dans l'ordre : Joseph Marceau ESCUBES 1910/2005
    Merci Sonist . D'où teniez vous cette information, Escubès au lieu de Escules ?

    Laisser un commentaire:


  • SONIST
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Ses prénoms dans l'ordre : Joseph Marceau ESCUBES 1910/2005

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Marceau Escubès ici:
    http://www.vatvat.net/article-25728935.html

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    J'ai trouvé, le pilote au pesage c'est Aquilino Branca.



    Ici en 1959 à Monaco



    En 1962 debout à droite



    Pilote de la 47 au Mans



    D'ailleurs dans Ouest-France du 29 juillet Escubès-Branca cité dans la chapitre abandons

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Envoyé par SONIST Voir le message
    Pour la 47 je penche pour GUILLAUD sur la photo. Par contre pour son copilote il s'agit de Marceau ESCUBES avec un B.
    Pour la 48 il me semble que Marcel LAUGA est sur la 1ère photo à gauche au milieu du groupe de trois personnes . Peut-être DURIF au volant ?
    En effet la presse de l'époque L'Argus, Ouest-France, Le Maine et L'Equipe précise Escubes.

    Une erreur entretenue depuis des lustres surement.

    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Envoyé par SONIST Voir le message
    ... Marceau ESCUBES avec un B...
    Avec un L dans les bibles, 24H en piste, RSC, Quentin Spurring etc...
    Je n'arrive pas à trouver trace du personnage.
    Tu peux nous en dire plus ?

    Laisser un commentaire:


  • SONIST
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Pour la 47 je penche pour GUILLAUD sur la photo. Par contre pour son copilote il s'agit de Marceau ESCUBES avec un B.
    Pour la 48 il me semble que Marcel LAUGA est sur la 1ère photo à gauche au milieu du groupe de trois personnes . Peut-être DURIF au volant ?

    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Comme la voiture sœur, celle ci est pilotée par deux français.
    Si Marcel Lauga reviendra en 1958, on ne reverra pas en piste au Mans Jean-Michel Durif.
    Abandon moteur cassé en milieu de nuit.
    En début de course, les deux Moretti ont du mal à suivre le train des DB, ni même celui de la VP ou de la RB.
    La marque ne reviendra pas au Mans.

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    n°48 Moretti 750GS Moretti Marcel Lauga – Jean-Michel Durif





    pas de photo de Durif

    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Marceau Escules et François Guillaud font ici leur seule apparition au Mans.
    Abandon sur problèmes électriques en début de nuit.

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    n°47 Moretti 750GS Moretti Marceau Escules – Francis Guillaud



    Un des pilotes, mais lequel ? Le même qui conduit au pesage.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X