Annonce

Réduire
Aucune annonce.

24 heures du Mans 1956

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • camerat
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Envoyé par tipo 151 Voir le message
    12 Heures de Reims 1954.
    Au volant, Duncan Hamilton.
    En compagnie de Tony Rolt, ils terminent deuxièmes à 8 tours de la voiture soeur de Graham Whitehead-Ken Wharton.
    J'avais bien senti. Merci Tipo 11

    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    12 Heures de Reims 1954.
    Au volant, Duncan Hamilton.
    En compagnie de Tony Rolt, ils terminent deuxièmes à 8 tours de la voiture soeur de Graham Whitehead-Ken Wharton.

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Envoyé par CMTARGA Voir le message
    Ce n'est assurément pas la N°2 de FRERE après son départ mouvementé ....les dégats étaient bien plus importants la preuve...


    Bravo CAMERAT pour ton initiative du départ de 1956 ...si c'est aussi fouillé que 1965 ça promet
    Il y avait plus de doc en 1965, ici cela restera succinct.

    Laisser un commentaire:


  • olivier5764
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    C'est Mike Hawthorn.

    Laisser un commentaire:


  • Se-bastien
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Envoyé par camerat Voir le message
    Il y a cette photo d'une D n°2 accidentée à l'arrière qui n'est pas celle de Frère pendant les 24H (on verra une photo plus tard) mais je ne suis pas sur que cela soit au Mans, la peinture semble mat et le dessin du 2 n'est pas le même.

    Au vue de la forme de la tribune de droite ça ressemble pas à celle du Mans 1956...Peut etre Silverstone, une type D avec le #2 à participé à cette course en mai 1956 : http://www.racingsportscars.com/phot...5-05-5917.html

    Laisser un commentaire:


  • Se-bastien
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    ...
    Dernière modification par Se-bastien, 01 octobre 2018, 15h01.

    Laisser un commentaire:


  • CMTARGA
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Ce n'est assurément pas la N°2 de FRERE après son départ mouvementé ....les dégats étaient bien plus importants la preuve...


    Bravo CAMERAT pour ton initiative du départ de 1956 ...si c'est aussi fouillé que 1965 ça promet

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Envoyé par tipo 151 Voir le message
    Pas de forfait de dernière minute, mais 49 voitures seulement au départ, comme prévu à l'issue du pesage.
    À noter toutefois que Desmond Titterington ayant accidenté sa voiture pendant les essais, Paul Frère part sur le mulet du team Jaguar.
    Il y a cette photo d'une D n°2 accidentée à l'arrière qui n'est pas celle de Frère pendant les 24H (on verra une photo plus tard) mais je ne suis pas sur que cela soit au Mans, la peinture semble mat et le dessin du 2 n'est pas le même.

    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Pas de forfait de dernière minute, mais 49 voitures seulement au départ, comme prévu à l'issue du pesage.
    À noter toutefois que Desmond Titterington ayant accidenté sa voiture pendant les essais, Paul Frère part sur le mulet du team Jaguar.

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    On va faire le départ de 1956.





    La gendarmerie était de sortie

    Laisser un commentaire:


  • ferrari p4
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Bonjour, flûte, je me suis trompé de marque……………………. bof, c'était une italienne, je me rattrape aux branches comme je peut!!! Forza FERRARI!!!!!!! Bon, concernant ces FAURE, merci de votre part si vous pouvez faire avancer les recherches. Je crois qu'ils étaient de la Drôme ou Ardèche, bref, dans ce coin là.

    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Envoyé par ferrari p4 Voir le message
    .... En 1956, voir le détail de cette année là par Camerat, il y eut un René FAURE qui prit le départ des 24h00 sur une Osca....
    Sur une Stanguellini.
    Entre 55 et 59, René-Philippe Faure prend 5 fois le départ au Mans, toujours au volant d'une Stanguellini.

    Laisser un commentaire:


  • ferrari p4
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Bonsoir, je cherche un contact avec la famille FAURE, sans savoir si il y a un lien familial entre eux, je compte sur vous pour m'éclairer. En 1956, voir le détail de cette année là par Camerat, il y eut un René FAURE qui prit le départ des 24h00 sur une Osca. Ce René Faure serait il le père ou un frère de Jean Faure qui dans les années 60/70 pilotait en c/c et en circuit avec une monoplace de sa construction, les JEFA, je de Jean fa pour Faure. Dans les années 90/10, il y eut un Ludovic Faure, vainqueur d'un volant Elf et qui pilotait très bien ses monoplaces. Après une absence de quelques années, il participa à des épreuves de camions. Depuis 2015, il me semble qu'il a complètement arrêté la compétition. Quelques uns d'entre vous peuvent peut être m'éclairer? D'avance, merci.

    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Envoyé par camerat Voir le message
    n°53 Stanguellini Bialbero Stanguellini Georges Guyot – Pierre Duval
    Abandon dès la quatrième heure de course, moteur cassé.
    Curieux comme chez Moretti et Osca, les équipages Stanguellini sont 100% français.

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Y a du rab.

    La DB n°44 avec ses 2 pilotes.



    Donc voila Carpentier

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X