Annonce

Réduire
Aucune annonce.

24 heures du Mans 1956

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • camerat
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    On en a déjà parlé, la DB n°44 sort au Tertre Rouge au 2e tour et n'ira pas plus loin.







    Soit 4 abandons en 2 tours, dont 3 favoris.

    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Paul Frère dans le journal ''Les Sports'' :

    «L’Homme se grandit en avouant sa faute

    Mea Culpa

    La superbe victoire qu'a remportée la Jaguar de l'Écurie Écosse est heureusement arrivée à atténuer quelque peu l'horrible sentiment de culpabilité que j'ai éprouvé après avoir mis ma Jaguar hors combat et avoir entrainé dans mon malheur celle de mon coéquipier Fairman. Par ma faute, une firme qui m'avait témoigné sa confiance en me choisissant parmi des dizaines de candidats possibles pour conduire une de ses voitures dans la plus grande course du monde, ne disposait plus, dès le départ que d'une seule voiture. Et avant même que j'eusse, à pied, rejoint le stand, cette voiture s'arrêtait et perdait plusieurs tours !
    …..
    pas d'excuse valable dans les cinq premières minutes d'une course de vingt-quatre heures.
    …..
    dès que j'appliquai les freins après avoir franchi la butte menant vers les ''S'' du Tertre Rouge, je me rendis compte que je ne pourrais jamais les prendre : la pluie qui tombait depuis quelques minutes y avait rendu le revêtement, peut-être encore un peu trop neuf, bien plus glissant que le reste du circuit, et que jamais je ne pourrais ralentir suffisamment avant d'aborder le virage. Comme prévu, je me mis en travers dans le premier virage-à gauche-et allai violemment heurter en marche arrière les fascines se trouvant à l'extérieur de la courbe.
    ….
    heureusement, personne ne fut aucunement blessé dans ce triple carambolage.

    Remportée par une voiture d'un modèle commercialisé et appartenant à une organisation entièrement distincte de l'usine, la victoire de Jaguar n'en a été que plus probante.
    ….
    les résultats de la course n'ont pas été complètement faussés par la mêlée du deuxième tour.
    Mais à tous ceux qui en furent, je présente mes plus humbles excuses.»

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Au 2e tour, toujours dans le S du Tertre Rouge, passent la Jaguar de Hawthorn puis les 2 Aston-Martin de Moss et Walker suivi de la Jaguar n°4 de Flockhart. Arrive Paul Frère sur la Jaguar n°2 qui est surpris par l’humidité agravée de la piste dans la descente du Dunlop et comprend qu’il ne passera pas le premier virage à gauche, il balance sa Jaguar en tête à queue et heurte les fascines extérieures de l’arrière, se retrouve dans le sens de la marche avec un arrière très chiffonné.





    Jack Fairman surpris par la sortie de Frère freine brutalement, se met en travers plus tôt avant le virage et stoppe sans rien toucher.



    C’était sans compter sur De Portago qui arrive en vrac sur Fairman et heurte l’avant de la Jaguar avec le côté gauche de sa Ferrari.













    Sur la Ferrari le radiateur d’huile est touché.



    Les 3 pilotes repartent pour dégager le “S”



    Fairman va jusqu’au stand mais le chassis est cassé à l’avant et la voiture est retirée.



    Paul Frère sait que sa voiture est trop abimée pour continuer, il stoppera dans les Hunaudières dans un endroit moins dangereux que le Tertre Rouge.



    C’est fini aussi pour la Ferrari qui s’arrête définitivement avant les stands.

    Dernière modification par camerat, 03 octobre 2018, 23h00.

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Il suffisait de regarder le film de l'Ina pour avoir l'ordre de passage au Tertre Rouge au 1er tour.
    J'avais faux, un manque de 6 voitures entre ma 1ere et 2e photo.


    L'ordre est:
    8, 9, 4, 1, 15, 16, 2, 12, 3, 11, 28, 10, 6, 31, 14, 29, 5, 35, 7, 19, 32, 17, 23, 36, 20, 26, 21, 22, 27, 30, 34, 37, 33, 25, 44, 42, 40, 45, 41, 46, 52, 50, 47, 24, 53, 48, reste 18, 49 et 51.

    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Avec Louis Héry sur la #51 qui se tue deux heures plus tard à Maison Blanche.

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Possible que cette photo de L'Automobile montre les 2 Panhard 49 et 51 au moment du départ, le piéton devant me laisse penser cela.

    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    La XK140 #6, quatrième à l'attaque de la courbe Dunlop ne sort des ''S'' qu’en 18ème position+.
    Même remarque pour la Jaguar belge #5 qui certes ne part pas très bien, en 10ème position, et qui va jusqu’à rétrograder en 22ème dans les ‘’S''.

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Premier passage dans les S du Tertre Rouge.
    Sont déjà passés 1, 2, 3, 4, 7, 8, 9, 11, 12, 15, 16, 19, 23, 28, 32, 35 mais je ne sais pas dans quel ordre.

    Suivent 10, 6, 31, 14, 29, 5,



    36, 20, 26, 21, 22, 27, 30 je suppose,



    34, 37, 33, 25,



    44, 42, 40, 45, 41,



    46, 52,



    50, 47, 24, 53, 48,



    manque les 2 Talbot 17 et 18 et les 2 Panhard 49 et 51
    Dernière modification par camerat, 02 octobre 2018, 09h12.

    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Beau départ également de la XK140 et de la voiture des futurs vainqueurs.
    Stirling ne va pas longtemps rester en tête. Mike Hawthorne prend le commandement dans les Hunaudières.

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Je n'ai jamais vu un départ type Le Mans (je ne compte pas Le Mans Classic), quel regret.

    La suite demain.

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Moss est assurément le meilleur sprinter
    Phil Hill est déjà dans sa voiture, comment a-t-il fait ?































    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Il ne doit pas faire très chaud au moment du départ. Seul Paul Frère (en deuxième position avec son casque jaune) est en chemise Lacoste. Les autres pilotes semblent souvent porter un blouson sur leur chemise ou combinaison. La piste à l'air humide, il doit ou a du tomber un petit crachin.

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    Envoyé par tipo 151 Voir le message
    J'ai l'impression que c'est Phil Hill qui semble jouer les Jacky Ickx avec 13 ans d'avance.
    Stirling Moss en 8ème position sur l'épi est comme d'habitude le plus rapide. Sur la 4ème photo, on le devine en train de freiner sa course avant de sauter dans sa voiture.
    Quant à Colin Chapman, sur la dernière photo, il marche sur son siège avant de s'y asseoir.
    Je n'ai pas de photo où Phil Hill traverse en solitaire.

    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    J'ai l'impression que c'est Phil Hill qui semble jouer les Jacky Ickx avec 13 ans d'avance.
    Stirling Moss en 8ème position sur l'épi est comme d'habitude le plus rapide. Sur la 4ème photo, on le devine en train de freiner sa course avant de sauter dans sa voiture.
    Quant à Colin Chapman, sur la dernière photo, il marche sur son siège avant de s'y asseoir.

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 heures du Mans 1956

    C'est parti, on court.
    Sauf le 10











    Dernière modification par camerat, 01 octobre 2018, 17h40.

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X