Annonce

Réduire
Aucune annonce.

1970 Carnet d'un Passionné

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • 26 AVRIL

    AMON ENFIN
    Je ne sais comment Chris AMON a fait ? Toujours est-il qu'il a réussi à la fois à signer la pole position du DAILY EXPRESS TROPHY à SILVERSTONE et à gagner la course le dimanche alors que le samedi il était au 1000 KM de MONZA comme on vient de le voir. Toujours est-il que voilà un weekend bien rempli pour le néo-zélandais et heureusement pour lui, les circonstances lui ont été ( pour une fois) très favorables grâce à la météo....

    Les organisateurs de ce traditionnel meeting hors championnat du monde qui se situait tout juste une semaine après le cataclysmique GP d'ESPAGNE avaient bien prévu la maigreur de leur plateau F1, aussi avaient-ils pris une double décision. Faire la course sur deux manches avec adition des temps d'une part, d'autre part ouvrir la liste des engagés aux F5000. Ce championnat qui a déjà connu deux manches depuis le début de l'année est basé sur des monoplaces exclusivement propulsées par le V8 CHEVROLET de 5000 cm3 avec un poids une fois et demie supérieur à une F1. Il ne s'agit donc pas de voitures particulièrement véloces et techniquement peu développées mais par contre leur prix d'exploitation est raisonnable et à ce titre bon nombre de pilotes et écuries recalées de la F1, y ont trouvé refuge dans l'attente de jours meilleurs. LOLA et McLAREN pour l'essentiel se partagent ce marché qui concerne surtout des pilotes britanniques et les épreuves sont également essentiellement british, c'est pourquoi j'ai considéré que cette discipline n'ayant pas véritablement un caractère international, ne serait pas traitée ici. ( Na ! c'est moi choix un point c'est tout.....)

    Mais revenons à notre course...Le plateau donc de cette épreuve mixte, comprenait 11 F1 et 14 F 5000. Au titre des première manquaient à l'appel FERRARI-BRM-MATRA. BRABHAM,MARCH et TYRRELL n'avaient délégué qu'une seule voiture respectivement pour Black Jack, AMON et STEWART. Par contre LOTUS ( avec 2 72) et McLAREN était au complet cette dernière engageant même une M7 pour Reine WISELL qui à cette occasion faisait ses débuts en F1. COURAGE était également là, malgré sa participation à MONZA lui aussi, avec la DE TOMASO, G.HILL avec la LOTUS de Rob WALKER et LOVELY sur la sienne. En F5000 tous les protagonistes étaient là à commencer par les leaders de ce championnat GETHIN-GANLEY-McRAE sur des McLAREN, HAILWOOD et GARDNER sur des LOLA ainsi que HOBBS et Trevor TAYLOR sur les SURTEES officielles.

    Donc avant de s'envoler pour MONZA, AMON réussit le meilleur temps devant l'autre MARCH de STEWART et HULME alors que les LOTUS 72 et la DE TOMASO arrivées en retard ne tournèrent que sur piste humide d'où des positions de grille peu flatteuses. Cette situation permit à GETHIN et sa F5000 de décrocher le 4ème temps. La pluie n'ayant pas cessé, aucune amélioration n'arriva le samedi si bien que le néo-zélandais retrouvait le dimanche la meilleure position sur la grille de la première manche de 26 tours. Au départ si HULME démarrait en tête dès la fin du premier tour, AMON pointait déjà à la première place et il n'allait plus la perdre alors que HULME s'arrêtait dès le 3ème tour. BRABHAM qui suivait lui tombait en panne de moteur si bien que STEWART, mal parti, héritait de la seconde place. GETHIN et sa  F5000 était de ce fait un surprenant 3ème mais c'était sans compter sur la vélocité très supérieures des F1 parties en fond de grille. A ce jeu Piers COURAGE, dernier au départ, réussit une remontée époustouflante sur sa DE TOMASO pour finir à cette 3ème place. Et comme McLAREN et RINDT eux aussi doublèrent la pataude F5000, GETHIN meilleur de sa catégorie finira 6ème.

    Dans la seconde manche, dont le départ était de façon très injuste donné dans le même ordre que la première ( tout au moins pour ceux pouvant le faire ce qui n'était pas le cas de BRABHAM), c'est cette fois STEWART qui partait en tête, AMON à son tour loupant son envol et étant précédé par GETHIN. Mais bien vite le néo-zélandais se débarrassait de la F5000 pour se retrouver rapidement dans les roues de l'écossais. S'engageait alors un lutte farouche entre les deux MARCH et le champion du monde en titre conserva sa position jusqu'au bout. Mais à l'adition des deux manches AMON ayant pris un avantage substantiel lors de la première, était déclaré vainqueur ce qui constituait une première en F1 pour lui. Enfin! STEWART remportait donc la seconde manche et finissait second au général et COURAGE qui une nouvelle fois fit une remontée météorique profitait des ennuis de HULME ( panne d'essence) pour s'octroyer la troisième marche du podium final. Finalement la meilleure F5000 était la LOLA de HAILWOOD, le pauvre GETHIN, pourtant meilleur représentant et de loin de la discipline, ayant cassé son moteur sur la fin.

    Départ de la première manche à 4 de front. Amon ( à droite) le plus prompte s'envole on ne le reverra pas.


    Dans la seconde farouche bagarre de MARCH: STEWART devant AMON



    Chris AMON la victoire tant attendue ( malheureusement hors championnat)


    COURAGE et la DE TOMASO éblouissant


    HAILWOOD et sa "grosse" LOLA chanceux vainqueur en F50000 et 7ème au général


    GETHIN ( McLAREN F5000) brillant et malchanceux
    Dernière modification par CMTARGA, 11 février 2020, 10h12.

    Commentaire


    • Envoyé par CMTARGA Voir le message
      26 AVRIL
      HAILWOOD et sa "grosse" LOLA chanceux vainqueur en F50000 et 7ème au général
       F50000 ce la fait un très gros Chevrolet, restons à F5000...
       
      Avant c'était mieux

      Commentaire


      • Envoyé par camerat Voir le message
         F50000 ce la fait un très gros Chevrolet, restons à F5000...
         
        5000 ttc 

        Commentaire


        • F2 à MONTJUICH

          La 3ème manche du championnat d'Europe a lieu sur le magnifique et périlleux circuit catalan et Derek BELL va y affirmer sa position de leader de façon incontestable.

          Mais au paravent passons en revue les forces en présence et ce sera relativement simple.Tous les protagonistes sont là sauf les pilotes de notoriété notamment ceux de la F1 retenus à SILVERSTONE. De ce fait pas de RINDT ni STEWART ou BRABHAM et BMW, à défaut de ses vedettes, alignait HAHNE et QUESTER. Par contre PESCAROLO au vu de sa performance paloise renouvelait l'expérience Bob GERARD et il ne le regrettait pas en signant la pole devant BELL et WATSON tous donc sur des BRABHAM BT30. La performance du français était d'autant plus remarquable qu'il ne participa qu'à la seule toute dernière séance d'essais du dimanche matin car arrivant comme BELTOISE directement des 1000 km de MONZA. FITTIPALDI ( LOTUS) et CEVERT (TECNO) était en seconde ligne, PETERSON suivait, montrant les progrès de la MARCH et BELTOISE avec la PYGMEE se retrouvait en milieu de grille.

          Dès le départ la BRABHAM orange de Derek BELL bondissait en tête et elle la gardera tout au long des 45 tours de la course. Mais ce ne fut pas une promenade de santé pour le britannique soumis à la pression constante d'un PESCA entreprenant, jusqu'à la mi course, lorsque le moteur de ce denier fit des siennes provoquant un tête à queue dont le barbu si tira rapidement pour rester en 3ème position qui devient seconde, lorsque CEVERT, qui avait profité des ennuis de son compatriote, dû abandonner suite à une sortie provoquer par une crevaison. Derrière SCHENKEN-REGAZZONI et FITTIPALDI s'étaient entredéchirés mais les deux premiers ayant renoncé, c'est le brésilien qui montait sur la troisième marche du podium signant ainsi son premier grand résultat dans la discipline. QUESTER avec la seule BMW en course (HAHNE forfait moteur cassé) finissait 5ème derrière la BRABHAM de WIDDOWS et REUTEMANN également sur BRABHAM empochait le point de la 6ème place. Quant aux PYGMEE, BELTOISE s'était retiré et JABOIULLE finit à une lointaine 11ème place.

          Au départ PESCA à gauche résiste mais BELL s'impose


          Derek BELL et la BRABHAM de WHEATCROFT leader du championnat


          Joli trio à Barcelone FITTI-BELL-PESCA



          CEVERT dans le coup avec la TECNO


          Pour l'anecdote E.BRAMBILLA sur une antique FERRARI DINO de 1968

          Commentaire


          • 3 MAI

            AS de Carreau à la TARGA

            La bombe de cette 54ème TARGA FLORIO c'est 24 heures avant les premiers essais qu'elle explosa.....En grand secret, le bureau d'étude PORSCHE avec l'appui du patron Ferry, persuadé que la 917 cher à Ferdinand PIECH est incapable d'affronter les méandres de la TARGA FLORIO si ce n'est ceux du NURBURGRING, a pondu une version ultra courte et légère de la 908 baptisée 903/3 et directement inspirée des bergspyders de la marque. Ce sont donc 4 barquettes 908/3 qui sont présentées à la presse et au public chacune affublée d'un as. SIFFERT-REDMAN / RODRIGUEZ-KINNUNEN et un équipage inédit ATTWOOD-WALDEGAARD chez WYER sont respectivement as de carreau, de trèfle et de pique. ELFORD qui fait équipe avec HERRMANN est as de cœur sur la seule PORSCHE AUTRICHE qui a aussi amené une 917 au cas où.... et certainement à la demande de PIECH qui ne désarme pas pour autant.

            En face FERRARI se contente d'une seule auto qui est une grosse et classique 512 que vont se partager GIUNTI et Nino VACCARELLA sur lequel semble reposer l'argument principal du Commendatore pour contrer l'armada PORSCHE qui en plus peut compter sur les 908/2 de l'équipe MARTINI dont l'une est pilotée par Gérard LARROUSSE. MATRA absente, ALFA-ROMEO aurait dû être le favori de la catégorie proto 3litres si ce n'est la mauvaise surprise concoctée par WEISSACH. Quoi qu'il en soit la firme milanaise avait expédié en Sicile 3 barquettes 33 pour les maintenant habituels DE ADAMICH-COURAGE et GREORY-HEZEMANS plus une pour le très expérimenté Umberto MAGLIOLI associé à NANNI GALLI. ABARTH engageait également une 3000 cm3 pour ORTNER et MERZARIO prêté par FERRARI. Enfin LANCIA pour faire bonne figure engageait en GT une FULVIA gonflée pour son pilote fétiche Sandro MUNARI associé au fils MAGLIOLI. Celle-ci devait affronter une meute de 911 plus ou moins bien préparée.

            Aux essais les 908/3 de SIFFERT et ELFORD démontrèrent d'entrée qu'elles seraient difficiles à battre et VACCARELLA malgré son excellent 3ème temps était distancé de plus de 30 secondes sur les 70 kilomètres du circuit des Madonies.

            Il a beaucoup plu avant le départ et si les vannes sont fermées au baisser du drapeau, les routes sont encore très humides et ce terrain glissant convient parfaitement à un rallyman encore en activité comme Gérard LARROUSSE qui boucle le 1er tour en tête. A l'inverse ELFORD pourtant lui aussi rallyman sort au bout de 15 kilomètres seulement et c'est l'abandon...Il en est de même pour le vétéran MAGLOLI et son ALFA. A la fin du premier tour donc, 1er LARROUSSE, 2ème SIFFERT, 3ème KINNUNEN. VACCCARELLA n'est que 6ème derrière un excellent VAN LENNEP sur la PORCHE 908 de LAINE et Piers COURAGE très à l'aise avec son ALFA. Les routes étant devenues complètement sèches la 908 MARTINI va perdre de sa superbe et c'est KINNUNEN qui va s'emparer du commandement, SIFFERT ayant perdu du temps lors des ravitaillements. GIUNTI qui a pris le relais de Nino est plus à l'aise sur ce terrain sec et commence à remonter d'autant que la stratégie des ravitaillements joue pour le moment en faveur de la FERRARI qui ne s'arrête que tous les 2 tours pour un ravitaillement complet alors que chez PORSCHE ce n'est que tous les 3 tours mais il est prévu un splash de 20 litres à mi parcours du circuit à chaque tour. Il faut donc attendre que la course avance pour avoir une situation plus claire. RODRIGUEZ malade qui a relayé son coéquipier finnois particulièrement brillant pour ses débuts à la Targa sera incapable de suivre le rythme, aussi est-ce le duo SIFFERT-REDEMAN qui prend le relais en tête devant la FERRARI 512 qui s'accroche malgré tout et surtout grâce à la bravoure de ses pilotes. VACCARELLA poussé à bout, commit une petite erreur qui faussa la direction et la rosso retomba à la 3ème place derrière le duo WYER. LAINE et VAN LENNEP finirent à une brillante 4ème place alors qu'une seule ALFA franchit la ligne d'arrivée en 7ème position seulement ( DE ADAMICH-COURAGE). Enfin signalons la victoire de la LANCIA en GT.

            Présentation des 4 minis 908/3 avec leur déco originale et sympa
            [URL=https://www.casimages.com/i/200213091554877462.jpg.html]/URL]

            SIFFERT-REDMAN enfin une victoire


            GIUNTI-VACCARELLA et la FERRARI 512 héros de toute la Sicile


            ALFA-ROMEO battue par une PORSCHE privée...pas brillant!


            LAINE-VAN LENNEP et leur 908 meilleurs des autres: 4ème


            Gérard LARROUSSE un départ en fanfare


            Tout le charme perdu de la TARGA


            LANCIA vainqueur en GT

             

            Commentaire


            • Les autres voitures "usine" à cette course, photos empruntées au site Targapedia très riche en images.




              Cette 917 conduite par Elford aux essais seulement a déjà fait Sebring, Brands Hatch et Monza.


              Gregory- Hezemans


              Abandon d'Elford


              De Adamich- Courage


              Waldegard-Attwood


              Merzario-Ortner


              Kinnunen-Rodriguez


              Casoni-Williams


              Ballestrieri-Pinto
              Avant c'était mieux

              Commentaire


              • Les voitures de réserve, Ferrari et Alfa-Romeo





                Porsche c'est plus compliqué j'y reviendrai ce soir.
                Dernière modification par camerat, 13 février 2020, 18h24.
                Avant c'était mieux

                Commentaire


                • Porsche a amené 4 voitures non pas de réserve mais d’entrainement, même si toutes non mas le « T ».
                  Les plaques se suivent pour les 3 rouges: S-U 3910, S-U 3911 et S-U 3912. La blanche n’a pas de plaque.
                  Les voitures sont rouges pour éviter de se faire caillasser au passage.

                  La 917 est fracassée par un mécanicien après les essais.






                  Une 908/03






                  Une 909 avec un capot avant différent de la version course de côte






                  Une autre 908/03



                  Avant c'était mieux

                  Commentaire


                  • Merci CAMERAT Impressionnante la débauche de moyens de PORSCHE juste pour cette course....ils y avaient mis le paquet  

                    Commentaire


                    • Avant course les 908/03 ne sont pas encore décorées.





                      Le trio Gulf



                      Celle-là je l'aime bien...


                      Dernière modification par camerat, 14 février 2020, 07h24.
                      Avant c'était mieux

                      Commentaire


                      • F2 NURBURGRING

                        Et les stakhanovistes de la F2 sont à nouveau sur la brèche une semaine après BARCELONE. Cette fois il s'agit d'affronter le NURBURGRING ( le grand, le seul, le vrai....) et bien que cette course ne compte que pour du beurre, le plateau une fois de plus est plus qu'impressionnant puisque 40 concurrents étaient alignés sur la grille de départ. Si une nouvelle fois la BRABHAM de COOMBS était absente, c'était pour la bonne cause, STEWART s'en étant allé avec elle, prêcher la bonne parole dans un pseudo GP du JAPON qu'il remporta haut la main sans mériter plus de commentaire. Les TECNO s'étaient elles aussi portée pales l'absence de points explicitant ce renoncement autant que la préparation d'un nouveau modèle. Pour le reste, tout le monde est là. RINDT et sa LOTUS en tête et autant le dire tout de suite il en fera de nouveau un excellent usage car même si il ne décrochera pas la pole ( WESTBURY et sa BT30 s'en chargeant) la course ressembla pour l'autrichien à une promenade de santé tant il domina son sujet. Il est vrai que sur une telle piste l'expérience est prédominante or la plus part de ses adversaires en manquaient tous sérieusement. Quoi qu'il en soit, si aucun d'eux ne pu menacer le pilote LOTUS, une nouvelle fois Derek BELL tira son épingle du jeu en s'adjugeant la seconde place et surprise STOMMELEN lui aussi en parfaite connaissance des lieux, réussissait à se classer en troisième position prouvant également le poids de l'expérience du terrain dans cette performance. Il convient également de préciser que l'allemand avait troqué sa rétive MARCH 702 pour une BRABHAM. Signalons également qu'à cette occasion Patrick DEPAILLER faisait ses débuts sur la PYGMEE dévolue à BELTOISE sans grand résultat pour le clermontois.

                        Chanson connue en F2 ...RINDT devant, les autres...


                        Une BRABHAM en lieu et place de la MARCH et STOMMELEN se retrouve aux avants postes

                        Commentaire


                        • Comme je sais que la F2 ne soulève pas l'enthousiasme général aujourd'hui pour le prix d'une vous en avez 2....

                          6/10 MAI

                          WALDEGAARD TRIPLE en AUTRICHE

                          C'est à croire qu'il suffit que Bjorn WALDEGAARD soit au départ pour être assuré du vainqueur. Trois sur trois qui dit mieux même sans son comparse habituel HELMER remplacé ici par NYSTROM, le géant suédois à la PORSCHE n'a pas fait de détail donnant à la marque allemande une confortable avance au Championnat international des constructeurs dont le RALLYE AUTRICHIEN DES ALPES est la 4ème étape. Pourtant ou peut être grâce aux conditions piégeuses mélangeant, neige, glace, pluie et boue rien ne fut épargné à la cinquantaine d'équipages engagés. Sur cette liste outre Bjorn, PORSCHE comptait également sur ANDERSSON, LANCIA sur LAMPINEN et KALLSTROM, SAAB sur LINDBERG, FORD sur JF.PIOT et enfin ALPINE sur un duo THERIER-DARNICHE celui-ci remplaçant au pied levé ANDRUET blessé au cours des reconnaissances. Dès la fin de la première étape WALDEGAARD et sa 911 comptait une belle avance sur LINDBERG et sa SAAB à l'aise sur ce terrain piégeux et PIOT et son ESCORT très bon 3ème. Certes il y avait déjà beaucoup de déchets, ANDERSSON, LAMPINEN et THERIER ayant disparu. DARNICHE qui faisait un bon début de rallye lui étant retombé à la 9ème place loin des leaders mais au cours de la seconde étape il pu remonter 5ème. Pendant ce temps les trois premiers conservèrent leur position de la première étape pour fini dans le même ordre.

                          Monsieur WALDEGAARD en vadrouille dans la boue et la neige


                          Hakan LINDBERG à l'aise sur un terrain convenant bien à la SAAB


                          PIOT et l'ESCORT prometteur 3ème


                          Déroute pour ALPINE ici DARNICHE au départ

                           

                          Commentaire


                          • Le Rallye Autrichien des Alpes n'est pas un rallye où je conserve la doc. Je ne rajouterai rien de plus à ce que vous avez bien décrit.
                            C'est quoi la suite (demain bien sur…) ? Que je prépare éventuellement .
                            Avant c'était mieux

                            Commentaire


                            • MONACO......

                              Commentaire


                              • Envoyé par CMTARGA Voir le message
                                MONACO......
                                Monaco 1970, on l'avait bien traité fin 2011 avec les photos de Luc Joly. Toutes les images ont disparu aujourd'hui, pas sur que je les retrouve.

                                PS. Je les ai retrouvées, entre 70 à 80 photos, je suis évasif car il y a des doubles. Je ne peux les remettre dans le topic Monaco 70 car c'est Luc qui les avait postées en majorité. Je ne reposterai pas celles de Luc, je n'ai pas son accord (je n'ai pas demandé non plus). On peut y rajouter les images du dernier tour, nombreuses dans les revues.
                                Mais je laisse CMTARGA raconter...
                                Dernière modification par camerat, 14 février 2020, 21h10.
                                Avant c'était mieux

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X