Annonce

Réduire
Aucune annonce.

1970 Carnet d'un Passionné

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Pour changer de la F2....

    BRNO

    Sur le périlleux et très sélectif tracé tchèque de BRNO, Toine HEZEMANS et son ALFA s'imposèrent à nouveau aisément pour la 3ème fois en 4 courses. Ses principaux adversaires les FORD CAPRI et la BMW de SOLER ROIG ayant été contraints à l'abandon. Une BMW ALPINA finit bien seconde mais pas celle régulièrement engagée par l'équipe bavaroise, si bien que le batave est un solide leader du championnat d'Europe. A signaler la nouvelle 4ème place de Christine BECKERS ( ALFA-ROMEO).


    BRNO un cadre unique et typique de ce circuit mi urbain mi campagne



    HEZEMANS devant la CAPRI et les autres...


    Le coupé 2800 CS de KELLENERS-HUBER second


    L'ALFA de Christine BECKERS



     

    Commentaire


    • Pas de reportages photos de Brno dans Autosport ou Autosprint.

      PS mais dans Power Side oui

      Dernière modification par camerat, 02 mars 2020, 12h16.
      Avant c'était mieux

      Commentaire


      • Oui j'ai eu du mal à trouver ces photos quant au récit....Pourtant il fallait en avoir pour affronter ce circuit.....même Christine BECKERS... 

        Commentaire


        • 28/31 MAI

          ALPINE OLYMPIQUES

          La 6ème et déjà avant dernière manche du championnat international des rallyes (suite à l'annulation de la Coupe des Alpes), se déroule en Grèce avec le RALLYE ACROPOLE dont la réputation de casse-voiture va une nouvelle fois s'avérer exacte. Sur les 80 partants, seuls 13 verront l'arrivée et la victoire, que dis-je le triomphe ALPINE, est d'autant plus remarquable, la frêle Berlinette semblant bien peu adaptée à ce terrain extrêmement dur pour les mécaniques. Pourtant à l'arrivée c'est bien un doublé bleu THERIER-VINATIER qui se hisse sur les deux première places du podium complété par la 6ème place de NICOLAS. Mais avant d'en arriver là, d'autres engagés les avaient précédé au classement à commencer par PORSCHE et bien sure WALDEGAARD qui pour une fois trébucha. Le géant suédois était de la partie avec son habituel compère compatriote Ake ANDERSSON et leurs 911 dotées d'un moteur légèrement plus puissant mais comme en suède assistées par l'importateur suédois. Le constructeur allemand n'estimant pas nécessaire de s'investir directement compte tenu de son avance au championnat. Cet excès de confiance coûta cher à ses deux pilotes car l'un et l'autre pourtant aux commandes, furent rapidement contraints à l'abandon, moteur cassé. FORD GB aussi fort occupé par le LONDRES MEXICO ( que je ne traiterai pas) avait délégué à ses filiales, suédoise et française, le soin de la représenter avec deux ESCORT pour Ove ANDERSSON et Jean-François PIOT. Si le premier fut toujours dans le peloton de tête et disputa la seconde place à VINATIER jusqu'au bout, le second réussit à finir in extremis à la 4ème place. Les deux LANCIA FULVIA de MUNARI et BALESTRIERI ne furent jamais dans le coup et abandonnèrent rapidement si bien qu'à la 5ème place venait la grosse surprise de ce rallye. En effet FIAT sur le chemin de son vrai retour à la compétition avec son coupé 124, ne voulant pas se limiter à des pilotes italiens, voulu tester un nordique en la personne d'Hakan LINDBERG jusque là pilote SAAB. La marque suédoise ayant renoncé à participer à l'ACROPOLE, les italiens sautèrent sur l'occasion pour confier au suédois non un coupé 124 ABARTH, mais une 125 S plus adaptée à priori pour partir en vacances avec femme et enfants que disputer un tel rallye. Toujours est-il qu'il en tira un si beau parti, qu'il fut immédiatement intégré au team italien. Reste à raconter la course de nos bleus. Une fois débarrassé des PORSCHE, THERIER pris le commandement avec autorité ne laissant à personne le soin de mener et sans ennui particulier, il remporta un second succès de grande renommée. VINATIER subit tout simplement la loi de son jeune équipier et NICOLAS, lui fut victime d'un embrayage capricieux expliquant son classement plus lointain.

          Jean-Luc THERIER-Marcel CALLWEART et la berlinette 1600, la victoire leur va si bien.


          FORD ESCORT attention elle devient compétitive ici PIOT-TODT 4ème


          PORSCHE-LANCIA la même déroute


          Hakan LINDBERG et sa modeste FIAT 125S l'exploit du rallye.

           

          Commentaire


          • Je rajoute seulement Waldegard



            Ake Andersson en couleur



            Vinatier



            Ove Andersson


             
            Avant c'était mieux

            Commentaire


            • C'est déjà pas mal.....demain INDY.........

              Commentaire


              • Bonjour, qui est la personne debout près de l'Alpine n°2 dans le post de 9h05. Ce n'est pas Thérier? Ni Callwaert?

                Commentaire


                • Thérier jeune  

                  Commentaire


                  • Bonsoir, merci pour la réponse. Je ne retrouve aucun de ses traits. J'ai vraiment la vue qui baisse….

                    Commentaire


                    • FERRARI P4 : pour s'en convaincre...
                      1.jpg2.jpg

                      Commentaire


                      • 31 MAI

                        INDIANAPOLIS: UNSER une histoire de famille



                        Comme vous le savez tous, les 500 Miles d'INDIANAPOLIS ce n'est pas que la course du dernier dimanche de mai, le "mémorial day" aux US, c'est tout le mois de mai avec ses multiples essais et qualifications qui se parachèvent par la course proprement dite. C'est à l'occasion de ces essais préliminaires que Denis HULME au volant bien sure d'une McLAREN OFFENHAUSER dont c'était la première participation à la classique américaine, était victime d'un incendie qui faillit être dramatique. Il fut sérieusement brûlé aux pieds et surtout aux mains entraînant son forfait pour les 500 miles et même pour les prochains GP F1. Au terme des multiples séances c'est Al UNSER sur une COLT-FORD ( en fait une LOLA) de l'équipe de Parnelli Jones qui signait la pole de justesse devant Johnny RUTHERFORD ( EAGLE-OFFY) et A.F.FOYT sur sa traditionnelle COYOTE-FORD. Derrière on retrouvait les spécialistes des speedways comme Roger McKLUSKEY, Art POLLARD, Bobby UNSER, Mario ANDRETTI ou Dan GURNEY. Mark DONOHUE pour sa seconde tentative à INDY partait en seconde ligne sur sa LOLA-FORD du TEAM PENSKE. Les McLAREN de Peter REVSON et Carl WILLIAMS beaucoup plus loin aux sixième et septième lignes et enfin Jack BRABHAM était de la partie avec une voiture de sa production mais seulement en 9ème ligne.

                        Au drapeau vert c'est RUTHERFORD le plus prompte, mais dès la ligne opposée Al reprend son bien, FOYT et DONOHUE suivent. Dès le 5ème tour le duo de tête s'est détaché du peloton et au 28ème tour ,1er drapeau jaune suite à l'explosion du moteur de Art POLLARD, qui donne le signal des premiers ravitaillements qui ne changent rien. Il n'en sera pas de même pour la seconde salve, RUTHERFORD ayant du mal à repartir perd du temps, laissant Al UNSER seul en tête. Au 60ème tour: 1er Al UNSER, deuxième FOYT, puis LEONARD, Bobby UNSER et DONOHUE et à mi course (100 tours) Al mène toujours largement devant FOYT-DONOHUE-Bobby-RUTHERFORD, puis un duo de vieux briscards BRABHAM et GURNEY, ce dernier remontant fort puisqu'il occupe la 4ème place au 120ème tour après l'abandon de RUTHERFORD. Regroupement général à 30 tours de la fin suite à un nouveau drapeau jaune et au vert il apparaît que FOYT est en difficulté ce qui permet à DONOHUE de s'emparer de la seconde place. Le pilote texan reculera encore d'un rang quand GURNEY le doublera et finalement il franchira péniblement la ligne d'arrivée à une modeste 9ème place seulement. Devant Al UNSER triomphe pour la première fois ( il y en aura encore 3) devant Mark DONOHUE qui signe là sa première performance sur l'ovale de l'Indiana ainsi que pour PENSKE. GURNEY et son EAGLE sont 3ème devant Donnie ALLSON également sur EAGLE, puis Mario ANDRETTI et sa McNAMARA dont la fiabilité n'est pas encore assurée.

                        FOYT/RUTHERFORD/AL UNSER la première ligne des 54èmes 500 MILES


                        Une des originalités de ces 500 MILES: BRABHAM et sa BT32 OFFY


                        Débuts difficiles des McLAREN ...


                        ...et pour la McNAMARA de Mario ANDRETTI


                        Départ on s'observe


                        RUTHERFORD devant AL UNSER ça ne va pas durer


                        Al aussi bien que Bobby ( vainqueur 1968) la famille UNSER à l'œuvre


                        DONOHUE et la LOLA PENSKE encore en apprentissage avec une belle 2ème place


                        Victory lane pour Al UNSER


                         

                        Commentaire


                        • Commentaire


                          • Commentaire


                            • Les Indycar de l'époque sont si différentes et si colorées qu'il serait dommage de s'en priver.
                              Les 33 participants dans l'ordre du classement.

                              1 Al Unser 2


                              2 Donohue 66


                              3 Gurney 48


                              4 Donnie Allison 83


                              5 McElrearth 14


                              6 Mario Andretti 1


                              7 Jerry Grant 89


                              8 Muther 38


                              9 Carl Williams 75


                              10 Foyt 7


                              11 Bobby Unser 3


                              12 Sessions 67


                              AB Brabham 32


                              14 Simon 44


                              AB Bucknum 19


                              AB Kenyon 23


                              AB Dallenbach 22


                              AB Rutherford 18


                              AB Yarbrough 27


                              AB Snider 84


                              AB Mosley 9


                              AB Revson 73


                              AB Vukovich 58


                              AB Leonard 15


                              AB McCluskey 11


                              AB Bettenhausen 16


                              AB Ruby 25


                              AB Johncock 5


                              AB Walkup 97


                              AB Pollard 10


                              AB Follmer 20


                              AB Weld 93


                              AB Malloy 31


                              A suivre les non-partants...
                              Avant c'était mieux

                              Commentaire


                              • J'en attendais pas moins.....Superbe 

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X