Annonce

Réduire
Aucune annonce.

1973 Carnet d'un Passionné

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • quel boulot !  Mais dis-moi, ce sont tes propres textes ou des copiés-collés ? ça ne change rien à l'affaire, c'est passionnant, un véritable livre d'histoire....
    Vous aimez les 24 heures, le polar, le suspens, la pop music, la 2è guerre mondiale, la poésie ? c'est ici!
    www.l-oree.org

    Commentaire


    • Pour l'essentiel c'est de mon cru....ma vocation de journaliste contrariée....

      J'avoue que pour la F1 je m'inspire fortement de STATSF1 ( grâce lui soit rendue) mais pour le reste ( sauf exception à venir....) c'est bibi 

      Commentaire


      • Envoyé par CMTARGA Voir le message
        Pour l'essentiel c'est de mon cru....ma vocation de journaliste contrariée....

        J'avoue que pour la F1 je m'inspire fortement de STATSF1 ( grâce lui soit rendue) mais pour le reste ( sauf exception à venir....) c'est bibi 


        comme moi, c'est pourquoi je tiens la rubrique SPORTS 


        Tu n'as jamais pensé faire un livre ? Bon, je sais, c'est pas facile, mais c'est passionnant à faire et surtout, ça occupe bien. 

         
        Vous aimez les 24 heures, le polar, le suspens, la pop music, la 2è guerre mondiale, la poésie ? c'est ici!
        www.l-oree.org

        Commentaire


        • 6 MAI

          1000 KM SPA FRANCORCHAMPS



          SPA FRANCORCHMPS dans sa plénitude, c'est à dire le circuit de 14 km, c'est un véritable défi pourtant d'abord ICKX aux essais puis PESCAROLO en course avec leurs "petites" 3 litres vont pulvériser le record du tour détenu depuis 1971 par la "grosse" PORSCHE 917 5 litres de SIFFERT. C'est dire les capacités des ingénieurs à développer des machines de plus en plus performantes et ce malgré les restrictions réglementaires. Il faut dire aussi que le pilote belge dans son jardin et le téméraire PESCA ont largement contribué à cet exploit ce qui n'était pas le cas de l'autre duo habituel de chez MATRA, les deux "beaufs" BELTOISE-CEVERT s'étant fait portés pales au motif du GP de PAU mettant dans l'embarras les bleus contraints de ressortir du placard ses anciennes gloires Graham HILL et Chris AMON pour les suppléer.

          Côté plateau ces 1000KM n'étaient pas les mieux lotis car si MATRA grâce à ce subterfuge alignait bien son contingent habituel de deux 670, FERRARI se contentait cette fois de deux 312 PB pour ses duos habituels Ickx-Redman et Merzario-Pace, tout comme WYER avec ses deux M6 pour Bell-Ganley (N°5) et Hailwood-Schuppan (N°6). La LOLA FILIPINETTI était bien là également mais sa prestation fut vite interrompue par une grosse sortie de Lafosse aux essais la contraignant au forfait et il en était malheureusement également de même de la toute nouvelle ALFA ROMEO 12 cylindres qui enfin faisait ses débuts en course. Attendue depuis le début de saison, le nouveau bébé de Carlo Chitti ne pouvait prendre le départ, De Adamich qui en partageait le volant avec Stommelen, l'ayant mise dans le rail. Dommage il faudra attendre la TARGA pour en voir plus. PORSCHE alignait à nouveau une CARRERA modifiée pour Van Lennep-Muller ce qui lui valait de courir en "proto" et un modèle GT pour Follmer-Joest. Ne parlons pas des protos 2 Litres très restreints ( il est vrai qu'il y avait simultanément une manche du trophée d'Europe à MISANO) pour s'intéresser à la présence de deux coupés BMW ALPINA en catégorie Tourisme que se partageait le trio Lauda-Stuck-Muir et une FERRARI DAYTONA de l'Ecurie FRANCORCHAMPS, tous là semble-t-il, avant tout en répétition en vue des 24 H du MANS.

          A l’issue des essais, Jacky Ickx s’empare de la pole mais il faut dire que les soucis de Matra l'ont aidé car Larrousse a brusquement explosé son moteur. Plus de peur que de mal, la voiture sera prête pour la course mais les essais des deux pilotes Matra habituels ont été écourtés. Ils obtiennent cependant le second temps. Amon-Hill, l'un comme l'autre en manque d'entraînement signent un sixième temps décevant derrière les deux équipages des Mirage : dans l’ordre Hailwood-Schuppan puis Bell-Ganley alors que Merzario-Pace signent le 3ème temps au volant de la seconde Ferrari.

          La course de dimanche se prépare, vingt voitures sont amenées sur la grille. Malheureusement l’organisation va défaillir. Les concurrents n’ont pas droit à un tour de mise en grille et le départ va être donné dans la précipitation. Lorsque le drapeau s’abaisse, des mécanos sont encore autour des voitures, celles de Hailwood et Amon qui ont du mal à démarrer leur moteur. Ils vont gicler in extremis dans une débandade qui aurait pu mal tourner.
          Les deux Matra déboulent en tête dans l’Eau Rouge sous la direction de Pescarolo. Ickx mal parti dans la confusion du départ, va vite prendre le dessus sur Amon, il part à la poursuite de Pesca mais Henri est très à l’aise au volant d’une Matra à l’équilibre sans rival dans les courbes rapides. Après 11 tours le Français a engrangé 11 secondes d’avance sur le belge. Les deux hommes sont les patrons. Pace va bientôt stopper sa Ferrari pour un problème d’allumage tandis que les Mirage roulent un ton en dessous de leurs adversaires. Pescarolo déchappe soudainement au 12ème tour mais rentre sans dommage au stand pour changer sa roue. Cet incident va se reproduire rien moins que deux fois, hypothéquant sa course ainsi que celle de son équipier. Le même souci va toucher Amon. Dès lors Ickx a le champ libre, les Matra ne peuvent défendre leur chance à la régulière d’autant qu’Amon va casser son moteur (48è tour).
          Le parcours de Jacky ne sera cependant pas une longue course tranquille, en cause les radiateurs d’huile de boîte des belles italiennes. Les vibrations provoquent des fuites, le montage des radiateurs est défaillant. Ickx va renoncer en panne de boîte tandis que Merzario-Pace vont se traîner en fin de course avec seulement trois rapports inférieurs disponibles.

          Les Mirage M6 profitent bien sûr de l’aubaine même si la N°6 a également déchappé, elles enregistrent un beau doublé sous le drapeau à damier et remportent leur première victoire, Bell-Ganley-Hailwood sur la N°5 devant leurs équipiers Schuppan-Hailwood-Ganley (Hailwood et Ganley ont permuté leur poste en cours d’épreuve). Chez Matra aussi on a eu aussi une valse de pilotes. Pescarolo qui avait repris la voiture d’Amon-Hill moins retardée lors des déchapages, retourne après son abandon sur celle qu'il partage avec Larrousse qui lui avait été relayé par Amon et le trio finit troisième devant la Ferrari malade de Merzario. V.Lennep-Müller mène la Porsche Carrera 3L à la cinquième place. La BMW ALPINA de Lauda-Stuck finit septième derrière la première 2 litres après avoir longuement bagarré avec la PORSCHE proto, preuve qu'elle constitue une arme redoutable et elle devance nettement la CARRERA GT de Follmer-Joest.

          Au championnat FERRARI mène toujours devant MATRA de 11 points ( merci les 24H de DAYTONA)

          La nouveauté de ces 1000 KM: l'ALFA 12 cylindres ( ici STOMMELEN) malheureusement forfait


          Confusion au départ dont profite les MATRA


          ICKX chasse AMON qu'il va vite dépasser


          Les déchappages vont coûter cher à MATRA


          Première victoire pour MIRAGE et même doublé


          Dommage pour le duo PESCAROLO-LARROUSSE au dessus du lot


          La mécanique a failli aussi chez FERRARI


          Le duo des CARRERA usines a eu du fil à retordre avec les coupés BMW ALPINA



          PILETTE-BOND et la DAYTONA en repérage pour LE MANS



           

          Commentaire


          • Les 27 partants plus 5 non-partants selon la grille de départ























































            Les forfaits (mais pas tous...)









            Et absente de la liste des engagés mais venue pour d'entraîner en vu des 24 heures de Spa

            Dernière modification par camerat, 21 November 2020, 06h57.
            Avant c'était mieux

            Commentaire


            • La liste des engagés , sachant que Haldi a troqué sa 908/3 Toblerone pour une Carrera n°53

              Avant c'était mieux

              Commentaire


              • Le pataquesse du départ. Le directeur va baisser le drapeau alors qu'il y a encore des mécanos autour de la Mirage 6 et de la Matra 3, impensable de nos jours...



                Tous ces piétons sur la piste contrarient Muir sur la BMW Alpina qui ne va pas accélérer franchement.



                Le trou sur la grille derrière la Matra est la Chevron n°25 qui est restée la-haut à l'entrée de la pit-lane.





                La Chevron 25 prends le chemin des stands pour y rester définitivement, laissant 26 voitures pour la course, c'est peu.
                Avant c'était mieux

                Commentaire


                • La Lola de Lafosse aux essais

                  Avant c'était mieux

                  Commentaire


                  • un coup de chaud la Matra 3 aux essais



                    Avant c'était mieux

                    Commentaire


                    • Graham Hill de retour chez Matra

                      Avant c'était mieux

                      Commentaire


                      • La Ford Capri n'a pas fini, on de demande pourquoi ?



                        Avant c'était mieux

                        Commentaire


                        • L'abandon de Ickx, avant La Source








                          Dernière modification par camerat, 21 November 2020, 08h01.
                          Avant c'était mieux

                          Commentaire


                          • Doublé Mirage, pour le moins surprenant

                            Avant c'était mieux

                            Commentaire


                            • Je me doutais bien que CAMERAT allait nous gâter.... 

                              Commentaire


                              • Normal Spa c'est un beau circuit (avant qu'il ne soit raccourci...) et du coup je stocke, ou je cherche quand je suis pauvre en archives.

                                Pourtant les mécanos avaient quitté la grille avant le départ, cela veut dire qu'ils revenus quand la Mirage et la Matra n'ont pu démarrer.




                                 
                                Avant c'était mieux

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X