Annonce

Réduire
Aucune annonce.

1973 Carnet d'un Passionné

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • 6 MAI

    MISANO 2 LITRES



    Les organisateurs ayant eu l'excellente idée de prévoir la seconde manche de ce championnat d'Europe, le même week-end que les 1000 km de SPA et accessoirement le GP de PAU F2, le plateau habituel était amputé de certaines de ses vedettes à commencer par MERZARIO retenu par FERRARI en Belgique et remplacé sur son habituel ABARTH par Dieter QUESTER ou Jean-Louis LAFOSSE. Prévu en deux manches la première voyait la belle LOLA T292 BARCLAYS de Guy EDWARDS facile vainqueur après avoir signé la pole devant son compatriote CRAFT également sur une LOLA T292. HEZEMANS sur sa MARCH finissait 3ème précédant LEPP (CHEVRON) et l'ABARTH de QUESTER.

    Dans la seconde manche EDWARDS était à nouveau parti pour un cavalier seul lorsque à 5 tours de l'arrivée son moteur cassait laissant Chris CRAFT, à nouveau son dauphin, monter sur la plus haute marche du podium et l'emporter au général. John LEPP en finissant 3ème derrière BURTON ( CHEVRON) de cette seconde manche assurait la seconde place au général et permettait à CHEVRON de conserver le leadership au championnat 3 points devant LOLA alors que MARCH et encore plus ABARTH malgré la 3ème place final de QUESTER sont déjà distancés.

    Chris CRAFT et sa LOLA verte ( ici dépassant la MARCH de HEZEMANS) vainqueur chanceux


    Le grand malchanceux de ce début de championnat Guy EDWARDS


    QUESTER (ABARTH) à l'abordage de SERBLIN (MARCH)


     

    Commentaire


    • Un petit plus à Misano

      Jean-Claude Andruet sur une Abarth Osella



      De Bagration qui poursuit sa roue



      Mauro Nesti futur roi de la montagne



      Nanni Galli sur Abarth, mais c'est la GTZ2 n arrière plan qui m'intéresse plus...

      Avant c'était mieux

      Commentaire


      • Oui effectivement que faisait cette ALAF là???? Sur RACING SPORT CARS https://www.racingsportscars.com/ent...973-05-06.html elle figure bien sur la liste et est inscrite au nom de Ottorino VOLONTERIO  une vieille gloire suisse qui disputa 3 GP F1 entre 1954 et 1957. Il était aussi inscrit sur une CHEVRON qui semble-t-il n'était pas là.

        On peut penser que les organisateurs ont autorisé cette participation fantaisiste vu le passé du bonhomme... 

        Commentaire


        • 8-13 MAI

          RALLYE DU MAROC


          Le Rallye du MAROC n'a pas trahi sa réputation de "casse voiture" puisque sur les 66 équipages au départ seulement 12 figurent au classement final. Pour autant la Berlinette à qui on ne prêtait pas les qualités requises pour affronter un tel terrain, s'en est plutôt bien sortie, puisque en dehors de la plus haute marche du podium occupée par le duo DARNICHE-MAHE, NICOLAS-VIAL ( 5ème) et THERIER-DELFERRIER (7ème), soit la totalité de l'effectif engagé par le constructeur dieppois, a franchi l'arrivée lui permettant de consolider son leadership au championnat comptant au terme de cette 5ème étape près du double de points sur le second ( FIAT).De quoi laisser quelques regrets de na pas avoir osé affronter les terres du Kenya quelques semaines au paravent. En plus les bleus ( plus tout à fait avec cette déco tricolore plutôt moche à mon goût...) n'ont pas fait dans la demie mesure puisque à aucun moment DARNICHE n'a quitté la première place et qu'au terme de l'avant dernière étape son compère NICOLAS était second lorsque des ennuis d'embrayage le reléguèrent à sa 5ème place finale. Quant aux troisième mousquetaire, THERIER c'est une suspension cassée qui entrava sa marche alors qu'il était second à une portée de fusil de son équipier leader. En dehors des berlinettes qui y'avait-il à ce Rallye du MAROC? LANCIA malgré sa victoire en 1972 (LAMPINEN) étant trop accaparé par la préparation de la STARTOS s'était abstenu tout comme FORD. FIAT était donc le seul représentant des concurrents réguliers du championnat ayant une représentation à la hauteur avec WALDEGARRD et AALTONEN au volant des 124 ABARTH alors qu'avec un unique coupé 240Z pour le vainqueur du Safari S.METHA, DATSUN ne pouvait pas rêver. Autant le dire tout de suite leur résultat fut plus que décevant car mise à part WALDEGAARD 6ème à près d'une heure, aucun ne verra l'arrivée. En fait il fallait aller chercher du côté des constructeurs français CITROEN et PEUGEOT pour avoir une véritable concurrence et mieux avant le départ les favoris. Pour la marque aux chevrons ses multiples victoires sur ce terrain laissaient augurer un bon résultat aussi c'est une armada de pas moins de 4 DS23 avec NEYRET-DESCHAZEAUX-PONNELLE et BOCHNICEK épaulée par les deux GS (??) de ROMAOZINHO et Claude LAURENT qui s'élançait de Rabat comptant plus sur leur endurance que leur vélocité. Au final si NEYRET finit second et BOCHNICEK 3ème à aucun moment la victoire sauf casse des berlinettes n'était envisageable. Ce fut pire pour la marque au lion dont les 504 sont pourtant aguerries pour ce terrain. Sur le contingent des 5 exemplaires confiés à des pointures comme MAKINEN-MIKKOLA-FALL-GUICHET-CONSTEN aucune ne vit l'arrivée. Heureusement Marie-Pierre PALAYER sur la sienne à titre privée remporta la coupe des dames.

          La Berlinette ( dans sa nouvelle livrée) aussi efficace qu'endurante ici celle du vainqueur DARNICHE


          THERIER-DELFERRIER


          Les DS n'ont rien pu faire face aux Belinettes


          WALDEGAARD et la FIAT ABARTH seul représentant de la concurrence à l'arrivée (6ème)


          ça s'est mal terminé pour S.METHA et la DATSUN


          La déroute pour PEUGEOT

          Commentaire


          • Je n'ai rien sur le Rallye du Maroc, rallye qui ne fait pas partie de mes recherches (en rallye...).

            Mais je reviens une seconde sur l'Intersérie à Imola avec les débuts d'un concurrent inconnu, spécialiste course de côte en Angleterre, David Hepworth qui a acheté le châssis 2 BRM P167, équipée d'un Chevrolet 8 litres, couleur or (la voiture, pas le moteur).

            Pour le moins original dans cette série.

            Avant c'était mieux

            Commentaire


            • OK CAMERAT je pense que là il va y avoir matière...

              13 MAI


              TARGA FLORIO


              Le forfait des MATRA et des MIRAGE à la fois dû à la trop grande proximité des dates avec le meeting de SPA mais surtout à la trop grande spécificité du circuit des MADONIES ne retirait rien à l'intérêt de cette 57ème édition de la classique sicilienne. En effet à défaut de concurrence française, FERRARI affrontait sur ce terrain bien connu sa rivale de toujours ALFA-ROMEO qui du fait du forfait de sa nouvelle 33TT12 suite à la sortie de DE ADAMICH à SPA faisait donc ses véritables débuts ici et pas sur le terrain le plus facile, mais à armes égales chacun disposant de deux unités. Côté Maranello on pouvait compter sur le vainqueur 1972, MERZARIO épaulé par la vedette locale Nino VACCARELLA alors que ICKX faisait ses grands débuts à la Targa (??) aux côtés de son fidèle REDMAN lui en parfaite connaissance des lieux. Côté Settimo-Milanese on était pas en reste avec le redoutable duo STOMMELEN-DE ADAMICH et REGAZZONI lui aussi débutant, associé à l'expérimenté Carlo FACETTI. Une belle affiche donc de quoi ravir les tifosi. PORSCHE dont on connaît l'amour pour cette épreuve avait également mis les petits plats dans les grands en engageant pas moins de 3 CARRERA RS GR5 aux couleurs MARTINI pour VAN LENNEP-MULLER- KINNUNEN-HALDI et STEKKONIG-PUCCI preuve qu'à STUTTGART on ne doutait pas des capacités de la dernière évolution de sa 911.Enfin cerise sur le gâteau, LANCIA faisait aussi débuter en championnat du monde la STRATOS aux mains expérimentées de Sandro MUNARI mais également beaucoup moins expertes de JC ANDRUET.

              Les essais allaient d'entrée rappeler aux rookies que le tracé de 72kms ne pardonne rien et ICKX comme REGA allait l'apprendre à leurs dépens. Si pour le belge ce n'était pas trop grave sa sortie s'étant effectuée avec le mulet, pour le suisse c'était plus sérieux en se sortant certes indemne d'une série de tonneaux mais lui au volant de la voiture de course réduisant l'effectif milanais au seul duo STOMMELEN- DE ADAMICH ce qui n'empêchait pas le pilote allemand de décrocher le second temps derrière MERZARIO à seulement 2 secondes preuve de la vélocité de l'ALFA. REDMAN lui décrochait la 3ème place de ces essais logiquement loin devant MUULER et sa PORSCHE qui devançait la STRATOS.

              La course allait voir une véritable déculottée des véritables protos et une nouvelle victoire certes inattendue mai somme toute logique de PORSCHE. Tout commença d'abord de travers pour FERRARI qui dès le 1er tour voyait celle de MERZARIO retardée par une crevaison laissant l'ALFA mener la danse devant ICKX et MULLER. "Tutur" repartait le couteau entre les dents mais à la fin du 3ème tour aucune FERRARI ne pointait sur les feuilles de temps. ICKX était à nouveau sorti pour le compte et MERZARIO transmission cassée n'était plus là. Au 4ème tour au moment de céder son volant à DE ADAMICH, STOMMELEN était facile leader avec près de 6 minutes d'avance sur MULLER. A peine le binoclard italien au volant de l'ALFA que lui aussi sortait de la route laissant la PORSCHE net leader devant ANDRUET et sa STRATOS. Le français se voyait dans l'incapacité de contester la victoire allemande du fait d'un siège cassé l'empêchant de piloter normalement et laissant son équipier plus à l'aise le soin d'assurer la seconde place de la LANCIA qui pour des débuts montra tout son potentiel. Pendant ce temps la firme de STUTTGART pouvait savourer son nouveau succès sicilien MULLER-VAN LENEPP l'emportant aisément devant la STRATOS et leurs équipiers respectivement 3ème ( KINNUNEN-HALDI) et 6ème ( STEKKONIG-PUCCI). MATRA malgré son forfait s'en tirait bien au championnat, FERRARI n'ayant donc marqué aucun point.

              STOMMEMEN-DE ADAMICH le duo choc d'ALFA avec la nouvelle 33TT12


              FERRARI/LANCIA en ordre de bataille


              PORSCHE n'est pas venu pour faire de la figuration


              Des essais ...renversant pour les débutants ICKX et REGAZZONI


              A suivre...
               

              Commentaire


              • Suite

                C'était pourtant bien parti pour MERZARIO et FERRARI


                ALFA-ROMEO y a cru


                Et finalement c'est PORSCHE qui gagne...


                Très bons débuts de la STRATOS de MUNARI-ANDRUET


                CHEVRON emporte le 2l grâce au duo McBODEN-MORESCHI

                 

                Commentaire


                • Envoyé par CMTARGA Voir le message
                  OK CAMERAT je pense que là il va y avoir matière...

                  13 MAI


                  TARGA FLORIO


                  [FONT=Times New Roman]



                  A suivre...
                   
                  Cette dernière photo est l'Alfa cassée encore par De Adamich aux essais.

                  Evidemment la Targa est intéressante, j'ai surement plein d'archives, mais je suis dans les corrections du prochain livre encore aujourd'hui, donc je me consacrerai à la Sicile demain seulement.
                  Avant c'était mieux

                  Commentaire


                  • No problem demain relache....

                    Commentaire


                    • [QUOTE=camerat;n1305958]

                      Cette dernière photo est l'Alfa cassée encore par De Adamich aux essais.

                      Certain...moi il me semble bien lire un 7 pas 6 comme n° sur le capot disloqué or REGA avait le N°7 

                      Commentaire


                      • [QUOTE=CMTARGA;n1305960]
                        Envoyé par camerat Voir le message

                        Cette dernière photo est l'Alfa cassée encore par De Adamich aux essais.

                        Certain...moi il me semble bien lire un 7 pas 6 comme n° sur le capot disloqué or REGA avait le N°7 
                        Exact j'ai répondu de tête sans vérifier. Je retourne au lit, c'est l'heure de la sieste.
                        Avant c'était mieux

                        Commentaire


















                        • Je reviendrais sur les Carrera Martini après études, c'est compliqué.

                          Dernière modification par camerat, 25 novembre 2020, 22h56. Motif: erreur de photo
                          Avant c'était mieux

                          Commentaire


                          • L'accrochage entre l'Alfa de De Adamich et une Fulvia qui va entraîner l'abandon de la 33 et la fin des protos dans cette course.






                             
                            Avant c'était mieux

                            Commentaire


                            • la Ferrari #3 c'est 1972

                              Commentaire


                              • Envoyé par gilles1955 Voir le message
                                la Ferrari #3 c'est 1972
                                Bien vu décidément cette Targa ne me réussit pas.

                                J'ai rectifié
                                Dernière modification par camerat, 25 novembre 2020, 22h57.
                                Avant c'était mieux

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X