Annonce

Réduire
Aucune annonce.

1970 Carnet d'un Passionné

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Encore un peu de patience la Canette c'est pas pour aujourd'hui...ni demain! 

    Commentaire


    • 7 JUIN
      GP de BELGIQUE
      RODRIGUEZ LA SURPRISE BELGE

      La Belgique retrouve son GP après une année d'abstinence. Pour des raisons de sécurité, le GPDA emmené par STEWART qui garde un très mauvais souvenir du circuit de SPA depuis son effrayant accident de 1966 avait obtenu le boycotte de l'épreuve belge en 1969, les organisateurs refusant tout compromis en faveur de la sécurité. Pour assurer leur GP ceux-ci furent contraints de mettre en place une chicane au milieu de la descente de Masta et de border la piste de rails. Pour autant le toboggan ardennais demeurait toujours aussi rapide et dangereux et la F1 ne s'y produisit plus jamais après ce GP, jusqu'au nouveau tracé en 1983. Pour autant l'unanimité des pilotes n'était pas acquise pour courir, laissant planer le doute, STEWART et RINDT en tête, s'opposant à la tenue de l'épreuve en cas de pluie ce que ICKX et RODRIGUEZ refusent catégoriquement.

      SPA-FRANCORCHAMPS un cadre unique et périlleux

      La mort de Bruce McLAREN entraîna le forfait de toute son équipe, mais également celui de John SURTEES et de sa McLAREN solidaire du deuil des kiwis. Ce ne sont donc que 17 F1 qui s'alignent sur la grille de départ car si Derek BELL actuel brillant leader du championnat F2 est de la partie sur une BRABHAM BT 26 engagé comme en F2 par Tom WHEATCROFT, l'équipe TYRRELL n'a pas encore décidé du successeur de SERVOZ, même si CEVERT semble tenir la corde. FERRARI consciente après l'accident de ICKX en Espagne du risque de n'avoir qu'une unité, engage le prometteur Ignazio GIUNTI aux côtés du belge.

      Aux essais les chronos relevés par les officiels diffèrent sensiblement de ceux notés depuis les stands par les équipes, ce qui provoque la colère des directeurs d'écurie mais pour autant STEWART réalise tout de même sa troisième pole en quatre courses, avec deux secondes d'avance sur RINDT (qui a préféré encore la 49 à la 72) et AMON qui complètent la première ligne. ICKX et BRABHAM sont en deuxième ligne. RODRIGUEZ est sixième et précède STOMMELEN dont c'est la meilleure qualification depuis le début de l'année. GIUNTI est huitième pour son premier Grand Prix, ce qui est une belle performance. Bel exploit aussi pour PETERSON, neuvième sur la MARCH de Colin CRABBE, précédant la MARCH officielle de SIFFERT. Les MATRA ont en revanche beaucoup déçu: BELTOISE est onzième et PESCAROLO dix-septième et dernier qualifié. MILES a hissé la LOTUS 72 au treizième rang. En fin de grille on retrouve COURAGE (12ème), BELL (13ème), OLIVER (14ème) et HILL (16ème).SOLER-ROIG (LOTUS 72) était dix-huitième mais son accès au départ est refusé car il n'a pas couvert assez de tours lors des essais.

      Heureusement le soleil est là pour la course et au départ, RINDT prend le meilleur envol et se place devant AMON et STEWART à l'abord de l'Eau Rouge. Suivent ICKX, BRABHAM et RODRIGUEZ. Mais AMON pointe en tête à la fin du premier tour car RINDT a commis une erreur à la chicane et se retrouve 3ème devant RODRIGUEZ, ICKX, BRABHAM, BELTOISE, PETERSON, COURAGE et OLIVER. Au 2ème tour STEWART passe AMON et le duo de MARCH se détache rapidement prenant la tête à tour de rôle, tandis que RODRIGUEZ double RINDT et pointe au troisième rang. OLIVER lui prend la huitième place à PETERSON après avoir doublé COURAGE. Le mexicain fait le forcing et rattrape STEWART qui s'est fait largué par AMON et le passe sans coup férir prouvant que les 12 cylindres fonctionnent bien car ICKX lui de son côté a doublé RINDT et ce n'est pas fini car au tour suivant c'est la BRM blanche qui pointe en tête, elle ne la quittera plus.

      Derrière on assiste à la remontée attendu de BRABHAM jusque là très discret qui passe RINDT ce que fera aussi BELTOISE plus tard si bien qu'au 7ème tour l'ordre est RODRIGUEZ , AMON (1.1s.), STEWART (2.3s.), ICKX (5.6s.), BRABHAM (7.1s.), RINDT (9.2s.) et BELTOISE (10.8s.). Suivent PESCAROLO, PETERSON , STOMMELEN et GIUNTI. OLIVER est tombé en panne d'accélérateur et revient à son garage.

      BRABHAM déchaîné passe à l'attaque double ICKX puis STEWART et pointe au troisième rang mais en demande trop et part en tête-à-queue à la chicane. Il repart cinquième après avoir laissé passer STEWART et RINDT mais ce dernier abandonne moteur cassé. L'australien repart à la poursuite de STEWART pendant que PESCAROLO prend la sixième place à BELTOISE et il double l'écossais au 13ème tour si bien qu'à mi-course, RODRIGUEZ est en tête devant AMON (1.6s.), BRABHAM (17.2s.), STEWART (18.9s.), ICKX (19.7s.), PESCAROLO (31.6s.) et BELTOISE (32.2s.). Viennent ensuite GIUNTI, PETERSON et STOMMELEN. MILES occupait le dernier rang lorsqu'il abandonne suite à une avarie de sa boîte de vitesses. Les deux LOTUS officielles sont hors course.

      Au 15e tour le moteur de STEWART explose dans la montée vers l'Eau Rouge et PETERSON regagne son stand. Au 19e BRABHAM tombe en panne d'embrayage. Le leader du championnat doit renoncer et ICKX récupère la troisième place. BELTOISE double son équipier PESCAROLO. GIUNTI effectue un court passage par le stand Ferrari avant de repartir derrière STOMMELEN.

      21e tour RODRIGUEZ a deux secondes de marge sur AMON. Suivent ICKX (50s.), BELTOISE (1m. 01.5s.) et PESCAROLO (1m. 01.9s.). STOMMELEN est sixième devant GIUNTI et SIFFERT et au tour suivant une fuite d'essence se déclare sur la pompe mécanique de la Ferrari d'ICKX La combinaison du Belge s'imbibe d'essence, ce qui ranime ses brûlures de Jarama. Il doit s'arrêter à son stand. Il change de combinaison tandis que Franco Gozzi ordonne aux mécaniciens d'opérer un colmatage de fortune sur la pompe. Il repart huitième et dernier.

      25e tour RODRIGUEZ a toujours deux secondes d'avance sur Amon qui ne peut pas le rattraper. BELTOISE est désormais troisième à plus d'une minute, talonné par son équipier PESCAROLO. GIUNTI prend la cinquième place à STOMMELEN. AMON dans un dernier rush réalise le meilleur tour en course mais il est trop loin pour menacer RODRIGUEZ. SIFFERT abandonne et avant d'entamer le dernier tour, à cause d'un défaut de vidange dans le réservoir de sa MATRA, PESCAROLO voit son moteur tomber en panne sèche. Il regagne son stand où ses mécaniciens rajoutent de l'essence pour lui permettre d'effectuer le dernier tour. Mais la voiture refuse de redémarrer.

      Pedro RODRIGUEZ franchit la ligne d'arrivée et emporte sa deuxième victoire en Formule 1 un peu à la surprise générale, les BRM n'ayant jusque là guère brillé et comme elles resteront relativement discrètes tout au long de la saison, une certaine suspicion planera sur cette unique victoire quant à la cylindrée exacte du V12 britannique...Ah les mauvaises langues.....!!! AMON deuxième, à seulement une seconde du Mexicain, marque ainsi enfin ses premiers points de l'année. BELTOISE est troisième et donne à Matra son deuxième podium consécutif. GIUNTI finit quatrième pour son premier Grand Prix, un très beau résultat qui permet aussi à FERRARI d'ouvrir son compteur de points. STOMMELEN est cinquième et marque lui aussi ses deux premiers points. PESCAROLO est classé sixième, devant SIFFERT et ICKX.

      Triomphe pour RODRIGUEZ et BRM, podium pour AMON et BELTOISE...la revanche des mal aimés.


      Départ AMON-RINDT-STEWART, le chant du V8 COSWORTH


      RINDT emmène la meute


      Pedro et sa belle BRM devant...les autres derrière pas habituel....


      AMON et la MARCH tous les espoirs sont permis


      Le duo MATRA dans les points. Dommage le coup de la panne a coûté la 4ème place à PESCA

      Ignazio GIUNTI des débuts prometteurs 4ème


      Rolf STOMMELEN ouvre son compteur au Championnat 5ème


      Encore perfectible la LOTUS 72 (MILES)

      Commentaire


      • "SIFFERT abandonne et avant d'entamer le dernier tour, à cause d'un défaut de vidange dans le réservoir de sa MATRA". Petite faute à corriger...

        Etonnement sur les photos ci-dessus, les pilotes évitent le freinage à l'extérieur de La Source. !!! La bosse, ou piste glissante ?

        Je poste les autres partants plus tard.
        Avant c'était mieux

        Commentaire


        • Excuse CAMERAT mais la ponctuation permet bien de comprendre qu'on parle de PESCA et pas de SIFFERT...

          SIFFERT abandonne et avant d'entamer le dernier tour, à cause d'un défaut de vidange dans le réservoir de sa MATRA, PESCAROLO voit son moteur tomber en panne sèche.

          Commentaire


          • Je m'attendais plus à un commentaire là dessus...

            Pedro RODRIGUEZ franchit la ligne d'arrivée et emporte sa deuxième victoire en Formule 1 un peu à la surprise générale, les BRM n'ayant jusque là guère brillé et comme elles resteront relativement discrètes tout au long de la saison, une certaine suspicion planera sur cette unique victoire quant à la cylindrée exacte du V12 britannique...Ah les mauvaises langues.....!!!

            Commentaire


            • Envoyé par CMTARGA Voir le message
              Excuse CAMERAT mais la ponctuation permet bien de comprendre qu'on parle de PESCA et pas de SIFFERT...

              SIFFERT abandonne et avant d'entamer le dernier tour, à cause d'un défaut de vidange dans le réservoir de sa MATRA, PESCAROLO voit son moteur tomber en panne sèche.
              Exact ,
              je n'ai pas vu la virgule, chic je vais pouvoir retourner voir Adriana...
              Avant c'était mieux

              Commentaire


              • Envoyé par CMTARGA Voir le message
                Je m'attendais plus à un commentaire là dessus...

                Pedro RODRIGUEZ franchit la ligne d'arrivée et emporte sa deuxième victoire en Formule 1 un peu à la surprise générale, les BRM n'ayant jusque là guère brillé et comme elles resteront relativement discrètes tout au long de la saison, une certaine suspicion planera sur cette unique victoire quant à la cylindrée exacte du V12 britannique...Ah les mauvaises langues.....!!!
                Quelle est l'origine, le document d'époque de cette suspicion ?
                 
                Avant c'était mieux

                Commentaire


                • La nouvelle chicane vue du ciel à Malmedy



                  Avec Google Earth j'ai cherché la même vue aujourd'hui

                  Dernière modification par camerat, 25 février 2020, 13h17.
                  Avant c'était mieux

                  Commentaire


                  • Envoyé par camerat Voir le message

                    Quelle est l'origine, le document d'époque de cette suspicion ?
                     
                    Je me souviens pas mais j'ai lu ça bien des années après. Où et quand ???...Ma mémoire !!! ADRIANA pour ça, n'y pourra rien ..... 

                    Commentaire


                    • Comme la Gordini de Berha à Reims en 52...

                      J'ai lu ces suspicions dans MotorSport à l'occasion. Mais les anglo saxons voient des trucs que nous, continentaux brex-libérés nous ne voyons pas, comme un pilote invisible supplémentaire sur une Ferrari en 65 par exemple!
                      Ce qui est bizarre c'est que leur vue et leur mémoire se remettent à fonctionner qu'au moins 30 ans après!!!!

                      Autrefois, on appelait ça de l'affabulation.
                      Dernière modification par RB29, 25 février 2020, 15h16.

                      Commentaire


                      • Bonjour, quelle différence au niveau du changement du circuit par rapport à maintenant et surtout, en 70, les lieux de placement des commissaires, photographes et compagnie. Autre temps, autre époque………...………………...…… merci pour ce reportage sur les mal aimés, je dirait plutôt les malchanceux, Rodriguez, Amon et Beltoise, je les aimais bien. 

                        Commentaire


                        • D'autres vues aériennes Motorsport Images

                          Pedro disait : » A part la Source, Spa c’est à fond tout le temps »

                          Après la chicane de Malmedy, ligne droite vers Masta



                          Ensuite après le S de Masta direction Stavelot puis raccourci sur la droite



                          C’est ici que le F1 prennent la bretelle vers Blanchimont, bretelle qui exeste toujours, je la prends tous les ans.



                          Blanchimont le retour vers la Source



                          Au fond l’épingle de la Source, et à droite le « village vacances » stands-tribunes.



                          Stands et tribunes aux temps de la verdure

                          Dernière modification par camerat, 25 février 2020, 18h05.
                          Avant c'était mieux

                          Commentaire


                          • Ou je découvre qu’il y avait une pré-grille.



                            Avant le départ



                            Vues arrières du départ



                            Avant c'était mieux

                            Commentaire


                            • La chicane est nouvelle et les photographes s’y installent.





                              Avant c'était mieux

                              Commentaire


                              • [QUOTE=camerat;n1296628]Ou je découvre qu’il y avait une pré-grille.

                                N'était-ce pas toujours le cas à l'époque? 
                                 

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X