Annonce

Réduire
Aucune annonce.

1973 Carnet d'un Passionné

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • CMTARGA
    a répondu
    Merci CAMERAT ça permet de voir quelques éléments "hétéroclites" que j'indiquais dans mon récit  

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Bell - Ganley





    Hailwood - Watson

    Au début en déco classique

    Puis capot barré



    Montage d'un capot tout bleu



    Qui de face lui donne une bonne bouille



    Stewart - Scheckter sur une Capri !!!! Forfait malheureusement



    Donohue - Follmer
    Carrera R6
    Contrairement à vous Tipo151, je trouve cette déco Sunoco manquant d'imagination.







    Une Daytona forfaite



    Posey - Migault



    Grossman - Yenko



    Ickx - Redman



    Merzario - Pace
    Une prise d'air originale pour une 312PB



    Schenken - Reutemann



    Holbert - McComb

    La Carrera R3 qui a gagné à Daytona en janvier



    Garcia-Veiga - Monguzzi



    Beltoise - Cevert



    Pescarolo - Larrousse



    Greenwood - Rutherford

    La Corvette Greenwood passe du blanc au noir, pas un choix heureux



    Une March 73S, étonnant aux US



    Le canadien Bienvenue sur une Dino



    Enfin ma préférée, la Carrera R7 repeinte aux couleurs habituelles de Peter Gregg qui lui vont bien.











    Dernière modification par camerat, 03 janvier 2021, 20h15.

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Je vais rajouter du Watkins dans la journée

    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    Toujours superbes les décos SUNOCO.

    Laisser un commentaire:


  • CMTARGA
    a répondu
    21 JUILLET

    6 HEURES DE WATKINS GLEN



    Les 6 heures de WATKINS GLEN devaient être l'avant dernière manche du championnat du monde des constructeurs et au soir de cette course et de la nouvelle victoire MATRA, la firme française avait les plus grandes chances d'être titrée mais il restait encore une course à disputer à BUENOS AIRES. Celle-ci ayant finalement et tardivement été annulée, c'est bien aux USA que s'acheva la saison 1973 et que MATRA remporta définitivement le titre.

    Avant d'en arriver là, remontons le temps pour passer en revue les troupes présentes à commencer par MATRA et ses 670 toujours représentées par son duo vedette vainqueur à 3 reprises PESCAROLO-LARROUSSE ( si on excepte VALLELUNGA où ils étaient 3) et les deux beaufs CEVERT-BELTOISE eux très avides de revanche et espérant que la manche américaine leur serait enfin favorable. Face à eux FERRARI avait fait l'effort d'aligner 3 312P pour ses équipages habituels: ICKX-REDEMAN/PACE-MARZARIO/REUTEMANN-SCHENKEN et espérait que le nombre jouerait en sa faveur pour avoir encore une petite chance de conserver son titre. John WYER avait délégué ses deux barquettes M6 pour HAILWOOD-WATSON et BELL-GANLEY. Par contre pas d'ALFA-ROMEO V12 ni de LOLA V8 si bien que la catégorie se limitait à ça, si ce n'est que PORSCHE se distinguait en engageant non pas sous les traditionnelles couleurs MARTINI mais bien sous celles de ses habituels représentants US, BRUMOS et PENSKE, deux CARRERA RS très spéciales munies l'une et l'autre d'un moteur 3 litres et pour celle de PENSKE dotée d'une queue arrière encore plus longue que celle vue en Autriche. GREGG-HAYWOOD et DONHUE-FOLLMER se partageaient respectivement leur volant. En tout il n' y avait que 30 partants, le reste du plateau étant composé de voitures hétéroclites comme des protos 2litres et une ribambelle de PORSCHE et CORVETTE.

    Les essais allaient une nouvelle fois démontrer la supériorité MATRA, qui s'adjugeait les deux meilleurs temps nettement devant le trio FERRARI dont l'ordre était pour une fois chamboulée puisque celle de ICKX était la moins véloce derrière MERZARIO et REUTEMANN. Pour ce qui concerne les bleus, une nouvelle fois CEVERT était impérial mettant presque une seconde à PESCA, mais il faut préciser que seule sa 670 bénéficiait de pas mal de modifications qui semblaient lui donner un net avantage. Les MIRAGE elles étaient l'une et l'autre à 4 secondes de la pole.

    Surprise au départ donné sur une piste encore légèrement humide des pluies de la nuit, MERZARIO s'engouffrait entre les deux MATRA et pointait en tête à la fin du premier tour et nouvelle surprise l'italien non seulement conservait la tête mais c'est Gérard LARROUSSE qui lui donnait la réplique, CEVERT ne pouvant suivre le train se contentant de contenir ICKX et REUTEMAN derrière lui. Pendant ce temps HAILWWOD était parti à la faute et BELL sur l'autre MIRAGE qui avait choisi de partir en pneus mixtes s'étant arrêté dès la fin du premier tour, il n'y avait déjà plus de voiture WYER pour espérer un bon résultat. Le festival MERZARIO ne dura que 16 tours et quand LARROUSSE décida que cela suffisait, il n'eut aucun mal à s'emparer du commandement et autant le dire tout de suite, de façon définitive, permettant à son compère PESCAROLO et à lui-même d'assurer une 4ème victoire. Dommage qu'aucun titre pilote n'était décerné à l'époque, car ils l'auraient aisément décrocher. Par contre derrière ça va mal pour l'autre bolide bleu. CEVERT toujours au volant lors du dépassement d'attardés se fait passer par ICKX et celui-ci devant freiner brutalement est embroché par le français. Le capot de la MATRA est cassé et un échappement de la FERRARI tordu. Les deux pilotes seront contraints de rentrer au stand pour réparer plus longuement pour la bleue afin de rafistoler son capot lui faisant perdre une nouvelle fois tout espoir de victoire. De toute façon les beaux frères n'eurent rien à regretter, l'injection lâcha à une heure de l'arrivée les contraignant à l'abandon. Restait à connaître les places sur le podium derrière, loin derrière, notre duo bleu-blanc-rouge. PACE-MERZARIO si brillants en début d'épreuve furent ralentis par de multiples pépins si bien que compte tenu des ennuis de ICKX-REDMAN suite à la collision avec CEVERT, REUTEMANN-SCHENKEN semblaient bien partis pour accrocher la seconde place quant toute à la fin, l'injection tomba en panne également, permettant au belge et au britannique de les doubler et même pour la troisième FERRARI de les précéder compte tenu qu'ils ne furent pas classés faut d'avoir franchi la ligne d'arrivée. Dans le duel des PORSCHE c'est la PENSKE qui s'imposa à la BRUMOS.

    La MATRA de PESCAROLO-LARROUSSE le duo irrésistible de la saison


    Chez MATRA on festoie pourtant on ne sait pas encore que le titre est en poche


    Une nouvelle fois la poisse pour CEVERT-BELTOISE dont on voit les dégâts sur le capot


    CEVERT se contente de suivre ICKX et sa FERRARI


    La spectaculaire CARRERA PENSKE et sa queue longue
    Dernière modification par CMTARGA, 02 janvier 2021, 16h41.

    Laisser un commentaire:


  • CMTARGA
    a répondu
    Pour revenir à notre sujet ( tout au moins ici) le journal de FRANCE INTER du 14/07/1973 sans Tommy FRANKLIN mais avec le témoignage de BELTOISE sur le carambolage de SILVERTONE ici à 16 minutes https://www.ina.fr/audio/PHF08004711...73-audio.html 

    Laisser un commentaire:


  • CMTARGA
    a répondu
    C'est bien ce  que je disais éthique mais aussi esthétique...très esthétique......

    Laisser un commentaire:


  • maranello2005
    a répondu
    Si j'ai dis "patinage artistique " c'est uniquement pour faire la difference entre ces deux disciplines.
    J'ai beaucoup, non-non, encore plus de respect pour ces Dames et Demoiselles, que j'ai cotoyé un douzaine d'année en course à Pieds.

    Ont dit souvent qu'elles ne savent pas changer une roue... 1948-Madame et Pirelli.jpg


     

    Laisser un commentaire:


  • CMTARGA
    a répondu
    Oh lala on va ouvrir un débat d'éthique ici....ça promet 

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Vous sous-entendez que le courage est une exclusivité masculine, c'est peu flatteur pour la gente féminine.







    Ce rendez-vous Interserie a permis de revoir une 512M, 1044 de Herbert Muller.


     
    Dernière modification par camerat, 02 janvier 2021, 16h51.

    Laisser un commentaire:


  • maranello2005
    a répondu
    en Course Automobile, c'est pas un Coeur qu'il faut, mais des Couilles. comme en Boxe. c'est pas du patinage artistique.

    Laisser un commentaire:


  • CMTARGA
    a répondu
    15 JUILLET

    HOCKENHEIM INTERSERIE



    Ceux qui ont suivi ma bio "VIC THE QUICK" ont déjà entendu parler de ce meeting, 5ème manche de l'INTERSERIE, puisque Vic ELFORD eut la bonne idée d'y faire une incursion qui s'est soldée par une brillante victoire. Je vous rappelle succinctement ici les conditions de cette participation exclusive. La structure MOTORSPORT CLUB STUTTGAR E.V. derrière laquelle se cachait en partie l'usine PORSCHE engageait avec le soutient de AAW, la 917 de Leo KINNUNEN. Le constructeur allemand ne rechignant pas à engager de temps à autres une autre 917 sous cette bannière pour cette course à domicile et avec le support de JAGERMEISTER, sollicita ELFORD pour cette pige et bien leur en prit puisque après avoir signé la pole devant tous les habituels participants de la série, Vic finit à la seconde place de la première manche et s'adjugea la victoire dans la seconde. Cela lui permit de gravir la plus haute marche du podium final. Il faut quand même préciser que les abandons de Willi KAUHSEN dans la seconde manche et vainqueur de la première et de KINNUNEN dans celle-ci, facilita grandement le pilote britannique dans sa quête de la victoire.
    Il n'empêche que le retour de Vic the Quick au volant d'une 917 ne passa pas inaperçu, dommage que l'expérience n'ait pas été renouvelée. Georg LOOS sur la sienne finit second et une nouvelle fois JOEST et sa modeste 908 s'intercale entre les CAN AM à la 4ème place.

    Vic ELFORD retour gagnant avec la 917


    KAUHSEN-ELFORD-LOOS des trois 917, la jaune sera la perdante


    La série de KINNUNEN s'est arrêtée net à HOCKENHEIM

    Laisser un commentaire:


  • CMTARGA
    a répondu
    of course !!!!!

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Envoyé par CMTARGA Voir le message
    OK avec toi MARANELLO ( ton cœur penche légèrement du côté d'un ex FERRARI qui plus est champion du monde....) mais cette incartade de sa part vient après l'incident du RICARD et bien d'autres avant en F2 ou autres...Cela dit heureusement qu'on avait des pilotes qui en avaient à cette époque ...
    Vous voulez dire "qui avaient un gros coeur" je suppose !

    Laisser un commentaire:


  • CMTARGA
    a répondu
    OK avec toi MARANELLO ( ton cœur penche légèrement du côté d'un ex FERRARI qui plus est champion du monde....) mais cette incartade de sa part vient après l'incident du RICARD et bien d'autres avant en F2 ou autres...Cela dit heureusement qu'on avait des pilotes qui en avaient à cette époque ...

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X