Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Captain penske

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Pas d'excuse...et pour ce faire une première punition bandes de vilains garnements.....

    1983

    Al Unser décrocha bien le titre CART mais avec une seule victoire à CLEVELAND et MEARS lui aussi ne franchit qu'une fois la ligne d'arrivée en tête à MICHIGAN démontrant que le concept des monoplaces créées par Geoff FERRIS était dépassé face à la concurrence notamment celle de MARCH qui remporta pas moins de 7 victoires en CART et également l'INDY 500 .

    UNSER et MEARS sur leur PENSKE PC11 à la peine face à la concurrence même si le premier est champion CART grâce à sa régularité

    Commentaire


    • 1984

      Fort de cette constatation et peut être aussi pour des raisons bassement financières, Roger PENSKE décida de stopper son statut de constructeur et de faire comme les autres en s'approvisionnant auprès de MARCH pour sa saison INDY.

      Bien lui en pris puisque Rick MEARS après avoir obtenu la pole, va décrocher une seconde victoire aux 500 Miles au volant d'une MARCH 84C COSWORTH mais plus tard dans la saison, il sera sérieusement blessé aux pieds ce qui le rendra indisponible non seulement pour la fin de saison mais également une grande partie de celle de 1985. Johnny RUTHERFORD assurera l'intérim de MEARS sur la fin de saison sans résultat. Al UNSER lui empochera une victoire CART à PORTLAND.

      Seconde victoire pour MEARS à INDY et 4ème pour PENSKE



      Une victoire CART pour Al UNSER

      Commentaire


      • Depuis 1978 les monoplaces Indy-Cart sont devenues fadasses, à mon goût, c'est pour cela que je m'en suis désintéressé.
        Mais que cet avis négatif qui concerne les voiture et non votre travail ne vous empêche pas de continuer CMTARGA, vous écrivez une biographie complète et c'est cela l'intérêt.
        Avant c'était mieux

        Commentaire


        • Tout à fait d'accord pour l’esthétique ce qui malheureusement a frappé toutes les voitures de courses because l'uniformisation due à l'ordi ....Par contre et heureusement la course elle reste encore une histoire d'hommes et c'est ce qui motive surtout mon récit.

          Commentaire


          • Hello,

            Je lis et m'instruit sur cette période que je ne maitrise pas du tout.
            Merci à toi de nous en faire profiter
            Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
            26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

            Commentaire


            • Content que ça t’instruise HAINE ....A la fin y'a interro...

              Commentaire


              • 1985

                Et de 5 pour PENSKE à INDY et pas sans frayeur...Danny SULLIVAN remplaçant de MEARS convalescent, va réussir l'exploit de remporter la classique américaine malgré un tête à queue complet.

                Ce violent tête à queue n'empêchera pas Danny (Hollywood) SULLIVAN d'empocher la victoire à INDY, la 5ème de PENSKE.



                Quant à Al UNSER père, il décroche le titre CART avec un point d'avance sur son fils Al jr, bien qu'il n'ait remporté qu'une seule course, décidément question d'habitude... Rick MEARS qui reprend le volant en fin de saison s'impose à POCONO.

                Al UNSER sr. champion CART pour 1 point devant son fils


                MEARS une victoire pour son retour

                Commentaire


                • 1986

                  Sera une année "blanche" pour PENSKE RACING. Bien sure il y aura bien deux victoires pour Danny SULLIVAN en CART à MEADOWSLAND et CLEVELAND ( 3ème du championnat). MEARS peut être pas encore complètement remis n'en décrocha lui aucune et à INDY si ce dernier signa bien la pole il dû se contenter de la 3ème place (SULLIVAN 9ème). Voilà qui n'est pas habituel pour PENSKE ce qui l'incita à réfléchir sur l'avenir, car de toute évidence l'uniformité des châssis MARCH ou LOLA et l'exclusivité du moteur COSWORTH TURBO ne peuvent assurer une supériorité d'un concurrent vis à vis des autres. La première phase de cette réflexion passa par un retour des châssis PENSKE. Alan JENCKINS un ancien de McLAREN dessina la PC 15 de facture très classique qui fit ses débuts à INDY aux mains de Al UNSER SR (abandon). Elle sera encore alignée en CART et réussit quelques bonnes performances avec MEARS dont une pole à SANAIR. Mais cette évolution en cachait une autre beaucoup plus importante. PENSKE réussit à convaincre la GM de faire son retour à INDY via la société ILMOR de Mario ILLIEN et Paul MORGAN qui sont à l'origine du COSWORTH TURBO multiple vainqueur à INDY et CART. En fin d'année une PENSKE équipée du V8 CHEVY ILMOR TURBO tournera à MICHIGAN à plus 233miles/hour pulvérisant le record du circuit....

                  SULLIVAN ( 2 victoires CART) MEARS (pole à INDY) un bilan bien maigre pour les MARCH de PENSKE



                  La PENSKE PC15 CHEVY ILMOR (ici AL USER à INDY) le retour de Roger comme constructeur et de GM

                  Commentaire


                  • 1987

                    JENKINS revoit sa PC15 qui devient ainsi PC16 dont les débuts laborieux incitent PENSKE à aligner ses MARCH à INDY en faisant un panachage des moteurs CHEVY pour MEARS et SULLIVAN et COSWORTH pour AL UNSER SR.
                    Bonne pioche pour ce dernier qui l'emporte pour la 4ème fois de sa carrière et pour PENSKE RACING vainqueur des 500 miles pour la 6ème fois. Cerise sur le gâteau MEARS décroche la première victoire du V8 CHEVROLET ILLMOR à la course CART de POCONO.

                    Et de 4 pour AL UNSER ..et de 6 pour PENSKE à INDY


                    POCONO 1ère victoire du V8 CHEVROLET ILMOR dans la MARCH de Rick MEARS

                    Commentaire


                    • 1988

                      Cette fois tous les ingrédients sont réunis pour que la machine à gagner PENSKE se remette complètement en route. Le V8 CHEVROLET ILMOR devient le moteur de référence et Nigel BENNETT transfuge de chez LOTUS en F1 puis LOLA qui a succédé à JENKINS retourné en F1 chez ONYX, a pondu un excellent châssis la PC17 fortement inspiré de ses glorieuses créations précédentes pour Eric BROADLAY. Six victoires au total et le titre CART pour Danny SULLIVAN plus une nouvelle victoire à INDY 500 pour MEARS voilà le tableau de chasse idyllique de PENSKE pour cette année....

                      MEARS/PENSKE une association des plus fructueuses à INDY (3ème pour Rick , 7ème pour Roger)



                      Danny SULLIVAN champion CART ( 4 victoires)

                      Commentaire


                      • 1989

                        Si une PENSKE passa bien la ligne d'arrivée en vainqueur des 500 miles d'INDIANAPOLIS avec à son volant Emerson FITTIPALDI ce n'était pas une voiture engagée par PENSKE RACING ( voilà pourquoi je n'ai que 18 victoires au compteur). En effet Roger, comme précédemment, ne se contentait pas de construire et de faire courir ses propres voitures. En bon businessman, il en vendait aussi à d'autres équipes et même cette année là, le dernier modèle ce qui lui joua un mauvais tour. Pat PATRICK patron de l'équipe éponyme devant les résultats obtenus par la PC 17 en 1988 n'hésita pas à acquérir le nouveau modèle PC 18 pour son pilote, le quasi retraité double champion du monde Emerson FITTIPALDI en qui plus personne ne croyait beaucoup après sa désastreuse fin de carrière en F1. PENSKE à défaut d'un sponsor pour faire courir une troisième voiture à INDY aux mains du futur retraité AL UNSER SR, en vendant son châssis à PATRICK trouva ainsi les subsides nécessaires à cet engagement. Cette victoire qui n'en était pas une, fut d'autant plus amère que les trois PC18 officielles de MEARS-SULLIVAN et UNSER abandonnèrent toutes sur ennuis mécaniques.

                        Et le championnat CART n'apporta pas plus de consolation à l'équipe PENSKE puisque le même FITTIPALDI, décidément bien ressuscité, remporta également au nez et à la barbe des PENSKE boys le titre avec 5 victoires. MEARS finit second ( 3 victoires) et SULLIVAN 7ème ( 2 victoires)

                        Une PENSKE PC 18 vainqueur à INDY et couverte de dollars avec Emmo, mais pas une PENSKE officielle


                        La PENSKE PC 18 CHEVY très efficace "même entre les mains de concurrents" doivent se dire Roger et Rick au terme de cette saison

                        Commentaire


                        • 1990

                          Fort de sa formidable saison 1989, Emerson FITTIPALDI est intégré au TEAM PENSKE en lieu et place de Al UNSER père qui a décidé de raccrocher. A la PC18 succède la PC19 toujours due au crayon de Nigel BENNETT. Les voitures de SULLIVAN et FITTIPALDI porteront les couleurs du cow-boy à la cigarette ( sponsor fidèle à PENSKE jusqu'à l'interdiction de la pub aux states) celle de MEARS conservant les couleurs jaunes de PENNZOIL (autre fidèle de PENSKE)

                          L'année sera chiche en victoire. En CART le mieux classé, MEARS 3ème du championnat ne récoltant qu'une victoire comme FIITIPALDI alors que SULLIVAN en conquiert deux. A INDY si SULLIVAN sera vite éliminé sur sortie de route, MEARS et surtout FITTIPALDI seront dans le coup pour la victoire jusqu'au bout mais devront se contenter de la 3ème place (Emmo) et de la 5ème (Rick).

                          FIITIPALDI-SULLIVAN-MEARS, un trio de choc mais pas les résultats escomptés pour PENSKE

                          Commentaire


                          • 1991

                            Cette année grande nouveauté. PENSKE RACING réintègre la NASCAR avec le même Rusty WALLACE que PENSKE avait épaulé à ses débuts. Pour ce faire Roger crée une division spéciale de son équipe dénommée PENSKE RACING SOUTH. Au volant d'une PONTIAC, Rusty remportera 2 victoires ( BRISTOL et POCONO) et finira 10ème du championnat.


                            Et puis une nouvelle victoire à INDIANAPOLIS avec Rick MEARS et la PC20 toujours due au crayon de BENNETT et toujours propulsée par le CHEVROLET ILMOR. Peut être en contrecoup de l'engagement NASCAR, l'équipe INDY ne compte plus que deux pilotes, Rick et FITTIPALDI qui finira 11ème des 500 MILES. En CART c'est moins brillant Emerson ne remportant qu'une victoire à DETROIT et finissant 5ème du championnat, MEARS aucune mais 4ème du championnat.

                            Et une victoire de plus à INDY pour Rick (4) et Roger (8)


                            Commentaire


                            • Je n'avais pas remarqué la sortie de ceci , quelques jours avant la victoire de Pagenaud :https://www.amazon.com/Team-Penske-5.../dp/0847867188

                              Commentaire


                              • Moi non plus et je t'assure qu'il n' y a aucune relation de cause à effet avec mon récit....et de toute façon mon english est trop mauvais ....

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X