Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Captain penske

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Je vais me laisser tenter je pense! J'ai vu qu'il est meilleur marché chez Wordery.

    Commentaire


    • Très bonne idée comme ça tu pourras utilement compléter mon propos et peut être corriger des erreurs.....

      Commentaire


      • J'ai une doc pas possible sur l'Indy 500, tous les annuels entre autres, mais je n'ai pas pris le temps de fouiller!

        Commentaire


        • Il est jamais trop tard.....

          Commentaire


          • 1992

            Pas de victoire à INDY et même une totale contre performance, ni de titre CART, "seulement" 4 victoires de FITTIPALDI et rien pour MEARS qui au terme de cette saison mettra un terme à sa brillante carrière de pilote, sans quitter le giron de PENSKE RACING dont il devient un conseiller utile. En NASCAR, Rusty WALLACE et PENSKE RACING continue leur apprentissage avec une victoire à RICHMOND et une 13ème place finale au championnat.

            Rick MEARS tire sa révérence et PENSKE perd un des principaux piliers de sa glorieuse histoire.


            Rusty WALLACE en NASCAR l'édifice PENSKE se construit doucement.

            Commentaire


            • 1993

              Même si Rusty Wallace avec sa PONTIAC PENSKE ne finit que second du championnat NASCAR derrière Dale ERNHARDT père, ses 10 victoires font de lui et de loin, le meilleur performeur de la saison asseyant ainsi définitivement PENSKE RACING SOUTH comme une équipe favorite de la catégorie. .Ne manque plus au tableau de chasse qu'une victoire au DAYTONA 500 où Rusty se distingua par un énorme crash...

              L'énorme crash de WALLACE à DAYTONA ne l'empêchera pas d'enlever 10 courses et de finir 2ème du championnat


              En INDYCAR la saison fut aussi fructueuse avec une nouvelle victoire à INDIANAPOLIS cette fois avec Emmo FITTIPALDI vainqueur pour la seconde fois au terme d'une lutte farouche avec un autre ex de la F1, Nigel MANSELL (LOLA-NEWMAN/HAAS) qui lui sera champion CART. Et puis n'oublions pas au passage qu'une autre star de la F1 faillit conduire pour PENSKE un certain Ayrton SENNA qui fit des essais d'avant saison mais qui décida de rester en F1. FITTIPALDI finit second de ce championnat avec 3 victoires et le petit nouveau chez PENSKE RACING, la canadien Paul TRACY 3ème , couvé par PENSKE depuis 1991 mais qui jusque là n'avait couru qu'épisodiquement pour Roger avec deux deuxièmes places comme meilleur résultat. En cette année pleine, le canadien à lunettes, remportera pas moins de 5 victoires soit autant que MANSELL champion.

              Il est vrai que la PENSKE PC 22 toujours due au crayon du fidèle Nigel BENNETT, qui est radicalement différente de ses prédécesseurs, s'est avérée efficiente mais ce n'est rien à côté de sa petite sœur de 1994.

              Une seconde pour FITTIPALDI et ......une 9ème pour PENSKE RACING à INDY


              Paul TRACY le jeune binoclard qui monte chez PENSKE( 5 victoires CART)


              Ayrton SENNA en essais sur une PC22..Pour faire monter les enchères auprès de Ron DENNIS?

              Commentaire


              • 1994

                On peut dire que l'année 1994 est celle de la totale domination pour PENSKE en INDY même si ce ne fut pas sans polémique.

                Tout d'abord pour les 500 miles, PENSKE réussit un bon coup grâce au duo ILLIEN-MORGAN. Tout comme en 1986 avec CHEVROLET, Roger réussit à convaincre rien moins que MERCEDES BENZ d'investir l'INDY CAR par l'intermédiaire de son bras armé en compétition notamment F1, qu'est devenu ILMOR. Pour ce faire il va, avec la complicité du motoriste, utiliser une faille du règlement propre à INDIANAPOLIS. Celui-ci dans la perspective de l'édition 1994 autorisait déjà non seulement les moteurs à quatre soupapes turbo de 2.7l du CART, mais également les 3.5l turbo à deux soupapes qui précédemment devait être obligatoirement dérivés de la série ce qui explique que personne ne les utilisait. Mais dorénavant ce n'était plus le cas. Se rendant compte de la faille, ILMOR sauta sur l'occasion pour créer un moteur de fond en comble bénéficiant ainsi d'un surcroît de cylindrée non négligeable et le proposa à son actionnaire principal MERCEDES qui sauta sur l'occasion avec l'aide de PENSKE pour un châssis spécifique .Tout ce ci restera dans le secret absolu et la surprise fut totale lorsque débarquèrent 3 magnifiques PENSKE PC94-MERCEDES sur l'ovale de l'INDIANA car en plus de son duo FITTIPALDI-TRACY, Roger s'était également adjoint pour la saison les services du fils UNSER. La domination des PC94 fut totale et la concurrence médusée et outrée. Pole et victoire pour AL JR, record du tour pour Emmo, pratiquement tous les tours menés par une PC94, seuls les abandons de TRACY puis de FITTITPALDI sur sorties de piste viendront gâcher la fête des rouges et blancs.

                La PENSKE PC94 MERCEDES source de polémique et de triomphe à INDY, le 10ème de PENSKE...le second pour Al UNSER junior


                En CART la réglementation claire n'autorisant que les 2.7l turbo, PENSKE dû poursuivre avec le traditionnel V8 ILMOR dérivé du CHEVROLET mais débadgé du constructeur US pour les raisons évoquées ci-dessus. La traditionnelle mise à jour du châssis par BENNETT qui devient la PC23 aboutit à mettre en piste une redoutable machine à gagner qui permit au trio rouge et blanc là aussi d'écrabouiller la concurrence. UNSER jr, FITTIPALDI et TRACY finirent le championnat dans cet ordre aux trois premières places en ayant enlevé à eux seuls 11 des 15 manches....sans commentaire!

                L'irrésistible trio PENSKE FITTIPALDI-UNSER JR-TRACY et la PC23....



                1994 c'est aussi le changement de marque en NASCAR. Adieu PONTIAC vive FORD et là aussi bonne pioche pour Rusty WALLACE puisqu'il est le meilleur scorer de la saison avec 8 victoires mais seulement 3ème au championnat derrière ERNHARDT ( 4 victoires) et Mark MARTIN ( 2 victoires).Manque encore la fiabilité...

                La FORD en lieu et place de la PONTIAC des victoires mais pas encore de titre pour WALLACE

                Commentaire


                • 1995

                  L'année 1995 sera à la fois plus calme et beaucoup moins prolixe en résultat.

                  Rusty WALLACE tout d'abord qui mène son habituel train-train en finissant 5ème du championnat NASCAR toujours avec sa FORD aux couleurs MILLER et remportant deux victoires à MARTINSVILLE et RICHMOND


                  En INDY CARS, PENSKE RACING ne compte plus que deux autos pour UNSER JR et FITTIPALDI, TRACY étant parti chez NEWMAN-HAAS. Finalement le fameux moteur MERCEDES 3.5l Turbo étant banni, MERCEDES via ILMOR se décida à construire un moteur plus classique ainsi qu'une mise à disposition pour d'autres équipes que celle de Roger qui se trouve ainsi privé de son avantage. De plus la PC24 dernière création de Nigel BENNETT s'avère rétive et instable. Conséquence, UNSER devra se contenter de la seconde place du championnat CART avec 4 victoires ( FITTIPALDI seulement 11ème, 1 victoire) derrière un certain Jacques VILLENEUVE qui remporte également INDY 500 où les PENSKE boys n'ont guère brillé en ne réussissant même pas à se qualifier ???? Le monde à l'envers, puisque pour la première fois depuis 1969, PENSKE RACING sera absente des 500 MILES...On ne le sait pas encore mais il faudra attendre 6 ans pour voir son retour sur l'ovale.

                  La PENSKE PC24-MERCEDES pas une réussite qui vaudra une non qualification à INDY


                  Commentaire


                  • 1996

                    L'affaire PENSKE-MERCEDES de 1994 si elle ne fut pas seule à l'origine du schisme y participa largement. En 1994 Tony GEORGE, héritier de la famille HULMANN propriétaire de l'ovale d'INDIANAPOLIS, en reprenait les commandes et constatait que son épreuve phare périclitait à cause d'une trop grande domination des constructeurs et pilotes non américains. Voulant redorer le blason US, il décida pour 1996 de créer son propre championnat basé sur une réglementation technique très simple donnant la part belle aux traditionnels V8 culbutés chers aux ricains. Il créa ainsi l'Indy Racing League (IRL) qui, la première année, se contenta de 3 épreuves dont bien évidemment les 500 MILES et qui excluait de facto les concurrents du CART. Cette scission durera pas moins de 12 ans et vit au bout du compte et fort étonnamment, la victoire de David ( Tony GEORGE) sur Goliath ( CART/CHAMP CAR) qui regroupait pourtant tous les grands teams professionnels dont PENSKE RACING. Preuve que les 500 Miles d'INDIANAPOLIS demeurent toujours l'épreuve emblématique et incontournable que sa longue histoire a élevé au rang de mythe.

                    Donc pour 1996 et les années suivantes, les participations de PENSKE RACING en INDY CARS se limiteront au seul championnat CART. Nigel BENNETT poursuit sa traditionnelle filiation des châssis avec sa PC25-MERCEDES ILMOR qui s'avère guère plus efficace que sa devancière puisque le duo UNSER jr et Paul TRACY revenu dans le bercail PENSKE, n'empochera aucune victoire, Al devant se contenter d'un 4ème place au championnat ( TRACY 13ème).A signaler également que Roger PENSKE a pris des parts dans la nouvelle équipe de Paul HOGAN après que celui-ci se soit dissocié de Bobby RAHAL. Bien entendu, celle-ci utilise également une PENSKE PC25 MERCEDES confiée à Emerson FITTIPALDI qui se blessera en cours de saison, ce qui mettra fin à sa carrière et sera remplacé par Jan MAGNUSSEN.

                    La PC 25 MERCEDES toujours pas une réussite


                    Rusty WALLACE sur sa FORD, remporte 5 courses NASCAR et finit 7ème du championnat. RAS donc si ce n'est, pour l'anecdote, une participation à la Truck Serie à NAZARETH (9ème) avec ce pick-up généralement piloté par son jeune frère Kenny pour le compte de PENSKE.

                    Commentaire


                    • Avec un peu de retard sur l'horaire habituel ....

                      1997

                      A part un changement de couleurs pour la FORD de Rusty WALLACE pas de grand coup d'éclat. 1 victoire à RICHMOND et une 7ème place au championnat NASCAR


                      En CART la PC26 succède à la PC25 toujours propulsée par le MERCEDES ILMOR dans la même veine issue du crayon de Nigel BENNETT et sera la dernière de ses 10 créations pour le compte de Roger. Elle permit à Paul TRACY de remporter 3 victoires d'affilé ( NAZARETH-RIO-GATEAWAY) et la 5ème place du championnat, AL UNSER lui finissant 13ème. A signaler que PENSKE RACING atteint en cette année le nombre record de 99 victoires en INDY CARS....

                      3 victoires consécutives pour la PC26-MERCEDES de Paul TRACY


                      Nigel BENNETT pour PENSKE c'est 5 victoires à INDY . Il est l'heure de la retraite.

                      Commentaire


                      • 1998

                        Les mauvais résultats des deux saisons précédentes et la domination des châssis du nouveau venu REYNARD associé au moteur HONDA ont mis en évidence l'absolue nécessité de révolutionner les concepts pour la nouvelle PENSKE INDY CAR. Pour ce faire il est fait appel à un nouvel ingénieur, lui aussi comme BENNETT, issu de l'école LOLA, le britannique John TRAVIS. Toutefois si celui-ci apporta des innovations comme le nez relevé à la mode en F1, la PC27 n'avait rien de révolutionnaire et la maigreur de son palmarès face à la concurrence REYNARD le démontre. Il faut dire également que le si brillant moteur MERCEDES ILMOR n'était lui non plus un foudre de guerre face à la cavalerie japonaise HONDA. Par dessus le marché TRACY ayant de nouveau quitté le navire PENSKE, Roger, à la surprise générale, embaucha pour épauler le toujours présent AL UNSER JR, le brésilien André RIBEIRO dont le palmarès INDY ne s'ornait jusque là que de 3 victoires bien lointaines. Tout ceci fit que la saison 1998 fut peu brillante, UNSER jr ne revendiquant que deux podiums sans victoire et une bien modeste 11ème place au championnat, quant à RIBEIRO son meilleur classement fut une 3ème place à TORONTO.

                        LA PC27 du nouvel ingénieur PENSKE, John TRAVIS, plutôt décevante.


                        La saison de Rusty WALLACE en NASCAR fut plus satisfaisante même si elle ne s'orne ni d'un titre ( 4ème du championnat et 1 victoire) ni non plus de la tant espérée victoire au DAYTONA 500. A signaler que même si la FORD de Jeremy MAYFIELD était officiellement engagée par Michael Kranefuss Racing, en fait il s'agissait bien d'une PENSKE préparée et entretenue par l'équipe de Roger. Elle connut comme meilleur résultat 1 victoire à POCONO.

                        Le duo des FORD PENSKE: WALLACE-MAYFIELD

                        Commentaire


                        • 1999

                          Ce "quasi" duo NASCAR remis ça et une nouvelle fois. Rusty WALLACE fidèle à sa réputation de finisseur à défaut d'être celle d'un winner se classa pour la 7ème fois consécutive dans le top 10 du championnat NASCAR avec une victoire alors que MAYFIELD sur la voiture cousine ne fit pas mieux que second et finit 11ème du championnat.

                          En INDY CAR ça va de mal en pis...Tout commença mal et se finit tragiquement. A MIAMI pour la première de la saison, Al UNSER est le seul représentant PENSKE avec une PC28 (une simple évolution de la 27). 14ème sur la grille il sort dès le premier tour et se casse une jambe ce qui va l'immobiliser pendant 4 mois. Il est remplacé par Tarso MARQUES ancien de la F1 chez MINARDI, où il n'a guère brillé et les 6 courses disputées sous les couleurs PENSKE ne vont pas redorer son blason. A son retour UNSER devant les résultats catastrophiques de la PC28 retrouve une LOLA équipée elle aussi du MERCEDES avec comme meilleur classement une 5ème place. Roger devant les piètres résultats de MARQUES décide d'essayer le jeune uruguayen plein de promesses, Gonzalo RODRIGUEZ qui brille en F3000 notamment avec une victoire à MONACO. A DETROIT pour se première course INDY sur la LOLA PENSKE, il finit 12ème. La course suivante c'est LAGUNA SECA. Lors des qualifications et vraisemblablement suite à une défaillance des freins, sa LOLA au freinage du Corkscrew tire tout droit, heurte le muret de protection et bascule dans le fossé ou elle se retourne écrasant son malheureux pilote qui est tué sur le coup. La similitude des circonstances de cet accident avec celui ayant coûté la vie à DONOHUE est vraiment troublante.

                          Gonzalo RODRIGUEZ -Roger PENSKE une histoire beaucoup trop vite et tragiquement écourtée

                          Commentaire


                          • ça remarche..............

                            2000

                            Roger PENSKE a définitivement acquis l'équipe de l'ancien patron de FORD MOTORSPORT, Michael KRANEFUSS si bien que maintenant c'est bien officiellement que PENSKE RACING SOUTH engage deux FORD en NASCAR toujours pour le duo WALLACE-MAYFIELD . 4 premières places pour le premier qui passe ainsi le nombre de 50 victoires en carrière ( pas mal pour un non winner....) dont 32 avec PENSKE, le second lui se contente de 2 victoires.

                            A signaler que lors de l'avant dernière manche à PHOENIX un petit jeune fait ses débuts en NASCAR au volant d'une troisième FORD PENSKE, Ryan NEWMAN. Il abandonnera lors de cette unique participation.

                            Une NASCAR sous la pluie? Rusty WALLACE a passé la barre des 50 victoires


                            En INDY CAR on change tout.....Tout d'abord les pilotes après les drames de 1999, Roger PENSKE a décidé de repartir de zéro avec deux nouveaux pilotes et deux jeunes brésiliens prometteurs. Gil de FERRAN est le plus capé puisqu'il en est à sa 6ème saison et compte 3 victoires à son actif . Helio CASTRONEVES lui en est à sa 3ème saison ne compte encore aucune victoire mais de belles performances notamment aux essais.

                            Mais aussi au niveau matériel PENSKE RACING fait table rase. Finies les PENSKE, fini le MERCEDES, Roger décide de s'aligner sur la concurrence notamment Chip GANASSI qui vient de remporter 3 des 4 derniers championnats avec une REYNARD équipée du V8 HONDA TURBO et les pneus FIRESTONE ( PENSKE étant jusque là resté fidèle à GOODYEAR).

                            Deux poles pour Gil, lors de deux premières manches c'est bien parti puis une première victoire à NAZARETH et une seconde à PORTLAND avec de nombreuses places d'honneur qui vont lui permettre de décrocher le titre et redonner à PENSKE RACING le lustre dont elle était privée depuis trop longtemps. Helio gagne 3 courses ( DETROIT-MID OHIO-LAGUNA SECA) mais moins régulier ne finit que 7ème du championnat.

                            Avec De FERRAN et REYNARD-HONDA, PENSKE a retrouvé le chemin du succès.

                            Commentaire


                            • 2001

                              C'est tout d'abord le retour de PENSKE RACING à INDIANAPOLIS et en plus un retour gagnant. Avant de détailler la course un petit rappel de la situation très particulière de l'INDY CAR. Depuis 1996, la scission des championnats CART d'un côté, IRL de l'autre, a entraîné un hermétisme total entre les deux séries. Mais voilà l'attrait d'une victoire à INDIANAPOLIS n'a pas de prix et en constatant que le niveau de pilotage mais surtout de préparation des équipes IRL seules habilitées à disputer les 500 miles était peu élevé, des équipes comme GANASSI ou PENSKE devraient pouvoir s'y imposer sans trop de difficulté. GANASSI fut le premier à franchir le pas en 2000 et bien lui en prit puisque son poulain Juan Pablo MONTOYA lui offrit sa première victoire sur l'ovale. C'est pourquoi au départ de l'édition 2001, Roger alignait 2 DALLARA OLSMOBILE PENSKE pour son duo CART, DE FERRAN-CASTRONEVES. Les qualifications ne se passèrent pas bien, Helio 11ème, Gil 5ème seulement. Par contre la course elle se passera au mieux, le duo PENSKE réussissant le doublé parfait, CASTRONEVES franchissant la ligne d'arrivée en tête juste devant son équipier.

                              Retour gagnant de PENSKE à INDIANAPOLIS avec une 11ème victoire et 1ère pour CASTRONEVES



                              En CART tout va bien aussi, PENSKE RACING, toujours avec les REYNARD HONDA, a nettement repris sa marche en avant avec le second titre consécutif pour DE FERRAN ( là aussi le 11ème de PENSKE) avec 2 victoires alors que CASTRONEVES de nouveau meilleur performeur que son équipier ( 3 victoires) ne finit que 4ème du championnat.

                              A De FERRAN le titre CART (11ème titre INDY CAR pour PENSKE RACING



                              En NASCAR 3 pilotes pour PENSKE RACING SOUTH avec toujours le duo WALLACE-MAYFIELD pilotes réguliers plus des piges pour NEWMAN. Une nouvelle 7ème place au championnat pour Rusty avec 1 victoire et une bien médiocre 28ème pour Jeremy qui lui vaut son éviction avant la fin de saison et son remplacement par Mike WALLACE le p'tit frère qui ne fera guère mieux. Une pole et une 2ème place pour NEWMAN en 8 courses seulement;. C'est beaucoup mieux et ça lui vaudra un volant plein temps pour 2002.

                              Les bonnes performances de Ryan NEWMAN lui vaudront sa titularisation pour 2002.

                              Commentaire


                              • 2002

                                Si on avait un doute sur les qualités de l'apprenti Ryan NEWMAN en NASCAR celui-ci va vite les dissiper. 6 poles, 1 victoire, 6ème au classement du championnat jamais un rookie n'avait fait mieux. Le "vieux" Rusty WALLACE est dépassé finissant derrière son jeune coéquipier et sans aucune victoire. L'heure de la retraite a peut être sonné...

                                Le rookie (bande jaune) prend le dessus sur le vieux en NASCAR.


                                Et on remet ça à INDY, CASTRONEVES double la mise offrant à PENSKE sa 12ème victoire même si celle fut et est encore contestée par Paul TRACY en tête au moment où le drapeau jaune final est sorti. Mais ce n'est pas en invité occasionnel que la bande au "captain" glane ce 12ème succès sur l'ovale mais bien en tant que participant à plein temps au championnat IRL. Fort de leurs succès les teams professionnels comme GANASSI ou PENSKE abandonnent le CART pour l'IRL se rendant compte que rien ne vaut une victoire à INDY par rapport à un championnat même international. Tony GEORGE a gagné son pari. Donc en plus de la victoire aux 500 miles le palmarès de PENSKE RACING s'enrichit des deuxièmes et troisièmes places au championnat IRL ( Sam HORNISH champion) pour CASTRONEVES et DE FERRAN, chacun remportant deux victoires sur leur DALLARA cette fois dotée d'un V8 CHEVROLET.

                                12ème victoire contestée pour PENSKE à INDY et 2ème d'affilé pour CASTRONEVES


                                Commentaire

                                Chargement...
                                X