Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Captain penske

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • L'équipe PENSKE alignera encore sa 512 M aux 6 heures de WATKINS GLEN qui abandonna rapidement, direction cassée.

    Heureusement pour PENSKE RACING les autres engagements 1971 furent plus glorieux à commencer par la TRANSAM et un nouveau titre pour DONOHUE ( le 3ème) avec 7 victoires sur 10 courses et toujours la JAVELIN. Surtout le TEAM PENSKE enregistre ses deux premières victoires en INDYCAR. Mark DONOHUE ne débute la saison INDY qu'à l'occasion de la manche de PHOENIX (3ème course) sur une LOLA OFFENHAUSER où il finit 6ème et à TRENTON 9ème. Pour INDY 500 l'équipe PENSKE troque la LOLA pour une McLAREN et bien lui en pris avec la seconde place aux essais. Malheureusement la course ne s'avérera pas aussi brillante avec une 25ème place finale.Revanche à POCONO où Mark signe pole et victoire et nouvelle victoire à MICHIGAN. Il finira encore 6ème à TRENTON et se classera 8ème du championnat .

    Nouveau titre TRANSAM pour la JAVELIN et DONOHUE



    A POCONO première victoire en INDYCAR pour le TEAM PENSKE avec la McLAREN M16-OFFY comme déjà dit ...ici aussi il y en aura beaucoup d'autres!


    Commentaire


    • Enfin 1971 verra les débuts de PENSKE RACING en F1. C'est tout d'abord à l'occasion du QUESTOR GP à ONTARIO, qui mélangea en début de saison F1 et F 5000, que pour la première fois l'équipe du "captain" se trouva confronter à la discipline reine. Pour l'occasion Mark DONOHUE était au volant d'une LOLA CHEVY F 5000 et il mena la vie dure aux F1 malgré le handicap de poids des F5000. Est-ce à l'occasion de cette épreuve que PENSKE fut convaincu qu'il avait aussi sa place en F1.Toujours est-il que pour la traditionnelle tournée américaine de fin de saison on retrouve une McLAREN M19-COSWORTH engagée par PENSKE RACING pour les GP du CANADA et des USA. Sensation à MOSPORT, DONOHUE signe le 8ème temps des essais et finit à une superbe 3ème place loin devant le titulaire maison l'expérimenté Denis HULME. A WATKINS GLEN se pose le problème de la concomitance de date entre le GP F1 et la manche INDYCAR de TRENTON obligeant l'équipe à être sur les deux fronts. Fort de la formidable prestation au CANADA, PENSKE décide de courir les deux lièvres à la fois, DONOHUE se qualifiant pour les deux courses et faisant son choix en fonction de la meilleure position. N'ayant signé cette fois qu'un modeste 19ème temps, Mark choisit l'INDYCAR laissant le volant de la McLAREN F1 à David HOBBS qui passera la ligne d'arrivée à la 10ème place.

      QUESTOR GP à ONTARIO PARK la LOLA F5000 face aux F1 mais DONOHUE devant ANDRETTI (FERRARI) qui va l'emporter



      Sensation au GP du CANADA, DONOHUE et sa McLAREN finissent 3ème pour les débuts en F1 du TEAM PENSKE

      Commentaire


      • 1972

        C'est avant toute chose la première des 18° victoires ( à ce jour....) de PENSKE RACING aux 500 Miles d'INDIANAPOLIS. L'équipe de Roger avait bien préparé son coup en engageant deux McLAREN OFFENHAUSER dans les deux courses préparatoires pour DONOHUE et Gary BETTENHAUSEN et si Mark ne finit aucune, Gary remporte la manche de TRENTON. Pour INDY aux essais, Mark signe le 3ème temps et Gary le 5ème. DONOHUE fit un sans faute, le TEAM PENSKE aussi et la victoire était au bout du chemin. L'équipe disputa encore quelques courses sans plus de succès en dehors de places d'honneur pour Mark comme pour Gary.




        °Pour moi 18 victoires et pas 19 comme écrit partout après celle de PAGENAUD cette année ( l'explication vous l'aurez en lisant la suite jusqu'à 1989.....)

        Commentaire


        • Envoyé par CMTARGA Voir le message
          1972

          C'est avant toute chose la première des 18° victoires ( à ce jour....) de PENSKE RACING aux 500 Miles d'INDIANAPOLIS. L'équipe de Roger avait bien préparé son coup en engageant deux McLAREN OFFENHAUSER dans les deux courses préparatoires pour DONOHUE et Gary BETTENHAUSEN et si Mark ne finit aucune, Gary remporte la manche de TRENTON. Pour INDY aux essais, Mark signe le 3ème temps et Gary le 5ème. DONOHUE fit un sans faute, le TEAM PENSKE aussi et la victoire était au bout du chemin. L'équipe disputa encore quelques courses sans plus de succès en dehors de places d'honneur pour Mark comme pour Gary.




          °Pour moi 18 victoires et pas 19 comme écrit partout après celle de PAGENAUD cette année ( l'explication vous l'aurez en lisant la suite jusqu'à 1989.....)
          Elle était belle cette McLaren avec son aileron démesuré.
          Avant c'était mieux

          Commentaire


          • Mais 1972 c'est aussi les débuts de PENSKE RACING dans la NASCAR. Ayant abandonné la TRANSAM, AMC et PENSKE décidèrent d'y faire courir un autre modèle de la gamme du constructeur la MATADOR. Celle-ci s'avéra plutôt rétive et sur les 12 courses auxquelles les MATADOR PENSKE s'alignèrent le meilleur classement fut la 3ème place remportée par Donnie ALLISON à RIVERSIDE. DONOHUE et MARCIS piloteront également la MATADOR sans résultat. Enfin puisqu'on aborde ici pour la première fois le chapitre NASCAR, je précise tout de suite que je ne traiterai que les courses dites de la division 1 qui a connu tellement de dénomination que je l'appelle ainsi. Seront ignorées les multiples divisions inférieures ( Bush-Truck etc....) aux quelles PENSKE RACING a pu participer. Mais si le coeur vous en dit.......

            Mark DONOHUE pose fièrement devant sa MATADOR PENSKE ...il n'aura guère de réussite avec

            Commentaire


            • Enfin 1972 va connaître un grand changement dans les traditionnelles alliances concoctées par Roger PENSKE et les industriels. Pour la première fois le "captain" va s'allier à un constructeur non américain: PORSCHE.

              La marque teutonne est bien désemparée à l'annonce de la CSI début 1971, de l'interdiction à la fin de la saison des sports protos 5 litres dans le championnat du monde des constructeurs alors qu'elle a fait des investissements colossaux pour produire et développer sa 917. Le marché américain étant prioritaire pour la marque de STUTTGART l'occasion est trop belle d'investir la CANAM dont le règlement très libéral autorise tous les excès notamment l'adjonction de turbos dont PORSCHE se fait un spécialiste en ce début des années 70. Reste à trouver l'équipe professionnelle susceptible d'assurer loin des bases européennes l'organisation et l'entretien de machines complexes comme le sont les 917/10 CANAM TURBO. Tout naturellement PENSKE RACING est contacté et l'accord est vitre trouvé pour faire courir deux barquettes sous les couleurs non de SUNOCO mais du cigarettier L&M avec DONOHUE et FOLLMER .Une seule 917 est engagée à MOSPORT pour Mark qui signe la pole mais doit abandonner. Lors de la seconde manche disputée à DONNYBROOKE, le capot arrière de la 917 de Mark se détacha à pleine vitesse entraînant une violente sortie de route. Le pilote fut sérieusement blessé et ne pu disputer les 4 manches suivantes, mais il remportera la course d'EDMONTON dès son retour et finira 4ème du championnat remporté par Georges FOLLMER qui prit le relais en s'adjugeant 5 victoires. Mission accomplie !

              La 917/10 turbo CANAM (ici FOLLMER) et un premier titre CANAM pour PORSCHE et PENSKE

              Commentaire


              • 1973

                Suite à ce premier succès commun, PORSCHE et PENSKE vont intensifier leurs efforts pour la CANAM avec une voiture encore plus élaborée, la 917/30 dotée d'un moteur développant plus de 1000cv qui sera surnommée le "monstre" et qui aux mains de Mark DONOHUE, va écraser la concurrence en remportant 7 manches sur 8 et le titre avec plus du double de points sur le second.... Cette domination excessive amènera le organisateurs à bannir pour 1974 les turbos et par conséquent PORSCHE Quelques jours avant son dramatique accident à ZELTWEG en 1975, DONOHUE signa avec une 917/30 reconfigurée sur l'immense ovale de TALLADEGA un record à plus de 36O de moyenne.

                DONOHUE et la 917/30 dite "le monstre" une domination "trop" écrasante de la CANAM



                Satisfait de sa collaboration, PORSCHE confie également à Roger PENSKE le soin d'engager sa 911 CARRERA 3L dans les deux manches américaines du championnat du monde des constructeurs. A DAYTONA pour les 24 H, DONOHUE-FOLLMER abandonneront mais à WATKINS GLEN pour les 6 heures, ils finiront 6ème scratch avec une CARRERA à la carrosserie originale qui leur vaut de courir en catégorie prototype. Enfin toujours dans le clan PORSCHE en fin de saison , PENSKE RACING fut chargée par le constructeur de STUTTGART de préparer et entretenir les 911 CARRERA appelées à disputer le premier championnat IROC opposant une douzaine de pilotes stars essentiellement courant aux states comme PETTY-UNSER-JOHNCOCK auxquels sont venus se mêler FITTIPALDI et HULME. DONOHUE remporta haut la main le titre en ayant enlevé 3 des 4 manches de ce mini championnat.

                PENSKE s'est aussi occupé de la 911 ici aux 6 heures de WATKINS GLEN


                IROC 12 pilotes pour une CARRERA mais un seul vainqueur..... DONOHUE évidemment!

                Commentaire


                • En INDY CAR le tableau est moins idyllique DONOHUE qui ne disputa que 3 courses ( INDINAPOLIS-POCONO et ONTARIO) abandonna à chaque fois sur son EAGLE-OFFENHAUSER. Heureusement PENSKE engagea pour la totalité du championnat, Gary BETENHAUSEN avec une McLAREN OFFENHAUSER qui remporta l'avant dernière épreuve à RIVERSIDE et finit 8ème du championnat .

                  Gary BETTENHAUSEN pose fièrement avec sa McLAREN OFFY


                  Commentaire


                  • Enfin cerise sur le gâteau de cette année 73, la première victoire NASCAR de PENSKE RACING. C'est à l'occasion de la première manche du championnat le 21 janvier 1973 sur le routier de RIVERSIDE que Mark DONOHUE franchit en premier, avec son AMC MATADOR, la ligne d'arrivée après avoir mené 138 de 191 tours de la course. Le reste de la saison fut beaucoup moins glorieux Dave MARCIS le pilote attitré pour la NASCAR ( DONOHUE ne fit qu'une seule autre course) ne réussit sur les 8 manches disputées qu'à terminer deux fois.

                    La MATADOR de DONOHUE vainqueur surprise de la première course de la saison NASCAR


                    Mark savoure sa victoire ....il n'en aura pas d'autre dans la discipline mais pas PENSKE RACING.....

                    Commentaire


                    • 1974 Et maintenant la FORMULE 1

                      Dépourvu de programme CANAM, PENSKE RACING "n'a" pour se distraire que la NASCAR et l'INDY....il va bien falloir se trouver autre chose.....

                      En INDY tout d'abord la saison sera peu favorable d'autant que Mark DONOHUE fatigué a décidé un break dans sa carrière et ne participa à aucune course pas même INDY 500. Dans la série de 1974, c'est Garry BETTHENHAUSEN qui va disputer le plus de courses pour PENSKE ( 8) avec pour meilleur résultat la seconde place à ONTARIO au volant d'une McLAREN OFFENHAUSER. Mike HISS un jeune pilote qui en est à sa troisième saison est également engagé par PENSKE à l'occasion de l'INDY 500 et des deux manches de MICHIGAN où il décrochera une bonne 4ème place sur une EAGLE OFFY. A signaler que ce dernier a remplacé Peter REVSON qui aurait dû piloter pour Roger, si il n'avait trouvé la mort en début de saison au volant de la SHADOW F1 à KYALAMI.

                      DONOHUE ( et SUNOCO) parti les résultats INDY ne sont plus là en INDYCAR

                      BETTHENHAUSEN


                      HISS

                      Commentaire


                      • "Bettenhausen", un seul h!
                        C'étaient des guerriers les Bettenhausen! Il ne reste que Merle.

                        Commentaire


                        • C'était pour voir si ça suivait......

                          Commentaire


                          • En NASCAR un petit peu plus de réussite avec la victoire à l'occasion de la toute dernière manche à ONTARIO de Bobby ALLISON que Roger PENSKE réussit à convaincre de le rejoindre et d'abandonner sa CHEVROLET en faveur d'une AMC MATADOR avec la quelle il disputa donc les 10 dernières courses de la saison. Garry BETTENHAUSEN (avec un seul H ) lui couru 5 courses en début d'année avec la MATADOR sans résultat à part une 4ème place à MICHIGAN et George FOLLMER et Dave MARCIS une seule manche.

                            Bobby ALLISON et Roger PENSKE/AMC MATADOR une association qui va être payante

                            Commentaire


                            • Bonjour, je ne veut pas faire de faute mais je suis et je me régale. Que de noms prestigieux ou pas mais que de souvenirs de la presse spécialisée dans ma tête, merci.

                              Commentaire


                              • On suit! On suit!
                                On a pas parlé des bains d'acide de l'AMC !

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X