Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Captain penske

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Raconte RB29 raconte......

    Commentaire


    • Mais 1974 c'est bien entendu l'arrivée de PENSKE en F1. Après son expérience prometteuse à l'occasion du GP du CANADA 1971 avec la McLAREN, Roger est persuadé qu'il peut également bien faire dans la discipline reine. Le problème majeur est qu'il est difficile voir impossible de piloter une équipe F à partir des USA et qu'il est indispensable pour ce faire d'avoir une base européenne et mieux britannique là ou se concentre tout le savoir de la course F1.
      Qu'à cela ne tienne, le néo-zélandais Graham McRAE qui avait établi une structure pour construire et préparer ses F5000, décide fin 1973 de mettre la clef sous la porte de son usine du DORSET. PENSKE saute sur l'occasion et acquiert atelier et techniciens qui vont servir de base à son aventure. Il recrute l'ingénieur Geoff FERRIS un ancien de chez BRABHAM-McLAREN et LOTUS. Celui-ci dessine une voiture très conventionnelle ( trop) bien entendu équipée du V8 COSWORTH qui ne sera achevée qu'à la fin de saison et ne débutera en GP que lors de celui du CANADA à MOSPORT aux mains de Mark DONOHUE sorti pour l'occasion de sa retraite. A signaler également qu'à ce même GP du CANADA une autre F1 US fait ses débuts celle de l'ancien pilote Parnelli JONES conduite par Mario ANDRETTI. Inutile de dire que les comparatifs entre ces deux nouveautés ne vont pas manquer. Et malheureusement ils ne vont pas être en faveur du bébé de Roger et Mark. Seulement 24ème aux essais (Mario 16ème) la course de Mark va se passer pour l'essentiel en queue de peloton ne devant sa 12ème place finale qu'aux abandons et incidents frappant ses adversaires pendant que Mario et sa PARNELLI faillirent entrée dans les points dès leur première sortie. Qui plus est DONOHUE a pu méditer les duretés physiques d'une pilote de GP car il sortit complètement épuisé de son cockpit à l'arrivée.

      A WATKINS GLEN pour le GP DES USA, Roger signa un meilleur 14ème temps aux essais derrière DEPAILLER mais devant ICKX et HULME mais en course ce fut l'abandon, suspension cassée après 27 tours pendant que Mario et sa PARNELLI montait sur la 3ème marche du podium.

      Les premiers tours de roues laborieux de la PENSKE PC1 F1 à MOSPORT


      Abandon à WATKINS GLEN pas brillant!

      Commentaire


      • Roger "the driver" :https://www.youtube.com/watch?v=nEhXG0VvJI0
        https://www.youtube.com/watch?v=8KUOqC28VGI
        https://www.youtube.com/watch?v=pp6AuDcu6Ec

        Commentaire


        • A partir de 67 c'était la guerre totale en trans am entre les pony cars des constructeurs américains.Tout les coups étaient permis et la triche portée à des sommets. Pour gagner du poids on trichait sur les dimentions, les matériaux, etc. Les commissaires du scca devenaient fous! Avec des gabarits du genre Parnelli Jones ( le seul pilote que Jim Clark craignait) où Mark Donohue on pouvait s'attendre à tout! On prenait une caisse entièrement nue sur la chaine puis on la "sablait" un max pour tirer le plus de matière possible...sans retoucher la carrosserie et rester conforme. Donohue fit plus fort, il fit plonger les chassis dans un bain d'acide quelques secondes! Les caisses perdaient un poids considérable : "The unfair advantage". Il fallait éviter de poser la main sur le toit sous peine d'enfoncer la tôle . Je ne retrouve pas le nombre de kilos gagnés mais c'était pas mal!

          Commentaire


          • 2 extraits de "The unfair advantage", le premier 1967, le second 68.





            Commentaire


            • Tu nous gâtes RB29 MAGNIFIQUE !!!!!

              Le premier film il s'agit du NASSAU TROPHY RACE couru le 8/12/1963 Roger et la COOPER MONACO ( la ZEREK étant restée en Europe) abandon surchauffe, la veille avec la même auto il avait gagné le TEXAS CLASSIC RACE NASSAU.

              Le second, un exceptionnel tour du circuit d'ELKHART LAKE en compagnie de ROGER au volant de la CORVETTE CHAPARRAL ( la même qu'à SEBRING ) .Il finira 3ème des 500 miles courus le 13/09/1964 avec cette CORVETTE en compagnie de Harp SHARP.Mais Roger se dédoubla puisqu'il couru aux côtés de Jim HALL sur une 2A qui fut contrainte à l'abandon comme c'est merveilleusement raconté .Je trouve que le circuit est resté dans son jus encore aujourd'hui c'est pas comme en Europe.......

              Je regarde la suite...

              Commentaire


              • Envoyé par RB29 Voir le message
                A partir de 67 c'était la guerre totale en trans am entre les pony cars des constructeurs américains.Tout les coups étaient permis et la triche portée à des sommets. Pour gagner du poids on trichait sur les dimentions, les matériaux, etc. Les commissaires du scca devenaient fous! Avec des gabarits du genre Parnelli Jones ( le seul pilote que Jim Clark craignait) où Mark Donohue on pouvait s'attendre à tout! On prenait une caisse entièrement nue sur la chaine puis on la "sablait" un max pour tirer le plus de matière possible...sans retoucher la carrosserie et rester conforme. Donohue fit plus fort, il fit plonger les chassis dans un bain d'acide quelques secondes! Les caisses perdaient un poids considérable : "The unfair advantage". Il fallait éviter de poser la main sur le toit sous peine d'enfoncer la tôle . Je ne retrouve pas le nombre de kilos gagnés mais c'était pas mal!
                Oui mais c'était les CAMARO à ma connaissance pas les JAVELIN c'est pourquoi elles avaient un toit vinyl comme sur la photo en page 7 post 95 .

                Commentaire


                • Envoyé par CMTARGA Voir le message

                  Tu nous gâtes RB29 MAGNIFIQUE !!!!!

                  Le premier film il s'agit du NASSAU TROPHY RACE couru le 8/12/1963 Roger et la COOPER MONACO ( la ZEREK étant restée en Europe) abandon surchauffe, la veille avec la même auto il avait gagné le TEXAS CLASSIC RACE NASSAU.

                  Le second, un exceptionnel tour du circuit d'ELKHART LAKE en compagnie de ROGER au volant de la CORVETTE CHAPARRAL ( la même qu'à SEBRING ) .Il finira 3ème des 500 miles courus le 13/09/1964 avec cette CORVETTE en compagnie de Harp SHARP.Mais Roger se dédoubla puisqu'il couru aux côtés de Jim HALL sur une 2A qui fut contrainte à l'abandon comme c'est merveilleusement raconté .Je trouve que le circuit est resté dans son jus encore aujourd'hui c'est pas comme en Europe.......

                  Je regarde la suite...
                  On a aussi une idée des voix d'Hansgen et de Miles.

                  Commentaire


                  • 1975

                    Bien sure la F1 va constituer pour PENSKE RACING la priorité d'autant que les résultats de 1974 révèlent une nécessité absolue de développements non négligeable. Les suspensions, les radiateurs et tout l'aéro de la voiture on été revus lorsqu'elle débarque à BUENOS AIRES pour le 1er GP de l'année et le travail a payé puisque DONOHUE finit 7ème à la porte des points. Malheureusement la suite fut beaucoup moins brillante ( abandon au Brésil-8ème à Kyalami-abandon en Espagne et à Monaco-10ème en Belgique) il faudra attendre le GP de SUEDE à ANDERSTORP et ses grandes courbes pour que la PENSKE PC1 entre enfin dans les points en finissant 5ème.Encore une 8ème place à ZANDVOORT, puis après un nouvel abandon en France, décision fut prise de ne plus engager la PC1 et de la remplacer suite à des essais comparatifs par la MARCH 751 dont l'équipe s'est dotée. Pour autant les résultats ne furent guère plus probants puisque DONOHUE abandonna tant à SILVERSTONE qu'au NURBURGRING et arriva le GP d'AUTRICHE à ZELTWEG.

                    En Argentine la PC1 en progrès...


                    Mais il faut attendre ANDRESTORP pour que PENSKE RACING marque ses deux premiers points au championnat du monde F1

                    [IMG]file:///C:%5CUsers%5Chp1%5CAppData%5CLocal%5CTemp%5Cmsohtm l1%5C01%5Cclip_image004.jpg[/IMG]

                    Commentaire


                    • A cette époque le circuit autrichien est encore fait exclusivement d'immenses courbes en appui qui se prennent à fond et notamment le droit qui suit la montée après les stands. Que s'est-il exactement passé dimanche matin pendant le warm up lorsque Mark DONOHUE attaque cette courbe, brutalement sa MARCH oblique sur la gauche, traverse les grillages à pleine vitesse, heurte le rail et à peine freinée passe par dessus, fauche deux commissaires et finit à l'envers en contre bas dans un champ. Mark est extrait de la carcasse, il est choqué mais apparemment quasiment indemne. Transporté à l'infirmerie du circuit il est examiné et on ne détecte rien de grave si ce n'est que quelques heures plus tard il est pris de violents maux de tête, transporté à l'hôpital de GRAZ on détecte une fracture du crâne et le pauvre Mark décèdera dans la nuit. Pour Roger PENSKE et son équipe la perte est immense Mark DONOHUE était bien plus qu'un pilote il était avant tout un pilier essentiel dans la réussite de PENSKE RACING en ayant largement contribué à ses multiples victoires dans les plus grandes course US ce qui a permis d'assurer la longévité et l'aura de cette équipe encore bien présente aujourd'hui.

                      Mark DONOHUE au volant de la fatale MARCH 751 de PENSKE RACING


                      DONOHUE PENSKE un duo indissociable jusqu'à ce que...


                      L'équipe fut forfait à MONZA et Roger PENSKE trouva en John WATSON le remplaçant idéal pour disputer le dernier GP à WATKINS GLEN . De plus Geoff FERRIS conscient des insuffisances de sa PC1 transposa sur un nouveau châssis dénommé PC3 tous les avantages constatés sur la MARCH 751. C'est donc un PENSKE RACING totalement renouvelé qui s'aligne aux essais du GP des USA. WATSON signe un encourageant 12ème temps avec sa nouvelle monture mais juste avant le départ on détecte une fuite sur la PC3 obligeant le barbu à sauter dans la "vieille" PC1 qu'il a nullement testée. Parti au fond de la grille il réussit une course sage qui l'amena à la 8ème place.

                      Début de la PC3 à WATKINS GLEN fortement inspirée de la MARCH

                      Commentaire


                      • Trans Am Bryar 1967



                        Pépin aux essais



                        Pépin en course

                        Avant c'était mieux

                        Commentaire


                        • Le métier qui rentre...une semaine après DONHUE gagnait les MARLORO 300 ...

                          Commentaire


                          • En INDY CARS, Tom SNEVA fut le pilote PENSKE de cette saison avec une McLAREN OFFENHAUSER. Il eu un très gros accident à INDY 500 mais décrochera une victoire à MICHIGAN ainsi que quelques places d'honneur lui permettant de finir 6ème du championnat USAC alors qu'en NASCAR Bobby ALLISON toujours avec une AMC MATADOR enlevait 3 épreuves ( RIVERSIDE et 2 fois DARLINGTON). A signaler que celui-ci disputa également 5 courses INDY pour PENSKE sans grand résultat.

                            Le gros crash de SNEVA à INDY mais une victoire à MICHIGAN avec la McLAREN PENSKE



                            Trois victoires pour Bobby ALLISON et l'AMC MATADOR en NASCAR

                            Commentaire


                            • Envoyé par CMTARGA Voir le message

                              Trois victoires pour Bobby ALLISON et l'AMC MATADOR en NASCAR
                              Qu'elle était moche cette Nascar AMC
                              Avant c'était mieux

                              Commentaire


                              • Bien d'accord je l'avais prise pour une JAVELIN body buildée....

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X