Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Captain penske

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • 1976

    C'est bien sure et avant tout LA victoire de John WATSON et de la PC4 au GP d'AUTRICHE à ZELTWEG là où justement le destin avait si cruellement frappé PENSKE RACING un an plus tôt.


    Mais il faut dire que si cette course finit par sourire au barbu irlandais, déjà lors des manches précédentes la monoplace tricolore de Roger PENSKE s'était mise en évidence. Ainsi WATSON dès le GP d'AFRIQUE DU SUD décroche la 3ème place sur la grille de départ et finit bon 5ème avec la PC3 qu'il conserve jusqu'à MONACO. En SUEDE Geoff FERRIS présente une évolution dénommée PC4 et dès la FRANCE puis en GRANDE BRETAGNE, WATSON monte deux fois de suite sur le podium ( 3ème) ce n'est donc pas en total outsider que l'équipe américaine débarque à ZELTWEG. Sa seconde place sur la grille juste derrière HUNT (McLAREN) laisse déjà espérer un bon résultat d'autant que FERRARI suite à l'accident de LAUDA au NURBURGRING est forfait. Il pleut au moment du départ qui est retardé et lorsque on lâche les chevaux, la piste est encore humide mais tout le monde part en slicks. Au feu vert WATSON surprend HUNT qui est moins à l'aise sur cette piste glissante au contraire de PERTERSON ( MARCH) qui prend le commandement dès le second tour puis c'est SCHEKTER et sa 6 roues qui passe l'irlandais qui est donc 3ème mais celui-ci repasse rapidement le sud africain et revient menacer Ronnie et au 13ème tour, il retrouve la tête et il ne la quittera plus malgré la pluie menaçante et LAFFITE et NILSSON lâcher à ses trousses.

    Une piste humide favorable à Wattie et sa PENSKE


    Triomphe à l'arrivée


    Wattie a encore sa barbe, pas pour longtemps....

    Commentaire


    • Le duo WATSON-PENSKE s'offrira encore de belles courses comme à ZANDWOORT deux semaines après sa victoire historique et unique pour l'équipe américaine mais à chaque fois, soit l'abandon, soit un retard empêche de concrétiser ce qui fait que quand le sponsor principal FIRST NATIONAL décide de se retirer à la fin de la saison, Roger PENSKE sagement renonce à poursuivre son expérience F1 et revend tout son matériel à l'ineffable Gunter SCHMIDT qui fera courir la PC4 sous les couleurs ATS et avec laquelle JARIER glanera un point au championnat 1977.

      De nouveau Tom SNEVA assure le rôle de leader pour PENSKE RACING en INDY CAR puisqu'il dispute la totalité des 13 épreuves avec une McLAREN M24 OFFENHAUSER et pour meilleur résultat deux 3èmes places, mais en plus PENSKE RACING aligne sur une voiture identique rien moins que Mario ANDRETTI lui-même à l'occasion de 5 manches dont bien entendu INDY et il ne fera pas mieux qu'une 5ème place.

      SNEVA et sa McLAREN seulement 8ème au classement du championnat


      Mario ANDRETTI entre deux courses F1 a couru 5 manches pour le compte de PENSKE


      Enfin gros changement pour PENSKE RACING en NASCAR. Finies les AMC MATADOR place aux FORD MERCURY. Bobby ALLISON est resté fidèle et malgré 3 poles son meilleur résultat ne sera que deux 2èmes places.

      Commentaire


      • 1977

        L'expérience F1 n'aura pas été totalement inutile puisque PENSKE RACING va en tirer des leçons pour construire son propre châssis pour l'INDYCAR. En attendant Tom SNEVA débute le championnat avec une traditionnelle McLAREN M24 cette fois dotée du V8 COSWORTH TURBO qui lui permit de décrocher 2 victoires et un paquet de places d'honneur l'amenant au titre INDY, le premier d'une longue série pour PENSKE. Il signa également une pole record à INDIANAPOLIS où pour la première fois la barre des 200 miles/hour sur un tour fut franchi. En fin de saison apparu la PANSKE PC5. En fait tout comme la PC3 de F1 en 1975 qui reprenait les bases MARCH , il s'agissait d'une McLAREN améliorée qui se distinguait peu de l'original mais qui peut être considérée comme la première PENSKE INDY. Il s'agissait d'un laboratoire pour la PC6 de 1978 qui sera vraiment la vraie première INDYCAR de Roger PENSKE conçue comme ses F1 par Geoff FERRIS. Mario ANDRETTI de nouveau disputa quelques courses INDY pour PENSKE avec pour meilleur résultat une seconde place à POCONO derrière SNEVA.Le 1er doublé PENSKE en INDYCAR.

        Tom SNEVA et PENSKE RACING premier titre INDYCAR pour l'un et l'autre


        POCONO premier doublé INDYCAR pour PENSKE RACING


        La PC7 copie conforme de la McLAREN M24 ( si vous avez une meilleure photo?)

        Commentaire


        • Pour la NASCAR, PENSKE RACING et son pilote Dave MARCIS alternèrent entre MERCURY et CHEVROLET. La première sur les super speedways ( DAYTONA-TALLADEGA) , la seconde pour les autres circuits. MARCIS ne décrocha comme meilleur résultat que des 4ème places.




          Commentaire


          • 1978

            L'INDYCAR va constituer l'unique activité sportive de PENSKE RACING qui arrête (momentanément) la NASCAR. Geoff FERRIS a donc pondu un châssis spécifique pour l'INDYCAR et a pioché dans son expérience F1 tout en retenant les leçons McLAREN d'où un air de ressemblance certain avec sa PC4 et la M 24 pour sa nouvelle PC6 que l'équipe PENSKE va exclusivement utiliser au cours de la saison. Tom SNEVA sera de nouveau le fer de lance de l'équipe et sera épaulé par Mario ANDRETTI, quand son emploi du temps F1 fort chargé le lui permettra, et par un jeunot qui n'a pas encore de saison complète dans les jambes mais qui a tapé dans l'œil de Roger PENSKE un dénommé Rick MEARS.

            La nouvelle PC6 COSWORTH va s'avérer redoutable et même si SNEVA ne remporta à l'inverse de ses équipiers aucune course, grâce à son extrême régularité, il accroche un deuxième titre consécutif. MEARS quant à lui signe sa première victoire à MILWAUKEE et renouvelle à ATLANTA ainsi qu'à BRANDS HATCH où l'USAC est venu faire une escapade en GB pour deux courses, soit 15 ans après que Roger ait remporté ici même sa seule course européenne. Mario lui enlève la manche de TRENTON. Mais 1978 va également voir la révolte des équipes contre l'USAC. A l'image d'ECCLESTONE en F1, les principaux teams, dont PENSKE, veulent revoir les primes et surtout les droits TV que gère l'USAC à son profit. Celle-ci ne voulant rien céder, ils décidèrent pour 1979 de créer leur propre championnat sous l'appellation CART, l'USAC conservant sa perle les 500 miles d'INDIANAPOLIS.

            Tom SNEVA champion sans victoire avec la PENSKE PC6 ( 1er titre constructeur )



            Rick MEARS ( ici vainqueur à BRANDS HATCH) la nouvelle étoile de PENSKE

            Commentaire


            • 1979

              Comme en 1978, PENSKE RACING concentre l'entièreté de ses activités sur le nouveau championnat CART qui reprend les mêmes règles techniques que celle de l'USAC permettant ainsi aux principaux teams qui font partie de la dissidence de pouvoir aussi courir à INDY. La première édition comporte 14 manches et Rick MEARS et sa PENSKE PC 7 ( une évolution de la PC6) en remporte 3, finit 4 fois 2ème et remporte aisément le titre. Si on y rajoute que la vieille gloire Bobby UNSER qui a aussi intégré le team de Roger a remporté également à lui seul 6 courses, c'est un total de 9 épreuves qui sont tombées dans l'escarcelle du TEAM PENSKE qui à ONTARIO réussit même un triplé, Mario ANDRETTI étant venu se mêler à la fête.

              La PC7 vainqueur de 9 manches sur 14 du 1er championnat CART ( ici UNSER 6 victoires)


              Et puis il y a INDIANAPOLIS et là aussi PENSKE RACING va faire très fort. Tout d'abord MEARS signe la pole. Bobby UNSER seulement le 12ème temps sera le principal animateur avec près de la moitié de la course en tête mais ne finira que 4ème avant que son équipier s'empare du commandement à 25 tours de la fin pour ne plus le lâcher .1ère victoire INDY pour MEARS, 2ème pour PENSKE RACING.

              Titre CART et victoire à INDY ...tout va bien pour PENSKE RACING et Rick MEARS


              Commentaire


              • 1980

                12 épreuves sont prévues pour ce deuxième championnat CART. PENSKE et Geoff FERRRIS ont conçu une nouvelle voiture, la PC9 la première à effet de sol inspirée bien entendu des œuvres de Colin CHAPMAN. Du reste les liens avec le TEAM LOTUS F1 et PENSKE ne sont pas négligeables. ANDRETTI pilote LOTUS F1 fait à nouveau partie de l'aventure CART avec le même sponsor que l'écurie britannique (ESSEX). Oui mais voilà Jim HALL avec un certain John BARNARD a concocté une voiture encore plus révolutionnaire la CHAPARRAL 2K et celle-ci aux mains de RUTHERFORD fera très mal, remportant le titre CART et les 500 miles d'INDY. PENSKE doit se contenter des restes avec quand même 4 victoires pour Bobby UNSER ( 2ème du championnat) et une chacun pour MEARS et ANDRETTI,

                La PC9 la première PENSKE à effet de sol, ici celle d'UNSER 4 fois vainqueur mais pas assez performante face à la jaune CHAPARRAL du duo HALL-BARNARD



                La ESSEX PENSKE de Mario. On reconnaît MAZET et THIEME ( sans on chapeau !!) Roger et Mario


                1980 c'est aussi le retour éphémère de PENSKE RACING à la NASCAR pour deux courses seulement avec un jeune débutant qui promet Rusty WALLACE et une CHEVROLET. Une seconde place à ATLANTA pour sa première course sous les couleurs PENSKE ce qui aidera bien le rookie à lancer sa carrière on enreparlera.....).

                Commentaire


                • 1981

                  Cette année sera avant tout marquée par l'affaire UNSER aux 500 MILES d'INDIANAPOLIS. Celui-ci au volant d'une PENSKE ( officielle car Roger vend aussi des châssis), est bien passé premier sous le drapeau à damiers, mais les officiels remettent en cause sa victoire car selon eux, il aurait doublé ANDRETTI ( passé à l'ennemi) au denier tour sous drapeau jaune. Il faudra plusieurs mois pour que la vérité éclate et que Bobby soit confirmé vainqueur ce qui l'incitera à prendre sa retraite. Et de 3 victoires à INDY 500 pour PENSKE RACING.

                  La saison de PENSKE RACING s'enrichira également d'un nouveau titre CART, Rick MEARS enlevant aisément le championnat avec pas moins de 6 victoires, la CHAPARRAL ayant perdu de sa verve face à la concurrence, il est vrai que BARNARD a rejoint McLAREN et Ron DENNIS.

                  Bobby UNSER vainqueur contesté à INDY mais vainqueur tout de même pour la 4ème fois en ce qui le concerne.



                  6 victoires en CART pour Rick MEARS à nouveau champion


                  Voilà les amis...je vais m'accorder un petit break de quelques jours dans mon récit mais pendant ce temps n'hésitez surtout pas à le compléter utilement ....Bon courage et à bientôt !

                  Commentaire


                  • Bobby avait "doublé" 8 voitures, mais Mario en avait aussi "doublé" 2 ! C'était bien avant le dernier tour.
                    Le fait viens du dessin de la voie de rentrée en piste de l'époque qui longeait à la corde la piste pour déboucher au virage 2. Comme ils étaient à la corde ils ont "passés" les concurrents en piste roulant au ralenti à ce moment. La sortie des stands fut changée rapidement. L'équipe de Mario porta réclamation mais c'était sous estimer Roger et Uncle Bobby! La porte leur est revenue en pleine figure! Ils ne lachent rien ces deux là!
                    Personnellement j'adore regarder les interview/conférences de Bobby Unser! Quel contraste avec les minots actuels qui ne savent que répéter que la voix des relations publiques!
                    https://www.youtube.com/watch?v=FSp0yfiTSUY

                    Commentaire


                    • Je n'arrive pas à écrire dans un message en utilisant "citation"...

                      Je n'arrive plus à remettre des photos qui ont disparues des anciens topics, çà me gonfle.

                      Je vais repartir en vacances...
                      Avant c'était mieux

                      Commentaire


                      • Envoyé par CMTARGA Voir le message
                        [B]1980[/B

                        1980 c'est aussi le retour éphémère de PENSKE RACING à la NASCAR pour deux courses seulement avec un jeune débutant qui promet Rusty WALLACE et une CHEVROLET. Une seconde place à ATLANTA pour sa première course sous les couleurs PENSKE ce qui aidera bien le rookie à lancer sa carrière on enreparlera.....).
                        Rusty Wallace ébouriffé à ses débuts



                        Avant c'était mieux

                        Commentaire


                        • Et bien les potos vous ne vous êtes pas beaucoup foulés pendant que je bronzais....Tant pis, vous n'aurez que ma logorrhée à subir pendant encore de longues semaines On reprend donc le cours de l'histoire.

                          1982


                          Rick MEARS sera le grand bonhomme de cette saison avec sa PENSKE PC10 encore une fois due au crayon de Geoff FERRIS. Il obtient un nouveau titre CART en remportant 4 manches et aurait pu s'imposer à INDY si Gordon JOHNCOCK sur une EAGLE, ne l'avait devancé de quelques mètres sur la ligne d'arrivée.

                          MEARS battu sur le fil à INDY....


                          ....Mais aisément vainqueur du championnat CART pour la 3ème fois.


                          Commentaire


                          • Bonjour, comment cela ? Subir? Certainement pas, apprécier, oui.

                            Commentaire


                            • Heu j'ai un mot du docteur, j'ai "subi" un réseau internet asthmatique pendant 7 jours. Depuis hier seulement la Free box a retrouvé de la vigueur.
                              Avant c'était mieux

                              Commentaire


                              • Et moi je suis en train de "subir " une grosse flemme aiguë et carabinée!

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X