Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Quick Vic Elford

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • CMTARGA
    a répondu
    Re : Quick Vic Elford

    Moi non plus avant que je m'y plonge....

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re: Re : Quick Vic Elford

    Envoyé par CMTARGA Voir le message
    TRANSAM avec CHAPARRAL

    A l'occasion du meeting de WATKINS GLEN, Vic a rencontré Jim HALL, le patron de CHAPARRAL qui en cette année 1970 court deux lièvres à la fois. D'une part et comme déjà dit, la CAN AM pour laquelle le très inventif texan vient de sortir une auto révolutionnaire puisque dotée de turbine aspirante ( promis on va en reparler...), mais également de manière moins spectaculaire, l'engagement officiel de deux CHEVROLET CAMARO dans le championnat TRANSAM avec Ed LESLIE et Jim HALL lui-même au volant. A ce moment de la saison, 7 manches ont déjà été courues et les CAMARO de HALL n'ont guère brillé laissant la vedette à la FORD MUSTANG de Parnelli JONES ou la AMC JAVELIN engagée par PENSKE pilotée par Mark DONOHUE. Devant les maigres résultats enregistrés, HALL est convaincu qu'il serait plus efficient pour son équipe qu'il se contente de la diriger et donc laisser sa place au volant. Impressionné par la course CAN AM de Vic à WATKINS GLEN , l'américain proposa donc son volant au britannique qui comme d'habitude n'hésita pas, bien que la discipline en question soit aux antipodes des compétitions habituelles pour lui.

    C'est donc à SAINTE JOVITE sur le circuit du MONTREMBLANT que Vic fit ses premières armes au volant de cette muscle car de 1.5 tonne et de 500 cv bien éloignée d'une 917 ou de la CHEVRON du MUGELLO qu'il vient de quitter...Des débuts délicats car en plus des difficultés inhérentes à sa machine et au tracé québécois, il fallu ajouter la pluie ...Si en plus un mécanicien noie l'allumage lors d'un ravitaillement vous avez là le cocktail parfait pour ruiner une course...

    15 jours plus tard à WATKINS GLEN, Vic allait prendre une revanche éclatante sur ses débuts chaotiques dans la discipline et là encore la pluie s'invita, mais Vic s'en fit une alliée. Après un départ moyen qui l'avait vu dégringoler de sa belle 3ème place aux essais, notre héros fit contre mauvaise fortune bon cœur et attendit au maximum pour effectuer son premier ravitaillement et bien lui en pris, car c'est juste à ce moment que les vannes du ciel s'ouvrirent, lui imposant les pneus pluie ce que ses adversaires n'avaient pas fait en le précédent dans les stands. L'avantage ainsi acquis sur la piste détrempée ne permit à aucun autre concurrent de venir contester la suprématie de Vic et de sa belle CAMARO blanche.

    Vic disputa encore deux courses avec la CAMARO CHAPARRAL à SEATTLE où il décrocha une 5ème place et enfin à RIVERSIDE où il abandonna.

    La CAMARO CHAPARRAL TRANSAM. Bien loin des standards habituels de Vic



    WATKINS GLEN les bons pneus au bon moment .

    Je ne me souvenais pas de cet épisode Camaro

    Laisser un commentaire:


  • CMTARGA
    a répondu
    Re : Quick Vic Elford

    TRANSAM avec CHAPARRAL

    A l'occasion du meeting de WATKINS GLEN, Vic a rencontré Jim HALL, le patron de CHAPARRAL qui en cette année 1970 court deux lièvres à la fois. D'une part et comme déjà dit, la CAN AM pour laquelle le très inventif texan vient de sortir une auto révolutionnaire puisque dotée de turbine aspirante ( promis on va en reparler...), mais également de manière moins spectaculaire, l'engagement officiel de deux CHEVROLET CAMARO dans le championnat TRANSAM avec Ed LESLIE et Jim HALL lui-même au volant. A ce moment de la saison, 7 manches ont déjà été courues et les CAMARO de HALL n'ont guère brillé laissant la vedette à la FORD MUSTANG de Parnelli JONES ou la AMC JAVELIN engagée par PENSKE pilotée par Mark DONOHUE. Devant les maigres résultats enregistrés, HALL est convaincu qu'il serait plus efficient pour son équipe qu'il se contente de la diriger et donc laisser sa place au volant. Impressionné par la course CAN AM de Vic à WATKINS GLEN , l'américain proposa donc son volant au britannique qui comme d'habitude n'hésita pas, bien que la discipline en question soit aux antipodes des compétitions habituelles pour lui.

    C'est donc à SAINTE JOVITE sur le circuit du MONTREMBLANT que Vic fit ses premières armes au volant de cette muscle car de 1.5 tonne et de 500 cv bien éloignée d'une 917 ou de la CHEVRON du MUGELLO qu'il vient de quitter...Des débuts délicats car en plus des difficultés inhérentes à sa machine et au tracé québécois, il fallu ajouter la pluie ...Si en plus un mécanicien noie l'allumage lors d'un ravitaillement vous avez là le cocktail parfait pour ruiner une course...

    15 jours plus tard à WATKINS GLEN, Vic allait prendre une revanche éclatante sur ses débuts chaotiques dans la discipline et là encore la pluie s'invita, mais Vic s'en fit une alliée. Après un départ moyen qui l'avait vu dégringoler de sa belle 3ème place aux essais, notre héros fit contre mauvaise fortune bon cœur et attendit au maximum pour effectuer son premier ravitaillement et bien lui en pris, car c'est juste à ce moment que les vannes du ciel s'ouvrirent, lui imposant les pneus pluie ce que ses adversaires n'avaient pas fait en le précédent dans les stands. L'avantage ainsi acquis sur la piste détrempée ne permit à aucun autre concurrent de venir contester la suprématie de Vic et de sa belle CAMARO blanche.

    Vic disputa encore deux courses avec la CAMARO CHAPARRAL à SEATTLE où il décrocha une 5ème place et enfin à RIVERSIDE où il abandonna.

    La CAMARO CHAPARRAL TRANSAM. Bien loin des standards habituels de Vic



    WATKINS GLEN les bons pneus au bon moment .

    Laisser un commentaire:


  • Papiyv
    a répondu
    Re : Re: Quick Vic Elford

    Envoyé par camerat Voir le message
    Et à tous ceux qui s'intéresse à la Canam ou Watkins Glen, je donne un lien ci dessous, plutôt que d'y piller toutes les photos sans citer leur origine et les distiller une par jour pour gonfler le chiffre des visites comme le ferait le pilleur fou de chez Smith d'en face:

    http://www.virhistory.com/cars/race/glen-70-04.htm

    Bien lire cette phrase: Feel free to use them so long as you give me photo credit or link to this web page
    cette phrase est impressionnante ...
    c'est à cause de cela et parce que je demandais que ce fut respecté , que je me suis fais virer d'en face ..!
    sans regret !

    Laisser un commentaire:


  • ferrari p4
    a répondu
    Re : Quick Vic Elford

    Bonjour, merci pour le lien concernant les 6h00 et la Canam à Watkins Glen.

    Laisser un commentaire:


  • CMTARGA
    a répondu
    Re : Quick Vic Elford

    Après cet intermède "canamien" retour à la saison 70 de Vic

    Deux mois plus tard après ses escapades américaines dont nous allons reparler, Vic retrouvait la même CHEVRON B16 pour disputer les 500 KM du NURBURGRING, épreuve comptant pour le tout nouveau championnat d'Europe des prototypes de moins de 2L crée en début d'année et dont la course allemande était la 8ème manche. Le championnat oppose essentiellement LOLA, ABARTH et CHEVRON avec chacun comme fer de lance BONNIER, MERZARIO et REDMAN. A ce stade du championnat CHEVRON et LOLA sont au coude à coude et donc le renfort de Vic pour épauler REDMAN dans le clan de Dick BENNETT est important .Et notre héros va parfaitement remplir sa mission sur son circuit où une fois de plus il va briller. Seulement 6ème sur la grille de départ, surtout du fait d'un retour tardif des states l'ayant empêché de disputer l'intégralité de essais, Vic assuma parfaitement son rôle en suppléant son coéquipier contraint à l'abandon et remportant une victoire décisive pour l'attribution du titre en faveur de CHEVRON.

    Nouvelle victoire au RING sur la superbe CHEVRON B16



    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re: Quick Vic Elford

    Et à tous ceux qui s'intéresse à la Canam ou Watkins Glen, je donne un lien ci dessous, plutôt que d'y piller toutes les photos sans citer leur origine et les distiller une par jour pour gonfler le chiffre des visites comme le ferait le pilleur fou de chez Smith d'en face:

    http://www.virhistory.com/cars/race/glen-70-04.htm

    Bien lire cette phrase: Feel free to use them so long as you give me photo credit or link to this web page

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re: Quick Vic Elford

    Pour répondre à Papiyv les différentes 917 à la course Canam de Watkins Glen.























    Laisser un commentaire:


  • CMTARGA
    a répondu
    Re : Quick Vic Elford

    CHEVRON 2 L Le feu au c.. et la victoire en EIFEL

    Là encore pour une raison que j'ignore ( certains vont dire encore...) peut être à la demande de Dick BENNETT ,Vic va être appelé à conduire la CHEVRON B16 2litres officielles bien qu'engagées sous les couleurs l'ESCUDERIA MONTJUICH à l'occasion du GP du MUGELLO ...
    Dans son fameux article, Vic narre les péripéties pour le moins originales ayant présidé à sa course. Après pas mal de soucis aux essais, Vic s'élance sur ce parcours particulier ( 64 km) et très rapidement est incommodé par des vapeurs d'essence et des brûlures dans le dos. Arrêt au stand à la fin du premier tour pour éponger en fait un trop plein et retour en piste où de nouveau le phénomène se reproduit, mais cette fois le pilote n'attend pas les stands pour remédier au mal et pour cause sa conduite acrobatique due aux brûlures, l'expédie hors de la route. Une fois sortie de la CHEVRON sain et sauf il est emmené dans une ambulance où on lui prodigue les premiers soins que nécessite en priorité son fessier partie la plus endolorie et ce, devant des dizaines de spectateurs attentifs......

    MUGELLO sur la très belle CHEVRON B16....une expérience cuisante....


    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re: Re : Re: Re : Quick Vic Elford

    Envoyé par Papiyv Voir le message
    On a une vue arrière de cette modif' ?
    un standard pour toutes les 917 ou un bricolage ?
    Difficile à dire, la course a eu lieu en plein soleil et ces bavettes sont toujours dans l'ombre sous le capot arrière. Je mettrai quelques photos plus tard dans la journée.

    Laisser un commentaire:


  • Papiyv
    a répondu
    Re : Re: Re : Quick Vic Elford

    Envoyé par camerat Voir le message
    Obligation pour les 917 et les 512 de mettre des "bavettes" derrière les roues arrière pour la conformité du règlement Canam.
    On a une vue arrière de cette modif' ?
    un standard pour toutes les 917 ou un bricolage ?

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re: Re : Quick Vic Elford

    Envoyé par CMTARGA Voir le message
    Super CAMERAT ( sans jeu de mots...) On se rend compte à quel point en 50 ans (seulement) tout a changé.....

    Puisque ce joli petit filme et son blues chaloupé opérait un joyeux mélange des 6h et de la course CAN AM voilà mon résumé de cette dernière...

    Le lendemain pour la course CAN AM sur la même auto ( allégée de ses phares), Vic certainement mieux chaussé, réussit le second temps des sports 5l derrière ANDRETTI mais devant les WYER. En course victime d'un crevaison, il sera retardé dès le début et remontera un à un ses adversaires pour finir 4ème au général certes loin de son équipier de la veille HULME et sa McLAREN CAN AM de 7000 cm3, mais tout proche de SIFFERT et ATTWOOD épargnés eux par les ennuis. A signaler qu'à l'occasion de cette course débutait la très fameuse CHAPARRAL 2J à aspirateurs, pilotée par Jackie STEWART dont nous allons bientôt reparler...

    Une 917 "aveugle" pour la CAN AM


    Une belle course gâchée par une crevaison
    Obligation pour les 917 et les 512 de mettre des "bavettes" derrière les roues arrière pour la conformité du règlement Canam.

    Laisser un commentaire:


  • CMTARGA
    a répondu
    Re : Quick Vic Elford

    Super CAMERAT ( sans jeu de mots...) On se rend compte à quel point en 50 ans (seulement) tout a changé.....

    Puisque ce joli petit filme et son blues chaloupé opérait un joyeux mélange des 6h et de la course CAN AM voilà mon résumé de cette dernière...

    Le lendemain pour la course CAN AM sur la même auto ( allégée de ses phares), Vic certainement mieux chaussé, réussit le second temps des sports 5l derrière ANDRETTI mais devant les WYER. En course victime d'un crevaison, il sera retardé dès le début et remontera un à un ses adversaires pour finir 4ème au général certes loin de son équipier de la veille HULME et sa McLAREN CAN AM de 7000 cm3, mais tout proche de SIFFERT et ATTWOOD épargnés eux par les ennuis. A signaler qu'à l'occasion de cette course débutait la très fameuse CHAPARRAL 2J à aspirateurs, pilotée par Jackie STEWART dont nous allons bientôt reparler...

    Une 917 "aveugle" pour la CAN AM


    Une belle course gâchée par une crevaison

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re: Quick Vic Elford

    Les 6 heures de Watkins Glen vu par une écurie de fond de grille dans un film amateur ou il manque le son, dommage.

    https://www.youtube.com/watch?v=FvTcpJuuoOc

    Laisser un commentaire:


  • CMTARGA
    a répondu
    Re : Quick Vic Elford

    Les choses sérieuses reprennent avec le traditionnel week-end de WATKINS GLEN qui combine l'épreuve du championnat du monde et une manche de la CAN AM à laquelle Vic est également inscrit.

    Pour les 6 heures, il retrouve une 917 classique de PORSCHE AUTRICHE ( pardon PORSCHE AUDI....) mais pas son équipier habituel puisque comme à BRANDS HATCH, c'est Denis HULME qui va l'épauler. Le reste du plateau est conforme avec les 2 WYER et la seconde "AUTRICHE" pour AHRENS qui a trouvé refuge aux côtés de ATTWOOD, Hans HERRMANN ayant décidé de se retirer suite à son triomphe manceau et 2 512 officielles pour ANDRETTI-GIUNTI et ICKX-SCHETTY ce qui fait une nouvelle fois de cette course, celle avec le plus petit nombre de prétendants à la victoire puisque ni ALFA ni MATRA n'ont fait le déplacement.

    Cela ne permettra pourtant pas à Vic et son équipier d'un jour de se distinguer ni aux essais ( 5ème temps) ni en course . Pour les essais selon Vic leur moteur 5L était une chèvre même pas à la hauteur d'un 4.5L et pour la course jamais les 2 917 bleues et blanches ne purent se mêler à la bataille pour la victoire à cause d'un mauvais choix de pneus de la part de GOODYEAR si bien que c'est seulement à la 4ème place que Vic et Denis passèrent sous le drapeau à damiers et encore grâce aux ennuis de la FERRARI de ICKX en fin de course et bien loin du duo des 917 WYER encore une fois victorieux emmené par RODRIGUEZ-KINNUNEN.

    Vic retrouve une 917 classique...sans grand résultat

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X