Annonce

Réduire
Aucune annonce.

24 heures du Mans 1956

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #76
    Re : 24 heures du Mans 1956

    n°22 Ferrari 500TR Ecurie Los Amigos 0654 François Picard – Robert Tappan





    Avant c'était mieux

    Commentaire


    • #77
      Re : 24 heures du Mans 1956

      D'après Barchetta (comme on l'a vu pas toujours fiable !), la voiture appartient à François Picard qui a disputé à son volant,
      en compagnie de Robert Manzon les récentes 12 Heures de Reims.

      Ici, Picard fait équipe avec l'américain Robert Tappan que l'on ne reverra pas au Mans.
      Suivant les sources, l'engagement est au nom de Jean Lucas ou de l'écurie Los Amigos, ce qui explique probablement la sélection
      par l' ACO de la voiture conduite par deux débutants.

      En course, elle sera la plus performante des trois 500TR engagées, malheureusement disqualifiée dimanche à l'aube pour ravitaillement anticipé.

      Pour la petite histoire, cette voiture finit la saison 1956 aux USA, Peter Collins la conduit lors du GP de Cuba 1957.

      Commentaire


      • #78
        Re : 24 heures du Mans 1956

        n°23 Frazer-Nash Sebring Frazer-Nash 421/200/205 Tony Gaze – Richard Stoop





        Avant c'était mieux

        Commentaire


        • #79
          Re : 24 heures du Mans 1956

          Entre 1950 et 1961, Dickie Stoop sera venu dix fois au Mans, dont six fois au volant d'une Frazer Nash.
          Pour la petite histoire, Dickie comme Denny Hulme est mort en course, d'une crise cardiaque, lors d'une réunion de club, à Croft en 1968.
          Son coéquipier australien, Tony Gaze ne viendra qu'une fois au Mans pour cette édition 1956.

          Les deux hommes Flying Lieutenants à la RAF étaient stationnés pendant la deuxième guerre mondiale
          à la base aérienne de Westhampnett sur des terrains appartenant à Lord March.
          C'est là, qu'après la guerre sera construit le circuit de Goodwood sur une initiative de Tony Gaze qui créera par la suite plusieurs circuits en Australie.

          La voiture est éliminée dimanche à deux heures du matin après une sortie de piste dans les ''S'' du Tertre Rouge
          alors qu'elle était en 19ème position.

          Commentaire


          • #80
            Re : 24 heures du Mans 1956

            n°24 Porsche 550A4 Porsche 550A0103 Umberto Maglioli – Hans Herrmann





            Avant c'était mieux

            Commentaire


            • #81
              Re : 24 heures du Mans 1956

              Les deux hommes ont débuté la même année au Mans en 1953. Umberto Maglioli disputera 11 éditions, Hans Herrmann 13 (toujours sur Porsche) dont la dernière, victorieuse, en 1970, à l'issue de laquelle il raccroche son casque.

              En 1954, ils ont animé la dernière édition de la célèbre Carrera Panamericana que Maglioli a gagné, Herrmann terminant troisième derrière Phil Hill.

              Entrant dans le top 10 à l'issue de la deuxième heure, ils sont cinquièmes à mi-course, mais abandonnent deux heures plus tard, piston crevé.
              Dernière modification par tipo 151, 07 septembre 2018, 09h54.

              Commentaire


              • #82
                Re : 24 heures du Mans 1956

                n°25 Porsche 550A4 Porsche 550A0104 Richard Von Frankenberg – Wolfgang VonTrips







                Avant c'était mieux

                Commentaire


                • #83
                  Re : 24 heures du Mans 1956

                  Les aristocrates prussiens sont associés sur la même voiture.
                  Richard von Frankenberg est pilote officiel Porsche depuis quatre ans et a déjà disputé trois fois l'épreuve.
                  Wolfgang von Trips qui a intégré l'équipe en début d'année à Sebring vient lui au Mans pour la première fois.

                  Leur course est calquée sur celle de Maglioli-Herrmann dont ils hériteront de la cinquième place à l'abandon de ces derniers.
                  Place qu'ils conserveront jusqu'à l'arrivée.

                  Commentaire


                  • #84
                    Re : 24 heures du Mans 1956

                    Aucun des deux n'est prussien!

                    Commentaire


                    • #85
                      Re : 24 heures du Mans 1956

                      Affirmation péremptoire RB29.
                      La Rhénane du Nord à l'ouest, la Silésie à l'est font partie de La Prusse de Guillaume II et même de celle de Frederic le Grand me semble-t-il.

                      Commentaire


                      • #86
                        Re : 24 heures du Mans 1956

                        Faut pas confondre la Prusse,région, et le royaume de Prusse de Bismarck qui est déjà un regroupement d'états.

                        Commentaire


                        • #87
                          Re : 24 heures du Mans 1956

                          Merci Professeur.
                          Je ne confonds rien.
                          J'ai utilisé le terme "prussien" en clin d'oeil.
                          cf notre Président qui nous qualifie de Gaulois.
                          Fin du HS.

                          Commentaire


                          • #88
                            Re : 24 heures du Mans 1956

                            Hello,

                            Curieux, ces 2 pilotes ont un dénominateur commun : leur second prénom

                            Richard-Alexander Ruthard Edi Eberhard von FRANKENBERG und LUDWIGSDORFF
                            Wolfgang-Alexander Albert Eduard Maximilian Berghe von TRIPS
                            Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
                            26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

                            Commentaire


                            • #89
                              Re : 24 heures du Mans 1956

                              Re-Hello,

                              Dans mes boîtes à souvenirs, j'ai aussi ces 2 photos prisent au pesage pour cette auto #25



                              Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
                              26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

                              Commentaire


                              • #90
                                Re : 24 heures du Mans 1956

                                Les trois voitures usine.

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X