Annonce

Réduire
Aucune annonce.

24 heures du Mans 1968

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Envoyé par tipo 151 Voir le message
    Numériser 72.jpeg 

    Petite précision, peut-être déjà évoquée dans le sujet idoine : John Woolfe était déjà venu au Mans en 1962 comme pilote remplaçant sur la TVR remplaçante qui n'avait pas été admise à prendre le départ.
    Oui vous en aviez déjà parlé page 134 du topic des non-partants.
    Avant c'était mieux

    Commentaire


    • n°27 Alpine A220 Alpine 1732 Mauro Bianchi – Patrick Depailler


      Dernière modification par camerat, 26 novembre 2019, 00h44.
      Avant c'était mieux

      Commentaire


      • Ford GT 40 MK I. David Hobbs-Paul Hawkins.



        Photos M. Fournier

        Commentaire


        • Envoyé par camerat Voir le message
          n°27 Alpine A220 Alpine 1732 Mauro Bianchi – Patrick Depailler
          Le grand-père de Jules Bianchi

          C’est l’Alpine A220-V8-N°27 de Mauro Bianchi/P Depailler qui est sortie
          en bas de la Dunlop en mettant le feu aux bottes de paille
          (on pense:suite au changement de plaquettes.....)
          C’est le frère de Mauro, Lucien sur la Ford N°9-Gulf John Wyer
          identique à la 10 qui a remporté la course avec Pedro Rodriguez-
           

          Commentaire


          • Envoyé par camerat Voir le message
            n°27 Alpine A220 Alpine 1732 Mauro Bianchi – Patrick Depailer
            La première à passer le pesage d’une impressionnante armada de 9 Alpine usines.
            À son volant, le jeune et prometteur Patrick Depailler et l’expérimenté  Mauro Bianchi qui ne sait pas qu'il va prendre ici son dernier départ en course.
            Il reviendra au Mans, convalescent, pour les préliminaires de 1969, mais profondément affecté par la mort de Lucien, il renoncera définitivement à la compétition.

             

            Commentaire


            • On avait ouvert un sujet sur la saga des Bianchi ici
              https://forums.motorlegend.com/forum...en-mauro%C2%85

              Commentaire


              • Envoyé par tipo 151 Voir le message
                La première à passer le pesage d’une impressionnante armada de 9 Alpine usines.
                À son volant, le jeune et prometteur Patrick Depailler et l’expérimenté  Mauro Bianchi qui ne sait pas qu'il va prendre ici son dernier départ en course.
                Il reviendra au Mans, convalescent, pour les préliminaires de 1969, mais profondément affecté par la mort de Lucien, il renoncera définitivement à la compétition.

                 
                Tipo151 j'ai un doute sur sa dernière course, il est cité comme ayant roulé aux 24H de Spa 1989 sur une Ferrari Mondial Moneytron
                Avant c'était mieux

                Commentaire


                • J'avais vu sur RSC, mais dans son excellente et exhaustive ''Histoire des Bianchi'', Chris Van de Wiele ne fait aucune allusion à ''Vingt Ans Après'', ni au ''Vicomte de Bragelonne'.

                  Commentaire


                  • Envoyé par tipo 151 Voir le message
                    J'avais vu sur RSC, mais dans son excellente et exhaustive ''Histoire des Bianchi'', Chris Van de Wiele ne fait aucune allusion à ''Vingt Ans Après'', ni au ''Vicomte de Bragelonne'.
                    Ok
                     
                    Avant c'était mieux

                    Commentaire


                    • n°28 Alpine A220 Alpine 1733 Henri Grandsire – Gérard Larrousse


                      Dernière modification par camerat, 26 novembre 2019, 09h43.
                      Avant c'était mieux

                      Commentaire


                      • Bien vos photos et votre reportage les gars !

                        Du coup, je vais me refaire les 14 pages.
                        Vous aimez les 24 heures, le polar, le suspens, la pop music, la 2è guerre mondiale, la poésie ? c'est ici!
                        www.l-oree.org

                        Commentaire


                        • Hello,

                          Avec la barbe, c'est Claude FOULON, mécanicien ALPINE
                          Sur la seconde photo, Marcel HUBERT avec une veste claire

                          Envoyé par camerat Voir le message
                          n°27 Alpine A220 Alpine 1732 Mauro Bianchi – Patrick Depailler

                           
                          Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
                          26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

                          Commentaire


                          • elles concouraient pour quoi les Alpines , indice énergétique ? GT PRO de l'époque ?

                            Car elles n'avaient aucune chance par ailleurs.

                             
                            Vous aimez les 24 heures, le polar, le suspens, la pop music, la 2è guerre mondiale, la poésie ? c'est ici!
                            www.l-oree.org

                            Commentaire


                            • Sur la deuxième voiture, l'expérimenté Michel Vaillant associé au jeune Gérard Larrousse.
                               

                              Commentaire


                              • Envoyé par prosto Voir le message
                                Ford GT 40 MK I. David Hobbs-Paul Hawkins.



                                Photos M. Fournier
                                Photo aux essais ou en  course ?
                                Il y en a d'autres sur la pellicule ?
                                Avant c'était mieux

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X