Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

    Notre "Huhu" montrait déjà dans le "topic" qu'il affectionne une photo issue de cette "boîte" magique qu'est ce site LIFE. Encore merci à "sébastien-2" pour l'adresse.

    De toutes celles qui interpellent outre les ambiances Le Mans 1953 et 54, les portraits de José Froilan Gonzalès dans le stand Ferrari (désolé Phicanam, encore cette sacré bon sang de bonsoir de voiture rouge; promis je vais diminuer la dose ) dont la 1ère à coté d'une belle jeune femme dont l'épaule droite accueille et soutient de "The Pampas Bull".




    Copyright Photographer: Thomas D. Mcavoy
    Légende: Jose Froilan Gonzales, in Ferrari pit at LeMans auto race preparing to race.


    Petite photo insérée dans le livre consacré au pilote argentin, paru en septembre 2006, imprimé à Buenos Aires.


    L'Action Automobile et Touristique juillet 1954.
    De gauche à droite, selon la légende de la photo: Charles Faroux, Jean-Marie Lelièvre, Maurice Trintignant, José Froilan Gonzales, René Bonnet, le commandant Mahot, Nello Ugolini et Jacques Finance
    Dernière modification par Sportcars, 23 novembre 2008, 13h20. Motif: Merci "Huhu" pour avoir rectifié les deux ailes de Nello et l'I final de Ugolini

    Commentaire


    • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

      Une sacrée brochette de personnages lourds dans l'histoire du sport automobile sur cette dernière photo !

      L'avant-dernier cité par la légende serait peut-être Nello Ugolini, directeur sportif de la Scuderia ?

      Chez toutes ces jeunes femmes, un regard qui raconte pas mal de choses sur leur anxiété...
      www.etoilespassion.com

      Commentaire


      • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

        Et Jose Froilan GONZALES fait partie du dernier carré de vainqueurs encore en vie de cette époque :

        Le plus âgé :
        Roy SALVADORI né le 12 mai 1922 victoire en 1959

        Le vainqueur le plus lointain :
        Louis-Jean ROSIER né le 14 juin 1925 victoire en 1950

        Enfin les "survivants" des années 50 :
        Carroll SHELBY né le 11 janvier 1923 victoire en 1959
        Jose Froilan GONZALES né le 5 octobre 1922 victoire en 1954

        A noter que seul l'équipage de 1959 est encore au "complet"

        Cette année 3 anciens vainqueurs nous ont quitté :
        Tony ROLT né le 18/10/1918 et décédé le 06/02/2008
        Paul FRERE né le 30/01/1917 et décédé le 23/02/2008
        Phil HILL né le 20/04/1927 et décédé le 28/08/2008
        Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
        26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

        Commentaire


        • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

          Envoyé par Huhu Voir le message
          Une sacrée brochette de personnages lourds dans l'histoire du sport automobile sur cette dernière photo !
          Combien de ceux-ci, hormis JF Gonzalez, sont encore en vie ? Dis - nous cela H.K. merci.

          Envoyé par Huhu Voir le message
          L'avant-dernier cité par la légende serait peut-être Nello Ugolini, directeur sportif de la Scuderia ?
          Oui bien sûr ! Merci d'avoir rectifié.
          Ce que j'ai fait, tout à mettre les prénoms des acteurs de ces terribles 24 Heures du Mans où, malgré la présence en tête de l'énorme et très brutale 375 +, quasiment de bout en bout de l'épreuve*, il s'en faffut d'une étincelle de bougie pour que le moteur décide de se remettre en marche alors que la Jaguar des Tony Rolt et Duncam Hamilton était en embuscade à moins d'un tour.
          Maurice Trintignant, sans pratiquement varié d'un adjectif, racontait souvent pourquoi le moteur s'était "noyé".
          Vers la fin de la course, un pénultième orage s'abattait sur le circuit; et avec la configuration de la prise d'air sur le capot de la voiture, l'eau remplissait le centre du V du moteur mettant en court circuit tout l'allumage. Après avoir, avec des chiffons, pompé cette eau dans les puits de bougies, séché aux mieux, le "Pétoulet", mimant le son du moteur "pftou! pftou! pftou! " celui-ci s'ébranle à la grande joie de l'équipe.
          Nous connaissons la suite.

          * c.f. position de la n°4, détail heure par heure, page 157 "Les 24 Heures du Mans 1949 - 1973" par Année Automobile chez EDITA Lausanne 1974, par Christian Moity.

          Commentaire


          • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

            Je tiens a remercier le site "Clubic.com",spécialisé dans les nouvelles technologies pour avoir donné cette nouvelle sur le travail gigantesque qu'a entreprit google de scanné l'intégralité des 10 millions de clichés du magazine "LIFE".
            Le plus réjouissant c'est que nous avons qu'un aperçu,vu qu'il reste 80 % des photos a scanné...Le partage de la connaissance pour le bien de tous,voila les bons coté du www et des géants de la finance.
            En parlant de l'année 1954 au 24 heures du mans,cette partie de tribunes servait-elle aux journaliste qui sont entrain de gratter du papier ou au personnes chargé du chronométrage ?

            Commentaire


            • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

              Merci "Sebastien-2" (ex "Bastien1976" ???). Un lien à suivre...

              La photo précédente montre bien la tribune "Presse", première tribune en béton construite en 1949 et qui existe toujours. (mais qui ne sert plus pour la presse...)

              Commentaire


              • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                Envoyé par dilettante Voir le message
                Merci "Sebastien-2" (ex "Bastien1976" ???). Un lien à suivre...

                La photo précédente montre bien la tribune "Presse", première tribune en béton construite en 1949 et qui existe toujours. (mais qui ne sert plus pour la presse...)
                Je croyais que cette tribune avait été construite en 1966, comme on le voit sur ce cliché d'origine web non noté (grosse faute).

                Avant c'était mieux

                Commentaire


                • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                  Merci "perspicace" dilettante,donc la tribune presse de 1954 que l'on voit au loin sur cette photo,n'est autre que la fameuse petite tribune dunlop,qui possède encore des assises en bois et repeinte en 2005.


                  Photo: British pathé


                  Photo: Bastien

                  Commentaire


                  • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                    Envoyé par camerat Voir le message
                    Je croyais que cette tribune avait été construite en 1966, comme on le voit sur ce cliché d'origine web non noté (grosse faute).

                    Non l'Ami, ça c'est la tribune ACO, effectivement construite en 1966.

                    Commentaire


                    • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                      La voici de plus prés en 1950 lors du départ, 1 ans après sa construction donc....58 ans plus tard c'est exactement la même (hormis 1 ou 2 détails près).

                      Commentaire


                      • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                        Envoyé par camerat Voir le message
                        Je croyais que cette tribune avait été construite en 1966, comme on le voit sur ce cliché d'origine web non noté (grosse faute).
                        La photo a été prise lors des essais; la tribune ne fut accessible qu'à partir de la semaine de la course. Il semble qu'elle s'appelait la tribune Citroën; je n'arrive pas à remettre la main sur les billets que nous avions acheté au premier rang dans une loge de 6 places.

                        Envoyé par Sebastien-2 Voir le message
                        En parlant de l'année 1954 au 24 heures du mans,cette partie de tribunes servait-elle aux journaliste qui sont entrain de gratter du papier ou au personnes chargé du chronométrage ?
                        Les journalistes n'occupaient que l'étage; étage qui fut un temps inaccessible parce qu'il n'y avait pas d'issues de secours.
                        Elle fut la "Tribune Durand" avant de devenir une tribune signalée avec une lettre puis un numéro et un jour, en arrivant sur le circuit pour je ne sais plus quoi, il ne restait plus que l'ex Durand, les autres avaient été rasées jusque celle de l'ACO ! Fini la Jean-Pierre Wimille, la Robert Benoist et la grande dont j'ai oublié le nom.
                        Le Chronométrage était situé, en gros, sur la ligne de départ / arrivée, avant le passage entre la piste et le paddock.
                        Le premier tour était-il chronométré ou seulement compté ?

                        Merci pour cette vue de la Tribune "moderne" extraite d'une vidéo, si je me souviens bien.

                        Commentaire


                        • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                          Envoyé par Sebastien-2 Voir le message
                          (...) 58 ans plus tard c'est exactement la même...
                          Nous pouvons remercier Dunlop de permettre à ce "monument" d'exister encore. C'est aujourd'hui le plus ancien "site" du circuit ! Cette tribune a vue quantité de générations de passionnés... Profitons-en avant que...

                          Envoyé par Sebastien-2 Voir le message
                          ... (hormis 1 ou 2 détails près)
                          Oui, ils ont probablement refait l'électricité et installé bornes "wifi" et téléphonie mobile ! :king:

                          Commentaire


                          • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                            C'est en 2001 que les anciennes tribunes "Wimille & Benoist" ont été rasé pour etre remplacé par de grosse tente blanche à capacité plus grande...


                            Photo: Maxime Jamaux

                            Cette année ils ont décidé de laisser le toit et les armatures de ces grosses tentes blanches,juste les gradins ont été enlevé pour la période de transition octobre-mars.

                            Commentaire


                            • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                              Envoyé par Sebastien-2 Voir le message
                              C'est en 2001 que les anciennes tribunes "Wimille & Benoist" ont été rasé pour etre remplacé par de grosse tente blanche à capacité plus grande...
                              Photo: Maxime Jamaux
                              Merci, je n'avais qu'une vidéo, en analogique, nous étions venues pour la journée test.
                              Vos photos, merci "Max", sont d'une cruelle réalité avec la présence des carcasses métalliques. Elles ont aussi le mérite de montrer que l'extension de la tribune ACO, aujourd'hui Georges Durand, était déjà là. Pas bon que les souvenirs se gâtent

                              Sur ce coté de tribune, il y a une petite plaque métallique qui indique (Allo ! les souvenirs ?) le nom de l'entreprise et peut-être l'année?

                              La voici dans le livre du Cinquantenaire de l'ACO, 1906 - 1956, numéro spécial de la revue "Moteurs-Courses" édité en 1956, page 55.


                              légende: " Dominant tous les stands qui lui font face et le circuit, la tribune de presse est l'un des postes les plus prisés de tout le circuit; bien équipée, bien protégée, elle facilite considérablement la tâche de la grande presse et de la presse spécialisée."

                              Commentaire


                              • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                                Savez-vous pourquoi les "sièges coques" sont devenus obligatoires en remplacement des places numérotées peintes sur des planches de bois, sur du ciment, voire des bancs démontables du style places assises dans les cirques mais aussi les places assises couleurs bleues à traits blancs sur pourtour du circuit de Monaco, par exemple ?

                                Voici ce que j'ai lu; c'est pour une question de sécurité dans et sur les infrastructures démontables (tribune métallique du genre evolué de l'échafaudage - lire la définition -), suite à la catastrophe de la tribune effondrée du stade de Furiani en Corse;
                                l'autre explication est comptable, dérivée vers le fiscale donc comptable sécurité v/s comptable fiscale; pas question qu'il y ait plus de gens assis que de billets vendus; c'est à dire une la billeterie papier trois volets : souche, billet avec partie détachable vers nouvelle billeterie informatique imprimable sur support et marquage infalcifiable (encore que ...) mais l'ont ajouté le sacro-saint "code barre" - Oh les c.... ! -.
                                Le "MUST" étant le Badge, the "Pass", mieux encore "the VIP PASS", couturé or, argent, bronze ([SIZE="1"]pas celui que l'on coule [/SIZE]) que les porteurs affichent très ostanciblement tels des ex-Maréchaux de l'ex-Union Soviétique ! [SIZE="1"]Pardon je me fiche de ma propre gueule car j'en suis Hé faut bien montrer qu'on peut entrer là où on est invité, où qu'on a payé pour poser son prose (dixit Laurent Gerra).[/SIZE]
                                C'est que le "Fisc" est très tatillon; tsss ! tsss ! tsss ! Tout organisateur est un délinquant fiscal potentiel. Alors vous tombent sur la figure, le Fisc (fraude sur le nombre de spectateurs non conforme avec les billets déclarés vendus, billeterie gratuite - très suspecte -, invitations à destination des ... plus celle aux "Partenaires", mais au fait, ces gens là ont-ils déclaré tout cela... ? Et c'est la cascade dans l'escalade des vérifications.

                                [SIZE="5"]Stop ! [/SIZE]

                                Après les "sièges" réservés ou non, destinés aux spectateurs, retour sur le "contenant": la voiture, à destination d'un "contenu": le ou les pilotes.

                                Pour faire le lien avec la tribune Wimille n°11 dont on aperçoit le petit bout de la verrière, (attendons les tarifs billetterie 2009) une photo de 1950.

                                Pour photophiles et photophages, exit les photophobes


                                Aucun copyright photo issue d'un dossier de presse.

                                # 14 Healey "Silverstone" Tony Rolt/ Duncan Hamilton 4e OA
                                # 24 Ferrari 195S Luigi Chinetti/HELDE abandon
                                # 32 SIMCA-Gordini T15S Maurice Trintignant/Robert Manzon
                                # 8 ? cachée par la Ferrari #24, pourrait être la Delahaye 175S Charles Pozzi/Pierre Flahaut disqualifiée
                                # 25 Ferrari 195S Raymond Sommer/Dorino Serafini abandon
                                # 12 Bentley "Corniche" "Soltan" Hay/Hugh Hunter 14e OA
                                # 19 ou 21 Aston Martin DB2

                                Les commentaires et précisions sont ouverts.
                                Dernière modification par Sportcars, 23 novembre 2008, 19h32. Motif: Précision sur le bout de verrière de la tribune JP Wimille

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X