Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Brian Herman Thomas REDMAN

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages



  • ... soleil et pluie ...

    Commentaire


    • Par deux fois encore au cours de la saison, Brian va suppléer les absences américaines de REVSON. En premier lieu à CHARADE puis au NURBURGRING. Ces deux participations se soldant en France, par une nouvelle 5ème place et la 9ème en Allemagne. A l'occasion de deux courses hors championnat courues à BRANDS HATCH  ( ROTHMANS  50 000 puis World Champion Ship Victory), Brian reprendra le volant d'une McLAREN F1 achevées respectivement au second rang pour la première derrière le futur champion du monde Emerson FIITPALDI et à la 7ème pour la seconde. Enfin à l'occasion du toujours lucratif GP des USA, BRM désireux de rentabiliser le déplacement de ses monoplaces outre atlantique, fit appel à Brian pour prendre les commandes de sa peu compétitive P180 dont la prestation s'arrêtera au 34ème tour, moteur cassé. Voilà le commentaire laconique de Brian sur ses courses, sa mémoire inversant les résultats. C'est dire si la F1 ne lui a pas laissé un grand souvenir.

      "Je suis allé au Nurburgring, que je connaissais très bien et que j'aimais bien, et je venais de gagner là-bas avec FERRARI (non mon Cher Brian tu as fini second...). Aux essais j'avais parcouru un certain nombre de tours du circuit court derrière les stands pour réchauffer les pneus et ils n'étaient pas assez chauds quand j'ai attaqué le grand circuit et je suis sorti immédiatement en 2e vitesse et j'ai heurté la barrière. Puis j'ai eu une course très terne et j'ai terminé 5e. J'espérais vraiment le top 3, je pensais que je pouvais être dans le top 3. Au Grand Prix de France à Clermont Ferrand, bien sûr je n'y étais jamais allé avant. Je suivais Denny, j'essayais d'apprendre la piste rapidement. J'ai fait une erreur et j'ai heurté la barrière. Puis le samedi soir, et bien c'était un très vieil hôtel, datant des années 1800. Alors nous voilà au dernier étage Nous descendons pour dîner et un tas de mécaniciens étaient entassés dans l'ascenseur et l'un d'eux m'a dit "Je parie que tu ne peux pas nous battre mon pote". J'ai pris l'escalier et arrivé à environ 4 ou 5 marches du bas, je me suis étalé et me suis esquinté ma cheville droite. Pour la course nous avons dû ajuster ma botte pour y mettre le pied pour finir à une misérable  7e ou 8e place, je pense".

      Deux piges en FRANCE et ALLEMAGNE à nouveau pour remplacer  REVSON


      Commentaire


      • La peu compétitive BRM P180 à WATKINS GLEN n'a laissé aucun souvenir à Brian


        La F1 n'a pas que des mauvais côtés …La décontraction dans le paddock de CHARADE et de quoi voir la vie en couleurs à MONACO

        Commentaire


        • TIPO je ne sais pas pourquoi ton message d'hier ne vient que de s'afficher ...d'où le doublon photo 

          Commentaire


          • Oui je l'avais déjà constaté.
            Dernière modification par tipo 151, 28 octobre 2022, 09h12.

            Commentaire


            • Envoyé par CMTARGA Voir le message


              ... C'est dire si la F1 ne lui a pas laissé un grand souvenir.
              ....



              D'ailleurs, il dit qu'il avait gagné sa vie grace aux Sports/Protos et à la Formule 5.000;


              Deux photos de Charade 72 :







               

              Commentaire


              • Nürburgring 72 :





                Commentaire


                • Watkins Glen 72 :



                  Commentaire


                  • Heureusement que tu es là TIPO 

                    Commentaire


                    • Bonsoir. Merci pour ce sujet. Pilote mal connu, ce thème me permet d'en apprendre un peu plus sur Brian. 

                      Commentaire


                      • Monaco 1972

                        Redman_Monaco_1.jpg

                        Redman_Monaco_2.jpg

                        Redman_Monaco_3.jpg

                        Watkins Glen 1972

                        241772617_10225632314253057_3600121980767164710_n.jpg

                        Commentaire


                        • Et bien en voilà une bonne surprise....continuez plus ont est de fous....

                          Commentaire


                          • Petit intermède dans la chronologie de la carrière de Brian avant d'entamer 1973.

                            Ce matin sur cet excellent site: https://porschepicturespast.com/foru...c/pit-paddock/, j'ai trouvé cette série de photos de Brian lors des 1000 KMS de SPA 1970.Photos intéressantes montrant l'organisation pour le moins folklorique d'un stand d'une équipe de course pourtant organisée comme celle de John WYER...On est bien loin de l'aseptisation d'aujourd'hui... 

                            lien image html


                            Commentaire


                            • Reprenons le fil de l'histoire...

                              1973

                              La saison 1973 de Brian sera une copie de celle de 72, avec comme programme prioritaire FERRARI et le championnat du monde des constructeurs et la F5000, mais cette fois aux USA exclusivement et une nouvelle équipe, celle de Carl HAAS faisant cette fois de lui le représentant du fondateur de LOLA Eric BROADLEY, pourtant l'ennemi juré de son copain Derek BENNETT.

                              Pour FERRARI, Brian retrouve avec plaisir son rôle d'équipier exclusif de Jacky ICKX pour toute la saison. La stabilité des équipages ne sera pas superflue, car cette année la bataille va être rude avec un adversaire à la hauteur MATRA ( cf mon carnet 1973 cette fois). Le combat s'engage à VALLELUNGA sur les terres FERRARI et d'entrée MATRA marque un point notre duo britannico-belge finissant 3ème non sans avoir lutter pied à pied avec les bleus. A DIJON rebelote second derrière une MATRA, mais à MONZA, au terme d'une farouche bagarre, c'est bien la 312PB de ICKX-REDMAN qui s'impose enfin sur ses terres. SPA FRANCORCHAMPS comme la TARGA FLORIO verra par contre deux abandons consécutifs. Mais au NURBURGRING la victoire est à nouveau au rendez-vous même si ce ne fut pas dans la facilité, non du fait des MATRA trahies par leur moteur, mais de leurs équipiers notamment Arturo MERZARIO qui se mit en tête de défier "ring meister" Jacky ICKX, mais qui dû rentrer dans le rang sous les injonctions de son directeur de course. Puis arrive LE MANS.

                              Le duo ICKX-REDMAN reconstitué


                              Il leur faudra attendre MONZA pour monter sur la plus haute marche du podium


                              Puis au RING non sans avoir repousser les assauts de leurs équipiers

                              Dernière modification par CMTARGA, 30 octobre 2022, 13h31.

                              Commentaire


                              • Envoyé par CMTARGA Voir le message
                                Reprenons le fil de l'histoire...

                                1973

                                La saison 1973 de Brian sera une copie de celle de 72, avec comme programme prioritaire FERRARI et le championnat du monde des constructeurs et la F5000, mais cette fois aux USA exclusivement et une nouvelle équipe, celle de Carl HAAS faisant cette fois de lui le représentant du fondateur de LOLA Eric BROADLEY, pourtant l'ennemi juré de son copain Derek BENNETT.



                                De Derek Bennett à Eric Broadley :



                                Au Ring, strtatégie avec Jacky :



                                A l'attaque du Karrussel :

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X