Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Brian Herman Thomas REDMAN

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • CMTARGA
    a répondu
    Qui sait ???? 

    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    J'aime bien le début de l'interview :

    _ Brian que s'est-il passé ?
    _ J'aimerais bien que vous me l'expliquiez ...

    Effectivement ses pirouettes n'ont pas l'air de l'avoir beaucoup affecté .

    Prochaine respiration dans quatre ans ... ? 

     

    Laisser un commentaire:


  • CMTARGA
    a répondu
    1994

    Une nouvelle fois on retrouve Brian au départ de la 27ème édition des 24Heures de DAYTONA qui seront donc pour lui sa 15ème participation. Celle-ci ressemble plus à une rencontre d'anciens combattants puisqu’il y retrouve comme équipiers, Bill ADAM qui fut son partenaire sur les JAGUAR de Bob TULLIUS, Juan Manuel FANGIO II, neveu du quintuple champion du monde et valeureux compétiteur et adversaire des championnats IMSA de la fin des années 80 et enfin un petit jeune dénommé Mike PETERS pilier de l'équipe américaine CHAMPION qui engage leur PORSCHE 964 Turbo en catégorie GTS. Cette même équipe CHAMPION, qui remportera les 24H du MANS 2005 avec une AUDI R8. Une nouvelle fois donc Brian ne vise pas la victoire absolue, mais seulement une brève respiration qui lui semble indispensable dans sa retraite floridienne. Or cette année là, bien qu'il soit également compétiteur, il est aussi le Grand Marshall de l'épreuve, ce qui doit être un cas rarissime, ce privilège étant habituellement réservé aux vieilles gloires à la retraite. On peut apprécier dans ce bref petit film tout son humour et sa bonne humeur de remplir ce double rôle lorsqu'il prononce au départ "les plus fameux mots du sport auto" comme disent les américains. https://www.youtube.com/watch?v=HLF28MN4iTY

    Je n'ai malheureusement guère de détail sur sa course, hormis que sa PORSCHE s'élançait d'une bonne 17ème place en grille et qu'elle s'acheva par un accident au milieu de la nuit, dont Brian alors au volant, semble conserver un"bon" souvenir ici: https://www.youtube.com/watch?v=TTqMfMqzjYY  

    Laisser un commentaire:


  • CMTARGA
    a répondu
    1993

    Brian vit maintenant une retraite heureuse en Floride mais le démon de la course le poursuit toujours, aussi quand les organisateurs du FAST MASTERS le sollicitent pour participer à leur évènement notre héros n'hésite pas d'autant que le challenge est sympathique en lui permettant de reconduire une JAGUAR. En quoi consiste cette affaire ? Le FAST MASTERS est une série de courses, je devrai dire, plutôt de shows, conçue pour la télévision par la chaîne américaine ESPN, mettant en vedettes des pilotes de notoriété de plus de 50 ans, dont la plupart étaient à l'époque à la retraite. Il s'agit d'épreuves par élimination qui se sont déroulées tout au long de l'été 1993 exclusivement de nuit sur le petit ovale d'INDIANAPOLIS avec des Jaguar XJ220 préparées de manière identique par l'équipe de Tom WALKINSHAW. On y retrouve bien entendu des vielles gloires américaines de la NASCAR comme les frères ALLISON, de l'USSAC comme Johnny RUTHERFORD ou Gary BETTENHAUSEN ou Paul NEWMAN lui-même, mais aussi les européens ELFORD-PESCAROLO-BELL-HOBBS et donc notre Brian. En tout, une bonne cinquantaine de participants éliminés au fur et à mesure des 6 manches disputées entre juin et août. Au final c'est le peu connu Gene FELTON qui l'emporta mais surtout cette série fut marquée par un nombre incroyable de belles et coûteuses JAGUAR XJ220 détruites ce qui n'incita guère les organisateurs à renouveler l'expérience. Quant à Brian, il signa quelques belles performances en enlevant notamment la seconde place dans la seconde course qualificative lors de la finale et finissant 3ème de cette dernière donc derrière FELTON et David PEARSON. Si vous voulez vous donner une idée de la chose regarder ici https://www.hagerty.com/media/archiv...-for-retirees/


    La JAGUAR XJ220 de Brian qui lui permit de finir 3ème de la série


    Dernière modification par CMTARGA, 02 février 2023, 09h53.

    Laisser un commentaire:


  • CMTARGA
    a répondu
    Brian est de nouveau sur le pont pour les 12H de SEBRING, toujours avec la MAZDA RX7 et flanqué des mêmes coéquipiers qu'à DAYTONA. A nouveau leur coupé se distingue aux essais en signant le second temps des GTO derrière la MUSTANG de ROUSH RACING et finit cette fois sur le podium à la 3ème marche de la catégorie pour la 12ème et ultime participation de Brian à la classique floridienne. Il s'agit aussi de sa dernière occasion de piloter pour une équipe officielle. C'est ainsi que la carrière de pilote professionnelle de Brian REDMAN s'achève. Entamée en 1967 avec sa victoire aux 9H de KYLAMI avec la MIRAGE FORD de John WYER, elle prend fin fort logiquement aux USA devenus la terre de prédilection du britannique à l'occasion de ces 12 H de SEBRING. Dorénavant à 54 ans et 25 ans de carrière, quand il reprendra le volant ce ne sera qu'au sein d'équipes privées et de façon très épisodique ou anecdotique comme nous allons le voir. 

    Un podium à SEBRING pour conclure définitivement sa carrière professionnelle.


    Laisser un commentaire:


  • CMTARGA
    a répondu
    Et oui c'est bien ce que j'avais vu à l'époque dans son bouquin et pourquoi je ne l'ai pas acheté ....
     

    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    Il n'en parle pas le bougre ... pour lui, sa carrière prend fin en 89 après le renoncement d'Aston Martin que tu nous a bien expliqué.

    Laisser un commentaire:


  • CMTARGA
    a répondu
    Vous voulez me tuer...

    En attendant la suite pour Brian

    IX 1991 -1998 VERS LA SORTIE
     
    Peut être déconfit par l'abandon brutal du programme ASTON MARTIN dont on a vu qu'il fut un acteur majeur, Brian se dispensera de toute épreuve en 1990 et ce n'est qu'à l'occasion des 24 heures de DAYTONA 1991 que l'on retrouve son nom sur une liste d'engagés. Tout comme en 1989 c'est avec MAZDA, mais cette fois de façon beaucoup plus officielle pour la marque nippone que lors de l'édition précédente. En effet, ce sont deux coupés RX7 à moteur rotatif turbo particulièrement affûtés à l'usine qui sont engagés en catégorie GTO et l'une d'elle est donc pilotée par notre Brian associé au vainqueur des 24H du MANS 1990, Price COBB et à John O'STEEN. Lee DYKSTRA dont on se rappelle qu'il fut le designer des JAGUAR de Bob TULLIUS étant fort impliqué dans ce projet, on peut en déduire qu'on lui doit la présence de Brian au sein de l'équipe japonaise. Dès débuts prometteurs pour Brian et ses équipiers, puisqu'ils décrochaient la pole de leur catégorie avec le 17ème temps scratch. En course cela se passa beaucoup moins bien, car si le coupé RX7 de notre héros franchit bien la ligne d'arrivée ce ne fut qu'à la 4ème place de la catégorie et bien loin de la MUSTANG de l'équipe de Jack ROUSH vainqueur, en étant également devancé par une CORVETTE et même une MAZDA privée. 

    A DAYTONA avec la MAZDA des hauts et des bas pour les 14èmes 24h de Brian
     

    Laisser un commentaire:


  • can the can
    a répondu
    Envoyé par camerat Voir le message
    Puis celle de David Hobbs...

    et moi , je commande au père noël, enfin au père TARGA, Jan Lammers, 24 éditions du  Mans entre 1983 et 2018  

    oui ce sera le prochain  

    https://www.youtube.com/watch?v=XOFODl4X0zA

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Puis celle de David Hobbs...

    Laisser un commentaire:


  • CMTARGA
    a répondu
    Oh lala !!!! ...il va d'abord falloir que je me repose 

    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    Envoyé par CMTARGA Voir le message
    ... sa carrière n'est pas encore finie ...malheureusement pour vous  
    Tu plaisantes ... on en veut encore et encore ...

    A suivre, tu peux nous préparer celle de Derek Bell stp ... 

     

    Laisser un commentaire:


  • CMTARGA
    a répondu
    Bien plus policé dans ses mémoires le Brian qu'à la fin du repas avec MOTOR-SPORT-MAGAZIN d'où j'ai extrait "l'épitaphe" ...In vino veritas.... 

    Rassurez-vous contrairement à ce qu'il indique également, sa carrière n'est pas encore finie ...malheureusement pour vous  

    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    La conclusion de Brian :

    "Bien que l'Aston Martin AMR1 ne fut pas compétitive, ce fut une voiture agréable à piloter, et l'équipe était composée de vrais amoureux de la course. En fin de compte, ce fut une jolie façon de terminer ma carrière, pas de victoire, mais une quantité de bons souvenirs."

    Laisser un commentaire:


  • CMTARGA
    a répondu
    Les deux dernières manches du championnat à SPA FRANCORCHAMPS puis à MEXICIO, connaîtront un sort identique pour l'unique AMR1 engagée entre les mains d'un nouveau duo composé toujours de Brian, mais cette fois accompagné par rien moins qu'un des derniers vainqueurs des 24H du MANS, le suédois Stanley DICKENS. La présence de ce dernier , jusque là pilier de l'équipe MERCEDES SAUBER, grande triomphatrice de cette saison 1989, crédibilisant encore un peu plus l'aventure ASTON MARTIN pour l'avenir et les espoirs placés en elle. Ce sont donc à nouveau deux 8èmes places tant en Belgique qu'au Mexique qui sanctionnent une saison pleine de promesses. Mais le beau temps ne régnera pas longtemps au dessus de l'usine flambant neuve de Milton Keynes. En effet, FORD venant de racheter JAGUAR, mit un terme brutal et définitif à l'expérience ASTON MARTIN pour ne pas concurrencer le programme beaucoup plus développé de Tom WALKINSHAW dans la discipline. Inutile de préciser que celui-ci fit forte pression dans ce sens, car FORD, bien que n'ayant pas mis un penny dans l'affaire mais propriétaire du nom, aurait très bien pu laisser l'aventure se poursuivre en parallèle. Dommage l'AMR1 malgré ses débuts chaotiques avait montré de belles possibilités qui ne seront jamais exploitées. Un beau gâchis dont Brian, qui en a été le témoin privilégié, en fait ici l'épitaphe : "Tout au long de la saison, même si nous n'avons pas été assez rapides, nous avons fait preuve d'une grande fiabilité et j'ai terminé toutes les courses. Ray Mallock avait conçu un nouveau corps aérodynamique pour 1990, mais malheureusement, pour un certain nombre de raisons «politiques», l'équipe a été dissoute. Un grand dommage."

    Inutile de dire que l'estime de Brian pour WALKINSHAW, qui n'était déjà pas au top après l'épisode JAGUAR, n'a pas dû remonter après ce nouveau coup bas.


    Laisser un commentaire:

Chargement...
X