Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Faites vos courses (2) !

Réduire
Ceci est une discussion importante.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Re : Faites vos courses (2) !

    Ils ne sont pas dans une Mercedes,il me semble !

    Commentaire


    • Re : Faites vos courses (2) !

      Envoyé par Huhu Voir le message
      (...) Le volant me fait penser à l'anecdote que racontait Fangio pour expliquer le professionnalisme et l'écoute qu'il rencontra à son arrivée dans l'équipe en 1954 :
      Depuis toujours les volants de compétition Mercedes étaient à quatre branches. En conversant, Fangio fit une remarque sur sa préférence des volants trois branches.
      Sa voiture se présenta le lendemain avec un volant trois branches (...)
      J'ai écrit une ânerie ...

      C'est Moss qui parle ainsi. Donc en 1955.
      Confus je suis ...
      www.etoilespassion.com

      Commentaire


      • Re : Faites vos courses (2) !

        Quant à nos joyeux lurons rigolant au soleil britannique, ils sont bien installés sur une Austin-Healey 100 !
        www.etoilespassion.com

        Commentaire


        • Re : Faites vos courses (2) !

          Un mythe en couleur, la Parabolica et quatre légendes (la dernière victoire)



          Cliché extrait de Année Automobile n°20 1972/73.
          Plus je prends de l'âge moins je me sens devenir vieux.

          Commentaire


          • Re : Faites vos courses (2) !

            Superbe cette photo !! 11 septembre 1955, dernière course des W196 R.
            On y voit Fangio n°18 (1er), devant Moss n°16 (abandon moteur), mais derrière je ne comprend pas :

            je vois une W196 R Monoposto n° 15 (?), or les deux autres Mercedes portaient les n° 14 (Taruffi 2°) et 20 (Kling abandon boite) ?


            En rouge derrière, probablement Castellotti sur sa Ferrari 555 (3°).
            www.etoilespassion.com

            Commentaire


            • Re : Faites vos courses (2) !

              Etonnant en effet.

              Sous le loupe, ce serait bien un n° 15 derrière Juan-Manuel Fangio n°18, pourquoi ?

              Où l'on aperçoit que la n°16 stromelinie de Stirling Moss n'est pas tout à fait la même que celle de JM Fangio; vraisemblablement dû au fait que la voiture a été assemblée rapidement (choix de Moss après les essais).

              Cette photo a été prise dans les premiers tours et avant le 28e tour car Moss cassera son moteur mais avant il s'arrêtera pour changer de pare-brise; la voiture de K. Kling restera avec une transmission brisée dans le 33e tour.

              Pourquoi ce n° 15 ?

              Plus je prends de l'âge moins je me sens devenir vieux.

              Commentaire


              • Re : Faites vos courses (2) !

                Je viens de faire le tour de différentes sources : pas de n°15 à Monza en 55, ni pour Taruffi ni pour un autre ... Zarbi cette affaire.

                Voici Taruffi de dos. Bien entendu, on ne voit pas le n°!



                Autre photo où l'on voit "le photographe de Sportcars" perché sur un échafaudage !



                Outre les quatre Mercedes, la Ferrari 555 d'Hawthorn sort de la "courbe sud". La "parabolique" est la courbe plate.

                Un plan du circuit en 1939 :


                Et le circuit utilisé de 1955 à 1961 :


                Mais comment passait-on de l'une à l'autre ? En se croisant dans la ligne droite des stands ?? Je ne retrouve rien ...
                www.etoilespassion.com

                Commentaire


                • Re : Faites vos courses (2) !

                  Ils avaient pris modèle sur les démolition derby américain ? (circuit en 8 avec un croisement !)
                  C'est un mystère ce truc la !

                  Commentaire


                  • Re : Faites vos courses (2) !

                    Envoyé par Huhu Voir le message
                    (...)
                    Mais comment passait-on de l'une à l'autre ? En se croisant dans la ligne droite des stands ?? Je ne retrouve rien ...
                    Les voitures passaient deux fois dans la ligne droite des stands : en sortant de la "parabolica" elles "enquillaient" l'anneau et en sortant de l'anneau elles rattrapaient le "routier"...
                    À noter qu'elles n'étaient autorisées à s'arrêter aux stands qu'en sortant de la "parabolica"

                    Commentaire


                    • Re : Faites vos courses (2) !

                      Merci Dilettante, j'ai compris maintenant !

                      [SIZE="1"]Mais j'ai du suivre le dessin du circuit avec ma souris . [/SIZE]
                      www.etoilespassion.com

                      Commentaire


                      • Re : Faites vos courses (2) !

                        Péché dans l'auto-journal 1er octobre 1955 n°135



                        Pas terrible comme cliché On ne peut que deviner la 4e Mercedes.

                        Ce que révèle Giovanni Reno, correspondant pour le journal, (...) Neubauer était arrivé à Monza avec 8 voitures, et le jour de la course il en a lancé 4 de types différents sur la piste, comme pour le tableau final d'une opérette, quand toute la troupe défile sur le plateau illuminé par la rampe. Fangio avait une voiture "carénée avec capot surbaissé", Striling Moss un modèle "caréné classique", Kling "un cigare à grand empattement et frein central" et Taruffi un "cigare à empattement court et freins sur les roues" !...

                        C'est un peu ce que l'on peut lire iciW196 R


                        Anecdote dans l'épreuve de la "Coppa Inter Europa" en prélude au GP d'italie, la disqualification des 3 Porsche arrivées en tête dans le classement des moins de 1300cc pour non conformité !

                        Ce qui offrait des places aux voitures italiennes
                        Plus je prends de l'âge moins je me sens devenir vieux.

                        Commentaire


                        • Re : Faites vos courses (2) !

                          Bon témoignage ! Il faut y lire que la W196 "carénée avec capot surbaissée" fut utilisée aux essais seulement. La voir dans le msg779 de Sportcars page précédente.
                          www.etoilespassion.com

                          Commentaire


                          • Re : Faites vos courses (2) !

                            Envoyé par dilettante Voir le message
                            Les voitures passaient deux fois dans la ligne droite des stands : en sortant de la "parabolica" elles "enquillaient" l'anneau et en sortant de l'anneau elles rattrapaient le "routier"...
                            À noter qu'elles n'étaient autorisées à s'arrêter aux stands qu'en sortant de la "parabolica"

                            Moi aussi ! finalement c'est bete et simple, mais comme huhu, il a fallu que je fasse le tour du circuit deux ou trois fois !

                            Commentaire


                            • Re : Faites vos courses (2) !

                              Un petit coup de projecteur sur George Clark.
                              Né le 22 mars 1890 à Tulsa en Territoire Indien (aujourd'hui l'Oklahoma), il participe en mai 1910 aux premières courses sur le "Brickyard" d'Indianapolis.

                              En 1912 il rejoint Ralph DePalma et Spencer Wishart chez Mercedes.
                              Il termine 5e de la VIIIe Coupe Vanderbilt le 2 octobre et 6e du IVe Grand Prix des États-Unis le 5 octobre, sur le controversé circuit de Wauwatosa à Milwaukee (Wisconsin).
                              Le 1er octobre, durant les essais du Grand Prix, il est le premier à arriver sur les lieux de l'accident de la Fiat de David Bruce-Brown. Il constate le décès du mécanicien Tony Scudellari, donne les premiers soins à Bruce-Brown sérieusement blessé et alerte les secours... Malheureusement David Bruce-Brown décédera trois heures plus tard à l'hôpital de la Trinité à Milwaukee.

                              George Clark, surnommé "Texas", décède le 17 octobre 1978, à 88 ans, à Fort Worth, Texas.


                              "Texas" et sa Mercedes lors du IVe Grand Prix des États-Unis en 1912.
                              Dernière modification par dilettante, 18 octobre 2007, 00h18.

                              Commentaire


                              • Re : Faites vos courses (2) !

                                Quels types ces pilotes !
                                Il fallait du courage, des bras costauds et de la finesse de conduite sur ces machins rigides qui réagissaient lourdement, bref, beaucoup de qualités.
                                Ca filaient à des vitesses interdites aujourd'hui sans avoir vraiment de freins.
                                Et sur quelles routes !

                                Merci Dilettante pour celle-ci. La puissance devait se situer entre 60 et 90 ch en 1912.
                                www.etoilespassion.com

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X