Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Assassinat president kennedy

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Re: Assassinat president kennedy

    est ce que black dog man est celui que j'ai fleché en rouge ?

    Avant c'était mieux

    Commentaire


    • Re : Assassinat president kennedy

      A priori il y a eu une reconstitution.



      Pour un film ?
      Avant c'était mieux

      Commentaire


      • Re : Assassinat president kennedy

        Un autre film sur Youtube qui montre bien la pagaille sur Dealey-Plaza, un motard qui se précipite vers l'entrée du TSBD.

        http://www.youtube.com/watch?v=Xz477oeGM0A

        Je n'ai pas encore eu le temps de tout regarder, seulement les 20 premieres minutes.
        Avant c'était mieux

        Commentaire


        • Re : Assassinat president kennedy

          Certains (William Raymond dans Autopsie d'un crime d'Etat) se demande pourquoi la portière de la voiture blanche est déjà ouverte ? Elle est occupée par les Services Spéciaux chargés de la protection du vice-président. Pour se précipiter pour protéger Johnson, ce qui sous entend qu'ils savaient...

          Avant c'était mieux

          Commentaire


          • Re : Assassinat president kennedy

            Envoyé par camerat Voir le message
            A priori il y a eu une reconstitution.

            Pour un film ?
            Oui pour un film:


            The assassination of John F. Kennedy is recreated in Dallas by a crew filming a made a for TV movie, "The trial of Lee Harvey Oswald."

            Que je retrouve ici. Bon il y en a pour 3 heures, pas le temps je pars bosser.

            http://www.youtube.com/watch?v=NLV2Pojnvwg
            Dernière modification par camerat, 06 décembre 2013, 08h06.
            Avant c'était mieux

            Commentaire


            • Re : Assassinat president kennedy

              Oui c'est bien black dog man flèche rouge.

              Non il n'y a pas eu de reconstitution officielle, la mort d'Oswald arrêtait l'action de la justice. Bien arrangeant pour le pouvoir en place.

              Quant à la porte ouverte c'est très troublant.

              Elle est juste derrière la voiture de Johnson !

              Commentaire


              • Re : Assassinat president kennedy

                Merci à toi camerat de t'intéresser à tous ces détails ! C'est vraiment un casse tête mais c'est passionnant.

                Commentaire


                • Re : Assassinat president kennedy

                  SUITE DES MYSTERES DE DEALEY PLAZA.

                  L'Umbrella Man

                  En regardant de plus près le film de Zapruder, on peut supposer qu’un éventuel conspirateur se serait mêlé à la foule, à quelques mètres de Kennedy : si toutefois ce n’est pas le cas, comment expliquer qu’un homme baptisé l' « Umbrella Man » (l’homme au parapluie) ouvre un parapluie au moment même où le convoi fait son apparition, alors qu’aucun nuage ne couvre le ciel, et que la température est très agréable ? Quelle en serait l’utilité sinon d’avertir ses « collègues » que le président arrive ? Se protéger du soleil, répondront certains. Possible, mais il est tout de même bizarre d’ouvrir un parapluie, objet qui réduit le champ de vision, à l’instant même où le président des États-Unis passe devant vous, homme qu’on ne voit pas tous les jours.

                  Commentaire


                  • Re : Assassinat president kennedy

                    IL Y AVAIT UN TIREUR DERRIERE LA PALISSADE !

                    Il y avait un tireur derrière la palissade, et c'est de là que fut tirée la balle fatale. Il va de soi que, une fois le président assassiné, l'assassin dut se mêler à la foule qui s'était précipitée vers le Grassy Knoll, toute fuite par le nord du parking étant exclue (il aurait été aisément repérable, même s'il prenait ses jambes à son cou : cela reviendrait à mettre un éléphant au milieu d'un terrain vague).

                    On l'a vu, juste après l'assassinat, des dizaines de personnes se précipitèrent en direction du Grassy Knoll. De nombreux témoins furent alors bloqués par des individus exhibant des badges du Secret Service. Pourquoi cela ? Qu'avaient-ils à cacher en empêchant la foule de scruter les alentours de l'arrière de la palissade ? La première réponse qui vient est de favoriser la fuite du tireur. Mais le pire, c'est quand on sait que la Commission Warren certifia qu'aucun agent du Secret Service ne s'était trouvé à cet endroit après le meurtre du président. Qui donc étaient ces hommes ?

                    Mais soyons précis.

                    Qui a tiré ?

                    Badge Man ? Celui derrière la palissade ?

                    Voici un montage pas loin de la vérité !

                    Commentaire


                    • Re : Assassinat president kennedy

                      SUITE...

                      Parmi les dizaines de témoignages confirmant la présence des ces individus, intéresserons-nous à celui de l'officier Joseph "Joe" Marshall Smith. Le fait qu'il soit policier est très important, son témoignage étant de fait, il est vrai, encore plus crédible que celui d'un témoin classique.

                      Après l'assassinat, Smith fut l'une des très nombreuses personnes à se ruer en direction du Grassy Knoll, à la recherche de l'assassin. Il remarqua un individu qui lui parut plutôt étrange et l'interpella. Celui-ci sortit alors un badge et affirma être du Secret Service. Smith n'insista pas davantage et le laissa partir. Le problème, comme nous venons de le dire, est que la Commission Warren affirma qu'aucun agent n'était présent sur les lieux à ce moment-là. Dès lors, qui était ce mystérieux individu ?

                      Pour couper court à toute spéculation, les partisans du rapport Warren parvinrent à avancer une hypothèse imaginée par un certain Chris Mills, qu'ils considérèrent comme fait avéré instantanément après l'avoir dégotée. Ceux-ci affirmèrent (et continuent d'affirmer) qu'il y avait bien un agent du Secret Service présent aux alentours du Grassy Knoll juste après la fusillade : Thomas Lemuel Johns. Sans pour autant l'écrire, ils admettent ainsi que la Commission Warren qu'ils vénèrent tant s'était trompé, fait exceptionnellement rare qui mérite d'être relevé. L'agent Johns était dans la voiture qui suivait celle du vice-président Lyndon Johnson. De même que Clint Hill se précipita en direction de la limousine présidentielle, Johns se rua vers celle de LBJ, mais ne réussit pas à l'atteindre, celle-ci ayant accéléré juste après que le troisième coup de feu eût retenti. Bien sûr, la voiture de sécurité qu'il venait de quitter précipitamment ne prit pas la peine de l'attendre en raison de l'urgence de la situation. Il s'arrangea par la suite pour rejoindre l'hôpital Parkland vers 12 heures 45 - 12 heures 50. Jusque-là, tout est authentique : Johns l'écrit texto dans son rapport du 29 novembre 1963 (il ne fut jamais interrogé par la Commission Warren).

                      Commentaire


                      • Re : Assassinat president kennedy

                        CE N'EST PAS BADGE MAN !

                        Souvent appelé "l'homme-chien noir" ("Black Dog Man" : il ressemble apparemment à un chien noir...), il s’agit très probablement de Gordon Arnold, un ancien militaire qui affirma vouloir filmé le passage du cortège. Pour cela, selon ses dires, il avait tout d’abord pensé se positionner à l’extrémité de la fameuse palissade, ce qui lui aurait permis de filmer le président passant sous le pont. Mais, d'après lui, alors qu’il venait juste de s’installer, un homme s’avança vers lui et lui ordonna de quitter les lieux. Voyant qu’Arnold était plutôt réticent, l’inconnu sortit un badge de la CIA : il n’en fallut pas plus à Arnold pour déguerpir. Il décida donc de filmer le cortège depuis le muret, non loin d’Abraham Zapruder. Comme de très nombreux témoins, Arnold rapporta avec certitude qu'un ou plusieurs tirs avaient été tirés depuis la palissade. Mais, surtout, il affirma avoir senti une balle frôler sa tête. Il se jeta instinctivement au sol. Peu après, un policier – ou plutôt un homme portant un uniforme de policier – se dirigea vers lui (c’était décidément la journée où on l’interpellait !). Arnold lui raconta tout ce qui vient d’être dit. L’homme, selon Gordon, « avait les mains sales et était armé d’un pistolet ». Visiblement très énervé et agité, il en vint même à donner un coup de pied à Arnold, alors que celui-ci était encore allongé, et lui demanda avec virulence s’il avait filmé ou photographié l’assassinat. Impressionné par l’arme du « policier » et n’osant pas discuter, Arnold lui remit sa pellicule. Son agresseur supprima sa vidéo sous ses yeux

                        Commentaire


                        • Re : Assassinat president kennedy

                          Sans rapport avec l'assassinat , quelques photos récupérées sur " Jalopy Journal " ...
                          juste pour se remettre dans l'ambiance de l'époque avec des vues précises des voitures et du protocole ...























                          L'age d'Or est derrière nous !... Faisons demi-tour ...

                          Commentaire


                          • Re : Assassinat president kennedy

                            Bravo ce sont de belles photos.

                            Commentaire


                            • Re : Assassinat president kennedy

















                              L'age d'Or est derrière nous !... Faisons demi-tour ...

                              Commentaire


                              • Re : Assassinat president kennedy

                                Bonjour Prosto,

                                Mon opinion diffère du tien sur cet assassinat pour les raisons que j’ai évoquées ici dans un autre sujet.
                                Mais ça ne m’empêche pas d’apprécier le super travail d’enquête et de recherche que tu fais ici.
                                Bravo pour cette obstination ; signe de courage et d’un amour du travail bien fait.
                                Respect !

                                kikadikoi
                                You can't always control who walks into your life...but you can control which window you throw them out of !

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X