Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Assassinat president kennedy

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Re : Assassinat president kennedy

    Equipe Action N°3:

    Elle prend place sur le Grassy Knoll, dans la zone du milieu, derrière le muret blanc, qui est situé devant la palissade:

    "MAX": Un Français, ancien capitaine au 1er REP (Régiment Etranger Parachustiste) et tireur d'élite. Ancien de l'OAS devenu mercenaire, il sera recruté par la CIA après son arrivée au camps du Lake Ponchartrain en 1962.

    "LADISLAS": Exilé Hongrois et ancien maitre-armurier au 1er REP, il sert de radio à Max.

    Ils sont accompagné d'un Américain qui n'a pas était identifié et qui est là pour ramasser les douilles des cartouches tirées, au fur et à mesure des tirs (pour ne pas laisser de traces).

    Commentaire


    • Re : Assassinat president kennedy

      L'action des "français" n'est pas très sûre !

      Equipe Action N°4 :

      Elle prend place sur le Grassy Knoll, à l'extrême gauche dans le coin, derrière le muret blanc, qui est situé devant la palissade:

      Roscoe WHITE : Agent de la CIA et tireur d'élite (il fait partie des dix meilleurs tireurs d'élite des forces armées Américaines). S'est fait engagé dans la police de Dallas en septembre 1963 (et la quittera en mars 1964). Roscoe White est accompagné par un Américain non identifié, qui lui sert de coordinateur radio.


      Equipe "voiture-piégée" (pure hypothèse)

      En cas d'échec de l'assassinat par les tireurs de Dealey Plaza, il y avait un plan de rechange. Une camionette remplie d'explosif avait été placée à la sortie de Dealey Plaza, sur la route qui mène au Parkland Memorial Hospital, plus loin, après Elm Street. L'équipe chargée de faire sauter la camionette au passage de la limousine présidentielle se composait de deux hommes: un Français connu sous le nom de "ETIENNE", un éxilé Hongrois et ancien artificier au 1er REP et d'un Américain non-identifié.

      Sources de l'ensemble.

      "Autopsie d'un crime d'état, par William Reymond, Editions Flammarion.

      Radio Ici et Maintenant, "Révélations inédites sur l'attentat de Kennedy" par J.M. Roeder, émission du 18 novembre 2003.

      Magazine Top Secret n°10.

      Commentaire


      • Re : Assassinat president kennedy

        Bonjour, récit passionnant!!!!!!!
        Il est curieux de retrouver un Max, qui était de l'OAS et qui dirigeait un attentat contre mon général, sur un route nationale et de retrouver également un Hongrois, comme dans l'attentat du Petit Clamart!!!!!
        Ha, tout ces soldats perdus, passant de promesses en désillusions !!!!
        rien ne leur faisaient peur, et ont ainsi parcourus le monde.

        Commentaire


        • Re : Assassinat president kennedy

          Oui ferrari p4 moi aussi je trouve cela curieux que l'OAS soit peut être mélé à cette affaire, mais comme tu dis "soldats perdus". Mais c'était des mercenaires que l'on retrouvaient au Congo ou plus tard au Biafra etc.

          Concernant l'attentat il me reste à vous parler d'une lettre reçue par Pierre Salinger Porte parole de la Maison Blanche.

          Cette lettre, écrite par Nelle Doyle, une femme vivant à Dallas, au porte-parole de la Maison Blanche Pierre Salinger, paraît étrangement prophétique après les événements du 22 novembre 1963 :

          «Cher Monsieur Salinger,
          Je ne pense pas être une alarmiste, mais j'espère ardemment que l'on pourra dissuader le Président Kennedy d'apparaître en public à Dallas, tout autant que j'aurais apprécié de l'écouter et de le voir.

          Cette "mafia" ici à Dallas est frénétique et furieuse parce que leur attaque contre l'ambassadeur Adlai Stevenson du 24 s'est retournée contre eux. J'ai entendu dire que certains d'entre eux disaient que cela "ne faisait que commencer".

          Tous les policiers, les hommes en civil ou les militaires ne peuvent pas contrôler "l'air", Monsieur Salinger –c'est une pensée terrible, mais tout cela me rappelle le destin du président McKinley.

          Ces gens sont fous, ou affolés, et je suis sûre que nous réaliserons combien leurs actions à l'avenir sont imprévisibles.»

          Commentaire


          • Re : Assassinat president kennedy

            Elle date du 21 novembre.

            Commentaire


            • Re : Assassinat president kennedy

              Erreur elle date du 28 octobre 1963.

              Commentaire


              • Re : Assassinat president kennedy

                LES TEMOINS DISPARUS.

                Je ne peux mettre tous les noms des décès par "accidents" et "suicides" qui ont suivis le 22 novembre.

                Les témoins et les participants de l'affaire Kennedy décédés.

                Il y a eu beaucoup de spéculations sur la mort des témoins de l'assassinat. Même s'il y a eu bien-sûr des décès étranges, il faut savoir revenir à de plus justes proportions.

                On compte depuis 1963, participants et témoins confondus, une quarantaine de personnes mortes de façons violentes. Ayant été assassinées, victimes d'accidents troublants ou de suicides bizarres. Le reste étant dû à des morts naturelles (même si on ne peut exclure, dans l'acceptation de ce terme, que certains décès se sont produit dans des conditions particulières). On comptera tout-de-même, près de 45 décès, dans les années qui suivirent, rien que pour la période entre 1963 et 1968.

                Commentaire


                • Re : Assassinat president kennedy

                  Voici pour moi les assassins de JFK !

                  Sanchez Morales



                  Elio Del Vallee



                  Franck Sturgis



                  Ayant participé L. H. Oswald

                  Commentaire


                  • Re : Assassinat president kennedy

                    Et le dernier !

                    Malcom Wallace

                    Commentaire


                    • Re : Assassinat president kennedy

                      Oh j'oublias celui-ci ! Roscoe White un furieux.

                      Commentaire


                      • Re : Assassinat president kennedy

                        Avant de terminer je voudrais dire que la couverture médiatique française est pitoyable. Jamais on remet en cause la version officielle et donc on ne laisse aucune réflexion possible. Le plus lamentable c'est lorsqu'on coupe (F2) le film de Zapruder avant l'image fatale, alors qu'il y en a plusieurs versions sur You tube. Et les commentaires bâclés car bien sûr on a pas le temps. Un sujet complexe comme celui-ci ne peut entrer dans les formats d'aujourd'hui.

                        Ca laisse pensif sur l'information de notre époque.

                        Commentaire


                        • Re : Assassinat president kennedy

                          Il va être 19 h 3 en France et donc 12 h 30 à Dallas. Le 22 novembre 1963 nous n'avons eu l'information 1 heure après.

                          Nous voici à la fin de mon récit. Il y a toujours un peu de nostalgie de se souvenir de cette époque. J’avais 17 ans, je m’apprêtais à partir pour l’entraînement de football. C’était la fin du dîner, lorsqu’un flash spécial à la télévision nous apprenait que le Président J. F. Kennedy avait été victime d’un attentat à Dallas. Il était 20 h . Je suis resté un peu et presque aussitôt peut être 20 minutes après un nouveau flash nous confirmait le décès de Kennedy.

                          Jamais bien ce personnage car il était moderne dans son approche du monde.

                          Ensuite lorsque Ruby a assassiné Oswald j’ai tout de suite pensé « on l’a fait taire » avant qu’il ne révèle le complot. J’ai toujours été persuadé que c’était une immense machination. Et donc un coup d’état.

                          Dès 1966 le procureur Garisson allait enquêter sur la possibilité d’un complot. Illustré par le film d’Oliver Stone « JFK ».

                          En 1978 le congrès a lancé une enquête par HSCA qui a confirmé la conclusion du rapport Warren mais en y incluant un tireur derrière la palissade. Donc le complot.

                          Et puis le temps a passé et grâce à internet j’ai découvert des tas de sites. Surtout américain.

                          Et toute cette histoire est remontée. J’y ai consacré des heures depuis 3 ans.
                          Merci encore d’avoir partagé avec moi ces quelques lignes.

                          Le mot de la fin appartient au Général de Gaulle qui fit une confidence le 27 novembre 1963 à Alain Peyrefitte que l’on trouve dans le livre de celui-ci « C’était de Gaulle » paru en 2002 chez Gallimard.

                          On ne saura jamais la vérité.
                          Car elle est trop terrible, trop explosive ;
                          C’est un secret d’état.
                          Ils feront tout pour la cacher ;
                          C’est un devoir d’état.
                          Sinon, il n’y aurait plus d’Etats-Unis.

                          Commentaire


                          • Re : Assassinat president kennedy

                            Félicitations pour ce brillant et inattendu sujet, Michel. Dommage que cette version ne soit pas " sortie " comme l'on dit à l'époque, mais sujet ô combien délicat et...risqué.
                            Tu dis que tu regrettes, ou sinon je vais te le faire regretter.

                            Commentaire


                            • Re : Assassinat president kennedy

                              Merci cher Michel !

                              Commentaire


                              • Re : Assassinat president kennedy

                                Envoyé par camerat Voir le message
                                J'ai acheté cette revue, c'est pas mal fait.

                                Impossible à trouver en kiosque !
                                tu l'as entre les mains ?
                                Cela vaut vraiment le coup ?

                                Possibilité d'avoir le code presse , pour le commander , ce hors série est inconnu dans ma région ...
                                ( supposition d'une vente dans une partie de la France , puis ensuite de l'autre ) ...

                                peut-être penser à faire , là aussi , une liste de toutes les parutions de revues et / ou suppléments sur le sujet ...
                                les sorties sont très nombreuses et sans doute d'intérêt inégal !?
                                Dernière modification par Papiyv, 25 novembre 2013, 18h11.
                                L'age d'Or est derrière nous !... Faisons demi-tour ...

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X