Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le Mans 1955 : Journaux d'epoque

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #16
    Re : Le Mans 1955 : Journaux d'epoque

    Envoyé par camerat Voir le message
    n°26 Austin-Healey 100S Macklin SPL226B Lance Macklin – Les Leston

    Au volant Les Leston qui deviendra célèbre après avoir raccroché son casque en créant sa société d'accessoires automobiles.
    C'est son coéquipier Lance Macklin qui est au volant au moment où Pierre Levegh va monter sur l'arrière de la voiture et s'envoler dans la foule.

    Commentaire


    • #17
      Re : Le Mans 1955 : Journaux d'epoque

      Bonsoir, concernant Jean Paul COLAS, je suis preneur pour sa date et son lieux de décès. Je n'ai rien trouvé au club nautique de ???? dont il était le président. Je sus preneur, merci.

      Commentaire


      • #18
        Re : Le Mans 1955 : Journaux d'epoque

        n°31 Maserati A6GSC Maserati 2082 Francisco Giardini – Carlo Tomasi



        n°32 Bristol 450C Bristol Tom Wisdom – Jack Fairman



        n°33 Bristol 450C Bristol Michael Keen – Tommy Line



        n°34 Bristol 450C Bristol Peter Wilson – Jim Mayers



        n°35 Frazer-Nash Sebring Frazer-Nash 421/200/205 Marcel Becquart – Richard Stoop



        n°36 Frazer-Nash Sebring Frazer-Nash 421/200/207 Cecil Ward – Richard Odlum



        n°37 Porsche 550/4 Porsche 550/46 Richard Von Frakenberg – Helmut Polensky



        n°37T Porsche 550/4 Porsche



        n°38 Porsche 550/4 Riggenberg 550/31 Walter Riggenberg – Hans-Jorg Gilomen



        n°39 Kieft Turner Kieft Berwyn Baxter – John Deeley



        n°40 Osca MT4 Fronteras 1157 Giulio Cabianca – Roberto Scorbatti

        Avant c'était mieux

        Commentaire


        • #19
          Re : Le Mans 1955 : Journaux d'epoque

          Envoyé par camerat Voir le message


          n°23 Aston-Martin DBS3 Aston-Martin DB3S/6 Peter Collins – Paul Frère



          n°24 Aston-Martin DBS3 Aston-Martin DB3S/7 Peter Walker – Roy Salvadori



          n°25 Aston-Martin DBS3 Aston-Martin DB3S/8 Tony Brooks – John Riseley Pritchard

          Paul Frère dans "Un des Vingt au Départ" :

          "Avant le départ, aucun journal n'avait accordé la moindre attention aux chances que pouvaient avoir dans l'épreuve les trois Aston Martin et la Lagonda qui y étaient engagées. Seules, les Mercedes, Jaguar et Ferrari avaient la faveur des pronostics et l'honneur des titres géants. Rien ne venait troubler la modestie et le calme qui régnaient au sein de l'équipe David Brown installée loin du bruit et de la fièvre de la course, à La Châtre-sur-le-Loir...pour la troisième année, déjà, l'équipe Aston-Martin avait choisi comme quartier général l'Hôtel de France, dont le restaurant est caractérisé par une étoile dans le Guide Michelin.
          Bien sur, nos aspirations étaient assez modestes : pas plus que les compétences de la presse, nous ne croyions à la possibilité d'une victoire de nos couleurs; notre but était d'effacer les échecs des trois dernières années et de classer au moins une voiture dans les cinq ou six premiers, dans la lutte que les géants de l'automobile allaient se livrer."

          Commentaire


          • #20
            Re : Le Mans 1955 : Journaux d'epoque

            Dernière modification par tipo 151, 06 janvier 2017, 15h21. Motif: annulation

            Commentaire


            • #21
              Re : Le Mans 1955 : Journaux d'epoque

              Envoyé par camerat Voir le message
              n°1 Lagonda DP166 Lagonda DP166/1 Reg Parnell – Dennis Poore


              "La quatrième voiture portant les couleurs de David Brown était une 12 cylindres 4,5 litres Lagonda, voiture encore strictement expérimentale et dotée d'un tout nouveau châssis en charpentage tubulaire, constituant une sorte de grosse poutre centrale.
              Cette voiture était la grande inconnue de notre équipe."

              Commentaire


              • #22
                Re : Le Mans 1955 : Journaux d'epoque

                Envoyé par camerat Voir le message

                n°37T Porsche 550/4 Porsche



                Le Renningenieur Wilhem Hild conduit la 550 Spyder-Parade.

                Commentaire


                • #23
                  Re : Le Mans 1955 : Journaux d'epoque

                  n°41 MG EX182 MG EX182/38 Ken Miles – Johnny Lockett



                  n°42 MG EX182 MG EX182/39 Dick Jacobs – Joe Flynn



                  n°43 Connaught Lea Francis AL/SR Connaught Kenneth McAlpine – Eric Thompson



                  n°45 Arnott Sport Climax Arnott Jim Russell – Peter Taylor



                  N°46 Kieft Climax Kieft 11/54/1 Alan Rippon – Ray Merrick



                  n°47 Cooper T39 Climax Cooper CS/11/2/55 Edgar Wadsworth – John Brown



                  n°48 Lotus 9 Climax Lotus MK9/87 Colin Chapman – Ron Flockhart



                  n°49 Porsche 550/4 Porsche 550/48 Zora-Arkus Duntov – Auguste Veuillet



                  n°50 Panhard VM5 Panhard 002 Pierre Chancel- Robert Chancel



                  n°51 Panhard VM5 Panhard 001 René Cotton – André Beaulieu



                  Une bonne photo de la 51 ne me déplairait pas…
                  Dernière modification par camerat, 06 janvier 2017, 20h11.
                  Avant c'était mieux

                  Commentaire


                  • #24
                    Re : Le Mans 1955 : Journaux d'epoque

                    Bonjour,
                    Envoyé par camerat Voir le message
                    .../...

                    n°48 Lotus 9 Climax Lotus MK9/87 Colin Chapman – Ron Flockhart


                    .../…
                    Je n'ai pas eu souvent l'occasion de voir Colin Chapman aux commandes d'une de ses réalisations, merci
                    Dominique

                    Commentaire


                    • #25
                      Re : Le Mans 1955 : Journaux d'epoque

                      Et regardez comme il est fier pour sa première participation comme pilote et constructeur de présenter lui-même sa voiture au pesage.

                      Commentaire


                      • #26
                        Re : Le Mans 1955 : Journaux d'epoque

                        CAMERAT Petit problème pour les N°40-41-42

                        Comme tu l'as justement écrit en page précédente le N°40 est attribué à l'OSCA de CABIANCA CORBATI donc c'est à tort que MG affiche un N°40 sur une de ses voitures comme on le voit lors du pesage.

                        Seuls les N°41 et 42 lui ont été attribués pour la course, or pas de photo de la 42 en dehors de celle du groupe des 3 ci-dessous où elle apparaît en dernier, la N°40 était donc un mulet .

                        Commentaire


                        • #27
                          Re : Le Mans 1955 : Journaux d'epoque

                          Déjà, il va avoir des problèmes avec les commissaires!

                          Commentaire


                          • #28
                            Re : Le Mans 1955 : Journaux d'epoque

                            Envoyé par CMTARGA Voir le message
                            CAMERAT Petit problème pour les N°40-41-42

                            Comme tu l'as justement écrit en page précédente le N°40 est attribué à l'OSCA de CABIANCA CORBATI donc c'est à tort que MG affiche un N°40 sur une de ses voitures comme on le voit lors du pesage.

                            Seuls les N°41 et 42 lui ont été attribués pour la course, or pas de photo de la 42 en dehors de celle du groupe des 3 ci-dessous où elle apparaît en dernier, la N°40 était donc un mulet .

                            Je me disais bien que ces numéros de MG allaient interpeller...
                            La MG du fond sur cette photo n'est pas la 42 mais la 64.



                            Le mulet MG vu sur d'autres photos sans numéro, comme le mulet Mercedes d'ailleurs, ne sont à priori pas passés aux vérifications, en attendant la preuve du contraire par photos.

                            Restait à savoir si c'était la 40 qui était modifiée en 42 ou la 41.
                            L'étude du numéro 4 du capot avant (dessin et position) m'a confirmé que la 40 est devenue 41 et la 41 est devenue 42.
                            Avant c'était mieux

                            Commentaire


                            • #29
                              Re : Le Mans 1955 : Journaux d'epoque

                              n°52 Monopole X84 Monopole 461-831 Pierre Flahaut – Jean Hémard



                              n°53 Monopole X84 Monopole 304-490 Francis Navarro – Michel De Montrémy



                              n°54 Moretti 750GS Moretti Lino Fayen – Herman Rogenry



                              n°55 Moretti 750GS Moretti Giorgios Ubezzi – Menest Bellenger



                              n°56 VP 166R Renault VP 123.55.75 Yves Giraud-Cabantous – Yves Lesur



                              n°57 DB HBR Panhard Ecurie Jeudy-Bonnet 804 René Bonnet – Claude Storez



                              n°58 DB HBR Panhard Ecurie Jeudy-Bonnet 803 Paul Armagnac – Gérard Laureau



                              n°59 DB HBR Panhard Ecurie Héry 800 Georges Trouis – Louis Héry



                              n°60 Stanguellini Bialbero Stanguellini CS04085 René Faure – Pierre Duval



                              n°61 Nardi Bisilero LM Nardi 955.3 Mario Damonte – Roger Crovetto

                              Avant c'était mieux

                              Commentaire


                              • #30
                                Re : Le Mans 1955 : Journaux d'epoque

                                OK CAMERAT je me doutais bien que tu avais une explication maintenant il nous faudrait un spécialiste des châssis MG pour confirmer .....

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X