Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Brian Herman Thomas REDMAN

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #31
    J'ai pas très bien compris l'histoire des boites de Coca vides à Spa ......

    Commentaire


    • #32
      Il y a un problème de traduction. C'est de la valeur de l'alu des boîtes de Coca et non de leur contenu qu'il parlait.

      Commentaire


      • #33
        Cher TIPO51 tout d'abord merci pour tes compléments photos forts utiles pour rappeler des épreuves passées sous silence.

        Comme je l'ai dit en intro je m'en tiens au texte des interviews de Brian et je complète quand j'estime cela utile, le pauvre Brian ayant la mémoire très sélective .....Mais bien sûr rien n'interdit de me compléter moi aussi 

        Pour ce qui concerne la bouffeuse de pneus comme tu le constateras au fil des interviews de Brian, il n'attache pas ses chiens avec des saucisses ....Aussi cela m'étonnerait, bien que sa mémoire n'est pas toujours fiable, qu'il n'est mentionné l'achat que d'une JAG alors qu'il en aurait acquis 2....Je pense que l'une d'entre elle n'est pas la sienne ...mais laquelle ????

        Enfin l'histoire des canettes ....C'est totalement volontairement que je laisse la traduction dans des termes "savoureux" et comme le dit RB il ne s'agit pas du contenu mais bien plus certainement de l'emballage...Par contre je doute à l'époque qu'il s'agissait de boite d'aluminium mais plutôt de la fameuse bouteille comme celle là... 

        Commentaire


        • #34
          Elle date des années 50 la canette! Comme la notre! 

          Commentaire


          • #35
            Pour revenir aux XK120, Brian Redman n'a été propriétaire que de la bouffeuse de pneus MDU 524.
            "La cyclope "JWK 977 appartenait à un dénommé Gordon Brown qui l'avait prêté à Brian pour disputer une course de club lors de laquelle il fut si brillant que Charles Bridges décida de le faire courir, d'abord sur la fa fameuse type E 4WPD ex John Coombs, puis sur la T70 .



            Avec ici son mécanicien Terry Wells dont on a parlé un peu plus haut .

            Dernière modification par tipo 151, 25 septembre 2022, 18h34.

            Commentaire


            • #36
              OK c'est très clair ...Merci TIPO demain on passe à 1967 sauf si tu as d'autres compléments  

              Commentaire


              • #37
                CMS : Pas question de se reposer sur ses lauriers !

                BR : Oui (rires). Mais à la fin de cette année-là, John, le frère de Charles Bridges, a racheté le garage à Charles. Charles avait deux jeunes frères, John et David, et John est devenu partenaire des voitures Chevron - il y a donc un lien avec Chevrons - et David avait engagé un pilote anglais appelé John Taylor en Formule 2. Taylor avait eu un accident au Nürburgring lors d'une collision avec Jacky Ickx, la voiture avait pris feu et il avait été gravement brûlé ; bien qu'il soit sorti de l'hôpital en Allemagne, John a contracté une infection et est mort. Et David Bridges était à la recherche d'un pilote en Formule 2. Il m'a dit : "Si tu veux devenir professionnel, mon garçon, je te paierai 30 livres par semaine garanties pendant un an."

                À cette époque, je n'étais plus dans le commerce des serpillières et j'étais retourné dans le commerce de l'épicerie, et mon père m'a dit : "Tu dois décider ce que tu veux faire. Tu passes beaucoup de temps dans ce commerce de courses, alors fais-moi savoir ce que tu veux faire."

                J'y ai réfléchi, j'en ai parlé à Marion, et elle a dit : "Tu décides." Alors je suis allé voir mon père et j'ai dit : "Je vais faire de la course, papa." Et il a dit : "Oh, eh bien, bonne chance. Tu ne pourras pas revenir ici si ça se passe mal."

                Une semaine après, David Bridges m'a appelé et m'a dit : "Nous ne pouvons pas obtenir la nouvelle Brabham ou les deux moteurs Cosworth FVA dont nous avions besoin, parce que vous n'êtes pas assez connu." Nous avons donc commencé la Formule 2 en 1967 avec une vieille Brabham et un moteur SCA de 1000cc qui avait été alésé et frappé à 1500. Et nous avons eu une année raisonnable. Au milieu de l'année, John Surtees est venu nous voir et nous a dit : "Je vous vendrai une nouvelle voiture de Formule 2 Lola T100 et deux moteurs Cosworth FVA." Nous avons donc obtenu cela et nous nous en sommes sortis plutôt bien.

                Début de saison 1967 avec la vieille BRABHAM F2 4 courses 4 abandons malgré son changement de couleur 



                puis la  LOLA T100. 9 courses. Meilleur résultat 5ème à VALLELUNGA


                Avec cette même auto Brian aurait dû débuter en GP au NURBURGRING pour le GP d'ALLEMAGNE ouvert aux F2, mais son équipier David HOBBS mieux qualifié prit sa voiture pour la course




                Commentaire


                • #38
                  Si je ne me trompe pas, Brian a eu la chance de tomber sur la famille Bridges

                   - Charles l'a d'abord fait courir sur la type E ex John Coombs, puis Lola T70
                   - John sur la Brabham BT14
                   -  David sur la Brabham BT16, puis Lola T100

                  Sur cette photo, Brands Hatch 1967, Brian sur la T100 est en troisième position derrière Big John Lola T100 et Jackie Oliver Lotus 48


                  Commentaire


                  • #39
                    Oui tu as parfaitement raison Tipo et demain nous verrons que toujours grâce aux BRIDGES il a rencontré quelqu'un qui aura une grand importance dans sa carrière....

                    Commentaire


                    • #40
                      J'interviens pour rappeler les diverses participations de Brian aux courses d'endurance en 1967 dont, semble-il, il ne se souvient plus....notamment sa première participation aux 24H du MANS dont il est vrai, il ne peut que l'avoir oublié tant elle fut brève...

                      Tout  d'abord les 1000 KM de SPA FRANCORCHAMPS  achevés à la 6ème place à nouveau sur la FORD GT 40 de Peter SUTCLIFFE avec lequel il a partagé le volant. Puis les 24H du MANS pour sa toute première participation cette fois sur une GT40 engagée par John WYER mais en fait propriété du DAWAY RACING et de son pilote Mike SALMON. On se souvient de la brièveté de la course de cet équipage puisque après le premier ravitaillement, la belle GT 40 bronze, s'enflamma au freinage de MULSANNE à cause d'un bouchon de réservoir mal fermé. Le pauvre SALMON au volant fut sérieusement brûlé ce qui lui valu le surnom de " smoked salmon" pour le reste de sa carrière .Quant à Brian il ne prit donc pas le volant en course pour cette première dans la Sarthe.

                      6ème à SPA avec la GT 40 de SUTCLIFFE


                      LE MANS une trop brève première expérience


                      Par ailleurs et comme évoqué par Brian, John BRIDGES étant impliqué dans l'affaire de Derek BENNETT le fondateur de CHEVRON, il était tout naturel que Brian soit le pilote attitré de la firme britannique  pour faire débuter les prototypes de la marque. Brian prit donc part à quelques courses avec le beau coupé B5, décrochant une belle 3ème place à CRYSTAL PALACE face aux grosses LOLA T70.  La collaboration de Brian avec BENNETT ne fut pas un vain mot durant une grande partie de sa carrière, il nous la raconte:

                      "Derek était incroyable. C'était un ingénieur autodidacte avec une idée inhérente de ce qui fonctionnerait et ne fonctionnerait pas dans une voiture de course. J'ai rencontré Derek pour la première fois en 1967 alors que je conduisais la B5 de David Bridges. Par la suite, j'ai conduit la B8 à moteur BMW d'usine, y compris en amenant une à la série Springbok sud-africaine en 1968. Avec Derek, j'ai fait une grande partie des essais de la nouvelle B16 en 1969. Derek et moi testions la voiture à Oulton Park, nous nous mettions d'accord sur une amélioration, puis de retour à l'atelier de Bolton, Derek, Paul Owens et l' équipe, travaillaient toute la nuit et on essayait ça dès le lendemain matin". Nous retrouverons les exploits  de Brian au volant des produits de Derek BENETT plus tard.


                      Enfin Brian prit aussi part aux 1000KM de PARIS sur cette FERRARI 205 LM appartenant à David PIPER finissant 6ème

                      Commentaire


                      • #41
                        Spa 1967

                        La GT40 de Peter Sutcliffe - ici au volant - est toujours aussi belle, mais un peu moins performante que l'an dernier.






                        Le Mans

                        Mike "Smocked" Salmon en pleine action :

                        Commentaire


                        • #42
                          BARC Crystal Palace 1967

                          Brian sur son circuit fétiche prend le meilleur sur la P3/P4 de David Piper :





                          1000 Kilomètres de Paris 1967

                          Passe d'armes avec la P3/P4 Francorchamps de Lucien Bianchi - "Beutlys"




                          Pauvre petite LM qui va se faire dévorer par les vilaines Porsche ...

                          Commentaire


                          • #43
                            Merci TIPO et revenons aux propos de Brian

                            CMS : À ce moment-là, votre décision de devenir pilote professionnel commençait-elle à sembler être la bonne ?

                            BR : Eh bien, en novembre 67, David Yorke, le directeur d'équipe de John Wyer Gulf, m'a appelé et m'a demandé si je voulais piloter avec Jacky Ickx à Kyalami, la course de 9 heures à Johannesburg - et Jacky et moi avons gagné la course ensemble. J'ai alors accepté de signer un contrat pour 68 pour John Wyer. John Cooper de son côté cherchait aussi un pilote pour ses F1 et j'ai aussi fait affaire avec lui."
                            Dans SPORT AUTO Brian précise qu'à cette occasion, comme quelques années avant à OULTON PARK, il avait certainement conduit au-dessus de ses capacités et que ça avait là aussi marché....les opportunités toujours les opportunités

                            Puisque nous entamons un chapitre important si ce n'est prédominant de la carrière de Brian avec cette première course sous les couleurs de John WYER, voilà ce que Brian dit de son équipe dans une interview donnée après sa retraite

                            C'était très bien de conduire pour Wyer. J'ai conduit pour lui en 1968 avec les Ford GT40 puis ensuite les 917 en 1970. Il était très intelligent et avait de très bonnes personnes qui travaillaient pour lui. Le directeur de l'équipe était David Yorke et l'ingénieur John Horsmann. Le chef d'équipe était Ermanno Cuoghi, ils étaient tous très expérimentés et très, très bons, donc nous n'avons jamais eu de problèmes. Nous étions très occupés à conduire et n'avons jamais eu à nous soucier de rien d'autre que cela.

                            Au soir de cette première grande victoire internationale, John WYER a raconté que Brian dans son flegme tout britannique s'était abstenu de tout enthousiasme débordant, mais dès qu'il commença à boire un peu de vin au dîner, il régala ses comparses de table d'une soirée fort animée et enjouée.
                             
                            Les 9H de KYALAMI la première grande victoire internationale de Brian avec la MIRAGE FORD de John WYER et Jacky ICKX comme équipier

                            Commentaire


                            • #44
                              1ère course pour John Wyer et première victoire ... 1968 s'annonce bien pour Brian ...

                              La voiture victorieuse sur sa remorque à Kyalami.

                              Commentaire


                              • #45
                                TIPO .....AU SECOURS ON NE VOIT PLUS TES PHOTOS 

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X