Annonce

Réduire
Aucune annonce.

1973 Carnet d'un Passionné

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #61
    La photo de Pace n°18 est de1974

    Commentaire


    • #62
      Voili voilou...j'ai réparé l'erreur... ça prouve que ça suit et que j'ai intérêt à ne pas faire de c...rie  

       

      Commentaire


      • #63
        retour dans le temps, voici la #20 20 1973.jpg20 73r.JPG20 73DR.jpg20 73b.JPG20 73a.JPG

        Commentaire


        • #64
          daytona73.jpg

          Abandon en fin de course, embrayage kaput .
          Le fougueux équipage constitué du ''Cowboy Marlboro'' et de ''Godasse de Plomb'' y est peut-être pour quelque chose.....

          Commentaire


          • #65
            15/18 FEVRIER
            RALLYE SUEDE


            La principale info avant même le début des hostilités de ce rallye de Suède, était l'interdiction pure et simple des pneus cloutés par les organisateurs...Or si il y a bien un terrain sur lequel cet équipement apparaît indispensable c'est bien là avec la neige et la glace qui habituellement ( beaucoup moins de nos jours) recouvrent la totalité du parcours. Cette décision surprenante visait à réduire les coûts et ainsi favoriser le nombre d'engagements notamment locaux ce qui s'avéra au contraire totalement improductif puisque les équipes locales comme OPEL renonçaient estimant dans ces conditions ne pouvoir lutter avec les Groupes 4 usines comme ALPINE ou LANCIA. Du reste ces deux principaux protagonistes comme FIAT n'avaient eux mêmes déléguer sur place qu'un contingent limité. Pour la marque française triomphatrice à MONTECARLO seul le duo THERIER-CALLEWEART était présent, ses habituels équipiers DARNICHE et NICOLAS se retrouvaient au volant de R12 GORDINI traction avant et à priori à l'aise sur ce terrain sans clou. Les italiens faisaient confiance aux seuls nordiques pour dompter les deux FULVIA 1600 dans ces conditions précaires, KALLSTROM et le pigiste Ove ANDERSON s'en chargeaient alors que LINDBERG assurait le service minimum pour FIAT. Autre pigiste de luxe le héros local Bjorn WALDEGAARD se retrouvait faute de mieux en cette saison de transition pour lui, au volant d'une Coccinel VOLKSWAGEN certes engagée par PORSCHE-AUTRICHE mais dont la compétitivité n'était pas évidente. En fait les véritables favoris se situaient assurément du coté du constructeur local SAAB dont la pataude 96V4 sur ce terrain et dans ces conditions, semblait la mieux armée surtout entre les mains d'un Stig BLOMQUIST ou d'un Per EKLUND. Enfin signalons la présence anecdotique de Ronnie PETERSON au volant d'une ESCORT MEXICO.

            Autant le dire tout de suite le résultat final comme prévu fut un triomphe total des suédois, le duo BLOMQUIST-EKLUND et leur SAAB enlevant pas moins de 33 des 36 spéciales disputées ne laissant que des miettes aux autres ( 2 à THERIER, 1 à LINDBERG). Au final BLOMQUIST l'emporte sur son équipier pour seulement 10 secondes autant dire rien et notre THERIER national une fois de plus époustouflant sur la neige scandinave, finit à une superbe 3ème place confortant la domination ALPINE au championnat. KALLSTROM 4ème, permet à LANCIA de devancer FIAT de 2 points dans la course au titre, LINDBERG sur son coupé 124 lui étant 5ème.SAAB bien entendu a fait le plein de points mais la firme suédoise ne disputant pas la totalité du championnat ce sont les italiens les seuls rivaux d'ALPINE. Signalons encore que WALDEGAARD et sa COX finissent à une belle 6ème place et enlève le GR2. NICOLAS et sa 12 GORDINI sont 14ème alors que DARNICHE a abandonné tout comme Ove ANDERSON sur la seconde LANCIA. Quant à Ronnie PETERSON et son ESCORT, le rallye fut des plus bref son différentiel cassant lors de la 1ère ES.

            Les SAAB intouchables même sans clou...Stig BLOMQUIST vainqueur pour la 3ème fois consécutive


            Per EKLUND second...question d'habitude!


            THERIER une nouvelle fois éblouissant de quoi regretter d'être la seule ALPINE au départ


            KALLSTROM sauve les meubles pour LANCIA


            "Un AMOUR de COCCINEL" pour le Grand Bjorn WALDEGAARD


            JP NICOLAS et la R12 GORDINI une expérience intéressante mais sans lendemain


            Ronnie PETERSON et son ESCORT MEXICO n'iront pas bien loin


             

            Commentaire


            • #66
              Je n'ai qu'une photo à rajouter, Lindberg et sa Fiat.
              Suède 1973 est un rallye que je n'ai pas approfondi.

              Avant c'était mieux

              Commentaire


              • #67
                18 FEVRIER
                DAYTONA 500


                Dire que l'édition 1973 du DAYTONA 500 fut passionnante serait exagéré, la course se résumant à un long cavalier seul de Buddy BAKER, pole man sur sa DODGE et il fallu des circonstances pour le moins heureuses pour que Richard PETTY le "KING" finisse par s'imposer une nouvelle fois. Tout d 'abord de la patience pendant pas moins d'une dizaine de tours derrière le pace car, afin d'assécher la piste mouillée par des ondées sporadiques pour que la course soit enfin lancée. Buddy BAKER comme déjà, dit, fort de sa pole, pris immédiatement le commandement et ne le lâcha qu'au gré des ravitaillements et autres aléas de la course. Seul Cale YARBOROUGH (CHEVROLET ) réussissait à suivre le rythme .En fait il fallu attendre les derniers 50 tours pour que la course s'anime tout d'abord lorsque un drapeau jaune fut déployé permettant à PETTY de revenir dans le tour du leader. Puis YABOROUGH s'est retiré moteur cassé laissant le soin au KING de lutter contre l'invincible BAKER. Il fallait encore réaliser un splash pour s'assurer de passer la ligne d'arrivée et à ce jeu l'équipe PETTY ENTERPRISES s'avéra meilleur que celle de BAKER qui perdit un dizaine de secondes dans les stands. Reparti le couteau entre les dents et remontant à grandes enjambées sur la N°43, le pilote à la DODGE 71 finit par trop tirer sur la mécanique, son moteur explosant à 5 tours de l'arrivée....PETTY pouvait se laisser glisser vers sa 4ème victoire au DAYTONA 500.

                Buddy BAKER l'homme fort et malchanceux de ce DAYTONA 500


                Richard PETTY opportuniste vainqueur


                Un départ sur une piste humide BAKER en pôle à ses côtés Pete HAMILTON ( le winner 1970...)


                Buddy BAKER emmène la troupe


                L'arrêt clef de la course de Richard PETTY


                Andy GRANATELLI savoure sans limite la victoire de son poulain

                 

                Commentaire


                • #68
                  Je peux vous poster les 40 partants si vous voulez...
                  Avant c'était mieux

                  Commentaire


                  • #69
                    Envoyé par camerat Voir le message
                    Je peux vous poster les 40 partants si vous voulez...
                    Et comment 

                    Commentaire


                    • #70
                      Bonsoir, quatre noms de cités dans cet article, quatre noms qui me claquent aux oreilles. Il n'y avait que Sport Auto pour en parler mais toutes les courses aux USA me passionnait. Allez, CHERGE, vas-y pour les 40, je suis également preneur et merci. 

                      Commentaire


                      • #71
                        Le classement

                        Avant c'était mieux

                        Commentaire


                        • #72














                          Magnifique. Cela rappellera à certains les 24 Heures de 1976





                          Dernière modification par camerat, 16 octobre 2020, 22h02.
                          Avant c'était mieux

                          Commentaire


                          • #73


















                            Dernière modification par camerat, 17 octobre 2020, 19h01.
                            Avant c'était mieux

                            Commentaire


                            • #74


















                              Avant c'était mieux

                              Commentaire


                              • #75




                                Ma préférée, j'adore la Mercury Cyclone, celle des Wood Brothers en particulier.

















                                Le charme des dessins des numéros...
                                Dernière modification par camerat, 16 octobre 2020, 22h09.
                                Avant c'était mieux

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X