Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Assassinat president kennedy

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #61
    Re : Assassinat president kennedy

    je reprends ! Film Zapruder Z 323

    Commentaire


    • #62
      Re : Assassinat president kennedy

      Autre vue.

      Commentaire


      • #63
        Re : Assassinat president kennedy

        Commentaire


        • #64
          Re : Assassinat president kennedy

          Le cortège se dirige à 130 km/h vers l'hôpital de Parkland à 10 mn. Le pont de chemin de fer est dérrière et les badeaux le long de la route ne s'aperçoivent de rien !

          Commentaire


          • #65
            Re : Assassinat president kennedy

            La photo la plus saisissante. John couché sur Jackie qui lui tient le tête !

            Commentaire


            • #66
              Re : Assassinat president kennedy

              Envoyé par prosto Voir le message
              [email protected] Je ne connais pas le livre de Labro. Je suis assez étonné qu'il puisse donner crédit à la commission Warren !

              Néanmoins moi aussi j'ai été dernièrement très déçu par André Kaspi professeur de l'histoire de l'Amérique sur France Inter ou répondant à la question "Qui a tué John Kennedy ?" il s'est affranchi d'une réponse plutôt lapidaire. "Il y a eu beaucoup de spéculations et de livres qui ont fait un fond de commerce. Tant que l'on ne me démontre pas le contraire j'en resterai à la version officielle. ! Et pan !
              C'est tout frais, mais je n epense pas l'acheter celui-là.

              Avant c'était mieux

              Commentaire


              • #67
                Re : Assassinat president kennedy

                Eh bien, moi, je n'ai pas été déçu par ce policier :



                Evidemment, c'est un polar, pas un reportage, mais il met en avant une théorie à mon sens trop peu exploitée. Si quelqu'un le lit, nous en pourrions débattre.

                Commentaire


                • #68
                  Re : Assassinat president kennedy

                  Envoyé par lecteur Voir le message
                  Eh bien, moi, je n'ai pas été déçu par ce policier :



                  Evidemment, c'est un polar, pas un reportage, mais il met en avant une théorie à mon sens trop peu exploitée. Si quelqu'un le lit, nous en pourrions débattre.
                  Je ne connais pas ce livre. Si vous voulez nous parler de cette théorie ...?
                  Avant c'était mieux

                  Commentaire


                  • #69
                    Re : Assassinat president kennedy

                    Oui ce serai intéressant de parler de cette théorie ! Pour ma part je vais m'en tenir aux faits officiels les minutes après l'attentat.

                    Donc !

                    Après l’assassinat, les événements se bousculent sur Dealey Plaza : des témoins disent avoir entendu des coups de feu provenant du dépôt de livres scolaires situé à l’angle de Houston Street et d’Elm Street. Certains affirment même avoir vu un homme armé au cinquième étage du bâtiment. Les policiers et agents du FBI s’y précipitent. Ils y découvrent trois douilles et un fusil (un Mannlicher-Carcano). Peu après, aidée par le directeur du TSBD Roy Truly, la police rassemble tous les employés du dépôt de livres au rez-de-chaussée du bâtiment. On se rend alors rapidement compte qu'un seul manque à l'appel : un certain Lee Harvey Oswald.

                    Commentaire


                    • #70
                      Re : Assassinat president kennedy

                      Il est quand même à noter qu'à A 12 H 32, Le policier à moto Marrion BAKER entre dans l'immeuble du School Book Depository, revolver au poing et monte dans les étages, suivit par le directeur du dépôt de livre. Au premier étage il voit OSWALD, très calme, en train de boire un Coca. Le policier est tellement nerveux, qu'il est à deux doigts de tirer sur OSWALD. Le directeur du dépôt rassure BAKER, en lui disant que c'est un des employés. Et le policier fouille les autres étages, mais bien-sûr il ne trouvera personne.
                      OSWALD quittera le dépôt de livres quelques minutes après.

                      Commentaire


                      • #71
                        Re : Assassinat president kennedy

                        En l'espace d'une demi-heure, la description physique d'Oswald sera diffusée quatre fois à la radio

                        Vers 13 heures 15, soit quarante-cinq minutes après l’assassinat de Kennedy, un agent de police, Jefferson Davis Tippit, est abattu dans le quartier d’Oak Cliff, à environ cinq kilomètres de Dealey Plaza. Oswald habitait dans ce quartier.

                        Quelques dizaines de minutes plus tard, Johnny Calvin Brewer, le responsable du Hardy's Shoe Store (un magasin de chaussures d'Oak Cliff), Johnny Calvin Brewer, est alerté par l'attitude suspecte d'un jeune homme. Après s'être arrêté devant son magazin au niveau de l'extension du trottoir (la porte d'entrée se situe à quelques mètres du trottoir), celui-ci rentre rapidement à l'intérieur au moment même où des voitures de police passent en trombe dans la rue. Plus étrange : il garde toujours le dos tourné par rapport aux voitures de police. Une fois les voitures de police passées, l'individu, qui n'est autre qu'Oswald, regarde derrière son épaule et sort du magazin, sans s'être intéressé à aucune paire de chaussures. Toutefois, à ce moment-là, n'ayant pas entendu la descritpion physique d'Oswald, Brewer ne se doute pas que cet homme est le plus recherché d'Amérique. En revanche, il le trouve tellement nerveux qu'il suppose qu'il est peut-être le meutrier de Tippit, son intuition étant d'autant plus justifiée que Tippit a été assassiné non loin de son cinéma.
                        Intrigué, Brewer décide alors de le suivre. Il le voit alors s'arrêter devant un cinéma – le Texas Theatre, au 231 West Jefferson Boulevard – situé à une cinquantaine de mètres de son magasin. La panique d'Oswald n'échappe pas non plus à la caissière du cinéma Julia Postal, qui commet l'erreur de se retourner pour écouter la radio. Profitant de l'occasion, Oswald trompe sa surveillance ainsi que celle de son collègue William "Butch" Burroughs, chargé de valider les tickets à l'entrée de la salle de cinéma. Brewer se dirige alors vers Postal et lui demande si l'individu a payé sa place. Celle-ci répondant par la négative, Brewer et Burroughs rentrent dans le cinéma pour vérifier que les issues de secours n'ont pas été ouvertes (impliquant que l'homme est toujours dans le cinéma). Constatant qu'elles ne l'ont pas été, les deux hommes montent au deuxième étage de la salle en vue de trouver celui qui n'a pas payé son ticket. En vain, il fait trop noir. Ils rejoignent alors Postal qui, ayant entendu à la radio que le président Kennedy avait été assassiné, leur dit :

                        "Je ne sais si c'est l'homme qu'ils recherchent, mais il tente de leur échapper pour une raison particulière. Je vais appeler la police, et toi et Butch allez devant chaque sortie de secours et restez-y."

                        Commentaire


                        • #72
                          Re : Assassinat president kennedy

                          Suite...

                          En attendant l'arrivée des officiers, Brewer et Burroughs bloquent donc les deux issues. À 13 heures 46, on peut entendre sur la radio de la police :

                          "Avons des informations. Un suspect vient de rentrer dans le Texas Theatre sur West Jefferson."

                          En réponse à ce message, six voitures transportant une quinzaine de policiers foncent en direction du cinéma et y arrivent quelques minutes plus tard. Quatre d'entre eux (les officiers Maurice McDonald, Ray Hawkins, Thomas Hutson et C.T. Walker) entrent par l'arrière, tandis que les autres passent par l'entrée principale pour se diriger vers le deuxième balcon. Juste avant l'arrivée des quatre officiers, le film aura été interrompu et les lumières allumées, permettant à Brewer de localiser Oswald. Sans doute effrayé par l'arrêt brutal du film, ce dernier se lève, commence à sortir de sa rangée, puis revient finalement sur ses pas et se rasseoit.
                          Quelques instants plus tard, McDonald et ses trois collègues rentrent dans le cinéma par l'issue de secours gardée par Brewer (considérant que ce dernier était près de l'issue de secours, ils pensent d'ailleurs au début qu'il s'agit du suspect). Ceux-ci montent ensemble sur l'estrade au pied de l'écran, leur permettant d'avoir une meilleure vue des quelques spectateurs (une douzaine, dont la moitié au deuxième étage). Brewer pointe alors du doigt l'individu suspect. Assis dans la partie inférieur du cinéma sur le deuxième siège de la troisième rangée en partant du fond de la salle, le jeune homme ne tente pas de prendre la fuite. Les officiers remontent l'allée principale et se dirigent vers lui. McDonald commence d'abord par fouiller deux spectateurs par sécurité. Pendant ce temps, le suspect reste de marbre. Il ne bouge pas, et ne fait que regarder McDonald. Les officiers se rapprochent progressivement de lui. Arrivé au niveau d'Oswald, McDonald lui ordonne de se lever. L'homme s'exécute immédiatement et lève les deux mains en l'air. L'officier se rapproche de lui et l'entend dire :

                          "Eh bien, c'est terminé maintenant."

                          A suivre...!

                          Commentaire


                          • #73
                            erreur
                            Dernière modification par lecteur, 30 octobre 2013, 13h41.

                            Commentaire


                            • #74
                              Re : Assassinat president kennedy

                              Envoyé par camerat Voir le message
                              Je ne connais pas ce livre. Si vous voulez nous parler de cette théorie ...?
                              Ben, ça ficherait complètement en l'air le suspense... Je le répète, ce n'est pas farfelu, et apparemment plutôt bien documenté pour un roman, et surtout ça ne va pas à l'encontre des faits, ce qui est rare.

                              Commentaire


                              • #75
                                Re : Assassinat president kennedy

                                Envoyé par prosto Voir le message
                                ... Arrivé au niveau d'Oswald, McDonald lui ordonne de se lever. L'homme s'exécute immédiatement et lève les deux mains en l'air. L'officier se rapproche de lui et l'entend dire :

                                "Eh bien, c'est terminé maintenant."

                                A suivre...!
                                Est ce la version officielle que tu nous racontes si bien ? Parce que l oeil gauche abime d ostwald que l on apres son arrestation est bien du a la bagarre avec les policiers pendant cette arrestation, pas si soft que cela.
                                Avant c'était mieux

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X