Annonce

Réduire
Aucune annonce.

RESTAURATION Type E série 1

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Re : RESTAURATION Type E série 1

    Il a égaré le gros machin en acier plein de tuyaux et d'accessoires divers qui se trouve normalement au milieu du treillis de tubes qui vient d'être fixé.

    Ca ne saurait durer, il va le retrouver quelque part. Forcément.
    www.etoilespassion.com

    Commentaire


    • Re : RESTAURATION Type E série 1

      Le gros truc plein de tuyaux , ça ne serait pas ça?

      Je me disais bien qu'il me manquait quelque chose ....
      Mais je dois avoir la tête ailleurs en ce moment... j'ai oublié un détail quand j'ai remonté les essuie-glaces : les buses de lave-glaces donc démontage de la tringlerie à droite et à gauche et essai de fixation de la buse qui se fixe par vissage par dessous


      Je passe les détails, mais mon annulaire s'en souvient......
      Dernière modification par polse7317, 16 décembre 2018, 00h07.

      Commentaire


      • Re : RESTAURATION Type E série 1

        Il est propre comme un sou neuf ce moteur ! Sacré XK !
        www.etoilespassion.com

        Commentaire


        • Re : RESTAURATION Type E série 1

          A un doigt du drame... ! Mais ça avance. Félicitations

          Commentaire


          • Re : RESTAURATION Type E série 1

            Ce WE fini les histoires de buses..... j'ai basculé du côté gauche du tableau et ai repris le faisceau électrique ainsi que le testeur indispensable ; repose des compteurs et de quelques interrupteurs, activation des neurones pour les branchements, surtout qu'il y a des erreurs sur certaines couleurs de fils........
            Le résultat me convient, il manque plus que le volant





            Sur la première photo, il y a quelques éléments qui m'ont posé pas mal de questions , résolues ce soir :
            En 1: le groupe de fils (6) doit se connecter au comodo clignotants, appel de phares ... et les couleurs ne correspondent pas à celles des fils du comodo donc il va falloir que je teste sur le comodo . En 2 , les cables de commande du chauffage , le problème a été de maintenir les caoutchoucs "passe- cloison "en place tout en les traversant avec le cable et sa gaine sans pouvoir les tenir en place car non accessibles à l'intérieur du chassis.... ! En 3 , un raccordement non prévu pour la montre d'habitacle, donc recherche d'un fil de même couleur et tressé sur l'ancien faisceau , soudure et raccord isolé .... En 4 recherche du branchement d'un fil sans destination.... pour finalement se rendre compte qu'il s'agit d'une option "anti-brouillard" qui n'a jamais été installée, et je passe un autre fil "sauvage" qui je pense être l'alimentation d'un autoradio. Tout cela rend compte du temps passé voire dépassé pour un résultat qui semble assez simple au final .

            Dernière modification par polse7317, 02 janvier 2019, 18h45.

            Commentaire


            • Re : RESTAURATION Type E série 1

              Ce WE , leçon de géométrie, j'ai révisé Pythagore et ses triangles


              J'en ai profité pour remonter la crémaillère de direction ainsi que la colonne du volant, que j'ai démonté puis remonté pour changer les bagues en rilsan qui laissaient du jeu sur l'axe du volant.



              Il reste à connecter le faisceau du volant (commodo) au tableau ....
              Dernière modification par polse7317, 15 décembre 2018, 23h46.

              Commentaire


              • Re : RESTAURATION Type E série 1

                La connection du faisceau du commodo sur le faisceau du tableau est faite après beaucoup d'hésitation... en effêt les couleurs des fils du commodo ne correspondaient pas à celles du faisceau comme cela aurait du Il me reste à ce niveau à connecter le bouton poussoir des klaxons, donc petite soudure sur la broche et le tour sera joué ( si tout se passe comme prévu ....)





                Je suis passé aux vitres AR et en particulier à la pose des profils , recevant le joint d'étanchéité , fixés sur le chassis par des rivets . Simple a priori.... sauf que le dit profil n'est pas exactement aux bonnes dimensions , donc il faut le galber sans modifier sa forme intérieure qui ne pourrait alors loger le gros joint caoutchouc , de plus la gorge est étroite et ne permet pas à la tête de la popeuse de rentrer à fond , donc passage à la meuleuse . Auparavant je pose entre la carrosserie et le profil un joint mousse adhésif.


                Protection de la carrosserie et fixation avec des cales en bois et serre-joints , puis perçage du profil par l'intérieur en passant par les anciens trous.








                Bien sur les trous ne sont pas au milieu du profil , ce serait trop facile..., donc il faut ouvrir délicatement la gorge , passer le rivet, enfiler la popeuse puis une fois le rivet bien engagé à fond , replier la gorge à sa forme originelle :evillaugh






                Emporté par la bonne éxécution , j'ai oublié de faire une réservation pour la fixation du montant du cadre de la vitre AR, donc dépose des rivets .... passage à la mini disqueuse et repose


                Finalement, on y arrive ....


                Voilà un côté de fait, demain sera le jour de l'autre
                Au fait, j'ai oublié...... Bonne année à tous les lecteurs de ce blog
                Dernière modification par polse7317, 02 janvier 2019, 18h57.

                Commentaire


                • Re : RESTAURATION Type E série 1

                  Bonne année à vous également...

                  Je n'étais pas venu faire un tour sur le forum depuis quelques temps mais c'est impressionnant. Ça avance vite, même si j'ai cru comprendre que ça ne serait pas prêt pour fin mai... ;-(

                  A très vite,
                  P.

                  Commentaire


                  • Re : RESTAURATION Type E série 1

                    Meilleurs voeux de persévérence pour cette dernière année de travail. Maintenant on voit clairement le bout du tunnel.
                    A bientôt, Dominique.

                    Commentaire


                    • Re : RESTAURATION Type E série 1

                      En ces temps de frimas, j'apprends à me servir d'un outil inconnu pour moi jusqu'à ce jour : la "déglaceuse"
                      Lors du remontage de la crémaillère de direction, je me suis aperçu qu'il y avait un léger jeu entre l'axe crènelé de la crémaillère et son tube qui la contient. Aussi existe-t-il un manchon en laiton qui permet de laisser la crémaillère circuler dans son tube sans mouvement "déplacé". Il m'a fallu remplacer le dit manchon..... Donc passage d'une lame de scie à métaux pour fragiliser l'épaisseur du manchon en place, insertion d'une lame pour séparer le manchon du tube , puis le décoller suffisamment pour le saisir et le retirer.....
                      Insertion du nouveau manchon à la cale de bois, sans abimer les bords et remettre la crémaillère dans son tube ....et là ça coince
                      donc il faut aléser l'intérieur du manchon afin de rendre la crémaillère libre . Pour cela on utilise la déglaceuse: trois patins montés sur ressorts solidaires d'un axe , ces patins sont recouverts d'un abrasif très fin de 1000 à 3000 selon les besoins. On fait agir l'engin sans tourner trop vite en faisant des allers et retours afin de poncer harmonieusement l'intrados de la pièce. Au bout d'un petit 1/4 d'heure on arrive au bon résultat avec une crémaillère qui coulisse sans effort et sans jeu




                      Dernière modification par polse7317, 02 janvier 2019, 19h01.

                      Commentaire


                      • Re : RESTAURATION Type E série 1

                        Aujourd'hui repose de la crémaillère ainsi que les supports de roues AV , avec les disques et les "hub" de roue. Pour ce faire, il faut rapprocher les deux triangles de suspension (sup et inf) avec une sangle qui permet d'élever le triangle inférieur solidaire de la barre de torsion.... Je pose la pièce qui les unit . Placer ensuite le premier roulement à aiguille et sa cage , emboiter le "hub" de la roue et placer le deuxième roulement dans sa cage préalablement inséré en force en butée , après graissage abondant



                        Dernière modification par polse7317, 02 janvier 2019, 19h04.

                        Commentaire


                        • Re : RESTAURATION Type E série 1

                          En ces temps humides , il me semble bon d'installer les pare-boues avec leur lèvres caoutchoutées pulpeuses




                          Après la pose des tôles, il faut bien préparer les lèvres et tester la popeuse . Percer à l'emporte pièce , en fixant la lèvre sur son emplacement afin que tous les trous coincident....






                          Dernière modification par polse7317, 02 janvier 2019, 19h07.

                          Commentaire


                          • Re : RESTAURATION Type E série 1

                            Malgré l'arrivée du Printemps, il fait quand même pas très chaud.... j'en profite pour replacer le chauffage en place après un bon reconditionnement
                            AVANT:


                            APRES :


                            Au passage je continue à connecter le faisceau électrique, ce qui ne manque pas de me poser pas mal de questionnement, avec examen des schémas et correction éventuelle des broches qui ne sont pas toujours les bonnes


                            Dernière modification par polse7317, 02 janvier 2019, 19h10.

                            Commentaire


                            • Re : RESTAURATION Type E série 1

                              Bon , ce clin d'œil lumineux, je l'aurai bien mérité ....


                              C'est pour le fun, mais cette lumière représente une étape importante pour moi dans la reconstruction de la belle

                              Dernière modification par polse7317, 02 janvier 2019, 19h11.

                              Commentaire


                              • Re : RESTAURATION Type E série 1

                                Ce soir , reprise des opérations sur les vitres AR. Après avoir posé précédemment le joint caoutchouc sur la carrosserie, je repose le pilier avant de la vitre qui s'entrebaille . Repérage des orifices menant aux écrous en cage dans la carrosserie, réservation des espaces du pilier chromé dans l'épaisseur du joint de la vitre, pose du pilier...... sans rayer la peinture...




                                Ensuite il faut fixer la vitre et son cadre dans le pilier.... cela s'effectue en vissant dans la face ar du pilier une lame chromée qui bloque le bord avant de la vitre qui présente un cordon vertical. Pour cela il faut que la vitre soit la plus ouverte possible afin de positionner la lame et ses mini vis de fixation. Dans mon cas , n'ayant que deux mains , j'ai du ruser et bloquer la vitre avec des cordages tendus dans la bonne orientation et caler la vitre :



                                Enfin après quelques essais , on y arrive....

                                Bon il me reste l'autre côté.....
                                Dernière modification par polse7317, 02 janvier 2019, 20h34.

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X