Annonce

Réduire
Aucune annonce.

PEUGEOT : son histoire au Mans.

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #61
    Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

    Nein ! tu rigoles ou quoi, mon Duser ?

    Commentaire


    • #62
      Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

      Bonsoir Temporaire,

      Envoyé par Temporaire Voir le message
      (...) Je tenais à poster la photo de la Constantin #44 de 1954 pour "Titounet" qui semblais surpris par cette scène quelques peu cocasse (...)

      Je vous remercie et note par ailleurs la "finition" qui ne m'est pas inconnue


      Bonne soirée !

      Commentaire


      • #63
        Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

        Envoyé par camerat Voir le message
        Personne, c'est pour cela que Porsche a rebaptiser sa 901 en 911, les modèles courses ne sont pas soumis à cette restriction 904, 906, 907, 908, 909.
        Ah bon ?

        Et pourtant...

        Alpine A106 et A108
        Austin A105
        BMW 309, 501, 502, 503, 507
        Bristol 401, 403, 404, 405, 406, 407, 409, 603
        Cisitalia 202
        Enzmann 506
        Ferrari 308
        Dino 206, 208, 308
        Fiat 501, 503, 508, 509
        Land Rover 107, 109
        Moskvitch 402, 403, 407, 408
        Pegaso Z 102, Z 103
        Rover 105
        Siata 208
        Skoda 105
        Talbot 105
        Traban 601

        Et j'en oublie certainement.

        Certes, certains modèles sont antérieur au cas Porsche 911 et/ou ont été produits en toute petite série, mais force est de constater que Peugeot n'a pas eu la main aussi lourde avec d'autres constructeurs qu'avec Porsche...
        Il m'importe peu d'être le meilleur, mais beaucoup de donner le meilleur de moi-même (Dominique Perret)

        Commentaire


        • #64
          Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

          Suite des fiches WM avec l'année 1984 :




          Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
          26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

          Commentaire


          • #65
            Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

            Les fiches, çà devient vraiment classe !

            Et pour clore en HS l'histoire des numéros, chapeau à Modzenet, ceux à qui je pensais, les tracteurs SOCIETE FRANCAISE, appelés communément Vierzon, avec les modèles 201 - 202 - et 204 - 304 etc...

            Camérat au tapis !

            Commentaire


            • #66
              Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

              Avant d'aller au dodo celles de 1985 :







              Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
              26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

              Commentaire


              • #67
                Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

                Envoyé par Haine Kane Voir le message
                Justement, j'ai intégré les résultats et faits de course sur les 2 nouvelles fiches que voici :
                Effectivement, c'est bien d'avoir fait ces rajouts, cela permet d'avoir un résumé vraiment complet pour chaque fiche...

                Concernant la case temps, c'est le chronos effectué lors des qualifs apparemment, un rajout du meilleur tour en course de la voiture est il envisagé, ou tu considère que cela n'apporte pas de valeur ajouté ?? Car lors de certaines années assez récente, certaines voitures ont été plus vite en course que lors des qualifs pour différentes raison climatiques ou de trafic en piste...


                Une photo que j'aime bien, je me rappelle plus la provenance par contre......Dernière participation au 24h pour Jean Rondeau sur cette WM #42 :

                Commentaire


                • #68
                  Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

                  Bonjour à tous,

                  pour complèter l'année 1985, je poste 3 photos que j'ai prises sur la grille de départ de 1985 !








                  A bientot !

                  Commentaire


                  • #69
                    Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

                    1986 : Ma seconde participation



                    Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
                    26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

                    Commentaire


                    • #70
                      Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

                      Envoyé par Temporaire Voir le message

                      Concernant la case temps, c'est le chronos effectué lors des qualifs apparemment, un rajout du meilleur tour en course de la voiture est il envisagé, ou tu considère que cela n'apporte pas de valeur ajouté ?? Car lors de certaines années assez récente, certaines voitures ont été plus vite en course que lors des qualifs pour différentes raison climatiques ou de trafic en piste...
                      Pourquoi pas ...

                      Mais il faudrait aussi savoir qui est l'auteur de ce temps en course ... afin d'être le plus complet possible.
                      Faisable pour les temps de qualification ... mais pour la course j'ai pas toutes les données...

                      Je vais voir si je peut modifier mes fiches et y inclure ceci...
                      Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
                      26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

                      Commentaire


                      • #71
                        Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

                        Envoyé par pjlm Voir le message
                        Bonjour à tous,

                        pour complèter l'année 1985, je poste 3 photos que j'ai prises sur la grille de départ de 1985 !








                        A bientot !
                        Merci à toi pour les photos

                        Je devais me trouver en face, quoique un peu plus près des premières lignes... mais en 26 ans la mémoire est plutôt sélective...
                        Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
                        26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

                        Commentaire


                        • #72
                          Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

                          1987 : L'année du SERVICE MILITAIRE





                          Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
                          26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

                          Commentaire


                          • #73
                            Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

                            1988 : l'année "405"





                            PS : Qui est Amandine ?
                            Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
                            26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

                            Commentaire


                            • #74
                              Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

                              Nous y voilà ! Les fameux 405 km/h sur les Hunaudières, jamais égalés... pour cause de règlement !
                              On est étonné de la voir si loin au classement dans les premières heures, alors qu'elle va si vite.
                              Mais quand on regarde le plateau, avec l'armada des 962 et les Jaguar, on se dit que c'est normal. Peut être un problème mécanique ? Mon ami Jean Luc ROY lui, sera classé sur son Argo.
                              Un tuyau pour se procurer la miniature du record ? Merci.

                              Commentaire


                              • #75
                                Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

                                Pour revenir sur cette histoire de record de vitesse, quelques précisions pour notre cher "Michel"...

                                La vitesse exact est de 407 km/h, mais comme le disait HK plus haut, 1988 c'est l'année de la 405 Peugeot...Donc c'est cette vitesse qui avais été retenu à l'époque...

                                Ensuite ce n'est pas vraiment le règlement qui va empêché les voitures des années suivantes d'approcher la barre des 400 km/h, mais plutôt dans un 1er temps le tronçonnage de la ligne droite des Hunaudières, et ensuite la réglementation va s'occuper du reste.

                                Et pour finir, cette voiture avais été conçu pour aller très vite en ligne droite, mais été assez lente dans les courbes, pour preuve son meilleur temps aux essais ne la place que 39e sur une petite cinquantaine de voiture au départ...Et en course c'est la même chose, elle se prend plus d'une quinzaine de secondes si on compare avec les meilleurs chronos.

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X