Annonce

Réduire
Aucune annonce.

PEUGEOT : son histoire au Mans.

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • PEUGEOT : son histoire au Mans.

    SAT.


    Il me semble intéressant, au lendemain de retrait de PEUGEOT SPORT au Mans, de se remémorer les participations des Peugeot sur le circuit Mançeau, depuis l'origine de la course.

    Je me souviens personnellement d'une 203, des 905 bien sûr, des 908 dernièrement, mais aussi de motorisations Peugeot , pour Pescarolo notamment.
    çà vous dirait d'en parler,les " anciens *" et les plus jeunes, de préférence dans l'ordre chronologique ? Avec photos, performances, anecdotes.

    * Ancien, dans mon esprit, est une marque de reconnaissance.

  • #2
    Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

    Envoyé par can the can 3 Voir le message
    SAT.


    Il me semble intéressant, au lendemain de retrait de PEUGEOT SPORT au Mans, de se remémorer les participations des Peugeot sur le circuit Mançeau, depuis l'origine de la course.

    Je me souviens personnellement d'une 203, des 905 bien sûr, des 908 dernièrement, mais aussi de motorisations Peugeot , pour Pescarolo notamment.
    çà vous dirait d'en parler,les " anciens *" et les plus jeunes, de préférence dans l'ordre chronologique ? Avec photos, performances, anecdotes.

    * Ancien, dans mon esprit, est une marque de reconnaissance.
    Salut "l'ancien"

    Ta demande est exaucée : voici l'année 1926

    Dernière modification par Haine Kane, 14 février 2012, 10h35.
    Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
    26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

    Commentaire


    • #3
      Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

      Bon, ici 10 cm de neige et impossibilité de sortir les voitures...

      ... du moins les vraies !!!!

      Alors voici celles de 1937 :



      Dernière modification par Haine Kane, 14 février 2012, 10h36.
      Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
      26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

      Commentaire


      • #4
        Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

        Bonsoir Haine Kane,


        Où l'on remarque sur l'une des fiches de 1937 [la #25] la présence de Charles de CORTANZE, père d'André, lequel aura conçu [en lien avec ce sujet] les PEUGEOT 905 de 1992 et peu après la TOYOTA GT-ONE en 1997 que l'on verra au Mans les deux années suivantes. Il occupait le poste de directeur technique du TTE basé à Cologne [DEU].

        Merci pour ces fiches et ce travail de recherche toujours aussi complet

        Commentaire


        • #5
          Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

          PEUGEOT en 1938 :




          Dernière modification par Haine Kane, 14 février 2012, 10h36.
          Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
          26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

          Commentaire


          • #6
            Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

            1926 est donc la première apparition de PEUGEOT au Mans. Elle se soldera par un échec puisque la # 3 sera disqualifiée pour avoir été poussée à sa sortie des stands suite à un problème de démarreur, après 76 tours, et la # 3 sera victime d'une casse du montant de son pare-brise au 82è tour ( les 24 h du Mans .fr) Ce qui lui vaudra aussi le terme de disqualification, au grand désarroi du public présent.

            13 voitures classées, 3 non classées, 22 abandons. 3 disqualifiées.

            Commentaire


            • #7
              Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

              Envoyé par Titounet Voir le message
              Bonsoir Haine Kane,


              Où l'on remarque sur l'une des fiches de 1937 [la #25] la présence de Charles de CORTANZE, père d'André, lequel aura conçu [en lien avec ce sujet] les PEUGEOT 905 de 1992 et peu après la TOYOTA GT-ONE en 1997 que l'on verra au Mans les deux années suivantes. Il occupait le poste de directeur technique du TTE basé à Cologne [DEU].

              Merci pour ces fiches et ce travail de recherche toujours aussi complet
              Merci à TITOUNET pour ses encouragements
              Comme quoi mon "travail" sert à la communauté (sujet discuté avec notre "Boss Vantage" lors du dernier salon RETROMOBILE)

              Je rassure, les autres fiches arrivent, mais le temps de les compléter pour certaines, et de les imprimer avant le scan final...

              ... et quelques surprises !!!
              Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
              26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

              Commentaire


              • #8
                Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

                En parlant de surprise, en voila une, la PEUGEOT non qualifiée en 1951 :

                Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
                26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

                Commentaire


                • #9
                  Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

                  Merci ma Haine de répondre présent, comme d'hab !

                  Je pense que l'on va apprendre ou réapprendre beaucoup de choses.
                  Rétrospective pour l'instant" made Haine Kane. "

                  Commentaire


                  • #10
                    Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

                    Envoyé par Haine Kane Voir le message
                    En parlant de surprise, en voila une, la PEUGEOT non qualifiée en 1951 :

                    Hallo Haine Kane

                    Pour compléter cette fiche voilà une photo de Morra A de 1951

                    24h du Mans une histoire de voitures et de pilotes qui se construit d'année en année c'est çà la légende du Mans.

                    Commentaire


                    • #11
                      Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

                      Merci Fan24 pour la photo de MORRA

                      Nous voici en 1952, et Alexis CONSTANTIN "construit" ses propres voitures.
                      Je suis à la recherche du logo CONSTANTIN si quelqu'un le possède ... Merci d'avance.

                      Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
                      26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

                      Commentaire


                      • #12
                        Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

                        Toujours les voitures d'Alexis CONSTANTIN motorisée par PEUGEOT :

                        Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
                        26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

                        Commentaire


                        • #13
                          Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

                          1954 : Le moteur PEUGEOT est toujours monté dans une CONSTANTIN

                          Dernière modification par Haine Kane, 05 février 2012, 16h23.
                          Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
                          26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

                          Commentaire


                          • #14
                            Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

                            Dernière participation de la marque CONSTANTIN aux 24 Heures du Mans :

                            Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
                            26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

                            Commentaire


                            • #15
                              Re : PEUGEOT : son histoire au Mans.

                              On voit bien la différence entre 52 et 53, où il s'agit bien d'une 203 et 54 et 55 où il s'agit d'une proto. Mais avec quand même un châssis 203 ?

                              3 abandons et une 25è place. Une 203 au Mans, fallait quand même le faire !

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X