Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

    Sympathiques images d'ambiance ! Merci "Seb"
    Peux-tu citer la source, stp ?

    Commentaire


    • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos


      .En attendant mieux , voici la couverture d'un petit programme de 1963 ? du Tour Auto ? ..

      Commentaire


      • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos


        Toujours le 8 juin 72 ..!!





        Une 312 P aurait donc du etre présente en 72 ?
        Dernière modification par pantera gr4, 01 avril 2009, 13h43.

        Commentaire


        • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos


          Encore le jeudi 8 juin 72 !




          bonne lecture !!!
          Dernière modification par pantera gr4, 01 avril 2009, 13h56.

          Commentaire


          • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

            Votre avis m'intéresse. Je ne pense pas que cette photo soit prise sur le circuit. Ces portes de garage ne me disent rien.
            Par contre c'est bien la Darnval des préliminaires de 1972. Alors ou ?

            Avant c'était mieux

            Commentaire


            • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

              L'immeuble derrière peut-il être la tribune ACO ? Avec les rideaux des "magasins" devant ??

              Sinon, il faut être fortiche pour reconnaitre un des immeubles de la ville !
              www.etoilespassion.com

              Commentaire


              • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                ...plutot un immeuble au Mans ou dans les environs...

                Commentaire


                • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                  .Ca peut etre au Mans ou ailleurs !! Ou etait basée cette ecurie de course ? d'ou venait l'auto ? Qui est le gars au volant ? etait-il au Mans en juin 72 ??..voila des questions bien posées !! merci pour cette photo

                  Commentaire


                  • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                    1958


                    Photo copyright Dreux.

                    Une fois n'est pas coutume mais Stirling Moss, roi du sprint, est parti comme une balle.
                    L'Aston Martin DBR1 châssis 3 n'effectuera que 30 tours avant que son moteur le lache, "Old Jack" Brabham n'aura pas l'opportunité de la piloter en course.



                    Deux équipes françaises dans les Esses de la Forêt:
                    # 56 Lotus XI engagée par Lotus France pour André Héchard et Roger Masson lequel ne pilotera en course et pour cause, André Héchard est victime dans accident après seulement 19 tours parcourus alors que l'équipage de la # 46 DB Panhard HBR4 châssis n° 988 (page 547 résultats et idem photo, ci-dessous, page 412 livre Alain Gaillard) équipage Paul Armagnac (le Notaire de Nogaro) et Jean-Claude Vidilles se classeront 13e


                    Photo copyright Dreux.

                    #45 DB Panhard HBR4 châssis 930, Jean Lucienbonnet et Robert Mougin (qui remplace Robert Ada - c.f. ouvrage A. Gaillard) terminent 18e
                    #44 DB Panhard barquette HBR4 châssis 978, Gérard Laureau et Louis Cornet se classe 12e
                    #46 DB Panhard HBR4 châssis n° 988, Paul Armagnac et Jean-Claude Vidilles se classeront 13e.

                    DB Panhard manque la première marche du podium des "sports 750" remportés par la OSCA #42 de Alessandro de Tomaso et Colin Davis.


                    Photo copyright Molezun

                    Colin Davis qui assurait le dernier relai est au volant tandis que Alessandro de Tomaso en veste foncée est assis sur l'arrière.

                    Il s'en est fallu d'un seul tour pour que la OSCA S750 TN l'emporte sur la première des DB, laquelle, sous une pluie battante, remontait inlassablement vers la 10e heure.

                    Commentaire


                    • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                      Sportcars,
                      sur la photo peux tu lire les plaques d'immatriculations des 44 et 46 ?
                      Amicalement - Laurent
                      24h-en-piste.com et 24h du Mans 2020

                      Commentaire


                      • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                        N°44 8021 HD 75
                        N°46 8022 HD 75

                        La preuve en image (Copyright inconnu)

                        http://ferrari1955.labrute.fr

                        L'homme a créé Dieu, l'inverse reste à prouver.

                        Commentaire


                        • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                          Merci
                          Amicalement - Laurent
                          24h-en-piste.com et 24h du Mans 2020

                          Commentaire


                          • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                            Envoyé par Tool-43 Voir le message
                            N°44 8021 HD 75
                            N°46 8022 HD 75

                            La preuve en image (Copyright inconnu)
                            Bravo et merci !

                            Notes de Alain Gaillard "DB 1932/1962" Historique des châssis:

                            - N°44 8021 HD 75 châssis n°978 barquette aluminium, après les 24 Heures du Mans 1958, 12 Heures de Sebring 1959 n°58 Wood/Perrier, la suite est pitoresque... historique page 546
                            - N°45 3597 GH 75 châssis n°930 coupé spécial dessin de Haenel sur ancienne barquette châssis n°918, 2354 GC 75 LM 1957 n°51 Laureau/Armagnac Ab. accident. lire pages 541 et 543.
                            - N°46 8022 HD 75 châssis n°988 barquette aluminium, 1ère compétition Le Mans 1958 puis 12 Heures de Sebring, 1000km du Nurburgring, Le Mans 1959 n°45 Consten/Armagnac, Le Mans 1960 n°47 Lelong/Van des Bruwaene, ... etc.

                            Le livre de Alain Gaillard, pour qui s'intéresse à l'Histoire DB mais aussi à l'Histoire tout court, est fort enrichissant.

                            A propos des livres et revues .......

                            Peu importe si quelques uns pensent qu'il y a beaucoup de conneries dans les ouvrages, ceux-ci, ces livres, ont la faculté d'être disponibles même sans électricité, ni soucis de stockage; ils sont une excellent base de données ouverte, méritent d'être peaufinés voire complétés et corrigés si nécessaire; ceux qui critiquent, possèdent-ils tous ces ouvrages si décriés ? Aston Martin, Porsche, Ferrari, DB, OSCA, Talbot, Mercedes, Abarth, Ford, Alfa Romeo, Bugatti, Lola, Alpine, ... liste non exhaustive délaissons les revues d'époque parce que les "Revues Modernes", celles parues à partir des années 80 se basent pour 90% sur des données puisées sur ce qui a été écrit, réécrit et corrigé.
                            Toutefois c'est avec le temps, l'ouverture et mise à disposition des archives officielles, la transmissions de "meubles" lors des successions, les vides greniers, la mémoire plus les conservations de quelques uns, acteurs ou pas, que les historiques "renaissent".
                            Bien d'accord que l'internet est pratique, vous avez pu vous apercevoir qu'à l'instar des ouvrages, ils ne sont surtout pas la panacée universelle et qu'il est plus que recommandé d'exécuter des recoupements.... tout ceci a déjà été écrit (reste à trouver des photos en appuis des récits).
                            Qu'un nouvel ouvrage vienne d'être publié, malgré des louanges et éloges dithyrambiques, il ne s'en vend pas assez pour faire vivre celles et ceux qui leur ont consacré beaucoup de leur temps et cela malgré les appels de passionnés à se les procurer rapidement. Les livres sont chers, très chers, trop chers.

                            Exemple parmis tant d'autres, "Cinquante 24 Heures du Mans 1923-1982" imprimé à 5000 exemplaires pour le Monde au 4e trimestre 1982, vient tout à peine de ne plus être sur l'étal de ACO soit plus de 26 ans plus tard !
                            Des ouvrages plus récents tel le "917 Porsche" by Reynald Hézard est noté "épuisé"; osez demander à l'éditeur "Le Mans Racing" combien ont été imprimés ? - Peu - de source très sûre !
                            Dernière modification par Sportcars, 08 avril 2009, 08h56.

                            Commentaire


                            • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                              Envoyé par Sportcars Voir le message
                              (...) Les livres sont chers, très chers, trop chers. (...)[/I]
                              Sur le prix d'un ouvrage imprimé : les frais d'impression sont réels, les frais de production (écritures et iconographie) sont peu importants et 60% du prix public revient à la distribution et aux revendeurs...

                              Bientôt le journal, le magazine ou le livre électronique. On vous fera payer le prix actuel alors qu'il n'y aura plus ni impression, ni distribution , ni rémunération du buraliste, soit 80% du prix public.
                              www.etoilespassion.com

                              Commentaire


                              • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                                Envoyé par Huhu Voir le message
                                Sur le prix d'un ouvrage imprimé : les frais d'impression sont réels, les frais de production (écritures et iconographie) sont peu importants et 60% du prix public revient à la distribution et aux revendeurs...

                                Bientôt le journal, le magazine ou le livre électronique. On vous fera payer le prix actuel alors qu'il n'y aura plus ni impression, ni distribution , ni rémunération du buraliste, soit 80% du prix public.
                                Absolument d'accord !

                                Pour avoir conversé avec JF Bouzanquet, "Femmes Pilotes" ETAI, lors de Rétromobile dernier, il n'avait toujours pas réussi à avoir communication du nombre d'ouvrages sorti de chez l'imprimeur, voire vendus.
                                Il en achete parfois de petites quantités, en paquets de dix, pour les revendre à des connaissances afin que le reliquat ne parte pas chez les "Casseurs de prix" sous le prétexte que cela ne se vend pas. Dès que l'éditeur est entré dans ses "fonds", basta, au pilon....

                                Il n'y a qu'à en parler avec Michel Delannoy, hebdomadairement sollicité par des personnes désireuses de se faire publier; il arrive à en imprimer que quelques dizaines d'exemplaires, quitte à réimprimer si cela se vendait; exemples : "Sur la Piste de René Le Bègue", "Mes Courses André Pisart", "Robert Benoist Champion du Monde" et le dernier en date "Jean-Pierre Wimille" réédition Super Boy n°3 1951.... hormis le dernier cité, juste sorti, il lui en reste ! C'est dire le nombre de passionnés qui achètent Plus de mots que d'euros.

                                Prenez un autre exemple, "Talbot Lago" écrit par une vraie tête de pioche - lequel s'en moque, il a été payé pour l'écrire - éditions du 22 janvier en Suisse, 1992, imprimé à 1500 exemplaires, l'éditeur ne les cède qu'au compte goutte, il lui en reste plusieurs centaines !
                                Cet éditeur du "22 janvier" va récidiver avec cette fois un "quadruple" Ferrari en F1 depuis 1947 ! ! ! ! toujours par le même auteur, encore plus tête de pioche et acier trempé; Ferrari fait vendre lit-on ! En sont -ils sûrs ? Ne sont pas acheteurs tous ceux qui en parlent
                                Encore un exemple, "Ferrari au Mans, Sport et Prototypes 1961-1967" François Hurel, malgré les appels, malgré les suppliques de se le procurer, malgré les "... bientôt épuisé ... " l'éditeur le propose toujours dans son catalogue. Alors ?

                                Malgré les 30% de remises, parfois, qu'arrive à consentir le "libraire", il lui reste encore de la marge.
                                "Faut bien vivre mon bon monsieur" ! "Cela se voit que ce n'est pas vous qui devez payer notre personnel" !
                                Dans un monde totalement "autophobe", anti vert, non adepte du bio selon les critères du mode de consommation, pourquoi voudriez-vous que notre passion se vende mieux que les discours de Danton ?

                                OK pour le progrès, OK pour la facilité des recherches mais je me vois mal avec une paire de lunettes/jumelles (c.f. Thierry Rolland) devant un "machin" de poche et de tourner des pages virtuelles en brûlant la batterie rechageable sur une prise lambda d'électricité produite dans une forêt de moulins à vent 3 pales au mileu des plaines de la Beauce Pire, compte tenu de vie de l'engin, que vous arrivera-t-il si vous avez téléchargé, légalement, votre bibliothèque, que le "truc" tombe en rade ou si vous n'avez pas payé votre abonnement ?
                                Dernière modification par Sportcars, 08 avril 2009, 10h11.

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X