Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Sébastien BOURDAIS

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #46
    Qu'est ce que c'est bien ! 

    Je compile tout ça dans un dossier pour mes archives personnelles parce que c'est un très beau travail. 
    J'espère qu'à la toute fin du dossier, on puisse trouver une synthèse de chaque course faite par le manceau. Un boulot de fou, mais le monsieur le vaut bien. 

    Je vois d'ici mon Sylvain qui me dira encore :"calme toi cousin, t'y est au Mans...." Mais il est tellement bon le topic de CMTARGA qu'on a hate d'être à demain. 
    Normandy
    Power
    Dream
    Team
    2

    Commentaire


    • #47
      Encore une fois merci COUSIN ça me fait très plaisir....pour la synthèse des courses au cas où tu ne l'aurais pas remarqué je suis un bavard, les synthèses chiffrées c'est pas mon fort ....donc si tu veux ( ou d'autres) tu peux................ 
      Dernière modification par CMTARGA, 19 octobre 2021, 13h53.

      Commentaire


      • #48
        Envoyé par cousinhub76 Voir le message
        Qu'est ce que c'est bien ! 

        Je compile tout ça dans un dossier pour mes archives personnelles parce que c'est un très beau travail. 
        J'espère qu'à la toute fin du dossier, on puisse trouver une synthèse de chaque course faite par le manceau. Un boulot de fou, mais le monsieur le vaut bien. 

        Je vois d'ici mon Sylvain qui me dira encore :"calme toi cousin, t'y est au Mans...." Mais il est tellement bon le topic de CMTARGA qu'on a hate d'être à demain. 

        je partage, et je redis pour l'auteur, dommage qu'il n'y ai pas un livre, même si avec les photos, ce serait compliqué.

        Mais cher CM, ton travail mériterait mieux que les quelques permanents qui te lisent....
        Vous aimez les 24 heures, le polar, le suspens, la pop music, la 2è guerre mondiale, la poésie ? c'est ici!
        www.l-oree.org

        Commentaire


        • #49
          La CANETTE  tu me flattes....tu connais un éditeur qui accepterait tout mon laïus ? ...il en caviarderait les 3/4. Au moins là je suis libre ( pas de fouteur de m.... comme sur d'autre forum) et tant pis si vous n'êtes qu'un petit nombre ....je sais qu'au moins ceux là apprécient surement.   
          Dernière modification par CMTARGA, 19 octobre 2021, 16h50.

          Commentaire


          • #50
            Petite parenthèse actualité dans mon récit, avec l'annonce ce jour du retour pour 2022 de Sébastien dans l'équipe de Chip GANASSI en endurance ....seulement. Si cette fois ça pouvait déboucher sur l'INDY ça serait encore mieux ......
            https://www.autohebdo.fr/actualites/...adillac.html  

            Commentaire


            • #51
              Les courses de F3000 s'enchaînent pendant l'été et l'horizon s'est éclaircie pour Sébastien grâce aux efforts de David SEARS réussissant à lui assurer malgré tout la fin du championnat. Est-ce cette période d'incertitude qui a influé sur le niveau de performance de notre héros? Toujours est-il que les manches de SILVERSTONE et MAGNY-COURS verront Sébastien se contenter de la seconde place battu à chaque fois par son principal adversaire Thomas ENGE. Pire à HOCKENHEIM, après n'avoir réussi que le 4ème temps des essais, il est pris dans la bousculade du départ et chute à la 16ème place à la fin du premier tout avant de nouveau de sortir de la piste pour le compte. Décidément le circuit teuton ne lui réussit guère si ce n'est que ENGE lui aussi repart bredouille d'Allemagne mais que PANTANO est le vainqueur du jour si bien qu'au soir de cette 9ème des 12 manches, le classement au championnat est des plus serré. BOURDAIS menant toujours mais de 4 points seulement devant ENGE et de 12 sur PANTANO. Mais entre temps Sébastien a enfin goûté à la F1.

              2 secondes places à SILVERSTONE et MAGNY-COURS chaque fois derrière ENGE


              Désastre à HOCKENHEIM heureusement David SEARS veille sur l'avenir de Sébastien

              Commentaire


              • #52
                Juste avant le GP de FRANCE, sur le circuit de Valence en Espagne, pour la toute première fois Sébastien a pu mettre ses fesses dans une F1.Mais ce ne fut pas simple. David SEARS comme déjà indiqué se démenant pour assurer la fin de saison du manceau, réussit également a décroché cet essai tant attendu et c'est avec l'équipe ARROWS managée par Tom WALKINSHAW qu'il eu donc lieu .Certes ce team n'est pas le meilleur puisque au moment de l'essai, il ne comptait en tout et pour tout que 2 malheureux points au championnat F1 après plusieurs saisons catastrophiques et que pire, sa situation financière était très critique au point que sa survie était remise en cause à chaque étape du grand cirque de la formule 1. Mais à défaut de mieux, il était grand temps et indispensable pour BOURDAIS de montrer à tous ce qu'il valait au volant d'un bolide de la formule reine. L'ARROWS A23 COSWORTH n'est certainement pas la meilleure production de cette équipe fondée en 1978 par les dissidents de l'équipe SHADOW avec Jackie OLIVER à leur tête ( à ce propos voir ici "l'excellente" bio de STOMMELEN). Comme nous l'avons vu les deux malheureux points obtenus jusque là par ses pilotes, l'allemand FRENTZEN et le brésilien BERNOLDI, consistant en deux 10ème places glanées par le premier nommé. C'est dire qu'on ne s'attendait pas à une performance de premier ordre de notre petit français. Sébastien au bout de ces deux journées, réussit malgré tout à décrocher un temps à tout juste 1 seconde d'ALONSO sur la RENAULT autrement plus compétitive et à donner entière satisfaction aux techniciens de l'équipe anglaise. Comme l'écurie ARROWS disparu définitivement au soir du GP de BELGIQUE, cet essai n'eut aucun lendemain, mais il avait au moins le mérite de prouver que BOURDAIS avait sa place en F1 et de faire réfléchir les sceptiques à son propos, notamment Flavio BRIATORE qui, du coup après l'annonce du recrutement d'ALONSO pour 2003, envisageait pour lui le poste d'essayeur occupé jusque là par l'espagnol. A défaut de mieux!

                Commentaire


                • #53
                  Puisque son avenir est incertain en monoplaces, Sébastien se dit qu'au moins en endurance tant avec PESACROLO SPORT, qu'avec LARBRE COMPETITION on sait reconnaître ses mérites, alors pourquoi hésiter quand Jack LECONTE propose à notre manceau de venir épauler, comme l'année précédente, son équipe pour les 24 Heures de SPA? Il retrouve donc la VIPER GTS et cette fois en partage le volant avec les leaders au championnat que sont Christophe BOUCHUT et David TERRIEN. Le local Vincent VOSSE complétant l'équipage de cette N°1. Face à eux, tout comme l'an dernier, essentiellement les VIPER des équipes CARSPORT et BELMONDO et une flopé de FERRARI 550 MARANELLO. C'est du reste l'une d'entre elles qui décroche la pole, alors que notre quatuor n'est que 5ème sur la grille mais pas de quoi s'inquiéter, on connaît la politique de l'équipe de Jack LECONTE. Et celle-ci va une nouvelle fois s'avérer payante avec comme en 2001 une magnifique victoire de BOUCHUT-TERRIEN-VOSSE auxquels notre Seb n'a pas manqué d'apporter sa pierre à l'édifice. Parti prudemment notre quatuor a laissé dans un premier temps les FERRARI s'échapper en tête et quand celles-ci, faute de fiabilité, ont disparu les unes après les autres, c'est de nouveau entre VIPER que la course s'est jouée. Après le premier quart, il pointe déjà en tête devant une CARSPORT et une BELMONDO. A mi-course il est toujours en tête mais le doit surtout au fait que la meilleure CARSPORT pilotée par KUMPEN a été éliminée dans un accident car la VIPER LARBRE avait perdu du temps suite à une crevaison. Ce sera la seule péripétie que connaîtra la VIPER n°1 qui pourra "tranquillement" se laisser glisser vers la victoire laissant son second à 5 tours derrière elle.

                  Victoire irrésistible de la VIPER LABRE COMPETITION


                  Quand le sérieux d'une équipe d'endurance s'allie avec l'efficacité d'un équipage homogène


                  Et de deux pour l'équipe poitevine, Seb n'est pas le moins heureux enfin une victoire sur 24H en attendant mieux...


                   

                  Commentaire


                  • #54
                    Après ce triomphe belge, Sébastien allait connaître un dur retour à la réalité en réintégrant le peloton de la F3000 pour les trois dernières manches du championnat.

                    Tout d'abord en HONGRIE. Sur le tourniquet de BUDAPEST, où il est impossible de doubler, en ne réalisant que le 6ème temps des essais alors que ses rivaux ENGE et PANTANO étaient en pole et 3ème, il savait la tache ardue. Elle le fut. A aucun moment BOURDAIS ne pu s'en dépêtrer, devant se contenter de la 4ème place pendant que ses rivaux franchissaient la ligne d'arrivée dans le même ordre qu'au départ. Moralité il perdait la tête du championnat pour 2 points.

                    A SPA-FRANCORCHAMPS, il confirme que le tracé ardennais n'a plus de secret pour lui en signant une magnifique pole qui donne tous les espoirs. Malheureusement, le lendemain, il déchantera. Au départ il se fait immédiatement dépasser par son pire concurrent ENGE et ne peut éviter de heurter l'arrière de LOLA rouge du tchèque en perdant immédiatement en efficacité ce dont profite l'autre adversaire au championnat PANTANO pour le passer également. Voilà BOURDAIS seulement 3ème au terme du premier tour. Les positions vont vite évoluer PANTANO s'emparant du commandement alors que Seb revient en seconde position en doublant le tchèque. A partir de ce moment on va assister à un rude face à face entre l'italien et le français qui malgré tous ses efforts ne parviendra pas à ses fins. Le trio leader du championnat finissant dans cet ordre ce qui fait qu'au championnat avant l'ultime manche de MONZA, BOURDAIS a repris l'avantage pour 1 point sur ENGE, lui même devançant PANTANO de 6 points, ce qui signifie que les trois peuvent encore être couronnés.

                    Arrive donc l'ultime manche italienne décisive pour le titre qui aurait dû achever ce championnat en apothéose, tant la bataille fut rude entre les 3 protagonistes tout au long de la saison . Mais voilà un nouvel élément totalement extra sportif vient créer la confusion. Suite à un contrôle antidoping à l'issue de la manche hongroise, ENGE est déclaré positif à des substances prohibées ( cannabis pour ne pas le nommer....) A ce titre, il risque tout simplement l'exclusion du championnat réduisant d'autant la concurrence pour BOURDAIS qui de ce fait dispose d'un marge plus confortable sur PANTANO. Le tchèque a fait appel de cette sanction, ce qui fait qu'officiellement, il est toujours dans la course mais bien entendu tout le monde en arrivant dans le parc de MONZA a en tête cette situation, ce qui modifie quelque peu l'approche de l'ultime confrontation pour les protagonistes. Séb déclare à qui le veut, qu'il entend gagner le championnat sur la piste et pas sur tapis vert. Il n'empêche que son approche de cette course et ses conséquences fondamentales pour la suite de sa carrière ont du être quelque peu perturbées. Aux essais même si ce n'est pas l'unique raison, BOURDAIS ne signe qu'un misérable 7ème temps alors que PANTANO et ENGE sont 2 & 3 sur la grille. C'est donc mal parti pour le français et ça ne s'arrange pas au départ de la course, puisqu'il perd encore deux places alors que l'italien reste second. Au 10ème tour, grâce aux faits de course, il est 6ème et donc potentiellement champion. Mais 10 tours plus tard alors 5ème, énorme désillusion la LOLA bleu et jaune du manceau s'arrête sur la piste à cause d'un allumage défaillant. C'est fini si PANTANO est second, il perd le championnat sans parler du cas ENGE toujours 3ème de la course. Un gros accident à 2 tours de l'arrivée provoque la voiture de sécurité et à la reprise WIRDHEIM, le pole man, en tête depuis le départ, conserve sa position sous le drapeau à damiers ce qui n'est pas le cas de PANTANO. Celui-ci se fait passer par PIZZONIA et ENGE et ne finit en conséquence que 4ème ....revoilà BOURDAIS champion en cas de déclassement définitif de ENGE. Pour rajouter à la confusion, l'équipe COLONI de PANTANO porte réclamation contre les autos de WIRDHEIM et PIZZONIA en espérant un déclassement pour que son poulain soit sacré.

                    Il faudra attendre près de 3 semaines pour que le Tribunal d'Appel de la FIA confirme l'exclusion de ENGE et le classement de MONZA et en conséquence le titre de BOURDAIS. Un titre largement mérité, Seb n'est-il pas, quoiqu'il en soit, le recordman des pôles de la saison (6) et compte autant de victoires que ENGE. Mais malgré tout, il restera à tout jamais un doute sur la qualité de ce sacre même si il permettra au manceau d'accéder au graal qui consistait à faire un essai pour l'écurie F1 RENAULT.

                    HONGRIE une course sans panache à cause de mauvais essais: 4ème


                    En Belgique à SPA une superbe pole mais seulement second et déçu


                    MONZA Espoirs.....


                    ...et désillusion Elle se lit sur le visage de Seb que ramène ENGE à ce moment encore champion

                    Commentaire


                    • #55
                      Si comme moi et à juste titre vous n'êtes pas abonnés à AUTOHEBDO pour avoir la suite de ça
                      https://www.autohebdo.fr/actualites/...-bourdais.html
                      Et bien il vous faudra ingurgiter encore longtemps ma prose...

                      Commentaire


                      • #56
                        En attendant le verdict du Tribunal de la FIA et pour se changer les idées, Sébastien disputa l'ultime manche du Championnat FIA SPORT en retrouvant la COURAGE PESCAROLO et son comparse Jean-Christophe BOULLION à l'occasion de l'épreuve de SPA FRANCORCHAMPS. Et quoi de mieux pour éviter de gamberger qu'une bonne voiture dans une équipe sympa quasiment familiale et pour couronner le tout une superbe victoire démontrant que les mises au point et améliorations opérées par l'équipe d'Henri avaient porté leurs fruits depuis LE MANS. Pourtant ce ne fut pas simple. Tout d'abord la pole échappa de peu à notre duo devancé une nouvelle fois par la DOME JUDD de LAMMERS. Puis peut avant le départ, comme d'habitude à SPA, une averse vint humidifier la piste et chez PESACOROLO à l'inverse des autres, ont choisit les pneus slicks les plus tendres. Immédiatement BOURDAIS, pour qui les pistes glissantes n'ont plus de secret, fit le trou, jusqu'à ce qu'une crevaison le retarde. Reparti de plus belle, le duo remonta son handicap pour se retrouver en tête au moment où un énorme orage éclata obligeant la direction de course à abréger l'épreuve alors que BOULLION était à l'agonie avec ses slicks

                        A SPA avec PESCROLO SPORT et son comparse BOULLION Sébastien oublie de belle manière ses tourments de la F3000
                        hostping

                        Finalement c'est au MANS chez lui que Sébastien apprit la bonne nouvelle de son titre de F3000 et à l'occasion de la manche de PORSCHE CARRERA CUP qu'il disputait en tant que pilote invité et qu'il enleva sans coup férir devant tous les spécialistes. Comme quoi un bonheur ne vient jamais seul.


                        Ultime épreuve d'une saison bien chargée en exploits sportifs mais aussi en stress et autres déconvenues, la dernière manche du championnat FIA GT à ESTORIL avec l'équipe LARBRE COMPETITION et une VIPER GTS en compagnie du suédois Carl ROSENBLAD et de David TERRIEN. Christophe BOUCHUT le mieux placé des pilotes pour le championnat faisant lui équipe avec Vincent VOSSE sur l'autre VIPER LARBRE. Une course au déroulement un peu particulier pour les hommes de Jack LECONTE mais qui au final allait voir BOUCHUT et LARBRE COMPETITION être titrés pour la seconde fois consécutive. Au départ alors que l'incertitude règne quant au choix des pneus compte tenu d'une piste humide, le patron de l'équipe décide de faire partir des stands ses deux VIPER pour monter les pneus slicks au dernier moment .Pari gagnant puisque peu après tous les protagonistes s'arrêtent pour changer de gomme laissant les VIPER françaises devant ou plus tôt la VIPER de BOUCHUT-VOSSE, celle de BOURDAIS ayant renoncé très vite câble d'accélérateur cassé. Dommage il y avait un bon coup à jouer.

                        Commentaire


                        • #57
                          Et comme prévu en toute fin d'année juste après la remise des prix à la FIA, Sébastien est convié à ce fameux essais RENAULT F1 sur le circuit de JEREZ où il retrouve une vieille connaissance en la personne de Franck MONTAGNY lui aussi appelé à piloter la F1 "française". Il faut bien le dire, cela ressemble plus à une opération de promotion de l'ex régie pour se dédouaner de sa réputation d'anti pilotes français, sachant que Romain DUMAS et Tiago MNTEIRO une semaine auparavant avait roulé à Barcelone. Personne n'est dupe, car de toute façon les places de titulaires de l'équipe sont déjà prises pour 2003 par TRULLI et ALONSO. Seul un poste d'essayeur est disponible or BOURDAIS a fait savoir que cela ne l'intéresse pas sauf à ne rien trouver d'autre. Pourtant et comme d'habitude, Seb s'investit totalement dans l'opération et en décrochant un temps de 1.21 secondes il fait mieux que MONTAGNY qui sera en fait retenu pour le poste d'essayeur. Quand on voit ce qu'il en a résulté pour le malheureux Franck, on se dit que Sébastien n'a pas à regretter le choix de RENAULT dicté avant tout par les intérêts personnels de BRIATORE.



                          Le titre F3000 mais après ????


                          PETIT BREAK DE QUELQUES JOUS AVANT D'ENTAMER LA LONGUE CARRIERE AMERICAINE DE SEBASTIEN....

                          Profitez-en pour compléter, corriger, critiquer...je ramasse les copies dans une semaine...A bientôt! 
                           

                          Commentaire


                          • #58
                            Si y'a un mec qui fait une critique, je lui colle une salade de doigts dans la gu****... .... Mais je m'en vais pas loin pour etre sur d'être là quand l'hauteur reprendra le mulot.... 
                            Normandy
                            Power
                            Dream
                            Team
                            2

                            Commentaire


                            • #59
                              Cest L. O. N. G
                              mais qu'est ce que c'est long. 
                              ou comme dirait madame CousinHub :"plus c'est bon quand moins tu cours"... 
                              bonbin je vais attendre... 
                              Normandy
                              Power
                              Dream
                              Team
                              2

                              Commentaire


                              • #60
                                Me voilà de retour et je ne vous félicite pas...A part la lamentation sympathique de l'ami COUSINHUB76 ( j'espère qu'il n'est pas allé jusqu'au suicide ) pas le moindre petit complément ( photo ou autres ) et ne me dites pas que vous n'avez pas eu le temps ...Zéro pointé pour tout le monde 

                                Mais je vais quand même poursuivre  

                                 

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X