Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ma première Ferrari, une 512 TR

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Ma première Ferrari, une 512 TR

    Voilà c’est fait, depuis le 7 août dernier j’ai pris possession de la 512 TR, ma première Ferrari que je recherchais depuis quelques temps. Après moult hésitation, j’ai sauté le pas et je ne le regrette absolument pas. La recherche n’a pas été des plus facile, surtout pour un modèle en très bon état avec un historique connu et un carnet à jour. Les modèles présentés étant souvent dans des états très moyens surtout au niveau des intérieurs qui sont souvent pitoyables.
    Elle est rouge intérieur noir moquette rouge, 20500 km d’origine, 2ème main, pot inox (Orbisoud) sans catalyseur.
    J’ai déjà parcouru 3000 kms depuis ma prise de possession. Que du bonheur, d’autant que ce modèle est vraiment celui de la marque qui m’a toujours le plus attiré avec la 288 GTO, mais là, on rentre dans un tout autre budget. De la route, petite et grande, de l’autoroute, en France, Italie et Espagne sur le sec et parfois sur le mouillé (cet été était vraiment pourri). Les petites routes ne sont pas du tout approprié en raison de sa largeur, mais pour le reste aucun problème.
    La prise en main a été relativement facile, relativement car en ville, on est assis très bas, la visibilité n’est donc pas terrible et le rayon de braquage est nul mais le couple cammionesque permet une conduite facile. Je précise qu’on si habitue très vite. La direction non assisté ne simplifie pas les manœuvres mais on est pas là pour ça ! Après c’est très sympa, très direct on « sent » vraiment la voiture. Ensuite c’est sensationnel, ça pousse fort avec un bruit terrible. La pédale d’embrayage est ferme, la boite très facile a maniée, elle est aussi assez ferme mais pas du tout dure comme j’ai pu le lire ici ou là, même a « froid ». L’accélération est très linéaire, sans les paliers que j’ai pu lire ici ou là encore, sauf pour le bruit de l’échappement. Il faut faire attention, sur autoroute, aux barrières de péage, si l’on ne veut pas laisser l’aile arrière gauche. C’est une voiture que je qualifierait de « très vivante », sans fioritures électroniques et autres gadgets, du pur bonheur, c’est tout à fait ce que je recherchais et mieux encore.
    Enfin, j’ai était très surpris par l’avalanche de sympathie des gens sur mon passage qu’ils soient en voiture ou à pied, les appareils photos et autres téléphones mobiles ont crépités. Je dis cela sans exagération.
    Voilà, je l’ai maintenant laissé pour quelques temps, car habitant à Marrakech, j’ai laissé ma belle en Europe

  • #2
    Re : Ma première Ferrari, une 512 TR

    pas mal ton analyse bonne route, la TR est une très bonne auto, elle est dans nos "futurs"
    Alfa Romeo Giulia Coupe Bertone 2000 GT Veloce 1974

    Commentaire


    • #3
      Re : Ma première Ferrari, une 512 TR

      Felicitations.Je fais partie de ceux qui ne l ont pas trouvé lineaire,mais tu en as plus l habitude que moi.Bonne route à toi...

      Commentaire


      • #4
        Re : Ma première Ferrari, une 512 TR

        Bonsoir, voici quelques photos de ma belle....



        Commentaire


        • #5
          Re : Ma première Ferrari, une 512 TR

          Félicitations elle est magnifique! La jaguar xk a l'air pas mal non plus.

          Commentaire


          • #6
            Re : Ma première Ferrari, une 512 TR

            Pour la XK à coté, pour les amateurs d'anglaises, c'est une XKR 2002




            Dernière modification par sicopa2000, 30 décembre 2007, 16h59.

            Commentaire


            • #7
              Re : Ma première Ferrari, une 512 TR

              j'ai eu l'occasion de faire 4 tours en 512tr sur le circuit du vigeant l'autre jour
              c'est pour le moment la seul ferrari dans laquelle je suis monté. J'ai particulierement été bluffé par le comportement routier. Elle accrochait tellement a la route que j'avais l'impression qu'il y avait un rail qui la guidait. La deuxieme chose qui m'a marqué c'est la sonorité du moteur: je savais pas que le flat avait un si beau son, un bruit rauque situé dans les bas medium mais rien a voir avec le rauque d'une porsche ! Pour vous dire rien que pour le réécouter je donnerais cher
              Comme tu le dis j'ai sentis moi aussi que la poussée etait lineaire
              Maintenant il faudra que je monte dans d'autres ferraris pour comparer

              Commentaire


              • #8
                Re : Ma première Ferrari, une 512 TR

                La F40 est aussi absolument intéressante à expérimenter ! Rien à voir bien sûr. Ce sont toutes des histoires différentes mais le charme de l'auteur est le même.

                Commentaire


                • #9
                  Re : Ma première Ferrari, une 512 TR

                  J'avais oublié la pièce de choix de la voiture, la pièce d'orfevrerie et à mes yeux une oeuvre d'art mécanique à la sonorité envoutante, le fameux V12 boxer.
                  Vous n'aurez ici que l'image

                  Commentaire


                  • #10
                    Re : Ma première Ferrari, une 512 TR

                    On espère en entendre la mélodie un jour peut-être à l'occasion d'une de nos belles rencontres.

                    Commentaire


                    • #11
                      Re : Ma première Ferrari, une 512 TR

                      C'est tous le mal que je nous souhaite.

                      Commentaire


                      • #12
                        Re : Ma première Ferrari, une 512 TR

                        Sicopa, dans quel coin es tu?

                        Commentaire


                        • #13
                          Re : Ma première Ferrari, une 512 TR

                          ... et c'est là que la petite carte des ferraristes solidaires peut aussi être utile ! : Carcassonne et Marrakech

                          Commentaire


                          • #14
                            Re : Ma première Ferrari, une 512 TR

                            Envoyé par Sogno Voir le message
                            ... et c'est là que la petite carte des ferraristes solidaires peut aussi être utile ! : Carcassonne et Marrakech
                            Elementaire mon cher "pp2.12"

                            Commentaire


                            • #15
                              Re : Ma première Ferrari, une 512 TR

                              vraiment élémentaire.
                              Sorry

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X