Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Du côté des Etoiles !

Réduire
Ceci est une discussion importante.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Re : Du côté des Etoiles !

    Je ne pense pas que la visibilité arrière ait été le premier souci des concepteurs de la "A-K" tant son objectif était de dominer la route. Sacrément bel engin !!!
    Douter est la première des libertés
    Un hommage au DC3
    Découvrez METZ

    Commentaire


    • Re : Du côté des Etoiles !

      Quittons un instant les 540K. On y reviendra.
      Dix ans plus tôt, le compresseur poussait déjà les S à être LA voiture rapide du monde de l'époque.
      La voiture très rapide du beau monde de l'époque.

      Roadster S - 1928 - par Jacques Saoutchik qui en fit d'autres :





      L'élégance de la sobriété :


      Je ne sais pas quelle bestiole y laissa sa peau ...
      Dernière modification par Huhu, 01 septembre 2006, 15h57.
      www.etoilespassion.com

      Commentaire


      • Re : Du côté des Etoiles !

        Quel troupeau de bestioles, tu veux dire !!
        Plutôt sobre pour du Saoutchik, qui avait tendance à "dégouliner" sur ses réalisations des années 30...
        Fantastiques ces roues à voiles pleins, en fait sans doute des enjos sur des roues à rayons.

        à+
        yann.ick

        Commentaire


        • Re : Du côté des Etoiles !

          Oui, mais du souci pour les astiquer façon miroir..........enfin je suppose que l'heureux acquéreur disposait du personnel adéquat......

          En tous cas, elle est vraiment extraordinaire, cette page 40 !
          Dernière modification par Beluga1, 01 septembre 2006, 22h49.

          Commentaire


          • Re : Du côté des Etoiles !

            Cet autre dessin de Saoutchik, sur une base 630 k, ou l'on retrouve la hauteur de caisse et les grandes arches de roues qui elles sont aussi cachées derrière des flasques...


            à+
            yann.ick
            Dernière modification par yann.ick, 01 septembre 2006, 21h22.

            Commentaire


            • Re : Du côté des Etoiles !

              Quand un dessin est bon on peut le passer d'un roadster à un torpédo, et inversement !

              Les 630K furent les dernières Mercedes, les S les premières Mercedes-Benz.
              www.etoilespassion.com

              Commentaire


              • Re : Du côté des Etoiles !

                Voisines de pelouse, passons du noir Saoutchik au blanc Murphy (je ne suis pas sûr que ce soit lui).


                Toujours un roadster S de 1928.

                Mais je vais être méchant ... Je hais ce genre de restoration qui présente les voitures comme elles ne furent jamais !
                Tambours de freins dorés, chassis rouge, chromes étincellants, vernis de boiserie épais, "profondeur" de la peinture, voire pièces mécaniques chromées ou peintes-vernies ! Ca suffit !
                Bon, ça fait circuler le sang. Voyons la voiture :





                Cette ligne sur un long chassis est magnifique.


                Allez, on reconnaitra tout de même deux bienfaits à ces restorations américaines : l'impeccable respect technique de l'original (moins vrai pour les finitions ou accessoires, mais ça s'enlève !) et la protection de ce patrimoine pour un bon nombre d'années. Mais ces chromes, quand même ...

                Edit : et si le carrossier était Dietrich ? Ou tout simplement l'usine ?
                Dernière modification par Huhu, 02 septembre 2006, 21h09.
                www.etoilespassion.com

                Commentaire


                • Re : Du côté des Etoiles !

                  Même si rien n'est jamais irréversible, en matière de restauration "à l'américaine", le mieux est souvent l'ennemi du bien...

                  Pour ma part rien ne remplacera une bonne vieille patine d'époque !

                  à+
                  yan.ick

                  Commentaire


                  • Re : Du côté des Etoiles !

                    Pour en revenir à l'Autobahnkurier, en voici une autre interprétation:

                    On reconnaît une cellule de coccinelle, et sa motorisation consiste apparemment en deux V8 5 litres Mercedes. Pour plus d'infos:http://www.classicdriver.de/de/magaz...3626&section=4

                    Commentaire


                    • Re : Du côté des Etoiles !

                      Bien déniché !
                      Décidemment Isdera n'a peur de rien dans ce "méga néo-retro" ! Ils avaient déjà produit deux berlinettes fort modernes avec la Commendatore et l'Erator (ils n'ont pas peur non plus du choix des noms ! ).
                      www.etoilespassion.com

                      Commentaire


                      • Re : Du côté des Etoiles !

                        242 km/h seulement avec 600 ch !!! Ce machin rigolo doit avoir un CX de pelleteuse (avec la pelle levée hein ) !!! Une E63 atteindrait 320 Km/h avec ses 514 ch débridés...
                        Douter est la première des libertés
                        Un hommage au DC3
                        Découvrez METZ

                        Commentaire


                        • Re : Du côté des Etoiles !

                          Toujours la S, en 1928. Un original roadster Armbruster. Rouge, ce qui nous changera un peu !



                          www.etoilespassion.com

                          Commentaire


                          • Re : Du côté des Etoiles !

                            Les trois petits éléments chromés que l'on voit en bas des flancs de chaque côté sont ils simplement là pour raison d'esthétique, ou ont-ils une fonction particulière ?

                            Commentaire


                            • Re : Du côté des Etoiles !

                              Ca m'a plutôt l'air esthétique. A moins que ce ne soient des ailes escamotables...

                              Commentaire


                              • Re : Du côté des Etoiles !

                                Rhôô ... railleur Gaël qui se moque des grosses autos !

                                Choix esthétique bien sûr, pour affiner le profil, tout comme les chromes haut et bas de portière.

                                Je l'aime assez celle-là - tellement moderne pour 1928 que j'en doute - et qui change un peu des autres carrosseries.
                                www.etoilespassion.com

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X