Annonce

Réduire
Aucune annonce.

24heures du Mans 1938

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #76
    Re : 24heures du Mans 1938

    Il a l'air est tres bien et sans inscription
    Je venais d'en chercher un : Casimages . Mais Il faut donner un email
    Un essai ici
    http://forums.motorlegend.com/vb/sho...331#post818331

    Commentaire


    • #77
      Re : 24heures du Mans 1938

      Envoyé par camerat Voir le message
      n°2 Delahaye 145 Ecurie Bleue 48773 Gianfranco Comotti - Albert Divo

      Bizarre Camerat, ta photo n’apparaît pas dans ce topic mais sur Goo.. (et en plus petit) où je l’ai recopiée

      Albert Divo 1895 1966
      Bugatti 2 participations aux 24 H du Mans 1931 38 sans resultats

      Delahaye 145 V12 N°2
      Ab bte de vitesse Divo / Comotti
      On retrouve Divo 3 mois plus tard aux 12 h de Paris, même voiture,
      autre coequipier et encore un abandon
      https://forums.motorlegend.com/vb/sh...ad.php?t=50132

      Commentaire


      • #78
        Re : 24heures du Mans 1938

        Envoyé par Duser Voir le message
        Bizarre Camerat, ta photo n’apparaît pas dans ce topic mais sur Goo.. (et en plus petit) où je l’ai recopiée

        Albert Divo 1895 1966
        Bugatti 2 participations aux 24 H du Mans 1931 38 sans resultats

        Delahaye 145 V12 N°2
        Ab bte de vitesse Divo / Comotti
        On retrouve Divo 3 mois plus tard aux 12 h de Paris, même voiture,
        autre coequipier et encore un abandon
        https://forums.motorlegend.com/vb/sh...ad.php?t=50132
        Quand l'hebergeur d'images coule, les timbres postes restent.
        Il faudrait tout refaire… Pas le temps
        Avant c'était mieux

        Commentaire


        • #79
          Clemente Biondetti est à gauche sur la photo. C'est lui qui était au volant au moment où le moteur casse entre Arnage et Maison Blanche.
          Raymond Sommer en combinaison blanche l'a rejoint, mais il constate qu'il n'y a plus rien à faire.

          lm38.jpg

          Nous sommes à 2 heures de l'arrivée, les deux hommes sont en tête depuis le départ, avec 14 tours d'avance sur la Delahaye qui va l'emporter,
          quand Raymond Sommer arrive à contrôler l'éclatement d'un pneu avant dans les Hunaudières, et parvient à regagner son stand.
          Clemente Biondetti repart, mais une canalisation d'huile a été touchée lors de l'éclatement, et le moteur lâche deux tours plus tard.

          Engagée par Luigi Chinetti, la Talbot # 5 de André Morel et Jean Prenant, qui passe à ce moment termine troisième derrière deux Delahaye.



           

          Commentaire


          • #80
            Biondetti s'arrête



            Sommer constate, bien que je ne sois pas sur que ce soit Sommer, la combinaison est sale et la coupe de cheveux n'est pas la même.



            Et les 2 pilotes rentent à pinces



            Dernière modification par camerat, 09 juin 2020, 22h20.
            Avant c'était mieux

            Commentaire


            • #81
              Vu que Sommer soit venu autour de la voiture, la disqualification aurait suivi , normalement.

              Commentaire


              • #82
                Je confirme mon doute ci-dessus, ce n'est pas Sommer penché sur le capot ouvert mais un mécanicien.



                Ce mécanicien

                Avant c'était mieux

                Commentaire


                • #83
                  Merci Camerat pour cette intéressante série.

                  Pour la petite histoire, Clemente Biondetti a remporté pour la première fois les Mille Miles deux mois plus tôt.
                  Il les remportera à nouveau trois fois après la guerre, au total deux fois pour Alfa, deux fois pour Ferrari.

                  Quand Masten qui a alors 22 ans, déboule en Europe à l'été 54, bien décidé à dilapider l'héritage paternel, il s'offre une Ferrari 375MM qu'il engage pour sa première course aux 12 Heures de Reims. Comme il ne connait pas grand monde, Ferrari lui trouve comme coach et coéquipier Clemente Biondetti alors agé de 55 ans. Ils vont effectuer une belle course, terminant en quatrième position derrière trois Jaguar, devançant deux Cunningham.
                  Clemente Biondetti meurt 6 mois plus tard d'un cancer en Février 56.

                  Retour en 38 :

                  38sommer.jpg

                  La même colorisée :

                  sommer.lm38.jpg
                  Dernière modification par tipo 151, 10 juin 2020, 14h17.

                  Commentaire


                  • #84
                    Envoyé par tipo 151 Voir le message
                    Merci Camerat pour cette intéressante série.

                    Pour la petite histoire, Clemente Biondetti a remporté pour la première fois les Mille Miles deux mois plus tôt.
                    Il les remportera à nouveau trois fois après la guerre, au total deux fois pour Alfa, deux fois pour Ferrari.

                    Quand Masten qui a alors 22 ans, déboule en Europe à l'été 54, bien décidé à dilapider l'héritage paternel, il s'offre une Ferrari 375MM qu'il engage pour sa première course aux 12 Heures de Reims. Comme il ne connait pas grand monde, Ferrari lui trouve comme coach et coéquipier Clemente Biondetti alors agé de 55 ans. Ils vont effectuer une belle course, terminant en quatrième position derrière trois Jaguar, devançant deux Cunningham.
                    Clemente Biondetti meurt 6 mois plus tard d'un cancer en Février 56.

                    Retour en 38 :

                    38sommer.jpg

                    La même colorisée :

                    sommer.lm38.jpg
                    Un tantinet polluante non ?
                    Avant c'était mieux

                    Commentaire


                    • #85
                      38.alfa.jpg

                      Commentaire


                      • #86
                        J'ai remis les photos du pesage et les portraits dans les pages précédentes, cela fait moins désertique.
                        Avant c'était mieux

                        Commentaire


                        • #87
                          Bravo et merci.

                          Commentaire

                          Chargement...
                          X