Annonce

Réduire
Aucune annonce.

24 Heures du Mans 1953

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Cobra_Daytona
    a répondu
    Re : 24 Heures du Mans 1953

    Envoyé par camerat Voir le message
    n°68 Alfa-Romeo DV C52 Alfa-Romeo 1361,00128 Antonio Stagnoli – Pietro Palmieri

    Petite précision, la photo "X" provient de chez Stanford.

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 Heures du Mans 1953

    n°69 Aston-Martin DB2 Clark LML50/57 Peter Clark – Tom Meyer



    Pas de photo de Tom Meyer

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 Heures du Mans 1953

    Envoyé par Papiyv Voir le message
    est-ce que quelqu'un a une idée de la couleur du "nez" de cette voiture ?
    Je suppose que tu parles de l'Alfa 68 et non de la Gordini 67.
    Vert ou orange, puisque la 21 est bleue, la 22 jaune et la 23 blanche.

    Laisser un commentaire:


  • Papiyv
    a répondu
    Re : 24 Heures du Mans 1953

    Envoyé par ferrari p4 Voir le message
    Bonjour, il me semble fortement que c'est bien le Colonel. Quand à Dédé la Sardine, le lieux de son décès et de son inhumation sont un mystère pour moi. A Saint Barth, il est inconnu au bataillon.
    est-ce que quelqu'un a une idée de la couleur du "nez" de cette voiture ?

    Laisser un commentaire:


  • Laurent du 78
    a répondu
    Re : 24 Heures du Mans 1953

    Envoyé par camerat Voir le message

    Laurent tu devrais changer la raison du forfait sur ton site, ce n’est pas «accident aux essais», et la cylindrée, 2981cc je pense.
    Fait

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 Heures du Mans 1953

    n°68 Alfa-Romeo DV C52 Alfa-Romeo 1361,00128 Antonio Stagnoli – Pietro Palmieri







    Dernière modification par camerat, 22 décembre 2018, 14h40. Motif: Palmieri plus photographe

    Laisser un commentaire:


  • ferrari p4
    a répondu
    Re : 24 Heures du Mans 1953

    Bonjour, il me semble fortement que c'est bien le Colonel. Quand à Dédé la Sardine, le lieux de son décès et de son inhumation sont un mystère pour moi. A Saint Barth, il est inconnu au bataillon.

    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    Re : 24 Heures du Mans 1953

    Est-ce le colonel Marceau Crespin au volant sur la photo ?

    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    Re : 24 Heures du Mans 1953

    Dédé la Sardine est mort à Saint Barth à 97 ans en 2016.
    Son surnom lui vient d'une affaire de pêche qu'il avait montée dans son Maroc natal au début de sa vie professionnelle.
    Un des protagoniste de l'affaire Elf, on avait beaucoup parlé de lui il y a une vingtaine d'années.
    Longtemps membre de l'équipe Los Amigos, il a disputé 7 fois les 24 Heures du Mans où deux fois, ses coéquipiers perdront la vie :
    Jean Larivière en 1951 et ''Mary'' en 1957.

    Roger Loyer honnête pilote moto, puis auto aura longtemps une affaire de préparation automobile réputée à Levallois en banlieue parisienne.

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 Heures du Mans 1953

    n°67 Gordini T15S Crespin 15/0018 Roger Loyer -André Guelfi



    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    Re : 24 Heures du Mans 1953

    Pardon pour cette faute de frappe.

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 Heures du Mans 1953

    Envoyé par tipo 151 Voir le message
    Alexis Constantin créateur du compresseur, qui porte son nom, très en vogue à l’époque, sur les berlines familiales à qui leurs propriétaires souhaitent donner plus de punch, engage comme l’an dernier sa fameuse 203, réalésée, qui développe 90cv soit le double de la berline de base, et peut atteindre 160 km/h dans les Hunaudières

    Peu à dire sur Michel Arnaud si ce n'est qu'il est déjà venu deux fois ici sur DB.
    Il me semble que c'est Aunaud et non Arnaud ?

    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    Re : 24 Heures du Mans 1953

    Alexis Constantin créateur du compresseur, qui porte son nom, très en vogue à l’époque, sur les berlines familiales à qui leurs propriétaires souhaitent donner plus de punch, engage comme l’an dernier sa fameuse 203, réalésée, qui développe 90cv soit le double de la berline de base, et peut atteindre 160 km/h dans les Hunaudières

    Peu à dire sur Michel Arnaud si ce n'est qu'il est déjà venu deux fois ici sur DB.

    Laisser un commentaire:


  • camerat
    a répondu
    Re : 24 Heures du Mans 1953

    n°66 Peugeot 203 Constantin Constantin 2465175 Alexis Constantin – Michel Aunaud



    Laisser un commentaire:


  • tipo 151
    a répondu
    Re : 24 Heures du Mans 1953

    Clemente Biondetti a 55 ans lors de cette édition.
    Il est le grand spécialiste des courses sur route italien. Il a remporté les Mille Miles a quatre reprises avant et après la guerre.
    En 1954, lorsque Masten Gregory engage sa 375MM personnelle pour disputer sa première course en Europe, les 12 Heures de Reims, Ferrari lui suggère de prendre Clemente Biondetti comme conseil et coéquipier. Ils finiront quatrième.
    Clemente Biondetti meurt d'un cancer six mois plus tard.

    Quant au Toro de la Pampa, il y aurait tant à dire…

    Laisser un commentaire:

Chargement...
X