Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le Mans 1969: Journaux d'époque

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #16
    Re : Le Mans 1969: Journaux d'époque

    Oui voilà c'est ça "Serge Moati",merci "dilettante pour la correction....

    ...Mais que veut tu question orthographe j'ai une réputation à tenir sur internet...

    Commentaire


    • #17
      Re : Le Mans 1969: Journaux d'époque

      Merci Sportcars pour tout ce temps passé.

      Je confirme qu'il s'agissait bien d'une McLaren M6 GT construite par Trojean.
      Mais ne fut pas homologuée pour Le Mans,( 25 véhicules requis, comme les 917) du coup Woolfe annula sa commande.

      Quand à la LOLA T70, rien ne dit qu'elle n'aurait pas été qualifiée.
      Comme je l'ai écrit, Ron Barnes appela Riswick le mardi suivant pour lui demander une " rallonge " pour rentrer et rapatrier cette LOLA.
      Mais j'en saurais plus bientôt puisque j'ai retrouvé l'épouse ( et non pas la fille) de John Barnes, Zoé qui vit en Amérique et qui doit m'envoyer ses mémoires pour le n°2.

      Comme si la mort de Woolfe ne suffisait pas, le retour de l'équipe fut très compliquée...
      Vous aimez les 24 heures, le polar, le suspens, la pop music, la 2è guerre mondiale, la poésie ? c'est ici!
      www.l-oree.org

      Commentaire


      • #18
        Re : Le Mans 1969: Journaux d'époque

        Je remonte ce sujet, vieux de 2 ans 1/2, et quoi de mieux pour le nouveau Can the can five de commencer à papoter, d'autant que j'ai une tonne d'article de l'ami René BOZEC pour compléter ce sujet. çà vient de partout et même.... du Mexique !
        Je pense envoyer çà à la Haine qui va s'y coller, comme d'hab !

        Commentaire


        • #19
          Re : Le Mans 1969: Journaux d'époque

          L'occasion aussi, et surtout, de relire notre ami Sportcars et autres amis.

          Commentaire


          • #20
            Re : Le Mans 1969: Journaux d'époque

            Bonjour,
            Merci d'avoir fait remonter ce sujet que je n'avais pas lu.
            J'observe que, selon L'Equipe, il n'y avait que des Parisiens à, se rendre aux 24H ??????
            J'ai un souvenir d'un crieur de journaux des années 72/75 et plus. Il s'agissait d'un vendeur du Maine Libre avec une expression que je reconnaitrais encore aujourd'hui :"Demandéééééééééez le Maine Liiiiiibre !!"
            JK

            Commentaire


            • #21
              Re : Le Mans 1969: Journaux d'époque

              J'apporte ma pierre aus souvenirs "vintage" !

              C'était l'époque des articles intéressants sur l'Equipe !

              Commentaire


              • #22
                Re : Le Mans 1969: Journaux d'époque

                aus avec un s bravo PROSTO !

                Commentaire


                • #23
                  Re : Le Mans 1969: Journaux d'époque

                  Ce scan m'a été envoyé par René B. Une source énorme !

                  Commentaire


                  • #24
                    Re : Le Mans 1969: Journaux d'époque

                    Bonsoir, pour JK, non, non, il y avait aussi des tourangeaux!!!!!!

                    Commentaire


                    • #25
                      Re : Le Mans 1969: Journaux d'époque

                      Quel regard !

                      ©Archive René Boze
                      Amicalement - Laurent
                      24h-en-piste.com et 24h du Mans 2020

                      Commentaire


                      • #26
                        Re : Le Mans 1969: Journaux d'époque

                        Chacun le sait: je ne suis pas fan fan fan de Jacky ICKX.
                        Mais je dois reconnaître, alors qu'il n'avait que 24 ans, face à un Hans Hermann plus expérimenté,le belge l'a joué finement. Même si je crois que la Porsche était handicapée par des plaquettes de freins à l'agonie.

                        Commentaire


                        • #27
                          Re : Le Mans 1969: Journaux d'époque

                          Jacky Ickx (Jacques Bernard) était à cette époque un pur sang, un sprinter de la F1... je l'ai vu à Charade lors du Grand Prix de France 69, et même si il s'est fait coiffé pour la seconde place par un Jean-Pierre Beltoise déchaîné qui connaissait très bien le circuit et au volant de la meilleure voiture (Matra MS 11), c'était un sacré client.
                          D'ailleurs en passant chez Ferrari en 1970 il failli devenir champion du monde.
                          Souvent en tête des grands prix sa voiture le trahit maintes fois.

                          Commentaire


                          • #28
                            Re : Le Mans 1969: Journaux d'époque

                            pour moi il fait partit des tout tout grands pilotes.
                            il ne faut pas oublier qu'à son époque on couraient en F1. CM et F1. HCM, en Sport en F2

                            Commentaire


                            • #29
                              Re : Le Mans 1969: Journaux d'époque

                              C'est marrant parce que son co-équipier Jacky OLIVER est passé quasi inaperçu. Manque de charisme, de physique, de personnalité ? Toujours est il qu'il n'y en a eu que pour ICKX dont la victoire sur Porsche après son abandon sur la 1ère voiture me reste en travers de la gorge. Mais, c'était permis par le règlement...

                              Ils avaient gagné cette année là LE MANS et SEBRING. Per la suite, OLIVER se lança dans la F1 et s'associa à RODRIGUEZ en endurance, remprtant tous deux DAYTONA en 71.
                              Dernière apparition au Mans en 71 puis à nouveau F1 et Can AM.

                              On ne revit plus le tandem ICKX/OLIVER et Jacky devient Monsieur Le Mans.

                              Source Racing sports cars.

                              Commentaire


                              • #30
                                Re : Le Mans 1969: Journaux d'époque

                                Le jeune Jacky Ickx est un personnage qui me fascine toujours. Ses débuts en tourisme à Spa, ses 1000km de Spa toujours en proto Mirage ou GT40 absolument délirant, ses débuts en F2 sur Matra et ses débuts en F1 chez Ferrari, du génie. Ce final du Mans 69 où il s'entraînait dans les derniers tours à redoubler la Porsche 908 avant le virage Ford si jamais il n'avait pas été devant à Mulsanne pour le dernier tour. Pas remarqué pour rien par John Wyer qui voulait le conserver en 1970 pour l'associer à Rodriguez, quel équipage redoutable cela aurait fait. Dernier exploit la remontée en 77 au Mans du fin fond du classement. Après pour moi c'est moins spectaculaire et le personnage me devient indifferent.
                                Avant c'était mieux

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X