Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Tenue de gala pour belles d'un jour

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Parce que tu crois que la mienne mérite le musée ?!? 

    Donc elle date de ma jeunesse très lointaine, année 1977-1978, la base est la 3.0CSL du Mans 1973 de SolidO.
    C'est une époque où je ne connaissais pas le Sintofer, je suppose que j'ai fait les ailes et le spoiler en platre. C'est une époque où je n'étais pas doué en peinture (comme aujourd'hui d'ailleurs...), ni en vernis. Ce que je maîtrisais un peu c'est le dessin industriel, donc l'utilisation du Rotring. Et comme je suis maniaque, j'ai dessiné vraiment le papier millimétré, avec 9 traits fins entre 2 traits plus épais (ce que ne comportait pas les décalcs du modèle Mini-Racing, moins de traits). Malgré la plus petite pointe utilisée, les traits fins sont trop gros pour le 1/43, ce qui donne cet aspect plus sombre que sur la vraie. Depuis 44 ans le modèle a vieilli, la casquette au-dessus de la lunette arrière a disparu, mais je vais essayer d'en refabriquer une.

    IMG_20220511_114444.jpg

    IMG_20220511_114458.jpg

    IMG_20220511_114553.jpg

    IMG_20220511_114727.jpg

    C'est mieux que rien.
    Avant c'était mieux

    Commentaire


    • La mienne est un ancien kit MiniRacing, moyennement monté, et qui a beaucoup vieilli (particulièrement les vitrages) !!!!

      DSC03489.JPG

      DSC03492.JPG

      DSC03490.JPG



      Et bien, il va être temps de passer à 1977 !
      Accro depuis le 12 Avril 1970

      Commentaire


      • Effectivement les modèles réduits vieillissent aussi mal que les bonshommes ...

        Commentaire


        • 1977 : De nouveau, une année riche en belles décorations

          Beaucoup de choix aussi en cette année 1977, avec les BMW "UFO" du Luigi Racing, l'élégance des Inaltera, (ainsi que les Porsche "Martini", d'ailleurs) ou encore la Porsche 934 Burton N°58 du regretté B Wollek.

          Mais les 3 voitures retenues sont, bien sûr, la BMW " Lichtenstein ", mais aussi les 2 Porsche "X Rays" N°40 et 56.



          La BMW 320i "Lichtenstein" N°50

          Histoire

          3eme art car d'Hervé Poulain, l’œuvre, cette année-là, est signée Roy Lichtenstein, l’un des artistes américains les plus importants du pop art.
          La voiture est décorée avec des lignes jaunes et vertes, des pois bleus et des soleils sur les portières « pour illustrer le cycle magique /cosmique de 24 heures ».


          1977 050 24-heures-du-Mans-et-l-art-22329.jpg     1977 050 artwork_images_425_799428_roy-lichtenstein.jpg


          Roy Lichtenstein, en 1977, peignit un lever et un coucher de soleil sur les portières de mon prochain bolide qui évoquait le cycle cosmique des 24 heures. En bas de caisse figurait une ligne jaune discontinue qui défilait vertigineusement devant un paysage déformé par la vitesse. Les dots (points), les trames d'imprimerie d'un bleu acide que Lichtenstein utilisait habituellement, accentuaient l'allure féline de l'engin. La voiture fut présentée et signée par Roy à Beaubourg, le nouveau Musée national d'art moderne qui venait d'être inauguré. Pour lui, il y avait une adéquation parfaite entre ce projet et son travail habituel.
          *Interview d'Hervé Poulain dans Les Echos en octobre 2017

          roy-li10.jpg   1977 050 bmw 320 roy Lichtenstein 24h 24 heures du le mans 1977.jpg


          En ce qui concerne la course, cette fois, en revanche, l’Art Car BMW 320 i, pilotée par Hervé Poulain et Marcel Mignot, termine la course, et plutôt bien même : 9e au général !

          Nous étions seulement deux pilotes pour se relayer et il plut toute la nuit. Dans ces conditions dantesques, j'ai osé cette métaphore : «Faire les 24 Heures à deux pilotes, cela revient à honorer une dame pendant deux heures toutes les deux heures.» Avec mon coéquipier français Marcel Mignot, nous avons terminé 9e au scratch et vainqueur de la classe de cylindrées, sous le regard de Frank Stella spectateur fasciné qui avait fait le déplacement pour voir l'œuvre de son compatriote triompher.
          *Interview d'Hervé Poulain dans Les Echos en octobre 2017

          La belle au repos :

          1977 050 887d_1.jpg

          1977 050 7f52fb8b8609a5631.jpg

          1977 050 image.php.jpg

          1977 050 lm50dosr.jpg

          1977 050 04d0afdc1cdad67a3e20090916143714.jpg

          1977 050 b020c4fbbad84c87c52453a6.jpg





          D'autres photos, en course, demain


           
          Accro depuis le 12 Avril 1970

          Commentaire


          • Oups ! erreur de manip, donc on continue :


            Marcel Mignot raconte :

            "En 1977, Hervé Poulain m'a amicalement proposé de partager le volant d'une BMW 320i décorée par Roy Lichtenstein.
            Je garde un merveilleux souvenir de cette participation à deux, avec cette 2 litres minutieusement préparée par BMW Motorsport. Après cinq heures de course, j'étais au volant lorsque la pression d'huile est tombée à zéro. Lorsque je me suis arrêté, l'ingénieur m'a demandé de continuer malgré tout.
            J'ai alors réduit le régime de 500 tr/mn sur les rapports intermédiaires et nous avons été ainsi jusqu'au bout, étant classés 9ème. Quand nous avons été invités à Munich en fin de saison, Paul Rosche nous a appris qu'un morceau de l'arbre à cames avait cassé et avait percé une canalisation d'huile, entraînant la chute de pression.
            C'est miraculeux si nous avons terminé et on m'a remis en cadeau une bielle et un piston portant les rayures de ce morceau d'arbre à cames.
            "




            Sans doute la "Deutsh Qualitat" !!



            1977 050 bmw_50_2.jpg

            1977 050 image.php.jpg

            1977 050 v.jpg

            1977%20025%20050.jpg

            19029492_10213447544489991_6234161187160111544_n.jpg

            1977 050 DSC000041.jpg
            Dernière modification par Tonton Claude, 11 mai 2022, 17h57.
            Accro depuis le 12 Avril 1970

            Commentaire


            • Ces autos sont de belles oeuvres d'art quand elles sont  statiques
              Dommage que pendant la course, on ne voit plus vraiment la déco :
              surtout la Stella (grande finesse de la déco) 

              Commentaire


              • lm77-50epi2.jpg

                lm77-50mu.jpg

                image_26354.jpg

                image_26355.jpg
                Avant c'était mieux

                Commentaire


                • Envoyé par CMTARGA Voir le message
                  Effectivement les modèles réduits vieillissent aussi mal que les bonshommes ...
                  "On est faits pour vivre ensemble" !!!!! 
                  Accro depuis le 12 Avril 1970

                  Commentaire


                  • Envoyé par Tonton Claude Voir le message

                    "On est faits pour vivre ensemble" !!!!! 
                    D'autant qu'à priori nous avons le même prénom 

                    Commentaire


                    • Je parlais des modèles réduits et des bonshommes ... !! 
                      Accro depuis le 12 Avril 1970

                      Commentaire


                      • En guise d'épilogue pour cette BMW, et avant de passer aux Porsche X'Rays, toujours en 1977 :

                        Un kit Minichamps .... qui a mieux vieilli ;-) !!!

                        DSC03478.JPG
                        Dernière modification par Tonton Claude, 15 mai 2022, 17h17.
                        Accro depuis le 12 Avril 1970

                        Commentaire


                        • Envoyé par Tonton Claude Voir le message
                          En guis d'épilogue pour cette BMW, et avant de passer aux Porsche X'Rays, toujours en 1977 :

                          Un kit Minichamps .... qui a mieux vieilli ;-) !!!

                          DSC03478.JPG

                          c'est déjà formidable de l'avoir. Si quelqu'un l'a en double et veut s'en débarrasser, même " mal vieillie " je suis preneur !

                          je  parle de la 50 ou de la 41 peu importe.  
                          Vous aimez les 24 heures, le polar, le suspens, la pop music, la 2è guerre mondiale, la poésie ? c'est ici!
                          www.l-oree.org

                          Commentaire


                          • Porsche 934 & 935 "X rays" du team Cachia

                            Histoire

                            On avait dit qu'on retrouverait Henri Cachia ! Il nous offre en cette année 1977 l'originalité d'une décoration "rayons X", déclinée sur deux de ses Porsche.

                            Et comme le monde est petit, on retrouve également notre châssis #930 670 0177 pour sa 2eme édition des 24h, portant le N°56…

                            Cachia loue donc la 934 au team JMS (Jean Marc Smadja), qui lui offre une nouvelle décoration “Rayons X" faisant apparaître le pilote en trompe l’œil, ainsi que divers éléments mécaniques.


                            Claude Ballot Lena, Mme Cachia et Henri Cachia 1977 _1098155676535881728_o.jpg

                            JMS avait engagé deux Porsche aux 24 Heures 1977 : cette 934 et une 935, décorées de la même façon.
                            "Le sponsor, 3M, voulait très certainement faire le show avec cette déco, et montrer que leurs nouveaux autocollants en vinyle pouvaient résister aux vitesses atteintes par les autos".
                            Le créateur de ces décorations se nommait Jean Fougerol, et si son nom apparait quelques fois, toute information à son sujet sera la bienvenue.
                            Alors que Cachia n’avait fait immatriculer la 934 qu’en mai 1977, il la revend après les 24 Heures à son concessionnaire Porsche local, Daniel Urcun… on en reparlera encore ! La voiture ne quittant pas le département, elle restera immatriculée 7461 EC 93



                            Course :

                            C Ballot-Léna et P Gregg amenèrent sans encombre, hormis un turbo et un étrier de freins le Dimanche matin, la 935 N°40 à la 3ème place au scratch !


                            Image1.jpg

                            Les essais et la course de la 934 N°56 furent plus difficiles : Suite à un éclatement aux essais, JL Bousquet abimât sérieusement l'auto, et c'est un miracle qu'elle ait pu s'aligner au départ. On reparlera des traces de cette sortie ….
                            Et sa course fût une longue litanie d'ennuis divers et variés : Fuite BV, touchettes, cardans, courroie d'alternateur, turbo. La persévérance paya puisqu'elle réussit à terminer, loin de la tête, certes, mais pas dernière !


                            Image2.jpg




                            Photos demain !
                            Accro depuis le 12 Avril 1970

                            Commentaire


                            • Déjà les miniatures ? Chouette !  

                              Petite question en aparté POUR SPECIALISTES: Quelles étaient les différences fondamentales entre une " groupe 4 " et une " groupe 5 " ? Merci.
                              Vous aimez les 24 heures, le polar, le suspens, la pop music, la 2è guerre mondiale, la poésie ? c'est ici!
                              www.l-oree.org

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X