Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Tenue de gala pour belles d'un jour

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Tenue de gala pour belles d'un jour

    Préambule

    Le titre aurait aussi pu être : 50 ans des plus belles décorations des voitures des 24h du Mans.

    Lorsqu'il est question de belles décorations sur une auto des 24h du Mans, la première idée qui vient à l'esprit est : "Art Car".
    Ce terme "d'Art Car" est à peu près précis : Il laisse supposer la présence d'un artiste autour de l'œuvre automobile qui va prendre la piste.
    Oui, …. Mais !

    En creusant un peu, on s'aperçoit rapidement que tout n'est pas aussi net que çà : La voiture est peinte par l'artiste ? Ou seulement signée par lui ? Et puis au-delà : Qu'est ce qu'un artiste ? Est-ce que la renommée d'une personne est suffisante pour la "déclarer" artiste ?
    Et le titre d'Art Car peut-il aussi se résumer à. "décorée par un artiste n'ayant pas que la décoration automobile pour s'exprimer" ? Vaste sujet !
    Les artistes reconnus ou renommés (peut-être aussi mieux rémunérés) sont-ils forcément des auteurs plus talentueux que ceux qui ont décoré une auto sans signature ? Et entre un artiste et un décorateur-peintre auto, ou designer auto, ... y a-t-il une telle différence... ?
    L'art c'est... tellement subjectif !

    Finalement, que de questions autour de ce terme "Art Car", dont, par contre on peut attribuer la paternité (du terme) à Hervé Poulain

    Ici, l'idée est donc d'élargir ce concept et d'arrêter notre regard sur des autos dont la décoration a quelque chose de spécial, de beau, de fait dans un but esthétique, et pas seulement pratique ou utilitaire (comme les couleurs nationales, les bandes longitudinales, les nez de couleur, etc).


    Toutes les années, depuis 1970, seront passées en revue, une par une, et par ordre chronologique. Pour chaque année, mon choix sera bien sûr subjectif et arbitraire (les goûts, les couleurs …) avec au moins une décoration au minimum par an, et trois maximum.

    Vos commentaires, compléments et participations seront très sincèrement les bienvenus à la fin de chaque voiture pour compléter le modèle en question, et à la fin de chaque année pour les autos qui n'auraient pas été choisies, mais qui auraient dû l'être d'après vous.

    Les années 70's sont écrites et vont donc êtres postées au fur et à mesure du temps qui passe, les autres décennies sont encore à l'état de projet et s'écriront au fil du temps.


     
    Accro depuis le 12 Avril 1970

  • #2
    Bonsoir et bienvenue"Aux Belles de Jours". Ce sujet va ouvrir des discutions, chacun va avoir son grain de sel à mettre, l'art, c'est très susjectif !!!!!! Et peut-etre apercevrons nous également des "Belles de Nuit" avec leurs décorations fluorescentes. Allez, Tonton Claude, tu ouvres le bal ? 

    Commentaire


    • #3
      Hello mon Claude, on attend ça avec impatience !!!! à très bientôt.
       
      L'Antoine de Limoux

      Commentaire


      • #4
        Bonjour,

        Monsieur TONTON CLAUDE est attendu pour lancer le débat. Des photos, des photos, des photos !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!!!!!

        Commentaire


        • #5
          Oui ça promet spectacle et débats.....Bravo pour l'initiative 

          Commentaire


          • #6
            RE, le Tonton, il me cloue le bec avec les débuts à partir de 1970. Donc, c'est les décorations peinturlurées qui comptent. Perso, les deux plus belles pour moi ne sont pas acceptées dans ce post, tant pis. Mais au niveau carosserie, j'écrit: FORZA Maserati n°1 LM 1957 et Ferrari P4 n° 21 LM 1967!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

            Commentaire


            • #7
              J'imagine aisément les échanges de posts, GG, si le thème était : les plus belles carrosseries .... . Sûr que des deux favorites auraient eu du succès !!! 
              Accro depuis le 12 Avril 1970

              Commentaire


              • #8
                En avant, donc, pour :

                1970, le tout début

                En effet, difficile de trouver une décoration non-utilitaire et quelque peu attrayante / seyante avant cette année là. Une seule belle décoration est retenue pour 1970, mais "c'est du lourd" …. !

                Porsche 917L numéro 3 : La première, celle qui a montré le chemin.
                La première voiture à la peinture originale, la 917 "psychédélique", ou "hippie", n'est pas une Art car dessinée par un artiste notoire. Par contre, elle est le reflet de cette période, et puise son inspiration dans le courant "Hippie".
                Elle était l'œuvre d'Anatole Lapine, designer chez Porsche, bien sûr, moins connu qu'un Calder ou qu'un Stella, même si on considère maintenant qu'il est un artiste de la décoration automobile !

                Histoire
                On apprend dans le livre de François Hurel, Porsche au Mans 1966-1971 (P111) que ce sont les stylistes Porsche, emmenés par Anatole Lapine, chef styliste, qui ont introduit l'art contemporain au Mans.... une œuvre collective donc qui peut être considérée comme la 1ère "art car" du Mans....
                En fait, c'est Hans Dieter Dechent, le team manager du Martini Racing, qui confia la livrée au designer en chef de Porsche : Anatole Lapine.

                Une petite image d'Anatole Lapine (le barbu) ...et de H. D. Dechent (à côté de G Larousse)


                anatole lapine.JPGdechent 574edeaf6dc0c.jpeg


                Pour les essais, la 917 est passée d'une carrosserie blanche à violine avec des parements blancs, et elle se fait déjà beaucoup remarquer lors du pesage et de ces essais.


                1970 003 _4319731674816115035_n.jpg


                1970 003 4272768_o.jpg

                1970 003 tumblr_oav90hIqes1v167dzo1_1280.jpg


                La couleur verte ne fût rajoutée sur les volutes blanches que dans la nuit de la veille du départ de la course.
                Je n'ai pas trouvé de photos de cette mise en peinture verte, mais des photos d'un diorama illustrant ce moment.

                1970 003 5662576428790849383_n.jpg

                1970 003 6280091038555682449_n.jpg


                Voila ce que disait Hans Dieter Dechent à Gilles Bonnafous (sur Motorlegend en 2001) :

                " J'avais demandé discrètement au département Style de l'usine, studio dirigé à l'époque par Anatole Lapine, de me proposer plusieurs projets résolument délirants. De toutes ces esquisses, c'est la plus farfelue qui fut retenue ! A l'époque du Pop Art, je souhaitais m'inscrire dans la mode… L'opération avait été menée en deux temps : au pesage comme aux essais, avec ses volutes blancs sur fond violine, ma 917 fut remarquée, mais sans déchaîner l'enthousiasme - c'est un euphémisme - du patron de Martini, le comte Gregorio Rossi. Et ce n'était là ue simple prélude. Car, le samedi, pour son apparition sur la grille, la Martini n°3 s'était offert un nouveau visage à grands renforts de bombes aérosols. Au violine et blanc, s'ajoutait un vert cru du plus bel effet ! Avec, en plus, un numérotage dont la calligraphie s'écartait elle aussi des normes habituelles. Le tout ne manquait pas d'allure. Mais le comte Rossi fut loin de partager cette appréciation… Le public, tout comme la presse, firent bon accueil à nos extravagances et, finalement, tout s'arrangea sur la piste ".


                Que se soit dans sa version "essai" sans le vert, ou dans sa version "course", avec le vert, cette voiture fût parmi les plus photographiées, Hans-Dieter Dechent, avait réussi son pari : Il avait fait différencier cette auto, même si elle a provoqué, ou dérangé, (surtout le comte Rossi ! ).
                En ce sens, elle est dans la même mouvance que certaines œuvres d'art...

                D'autant plus que les résultats étaient là, puisque arrivée seconde, et vainqueur à l'indice, cette auto a valu à ses pilotes un tour de circuit supplémentaire (en camion) en guise de podium !


                Image1.jpg


                De retour à l’usine, il est temps pour les mécaniciens de démonter les voitures. A ce moment là, on constate sur la 917/043 : carter de boite craquelé et dégâts sur la boite elle-même. Les pilotes avaient terminé la course sans le 3ème rapport !

                Maître Poulain a inventé le concept "Art Car au Mans"... mais les designers Porsche ont bien été les précurseurs de "l'art au Mans", avec Dechent comme facilitateur et Rossi comme...mécène involontaire.


                 
                Dernière modification par Tonton Claude, 03 avril 2022, 12h40.
                Accro depuis le 12 Avril 1970

                Commentaire


                • #10
                  Voici donc la première voiture de cette série des "tenue de gala pour belle d'un jour". N"hésitez pas à compléter l'histoire de la décoration de cette Porsche, ou de mettre en avant une autre auto de 1970 car la prochaine concernera 1971 ...!
                  Accro depuis le 12 Avril 1970

                  Commentaire


                  • #11
                    Tres bon choix pour cette année 1970, la première "Art-Car" des 24h on pourrais dire. 

                    Commentaire


                    • #12
                      Oui pour la 917N°3....mais j'aime bien aussi la winneuse...

                      herberger image 

                      Commentaire


                      • #13
                        D'après le Nahër, je pense que la voiture est arrivée au Mans déjà bien peinte en violet et blanc, cette déco a été réalisée à l'usine, pas à Teloché. Seuls la modification du n°3 et le rajout du vert pomme à grand coups de bombes de peinture ont été effectués dans la cours du garage à Teloché la veille de la course (voir la photo ci-dessus de la retouche du numéro du capot arrière) . Et le diorama de la peinture verte dans le paddock n'est qu'une invention de son auteur.
                        La touche finale verte n'est pas une idée de dernière minute, la maquette d'essai de déco à Weissach est déjà violine et verte.

                        lm70-3maquette naher.jpg

                        Pendant les essais, avec Ahrens, Kaushen et Larrousse.

                        lm70-3essais arhens kauhsen larrousse.jpg
                        Avant c'était mieux

                        Commentaire


                        • #14
                          Le diorama "montrant " la pose de la peinture verte sur la 917 n°3 est certainement trompeur ....
                          Je doute que la peinture verte est été ajoutée sur le circuit .
                          Les voitures rentraient à Téloché le soir et toutes la partie mécanique et préparation se faisait là bas .
                          On peut imaginer que les Porsche ont fait le trajet Téloché / Le circuit , sur la route , en "tenue de guerre" très tôt le matin .
                          L'age d'Or est derrière nous !... Faisons demi-tour ...

                          Commentaire


                          • #15
                            Envoyé par Se-bastien Voir le message
                            Tres bon choix pour cette année 1970, la première "Art-Car" des 24h on pourrais dire. 
                            C'est tout à fait çà, Sebastien

                             
                            Accro depuis le 12 Avril 1970

                            Commentaire

                            Chargement...
                            X