Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Interdiction de vente des voitures thermiques

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • #16
    ...Suite !....

    Moteur à hydrogène électrique avec pile à combustible
    Dans le cas des moteurs électriques, on utilisera aussi le dihydrogène comme carburant, mais dans une pile à combustible (PAC). En association avec le dioxygène, extrait de l'air ambiant ou parfois embarqué pur dans des réservoirs spécifiques, cette pile produit de l'électricité qui est ensuite stockée dans des batteries li-ion, voire des super condensateurs tampons, avant d'alimenter le ou les moteurs électriques du véhicule.
    Cette seconde voie semble plus rationnelle et donc la plus prometteuse mais avec un rendement global moindre qu'une batterie li-ion si l'hydrogène est tiré de l'électrolyse de l'eau.

    En résumé, son principe s'apparente à une électrolyse inversée : au lieu de recevoir de l'électricité pour dissocier la molécule d'eau H²O en hydrogène H et oxygène O², la PAC réalise l'opération inverse. Elle reconstitue la molécule d'eau sous forme de vapeur condensable et restitue de l'électricité.


    Le proto en démonstration à la Baule cet été.


    Aspects environnementaux des moteurs à hydrogène
    Le gaz carburant hydrogène ne contenant pas de carbone C, sa combustion ne fera donc pas de CO², mais sa température élevée va réagir avec les autres composants de l'air d'admission, de l'azote pour l'essentiel. Ainsi, les mesures de pollution relèvent quelques traces de NOx et autres gaz toxiques.

    D'autre part et contrairement au GNV en particulier, l'hydrogène est 3 fois moins énergétique pour le même volume et de surcroît, il n'est pas une énergie primaire. Autrement dit, il n'existe pas à l'état natif dans la nature et, objectivement, cela va grever très fortement son intérêt. Ainsi, il faut donc le produire, et ce, essentiellement de ces 3 façons :
    • A partir de produits pétroliers, donc des carburants fossiles (principaux processus actuels et polluants) ;
    • Par électrolyse de l'eau (avec une génération d'électricité plus ou moins polluante et un rendement global médiocre…) ;
    • A partir de fermentation de biomasse.

    zz0.37gkwp2td8mzz
    Dernière modification par prosto, 18 septembre 2022, 17h52.

    Commentaire


    • #17
      H2 Bonne idée d'aborder ce sujet qui n'est pas facile
      et qui ne fait pas l'unanimité 
       

      Commentaire


      • #18
        Merci Duser. J'avais décidé de publier au moins un récit simple pour bien saisir un sujet ou on mélange un peu tout.

        Ce que je retiens, ce n'est pas pour demain que ce genre de propulsion fera son apparition sur les voitures en production classiques. Même les essais se font sur des protos mais à quel prix !

        Commentaire


        • #19
          Ca fait un moment que je m'y intéresse 

          On a quand-même un constructeur français qui a un projet
          La Machina,  grosse berline hydrogène

          mené par le pilote des 24 Heures Olivier Lombard (photo)
          Le pilote de ligne et ex-ministre des transports du précédent
          gouvernement, consultant  RMC ....... 
          Jean-Baptiste Djebbari est entré dans l'entreprise Hopium 

          Ce modèle devrait être présenté au Salon de Paris 2022

          https://forums.motorlegend.com/forum/voiture-fran%C3%A7aise/forum-artisans-et-autres-constructeurs-fran%C3%A7ais/21170-hopium-lombard-h24-wr-wm-welter-green-gt/page5#post1324745 ​
           

          Commentaire


          • #20
            De l'hydrogène VERT en Vendée !

            Premier site dproduction d’hydrogène renouvelable et écologique, le site de Bouin produit ses premières molécules d’hydrogène depuis 2021. Le site présente la particularité d’être connecté directement aux éoliennes de Vendée Energie, situées à quelques centaines de mètres, assurant ainsi un hydrogène réellement renouvelable. Nous le qualifions même d’écologique.

            L’usine livre les premiers clients de Lhyfe, situés à proximité. Cette usine évolutive a commencé en produisant 300kg d’hydrogène par jour et pourra augmenter sa production jusqu’à 1 tonne par jour pour répondre aux besoins croissants que l’on anticipe dans les secteurs industriels et de la mobilité.

            D'autre part aujourd'hui !
            Le chef de l'État se rendra en bateau dans la matinée sur le site de 80 éoliennes, déployées de 12 à 20 km des côtes du Pouliguen et du Croisic. Le parc, exploité par EDF, entrera complètement en service d'ici la fin de l'année. Il affichera alors une puissance de 480 mégawatts (MW) capable d'alimenter 700.000 personnes.
            Cela servira aussi à produire de l'hydrogène VERT !
            Dernière modification par prosto, 22 septembre 2022, 08h13.

            Commentaire


            • #21
              C'est MERVEILLEUX ces éoliennes, il va même les inaugurer, par contre, il n'en veut pas chez lui, au Touquet, le Môssieur alors ?

              https://www.lefigaro.fr/conjoncture/...uquet-20220421


              A st BRIEUC, on ne va pas y échapper. Les pêcheurs de ST JACQUES sont en pétard ! 
              Vous aimez les 24 heures, le polar, le suspens, la pop music, la 2è guerre mondiale, la poésie ? c'est ici!
              www.l-oree.org

              Commentaire


              • #22
                Normal c'est le chef 

                Dernière modification par prosto, 23 septembre 2022, 13h47.

                Commentaire


                • #23
                  on est peut-être en train de faire l'erreur du siècle !

                  Au dire des gens qui s'y connaissent ( pas comme moi) la voiture électrique, de par les composants nécessaires qu'il faut aller puiser sur la planète terre) sera plus polluante que le thermique.

                  Et ensuite, que faire des milliards de batteries ? Au fond de l'océan ?.................
                  Vous aimez les 24 heures, le polar, le suspens, la pop music, la 2è guerre mondiale, la poésie ? c'est ici!
                  www.l-oree.org

                  Commentaire


                  • #24
                    Michel, tu aura peut-être raison avant de trouver une solution de remplacement au sujet des batteries, mais aujourd'hui il y a sur les medias et à Bruxelles des gens bien "informés" qui essaient de "descendre" la voiture électrique avec quelques arguments parfois bien réels.

                    D'après eux on comprend qu'il vaut mieux mourrir asphysié par les particules ou aussi les intrants dans le domaine de l'agriculture. Et ces gens qui représentent des multinationales ont des méthodes dignes du grand banditisme si vous résistez.

                    J'ai vu le film "Goliath" qui parle de ces gens sur Canal+ il y a 3 jours. Avec des très bons acteurs il est inspiré de faits réels.
                    Dernière modification par prosto, 26 septembre 2022, 09h33.

                    Commentaire


                    • #25
                      Il n'y a pas que les batteries chimiques !

                      La berline écoresponsable développée par Lightyear se recharge avec le soleil. Elle propose une autonomie potentielle de 1000 kilomètres.



                      Techniquement, cette Lightyear 0 embarque une quadruple motorisation électrique d’environ 172 chevaux (130 kW) pour 1 720 Nm de couple. Chaque moteur est associé à une roue, ce qui permet à l’auto de profiter d’une transmission intégrale. Tout le couple n’est cependant pas utilisé pour réaliser des prouesses : le 0 à 100 km/h est effectué en 10 secondes selon Lightyear, et la vitesse maximale est fixée à 160 km/h.
                      Quant au prix, ce n'est qu'un prototype !
                       
                      Dernière modification par prosto, 27 septembre 2022, 09h49.

                      Commentaire


                      • #26
                        Envoyé par prosto Voir le message
                        Il n'y a pas que les batteries chimiques !

                        La berline écoresponsable développée par Lightyear se recharge avec le soleil. Elle propose une autonomie potentielle de 1000 kilomètres.



                        Techniquement, cette Lightyear 0 embarque une quadruple motorisation électrique d’environ 172 chevaux (130 kW) pour 1 720 Nm de couple. Chaque moteur est associé à une roue, ce qui permet à l’auto de profiter d’une transmission intégrale. Tout le couple n’est cependant pas utilisé pour réaliser des prouesses : le 0 à 100 km/h est effectué en 10 secondes selon Lightyear, et la vitesse maximale est fixée à 160 km/h.
                        Quant au prix, ce n'est qu'un prototype !
                         

                        Vous imaginez cette voiture en tête aux 24 heures du Mans et soudain, à une heure de l'arrivée, une épaisse couche nuageuse s'abat dans le ciel et la voiture s'arrête et vient mourir sur le bas côté des Hunaudières.... 
                        Vous aimez les 24 heures, le polar, le suspens, la pop music, la 2è guerre mondiale, la poésie ? c'est ici!
                        www.l-oree.org

                        Commentaire


                        • #27


                          On a quand-même un constructeur français, Hopium qui a un projet
                          https://forums.motorlegend.com/forum/voiture-fran%C3%A7aise/forum-artisans-et-autres-constructeurs-fran%C3%A7ais/21170-hopium-lombard-h24-wr-wm-welter-green-gt/page5#post1324745 ​
                          [/QUOTE]
                          28 09 22
                          Christophe Bourroux teste une voiture à Hydrogène en direct sur RTL
                          Paris Rouen Paris 600 km ? Bizarre
                          60€ pour 1 kg d’H2
                          Prix Toyota Mirai 70 K€ Hyundai Nexo 80 K€. L'Hopium devrait coûter 150K€
                          Le probleme c’est de trouver une station à Rouen. Il faut aller vers Evreux pour ravitailler
                          Rien sur le net

                          Commentaire


                          • #28
                            Envoyé par can the can Voir le message


                            Vous imaginez cette voiture en tête aux 24 heures du Mans et soudain, à une heure de l'arrivée, une épaisse couche nuageuse s'abat dans le ciel et la voiture s'arrête et vient mourir sur le bas côté des Hunaudières.... 
                            Et bien il suffit de continuer sur le stockage des batteries...même si je le crois elle n'ira pas bien loin !

                            Commentaire


                            • #29
                              Un sujet délicat qui n'est pas facile à traiter, surtout dans l'ère du temps... Un avenir 100% électrique est difficile à imaginer, surtout dans le monde des voitures de sport.
                              Dernière modification par davidloeil, 02 novembre 2022, 10h41.

                              Commentaire


                              • #30
                                Oui, nous sommes habitué à nos moteurs thermiques surtout lors de compétitions, difficile de se projeté avec le silence de l'électrique. Aujourd'hui nous avons déjà un aperçu du bruit lamentable moteurs des hybrides en F1...les V 12, V10, V8 sont bien loin.

                                Dans quel sens l'avenir proche sera t'il fait ? En tout cas Porshe se porte bien. Il rentre aujourd'hui en bourse avec une valorisation de 75 milliards d'euros (à mettre en perspective à côté des 900 milliards de dollars de Tesla)  et une action à 82.5 euros. Les voitures électrifiées pèseront 80% des ventes de Porsche en 2030. La fameuse 911 sera bien loin à ce moment-là.

                                Dernière modification par prosto, 29 septembre 2022, 10h34.

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X