Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Henri Chapron, carrossier

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Henri Chapron, carrossier

    A croiser une belle voiture d'avant-guerre, bien équilibrée, de formes simples mais efficaces, si vous repérez une Delahaye ou Delage, ou une Hotchkiss, ne cherchez pas, c'est une Chapron. Henri Chapron, c'est la carrosserie classique.



    Delage D8 120 1938



    Il ne fit bien sûr pas que des chefs-d'œuvre.
    Avant cela, il commença son apprentissage du métier de carrossier en 1900 - il a 14 ans - en travaillant comme sellier chez qui avait besoin de lui. Il verra ainsi tous les métiers de la carrosserie chez différents patrons.

    Il ouvre son propre atelier de carrosserie en 1919 et l'entreprise grandit vite en commençant par des utilitaires. Il passe peu à peu aux voitures particulières et aux grandes marques. En 1928, il livre trois voitures/jour !

    Amoindri par la crise de 1929, il redémarre ensuite et s'appuiera sur les grands châssis Delahaye ou Delage. Il produit sa première "présidentielle" en 1934 pour le président Lebrun, sa première Delage en 1937.

    L'apogée classique de Chapron se situe-là, entre 1936 et 1939. Même si l'on trouve quelques grands exemples après-guerre, il s'agit de la suite et fin des grandes voitures françaises et des grands carrossiers français.


    Delahaye 135 MS 1946

    C'est Citroën lui livrant des plates-formes de DS qui le sauvera, contrairement à tant d'autres qui durent arrêter. Henri chapron s'est éteint en 1978, son atelier de carrosserie continua jusqu'en 1984 où un dernier projet Citroën ne vit pas le jour : un cabriolet CX.



    A vous de combler ce qui manque.
    www.etoilespassion.com

  • #2
    Re : Henri Chapron, carrossier

    www.etoilespassion.com

    Commentaire


    • #3
      Re : Henri Chapron, carrossier

      C'est vrai que "équilibre" est le mot qui convient pour
      les carrosseries Chapron sur les châssis classiques.

      farm3.static.flickr

      1936
      Delage D8 120 Chapron

      Commentaire


      • #4
        Re : Henri Chapron, carrossier

        AutoRetro

        Salon 1955
        Chapron
        Salmson Spider 2300S 2ex

        Commentaire


        • #5
          Re : Henri Chapron, carrossier

          Salmson 2300 et coach Chapron :

          Pris devant les grilles de Bagatelle au Bois de Boulogne proche des ateliers Chapron de Neuilly-sur-Seine. La plupart des voitures Chapon venaient se faire photographier au Bois, Henri Chapron décidant des meilleures vues à faire. Ce gris métallisé est très moderne pour 1954.



          Le même modèle Salmson en deux tons plus classique.



          Enfin une curieuse 2300 Chapron équipée, après coup, de phares Mercedes !




          Salon 1950 (49 ?) : Delahaye 135 par Chapron et différents couturiers.



          Belle photo mais bien triste. Les carrossiers français doivent s'associer pour louer un seul stand...
          Au premier étage, en mezzanine tout autour du hall du Grand Palais, se trouvaient les accessoiristes. Il faisait toujours chaud dans ce grand hall et ce premier étage sous la verrière était intenable !
          www.etoilespassion.com

          Commentaire


          • #6
            Re : Henri Chapron, carrossier

            AutoRetro

            Salon 1955
            Chapron
            Salmson Spider 2300S 2ex


            Sur la même base
            .doctissimo.

            1955
            24 H du Mans
            Salmson 2300S version barquette
            JP Colas J Dewez ab 8e h

            Commentaire


            • #7
              Re : Henri Chapron, carrossier

              Jean-Pierre Colas, à gauche sur la photo, était journaliste à L'Automobile et à Radio Monte-Carlo. C'est sur cette voiture qu'il fit des commentaires en direct... depuis la voiture équipée d'une radio !
              www.etoilespassion.com

              Commentaire


              • #8
                Re : Henri Chapron, carrossier

                J'ai lu que cetait une base Chapron mais Motto aurait refait
                une caisse alu et les modif de l'avant??

                Commentaire


                • #9
                  Re : Henri Chapron, carrossier

                  images.doctissimo.fr

                  1951 1953
                  Delahaye 235 cab Chapron

                  clubdelahaye.com

                  1954
                  Delahaye 235 coach Chapron

                  Commentaire


                  • #10
                    Re : Henri Chapron, carrossier

                    Le spider course du Mans au-dessus a bien une "allure Motto". Je l'ai lu aussi.

                    Joli coupé Chapron sur Delahaye 235 à Pebble Beach en 2008. Cette voiture fut exposée au Salon de Paris 1952.



                    Les deux tons font ressortir ce léger pavillon qui contraste avec la caisse bien lourde : on paie là ces vieux châssis haut. Les voitures de luxe françaises de ces années dataient d'avant-guerre...

                    On remarque les typiques ouïes Chapron à 4 trous rectangulaires.
                    www.etoilespassion.com

                    Commentaire


                    • #11
                      Re : Henri Chapron, carrossier

                      On reviendra aux classiques...

                      Henri Chapron dut sa survie dans les années 60 aux accords passés avec Citroën pour la fabrication de leur cabriolet DS. Mais il avait lancé auparavant toute une gamme de DS carrossées selon ses dessins. De nombreux modèles, de quoi y voir plus clair :

                      290

                      Et leurs évolutions :







                      Dernière modification par Huhu, 11 novembre 2009, 22h58.
                      www.etoilespassion.com

                      Commentaire


                      • #12
                        Re : Henri Chapron, carrossier

                        Que de belles autos!
                        Comment expliquer la disparition de tous les carrossiers français
                        Il n'y a rien eu de fait sur les Safrane, Vel Satis, C6, 605, 607 (à part Heuliez Paladine)

                        Commentaire


                        • #13
                          Re : Henri Chapron, carrossier

                          Pour faire court.
                          . L'apparition dans les années 30 des monocoques remplaçant les châssis séparés a supprimé le produit semi-fini "facile" à habiller.
                          . La guerre a cassé les économies industrielles et ménagères, or le travail d'un carrossier coute forcément cher.
                          . Années 50 : priorité politique fut donnée aux constructeurs français de construire de petits modèles (voir le non-soutien à Facel-Véga).
                          . Années 60 : les carrossiers italiens surdoués mangent tout le marché, même les japonais s'adressent à eux.
                          . Les constructeurs français préfèrent créer leur bureau de style. Seul Peugeot s'acoquine avec Pininfarina.
                          . Ensuite, c'est trop tard...
                          www.etoilespassion.com

                          Commentaire


                          • #14
                            Re : Henri Chapron, carrossier

                            Tout à fait d'accord , on peut prolonger la reflexion
                            dans le sujet "Carrossiers"
                            http://forums.motorlegend.com/vb/showthread.php?t=38704

                            Commentaire


                            • #15
                              Re : Henri Chapron, carrossier

                              Elle est magnifique cette planche des Citroën Chapron.

                              Merci à Huhu qui fournit les photos de DS

                              1958
                              La Croisette
                              1er cabriolet DS

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X