Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Départ type Le Mans 1965

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Départ type Le Mans 1965

    Le départ type Le Mans si célèbre n’a jamais été traité sur le forum. Je vais essayer de raconter celui de 1965 de façon imagé en me basant sur les compte-rendus parus dans les différentes revues anglaises et françaises de l’époque. Illustré à l’aide de photos trouvées sur internet, achetées chez des photographes, dans certains livres et du film de l’Ina.

    Il était amusant de remettre toutes ces images dans un ordre chronologique.

    Pourquoi 1965 ? Bien que je n’y étais pas (à mon grand regret, je n’ai vu aucun départ type Le Mans puisque ma première édition date de 1975, hormis ceux des Le Mans Classic), c’est mon premier souvenir des 24 heures à la télévision, cette envolée des Ford est gravée dans ma mémoire à jamais.
    Avant c'était mieux

  • #2
    Re : Départ type Le Mans 1965

    En 1965 le duel Ford –Ferrari fait la une pas seulement sportive des journaux et des actualités télé et radio.
    Les quotidiens de l’époque parlent de 250 000 à 300 000 spectateurs venus voir ce qu’ils appellent déjà « la course du siècle », expression qui sera reprise en 1966 et 1967.

    Les nuages sont denses et la chaleur est lourde en ce samedi. A 15h15 le speaker demande à tous ceux qui n’ont rien à faire sur la piste de dégager et aux commissaires de faire mettre en épi devant les stands les voitures suivant l’ordre établi aux essais.









    La Maserati a encore le capot moteur ouvert.



    C’est donc la Ford n°2 de Phil Hill qui attends de pouvoir se mettre en tête de l’aligné des bolides (expression de La Nouvelle République)









    En effet la veille, le pilote américain a réalisé un sensationnel 3’33’’ à 20 minutes de la fin de la séance jusque là dominée par Surtees en 3’38’’1, après que Carroll Shelby lui ait demandé « d’assassiner » » la concurrence. Hill lui demanda : « je peux réellement la pousser à fond ? » et Carroll de répondre seulement : »oui ». (Motor).



    4 Ford parmi les 5 premières positions, puis 4 Ferrari, l’ogre américain va-t-il dévorer l’artisan italien ?
    La Nouvelle République écrit : » Ford a déboulonné Ferrari lors de l’ultime séance d’essais et personne ne veut manquer l’orage que va déclencher sur la piste l’explication Ford Ferrari.





    Dernière modification par camerat, 03 April 2019, 10h46. Motif: photos remises
    Avant c'était mieux

    Commentaire


    • #3
      Re : Départ type Le Mans 1965

      51 voitures sont alignées en arrète de poisson (expression de L’Equipe).
      15h50 applaudissements quand la présence du populaire Louison Bobet dans les stands est annoncée. (en 2014 sifflets dans le public quand Gérard Depardieu est interviewé devant les stands…anecdote en passant).
      15h55 précédés de 2 rangers-scouts portant roulé le drapeau national qui va servir à donner le départ, M. Maurice Herzog secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sports, M. Wiltzer préfet de la Sarthe, M. Lelièvre président de l’ACO et M. Lhoste le directeur de la course remontent la piste devant les stands.





      Les pilotes sont invités à prendre place dans leurs ronds respectifs peints au sol de l’autre côté de la piste.
      C’est le récit de La Nouvelle république mais je pense que les pilotes y sont allés plus tôt que 15h55 car certains ont le temps de s’assoir et de plaisanter entre-eux comme le montre cette photo avec Bandini le Ferrariste discutant avec les Ford-men Bucknum debout, McLaren assis et Bondurant accroupi.





      Dernière modification par camerat, 02 April 2019, 20h39. Motif: photos remises
      Avant c'était mieux

      Commentaire


      • #4
        Re : Départ type Le Mans 1965

        Dans l’ordre des essais, le premier pilote cité est celui qui prend le départ, source Sport-Auto :

        2 Ford MK2 Chris Amon-Phil Hill 3’33’’
        19 Ferrari 330P2 John Surtees-Ludovico Scarfiotti 3’38’’1
        7 Ford GT40 Bob Bondurant-Umberto Maglioli 3’38’’7
        1 Ford MK2 Bruce McLaren-Ken Miles 3’38’’9
        6 Ford GT40 Ronnie Bucknum-Herbert Muller 3‘39‘‘2
        18 Ferrari 365P2 Pedro Rodriguez-Nino Vaccarella 3’41’’
        20 Ferrari 330P2 Jean Guichet-Mike Parkes 3’41’’7
        22 Ferrari 275P2 Lorenzo Bandini-Gianpierro Biscaldi 3’42’’5
        17 Ferrari 365P2 Jo Bonnier-David Piper 3’42’’5
        14 Ford GT40 Innes Ireland-John Whitmore 3’42’’3
        21 Ferrari LM Jochen Rindt-Masten Gregory 3‘45‘‘7
        9 Cobra Daytona Dan Gurney-Jerry Grant 3’51’’3
        15 Ford GT40 Maurice Trintignant-Guy Ligier 3’55’’
        24 Ferrari GTB Wyllie Mairesse-« Beurlys » 3’55’’
        25 Ferrari LM Gérald Langlois-« Eldé » 3’56’’9
        23 Ferrari LM Lucien Bianchi-Mike Salmon 3’57’’2
        26 Ferrari LM Pierre Dumay-Taf Gosselin 3’58’’7
        33 Porsche 908 8cyl Colin Davis-Gerhard Mitter 3‘59‘‘4
        59 Cobra Daytona Peter Sutcliffe-Peter Harper 4’00’’6
        11 Cobra Daytona Jack Sears-Dick Thompson 4’02’’1
        8 Maserati T65 Jo Siffert-Jochen Neerpasch 4‘03‘‘
        32 Porsche 904 6cyl Herbert Linge-Peter Nocker 4‘03‘‘1
        12 Cobra Daytona Jo Schlesser-Allen Grant 4’03’’2
        3 Iso Grifo Jean De Mortemart-Régis Fraissinet 4’04’’
        27 Ferrari LM Dieter Spoerry-Armand Boller 4’04’’8
        10 Cobra Daytona Bob Johnson-Tom Payne 4’06’’4
        35 Porsche 904 6cyl Gunther Klass-Dieter Glemser 4’07‘‘
        40 Ferrari Dino Giancarlo Baghetti-Mario Casoni 4’07’’9
        37 Porsche 904 GTS Robert Buchet-Ben Pon 4‘08‘‘3
        38 Porsche 904 GTS „Franc“-Jean Kerguen 4‘11‘‘5
        41 Alfa-Romeo GTZ2 Roberto Bussinello-Jean Ro lland 4’16’’
        42 Alfa-Romeo GTZ2 „Geki“-Carlo Zuccoli 4’16’’3
        46 Alpine M65 Mauro Bianchi-Henri Grandsire 4’20’’
        36 Porsche 904 GTS Gerhard Koch-Anton Fischaber 4‘20‘‘8
        47 Alpine M64 Roger Delageneste-Jean Vinatier 4‘21‘‘1
        43 Alfa-Romeo GTZ2 Teodoro Zeccoli-José Rosinski 4‘22‘‘6
        44 Alfa-Romeo GTZ1 Nicolas Koob-Alain Finkel 4‘23‘‘1
        62 Porsche 904 GTS Christian Poirot-Rolf Stommelen 4’26’’3
        30 Elva BMW Richard Wrottesley-Tony Lanfranchi 4’26’’7
        31 Rover BRM Turbine Graham Hill-Jackie Stewart 4’26’’9
        50 Alpine M64 Philippe Vidal-Peter Revson 4’34’’9
        51 Alpine M64 Roger Masson-Guy Verrier 4’35’’1
        48 Austin-Healey Sprite Clive Baker-Rauno Aaltonen 4’44’’1
        49 Austin-Healey Sprite Paul Hawkins-John Rhodes 4’44’’2
        61 Alpine M63 Robert Bouharde-Pierre Monneret 4’44’’7
        39 MGB Paddy Hopkirk-Andrew Hedges 4’50’’7
        60 Triumph Spitfire Jean Jacques Thuner-Simo Lampinen 4’54’’2
        52 Triumph Spitfire Rob Slotemaker-David Hobbs 4’54’’6
        53 Triumph Spitfire Peter Bolton-Bill Bradley 4’56’’1
        54 Triumph Spitfire Jean François Piot-Claude Dubois 4’56’’7
        55 Alpine GT Jacques Cheinisse-Jean Pierre Hanrioud 4’57’’8
        Avant c'était mieux

        Commentaire


        • #5
          Re : Départ type Le Mans 1965

          Lhoste par gestes indique le temps restant… 1 minute 30…



          Chris Amon qui prend le départ de la Ford n°2 affiche une certaine décontraction jambes croisées.







          Le brouhaha diminue et un silence de plomb s’abat sur le circuit. 10 secondes…

          ]

          Le drapeau monte…







          Mais au lieu d’un grand geste précis et visible de loin, le préposé redescend le drapeau frangé d’or (La Nouvelle République) sans vraiment le déployer, ce qui surprend pilotes et public.



          Dernière modification par camerat, 03 April 2019, 10h48. Motif: photos remises
          Avant c'était mieux

          Commentaire


          • #6
            Re : Départ type Le Mans 1965

            Mauvais démarrage pour McLaren, Bonnier, Trintignant et Mairesse.









            En 21e place loin la bas Jo Siffert semble à la ramasse.







            Surtees et Ireland très bien lancés déjà en position de freinage.

            Dernière modification par camerat, 03 April 2019, 10h49. Motif: photos remises
            Avant c'était mieux

            Commentaire


            • #7
              Re : Départ type Le Mans 1965



              Cette photo a été faite par le photographe de La Nouvelle République marqué LM 2 photos en-dessous










              Cette photo a été faite par le photographe Friedman marqué 2 photos au-dessus.


              Colin Davis se précipite sur la portière de sa 904, à suivre…







              2 techniques différentes pour entrer dans une Ferrari spyder, ouvrir la portière semble plus efficace.

              Dernière modification par camerat, 03 April 2019, 13h46. Motif: photos remises
              Avant c'était mieux

              Commentaire


              • #8
                Re : Départ type Le Mans 1965

                Pression sur le bouton de démarrage avant fermeture de la porte.



                Incroyable malgré sa jambe blessée à Goodwood 9 semaines plus tôt , Jo Siffert a réussi un sprint correct et un départ fulgurant. Il est le premier à ébranler sa voiture.





                Ireland, Sears, De Mortemart et Buchet sont les suivants.





                Devant le trio de Ford s’ébranle.



                Au loin très bon départ aussi des 4 Alfa-Romeo, ainsi que de Christian Poirot.



                Dernière modification par camerat, 03 April 2019, 11h18. Motif: photos remises
                Avant c'était mieux

                Commentaire


                • #9
                  Re : Départ type Le Mans 1965

                  Une fois la voiture démarrée, le mécano retire la calle.



                  Cependant la mauvaise position de la Maserati aux essais ne permet pas à Siffert de revenir sur l’armada Ford qui se déploie en éventail.





                  Malgré son bon sprint Surtees peine à démarrer.







                  En fond de grille, la « Sauterelle » (l’Alpine GT) est la meilleure des 6 voitures françaises.

                  Dernière modification par camerat, 02 April 2019, 14h56. Motif: photos remises
                  Avant c'était mieux

                  Commentaire


                  • #10
                    Re : Départ type Le Mans 1965













                    Toujours à l’arrêt Bucknum, Rodriguez, Bandini, Bonnier et Trintignant.







                    Le trio des Ford bleues et blanches tient la largeur de la piste.









                    Siffert sur sa lancée va faire l’extérieur à Ireland.





                    Dernière modification par camerat, 03 April 2019, 13h22. Motif: photos remises
                    Avant c'était mieux

                    Commentaire


                    • #11
                      Re : Départ type Le Mans 1965

                      Aïe aïe aïe la meilleure des Porsche la 8 cylindres n’arrive toujours pas à bouger. A suivre…





                      Enfin Bucknum et Bandini démarrent.





















                      Mais Rodriguez d’habitude si prompt n’arrive toujours pas à démarrer son moteur.

                      Dernière modification par camerat, 03 April 2019, 13h19. Motif: photos remises
                      Avant c'était mieux

                      Commentaire


                      • #12
                        Re : Départ type Le Mans 1965





                        Les 3 Ford, la Maserati, la Ford de Ireland et la Cobra de Gurney très bien parti aussi puisque devant les Ferrari officielles attaquent la courbe Dunlop.









                        Bonnier enfin décolle.



















                        Dans la côte Surtees a peiné et Guichet a dépassé Gurney.



                        Et Ireland qui freine trop tôt à l’entrée du « S ».



                        Surtees aussi attaque Gurney, sauf…

                        Dernière modification par camerat, 03 April 2019, 11h06. Motif: photos remises
                        Avant c'était mieux

                        Commentaire


                        • #13
                          Re : Départ type Le Mans 1965

                          Quand les premiers attaquent le « S » du Tertre Rouge, difficile de savoir où en sont les retardataires, je peux juste l’estimer.





                          Ici Bonnier en compagnie des Triumph 52 et 53 et des Alpine 55, 61 et 51.



                          Rodriguez a enfin réussi à démarrer et se retrouve parmi les petites cylindrées. Il doit être chaud-bouillant le petit mexicain.









                          …sauf que le grand Dan ne s’est pas laissé faire et Surtees a du freiner.





                          Autre retardataire la petite MGB se précipite vers la courbe Dunlop…



                          Et va se faire rejoindre par la LM deLanglois. Que dire de la Dino…



                          Et des autres encore, la Triumph de Piot, une Austin-Healey, la LM de Spoerry et une Alpine, la 50 je suppose.







                          Plus tard les spectateurs verront la Rover et l’Elva, et pendant ce temps là, Colin Davis s’acharne toujours sur son démarreur, mais je n’ai pas trouvé d’image.
                          Les mal-partis Bucknum et Bandini se faufilent dans les « S » du Tertre, Bucknum avec une portière mal fermée malgré 2 tentatives dans la descente du Dunlop.



                          Même chose pour Trintignant et Dumay qui doivent composer avec des voitures plus lentes.



                          Rattrapé en haut de la bosse Dunlop par la LM de Langlois, Hopkirk et sa MGB ne se laisse pas démonter et le « dépose » dans la descente avant d’attaquer le « S ».

                          Dernière modification par camerat, 03 April 2019, 11h12. Motif: photos remises
                          Avant c'était mieux

                          Commentaire


                          • #14
                            Re : Départ type Le Mans 1965

                            Dans les Hunaudières, Surtees a pris de l’huile sur le pare-brise en suivant la Maserati. McLaren a pris la tête et toujours à l’attaque allume un pneu au freinage.
                            Les grosses Ford 7 litres dodelinent en freinant à Mulsanne, impressionnantes.



                            Guichet en forme double Bondurant.





                            Rindt aussi a dépassé Siffert.





                            Passent dans l’ordre McLaren, Amon, Guichet, Bondurant, Surtees, Rindt, Siffert, Gurney, Ireland, Wyllie Mairesse qui dépasse Lucien Bianchi au freinage, Schlesser, Sears, Bandini, De Mortemart, Buchet, Johnson qui rate le freinage et prend l’échappatoire…



                            … surprenant « Franc » qui lui aussi préfère faire demi-tour dans l’échappatoire que de rater le virage…



                            … Bonnier qui remonte mais laisse passer Sutcliffe qui montre que quelqu'un a laissé de l'huile sur la piste par ce travers bien controlé.



                            Trintignant et une 904 d’usine la 32 ou la 35 difficile à identifier. Le cameraman ayant suivi la Cobra, je ne connais pas dans quel ordre sont les suivants la 32 ou la 35, Koch, Dumay, Rodriguez, on reprend avec « Geki », Bussinello, Poirot, puis arrive Zeccoli absolument pas dérangé par le retour de la Cobra comme l’écrit Sport-Auto mais qui part en travers dans le virage…









                            …et malgré un beau contre-braquage vient s’échouer dans le tas de sable, définitivement hélas malgré 2 heures d’effort.



                            Ensuite passe Langlois qui remonte aussi, Bucknum qui essaie toujours de fermer sa portière, Baghetti, Delageneste, Koob, Spoerry, Vidal qui se fait Mauro Bianchi au freinage, Masson, Slotemaker qui oublie Graham Hill trop large, Thuner, Bolton, Baker, Hopkirk, Bouharde…



                            …Cheinisse, Hawkins et Piot. Et surement plus tard car très mal parti aussi Wrottesley.

                            Et pendant ce temps là 2 minutes après le baisser du drapeau, Colin Davis démarre enfin sa 904.

                            Dernière modification par camerat, 02 April 2019, 17h49. Motif: photos remises
                            Avant c'était mieux

                            Commentaire


                            • #15
                              Re : Départ type Le Mans 1965

                              Les cous se tendent vers Maison Blanche pour essayer de voir au bout de 4 minutes le premier passage. Les néo-zélandais de chez Ford prennent leurs aises. Joie chez Ford.





                              Surtees s’est repris et a dépassé Bondurant et Guichet.



                              Au fond on aperçoit que Gurney aussi a passé Siffert.







                              Ce qui donne au premier passage McLaren, Amon, Surtees suivi de près de Guichet, Bondurant tout seul, Rindt avec Gurney à ses basques, Siffert suivi d’un Ireland fumant, un trou puis Lucien Bianchi, un Schlesser déchaîné qui a doublé Mairesse depuis Mulsanne, Bandini qui lui aussi a passé Mairesse, Sears, Bonnier, De Mortemart, Trintignant et Rodriguez qui remonte toujoujours.



                              Dumay s’arrête déjà car il a entendu un grand bruit qui s’avère être un plomb baladeur.



                              Ainsi que Bucknum pour fermer correctement sa portière, mais il faudra utiliser du fil de fer car la fixation est abimée.
                              Dernière modification par camerat, 02 April 2019, 19h39. Motif: photos remises
                              Avant c'était mieux

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X