Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Après la course.

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Re : Après la course.

    Merci Thierry, çà fait plaisir de te lire, toi le lecteur de la première heure...

    Demain, à l'heure de la MUSIC, je ne serai sans doute pas là. Je suis en effet dans un Carrefour Market, à Plouagat dans le 22, pour vendre les livres de Madame.
    Entre deux courants d'air, je penserai bien à vous.

    C'est un jazz man que je vous propose, un chanteur Français, au travers de 2 titres.
    Titou a les données, il vous le présentera.
    Comme je lui ai dit, cela nous fera une petite détente, courte certes, mais tellement précieuse eu égard à cette actualité tellement stressante.
    Ben Laden, Laurent Blanc, les jogeuses qui disparaissent, les mecs à Marseille qui tirent sur tout ce qui bouge, la Porsche de DSK ,les procès en veux tu en voilà.

    Ma France, ma France chérie,tu me fatigues...
    Ingérer des cellules irradiées de souffrance et de peur me fait horreur. Je ne digère pas les agonies ( Arielle Dombasle)

    Commentaire


    • Re : Après la course.

      Bonsoir à tous,

      Effectivement, terminons cette semaine et commençons ce week end de détente en musique avec un double de l'un des jazmen français les plus connus en la personne de Michel JONASZ

      Le voici >>> ici <<< en live en 1985 avec l'une de ses créations les plus connues.

      A suivre >>> <<< lors d'un live dans l'émission culte Taratata en 1994.

      Bonne écoute à tous et bonne soirée !

      Commentaire


      • Re : Après la course.

        Un peu parti, un peu naze,... je sors de la boite de jazz,.. histoire de reprendre un peu le cours de ma vie...
        Ingérer des cellules irradiées de souffrance et de peur me fait horreur. Je ne digère pas les agonies ( Arielle Dombasle)

        Commentaire


        • Re : Après la course.

          Il n'y a pas que le sport automobile qui est dangereux.

          Le cycliste Wouteur Weylandt, habituel équipier des frères SCHLECK, a trouvé la mort ce Lundi lors de la 3 è étape du Tour d'Italie, sous les yeux des caméras.
          Un massage cardiaque n'a pu le ramener à la vie.
          Cela nous rappelle la mort de Fabio Carsartelli sur les routes du tour de France en 1995.

          RIP.
          Ingérer des cellules irradiées de souffrance et de peur me fait horreur. Je ne digère pas les agonies ( Arielle Dombasle)

          Commentaire


          • Re : Après la course.

            Demain, le 13 ! Mais c'est surtout Vendredi.
            Alors, on va sortir les classiques, le lourd du lourd. Tiens, j'en ai déjà la chaire de poule.
            C'était l'époque des boutons sur la figure, des cheveux longs, du Vietnam, de l'ile de Wight.
            C'était surtout l'époque des premiers frissons, de la copine de classe dont j'étais amoureux. Et à qui je n'ai jamais rien dit...
            Bref, on avait 15, 16, 17 ans.

            Cré Diou, que les années défilent... Heureusement, il nous reste les tubes de l'époque !

            à demain.
            Ingérer des cellules irradiées de souffrance et de peur me fait horreur. Je ne digère pas les agonies ( Arielle Dombasle)

            Commentaire


            • Re : Après la course.

              Eh oui, la canette !

              Les premiers ont fait exploser en 67 tous les hit parade, ils sont restés un an number one dans Salut les Copains.

              Les seconds ont enflammé mes 17 ans et l'ile de Wight.

              Titou vous les présentent.

              Bon WE à tous

              La canette LE MANS J-28.
              Ingérer des cellules irradiées de souffrance et de peur me fait horreur. Je ne digère pas les agonies ( Arielle Dombasle)

              Commentaire


              • Re : Après la course.

                Bonsoir à tous,

                Lorsque j'ai lu les choix de notre "canette" pour ce vendredi, je me suis dit: Je ne suis pas le seul !!!

                Commençons donc par un retour en 1970 et rendons-nous sur l'Ile de Wight lors du festival afin de [ré]écouter/regarder The Moodies nous chanter >>> Night's in white satin <<<

                Puis, pour conclure, il y eut en 1992 une reprise d'Annie LENNOX d'un tube né tout juste 25 ans plus tôt. Vous l'avez sans nul doute reconnu. Il s'agit de la mélodie entrainante de ce tube de Procol Harum >>> A whiter shade of pale <<<

                Profitons-en et bonne fin de journée !

                Commentaire


                • Re : Après la course.

                  Grâce à un disquaire bien connu en 4 lettres, j'ai redécouvert ceci :

                  http://www.dailymotion.com/video/x41...a-vida-1_music
                  Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
                  26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

                  Commentaire


                  • Re : Après la course.

                    Bonsoir à tous,

                    Précédant ainsi mon ami can the can 2 d'une journée, je me permets un retour en arrière pour cette session acoustique

                    Il y a vingt cinq ans cette année, Johnny HALLYDAY nous chantait son envie pour la première fois. Le voici >>> ici <<< à Bercy en 1987.

                    Bien avant cette envie, dix an plus tôt, en 1977, Jean Philippe nous racontait sa déception de ne pas voir qu'il a "oublié de vivre". Ecoutons-le >>> ici <<< lors de son passage à Bercy mais en 2006 cette fois-ci.


                    Bonne fin de soirée !

                    Commentaire


                    • Re : Après la course.

                      Hello, les amis, un peu à la bourre !

                      Ce soir, deux tubes, mais en accoustique et... à la guitare, par des amateurs ?
                      On se le demande, tellement c'est chouette. L'un des 2 est un clin d'oeil pour mon ami HK.

                      A découvrir, avec la présentation de Titounet.
                      Bon WE
                      Ingérer des cellules irradiées de souffrance et de peur me fait horreur. Je ne digère pas les agonies ( Arielle Dombasle)

                      Commentaire


                      • Re : Après la course.

                        Bonsoir à tous,

                        Et pour commencez retournons dans les années 1980 avec cette interprêtation personnelle d'un guitariste amateur du titre de Axel BAUER >>> Cargo de nuit <<<

                        Puis, ce solo en acoustique du tube de Led Zeppelin >>> Stairway to Heaven <<<


                        Pour ma part, vous m'enverrez désolé, cher can the can 2, de considérer ces deux "dépôts" comme les derniers du mois courant. Je devrai m'absenter le week-end prochain pour vaquer à des obligations associatives. Retour le samedi à 15h00 pour ouvrir le manche du MPC puis je repars aussitôt jusqu'au dimanche soir ... au mieux !

                        D'ici là, passez un bon week-end

                        Commentaire


                        • Re : Après la course.

                          Envoyé par Titounet Voir le message
                          Bonsoir à tous,


                          Il y a vingt cinq ans cette année, Johnny HALLYDAY nous chantait son envie pour la première fois. Le voici à Bercy en 1987.

                          Bien avant cette envie, dix an plus tôt, en 1977, Jean Philippe nous racontait sa déception de ne pas voir qu'il a "oublié de vivre". Ecoutons-le lors de son passage à Bercy mais en 2006 cette fois-ci.


                          Bonne fin de soirée !


                          Merci Titounet pour cette programmation.

                          J'étais encore parti en w.e. et je ne l'ai vue que ce soir ; aussi ça me plait de voir que Johnny traverse les générations ... et les époques et reste toujours ..... vivant !! dans les coeurs et les esprits.
                          Quant a moi je me souviens qu'a 12 ans j'apprenais déjà par coeur " La Leçon de Twist " et que certains "vieux cons" disaient déjà : tu verras ton Johnny dans 6 mois on en parlera plus !! et ça fait 50 ans et on en parle toujours !!
                          C'est vrai qu'il a perdu un peu de son éclat Jojo ! mais méfiez - vous tel le Phénix il est renait toujours de ses cendres !!! ......
                          Dernière modification par kikadikoi, 24 mai 2011, 21h27.
                          You can't always control who walks into your life...but you can control which window you throw them out of !

                          Commentaire


                          • Re : Après la course.

                            Tu es sûr pour Johnny ? La leçon de twist c'etait plutôt
                            les Chaussettes Noires, Richard Anthony, Danyel Gerard, Danny Boy, Dalida …..
                            Que de versions ……… !!

                            Danny Boy
                            http://www.youtube.com/watch?v=qIlQE...eature=related

                            Commentaire


                            • Re : Après la course.

                              Johnny n'est pas ma tasse de thé musicale mais l'on doit lui reconnaitre, malgré quelques excès, une longévité respectable.
                              Johnny Hallyday, comme la tour Eiffel , fait partie du patrimoine.

                              Je lui reproche toutefois d'avoir tenté de prendre la nationalité Belge ( pour pouvoir filer à Monaco ) afin d'éviter de payer ses impôts en France. Ce n'est d'ailleurs pas le seul de nos sportifs ou personnalités diverses.

                              A partir de là, Johnny n'a plus été vraiment Johnny.
                              Ingérer des cellules irradiées de souffrance et de peur me fait horreur. Je ne digère pas les agonies ( Arielle Dombasle)

                              Commentaire


                              • Re : Après la course.

                                Envoyé par Duser Voir le message
                                Tu es sûr pour Johnny ? La leçon de twist c'etait plutôt
                                les Chaussettes Noires, Richard Anthony, Danyel Gerard, Danny Boy, Dalida …..
                                Que de versions ……… !!
                                Tu dois avoir raison Duser.
                                Mais c'est vrai que cette chanson au début des années soixante était une "référence" et a été reprise par beaucoup de chanteurs et chanteuses.
                                Et il se peut bien que l'idole des jeunes n'en faisait pas parti...

                                Voici en tout cas ce que chantait Johnny a cette époque bénie des Dieux !!
                                http://youtu.be/aJi-AOVuGvo

                                So long ...
                                You can't always control who walks into your life...but you can control which window you throw them out of !

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X