Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

    je sais que les suppléantes en épi étaient présentes jusqu'au dernier moment ( quelques minutes avant le départ ...) .
    donc , oui , si le forfait des Moretti a été prononcé très tardivement , elles n'ont peut-être pas remises " à leur place " dans l' épi
    L'age d'Or est derrière nous !... Faisons demi-tour ...

    Commentaire


    • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

      Envoyé par camerat Voir le message
      Un mystère que je n'explique pas.
      Au Mans en 1955, comme toutes les années où les voitures étaient allignées en fonction de leur cylindrée, les suppléantes étaient insérées parmi les autres. Donc la Porsche 550 n°65 avec sont petit moteur de 1100cc aurait du se retrouver juste après l'autre 550 1100cc n°49, sauf que non elle était entre les 2 1500cc, la n°38 et la 550 n°66. Pas logique de la part de l'ACO plus rigoureux...
      Certaines sources donnent la n° 65 en 1500 cc... Ce que signifierait que cette dernière, au moins, était parfaitement à sa place dans la file.

      Il faudrait peut-être croiser les sources pour vérifier cette cylindrée : même si l'engagement initial faisait état d'un moteur 1100 cc, cette voiture aurait pu finalement être alignée en 1500 cc.

      Commentaire


      • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

        Envoyé par Philippe Rafesthain Voir le message
        Certaines sources donnent la n° 65 en 1500 cc... Ce que signifierait que cette dernière, au moins, était parfaitement à sa place dans la file.

        Il faudrait peut-être croiser les sources pour vérifier cette cylindrée : même si l'engagement initial faisait état d'un moteur 1100 cc, cette voiture aurait pu finalement être alignée en 1500 cc.
        Bonjour à tous
        C'est que confirme Le Maine du 9 Juin 1955 suite aux vérifications
        N°65 : 1498cm3
        Je posterais l'extrait cet après-midi.
        Amicalement - Laurent
        24h-en-piste.com et 24h du Mans 2020

        Commentaire


        • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

          Envoyé par Philippe Rafesthain Voir le message
          Certaines sources donnent la n° 65 en 1500 cc... Ce que signifierait que cette dernière, au moins, était parfaitement à sa place dans la file.

          Il faudrait peut-être croiser les sources pour vérifier cette cylindrée : même si l'engagement initial faisait état d'un moteur 1100 cc, cette voiture aurait pu finalement être alignée en 1500 cc.
          C'est l'explication qui me semblait la plus probable concernant la n°65.
          J'ai pris le temps de vérifier, si dans L'Equipe du 11 juin 1955 elle est écrite avec un moteur de 1100cc dans le tableau récapitulatif, dans celui du 13 juin elle est dernière dans la classe 1500-1100cc. Dans Le Maine du 13 juin également classée parmi les 1500-1100cc, mais déjà considérée comme 1500cc dans Le Maine du 9 juin. Idem dans La Nouvelle République niveau classement, et dans Ouest-France dans l'édition du 11 juin, 1500cc.
          Pour L'Automobile 1500cc dès le numéro de juin, comme L'Action. Seule revue anglaise à préciser les cylindrées, elle a un 1100cc dans Autocourse.
          Sa position dans les classements par classe et sur la grille de départ suppose qu'elle avait bien un 1500cc. Mettez vos archives à jours si ce n'est déjà fait.

          Sans les archives de René Bozec, toutes ces recherches seraient plus difficiles. Merci René.
          Dernière modification par camerat, 18 mars 2015, 08h40.
          Avant c'était mieux

          Commentaire


          • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

            Je viens de consulter différents films et photos du départ. Parmi les 7 voitures suppléantes finalement admises au départ, seules les n° 64, 65 et 66 ont été correctement repositionnées dans l'épi. Les n° 62, 63, 68 et 69 (le suppléant n° 67 étant lui-même forfait) sont parties à la queue.

            Or les organisateurs savaient depuis le pesage, où deux concurrents invités ne s'étaient pas présentés, que les n° 62 et 63 devenaient titulaires. Pourquoi ne pas les avoir repositionnés en priorité et leur avoir préféré les n° 65 et 66 ?

            Surprenant, en effet. Mais je serais tenté d'y voir quand même une logique ou un point du règlement qui nous échappe...
            Dernière modification par Philippe Rafesthain, 18 mars 2015, 11h22.

            Commentaire


            • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

              Comme promis

              Base de données à jour
              Amicalement - Laurent
              24h-en-piste.com et 24h du Mans 2020

              Commentaire


              • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                ... Ce qui confirme très clairement que les voitures n° 62 et 63 avaient été titularisées avant même le début des essais et qu'elles n'avaient a priori aucune raison d'être positionnées à la fin de l'épi. Vraiment étrange.

                Commentaire


                • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                  Envoyé par Philippe Rafesthain Voir le message
                  Je viens de consulter différents films et photos du départ. Parmi les 7 voitures suppléantes finalement admises au départ, seules les n° 64, 65 et 66 ont été correctement repositionnées dans l'épi. Les n° 62, 63, 68 et 69 (le suppléant n° 67 étant lui-même forfait) sont parties à la queue.



                  ...
                  Ou avez vous trouvé une image précisant la position de la Constantin n°69 en queue de grille ? Je n'ai rien trouvé sur les films.
                  Dernière modification par camerat, 18 mars 2015, 18h15.
                  Avant c'était mieux

                  Commentaire


                  • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                    Déduction d'après cette photo où j'ai entouré la Constantin n° 69 :



                    Si elle avait été positionnée dans la file en fonction de sa cylindrée (2 litres), elle n'aurait pas pu être visible sur cette photo, et en aucun cas elle n'aurait pu être placée derrière certaines voitures que l'on voit ici, comme la Porsche 1100 n° 49 encore scotchée à son emplacement...

                    De même, j'ai visionné le film du départ de British Pathé : le cameraman était juste placé devant la Salmson n° 27, précédée des Triumph n° 28 et 29 et de la Gordini n° 30. La Triumph n° 68 n'apparaît pas dans cette zone et j'en conclus donc également qu'elle est partie de l'arrière.

                    Commentaire


                    • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                      Captures d'écran : la Triumph n° 28 s'est envolée rapidement. La n° 68 n'avait manifestement pas rejoint ses soeurs n° 27 et 28 dans l'épi :



                      Commentaire


                      • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                        Une théorie pour la mise des n° 62, 63, 68 et 69 "à la queue des boeufs"...

                        Les choses se seraient passées en trois phases :

                        1. Grâce à la liste publiée dans le Maine Libre du 9 juin, on sait maintenant avec certitude que les n° 62 et 63 n'étaient plus considérés comme suppléants, mais comme titulaires.

                        Or le règlement prévoyait de manière "bête et méchante" que les voitures titulaires étaient alignées au départ dans l'ordre de leurs numéros, quand bien même cela ne collait plus vraiment avec la hiérarchie des cylindrées...

                        2. Trois suppléants (n° 64, 65 et 66) ont été appelés après les ennuis de trois titulaires aux essais : ceux-là ont été logiquement replacés dans l'épi en fonction de leur cylindrée.

                        3. Les Moretti n° 54 et 55 n'arrivent pas en temps en heure sur leur emplacement de départ... Trop tard et trop de manoeuvres à effectuer pour positionner les n° 68 et 69 en fonction de leur cylindrée et décaler subséquemment toutes les autres voitures déjà en place. Ces deux voitures sont donc condamnées à partir à la queue.

                        Je pense ne pas être loin de la vérité.

                        Commentaire


                        • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                          Envoyé par Philippe Rafesthain Voir le message
                          Déduction d'après cette photo où j'ai entouré la Constantin n° 69 :



                          Si elle avait été positionnée dans la file en fonction de sa cylindrée (2 litres), elle n'aurait pas pu être visible sur cette photo, et en aucun cas elle n'aurait pu être placée derrière certaines voitures que l'on voit ici, comme la Porsche 1100 n° 49 encore scotchée à son emplacement...

                          De même, j'ai visionné le film du départ de British Pathé : le cameraman était juste placé devant la Salmson n° 27, précédée des Triumph n° 28 et 29 et de la Gordini n° 30. La Triumph n° 68 n'apparaît pas dans cette zone et j'en conclus donc également qu'elle est partie de l'arrière.
                          Je suis d'accord avec vous, ce qui me chiffone dans le cas de la Constantin, c'est cette photo que je suppose du départ, le photographe à l'air en légère hauteur par rapport à la voiture, et si elle avait été en queue de grille, il n' y a plus de stands (voir photo couleur de la 62 ci-dessus) et rien pour être aussi haut pour faire ce genre de photo. Ou une echelle peut-être...

                          Avant c'était mieux

                          Commentaire


                          • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                            Cette vue plongeante ne me choque pas : à cet endroit, supposé précéder la zone des stands proprement dits, il y avait des fascines qui étaient presque aussi hautes que les murets des stands... Et pas mal de gens debout sur ces fascines, à commencer par des photographes... On le voit bien, malheureusement, sur les images de la "tragédie".

                            Un élément trompeur, sur la capture d'écran couleur où l'on aperçoit la Porsche n° 62 et la DB n° 63, c'est que les banderoles Dunlop derrière la DB sont elles-mêmes plus hautes que les fascines. Par contre, la banderole rouge que l'on devine derrière la Porsche (aux couleurs de Veedol) est à la bonne hauteur.

                            1 ou 1,20 mètre de fascine + un viseur d'appareil photo encore 1,50 ou 1,60 m au-dessus = une vue prise depuis une hauteur de 2,50 à 2,80 m, qui me semble cohérente avec la photo de la Constantin.
                            Dernière modification par Philippe Rafesthain, 18 mars 2015, 23h50.

                            Commentaire


                            • Re : Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                              Quelques news sur le circuit du Mans et les travaux prévus cet Automne, notamment aux virages Porsche et à Arnage: http://www.dailysportscar.com/2015/0...r-planned.html

                              Commentaire


                              • Re: Le circuit du Mans hier et aujourd'hui en photos

                                Parmi les nouvelles photos postées sur le site de Stanford University, des images de l'incendie de la GT40 N°12 du Mans 1964 (photos Eric Della Faille) :
                                https://revslib.stanford.edu/?commit...&utf8=✓

                                Impressionnant !

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X