Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La 205 Turbo 16, la belle et la bête !!!

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La 205 Turbo 16, la belle et la bête !!!

    La 205 T16 est sans contexte la voiture la plus extrême jamais produite par Peugeot. La version route est née grâce au réglement des courses de rallye en groupe B qui imposait à chaque constructeur d'engager des véhicules construits à un minimun d'exemplaire en série.
    La version client, aujourd'hui rare en occasion a eu une carrière discrète eclipsée par la version course, médiatisée et adulée pour ses nombreuses victoires.

    La 205 Turbo a été conçue et réalisée, à l'initiative de Jean Todt, par Peugeot en 200 exemplaires que l'homologation en Groupe B de la FIA exigeait. Le moteur central suralimenté (turbo KKK) à injection Bosh K-jetronic, placé en position centrale-arrière développe plus de 200 chevaux à 6750 t/mn. Le couple maximum s'élève à 26 mkg. La voiture, à transmission intégrale avec autobloquant, est équipé d'une suspension à triangles superposés.

    La première maquette taille réelle sera prête en Octobre 1982,et la première 205 Turbo 16 sortira des ateliers en Août 1983.


    Le palmarès de cette voiture, d'une efficacité légendaire, est remarquable. Sa première course s' effectuera en Octobre 1983 dans le trophée Jean-François Piot où Jean- Pierre Nicolas se classera second derrière une Citroen Visa Groupe B.

    Son premier rallye sera le Tour de Corse 1984 et marquera l'engagement officiel de Peugeot en Championnat du Monde des rallyes. La 205 T16 remportera sa première victoire aux 1000 lacs la même année. La 205 Turbo 16 remportera deux titres successifs de Championne du Monde des rallyes (1985 et 1986) avant que les Groupes B disparaissent et que Peugeot s'engage en rallyes raid comme au Paris Dakar avec la 205 Turbo 16 ou avec la 405 Turbo 16 pour pallier à son retrait officiel en Championnat du Monde des Rallyes, après 16 victoires sur 28 participations.

    Les ex - groupe B participeront ensuite également à la célèbre course de côte américiane de Pikes Peak avec Vatanen et Kankkunen au volant. La 206 Turbo 16 remportera également deux fois le Paris-Dakar (86 et 87).

    La série 200

    La réglementation de la FIA (Fédération Internationale Automobile) impose à tout constructeur automobile voulant participer au Championnat du monde des rallyes en Groupe B de construire un minimum de 200 exemplaires du modèle qu'il veut faire participer. Cette même réglementation autorise le constructeur à faire évoluer 10% de la production minimum (soit 20 exemplaires) qui doit conserver les grandes lignes du modèle de série(???), architecture générale, cylindrée, système d'alimentation, etc. pour l'homologation Groupe B.
    Cette mesure avait pour principe de faire participer les constructeurs avec un modèle sportif de leur catalogue, mais bien vite, les constructeurs ont développé un véhicule spécifique pour le Groupe B, qu'ils ont habillé de respectabilité avec des sièges en cuir, un moteur assagi, etc.
    Peugeot n'a pas failli à cette règle puisqu'il n'avait pas de véhicule au catalogue présentant les caractéristiques requises pour gagner.
    Ainsi la 205 Turbo 16 "Street version" est apparue dans sa superbe livrée Gris Anthracite.
    Elle était vendue 290.000 francs, à un prix bien inférieur à son seuil de rentabilité selon Peugeot, mais comment pourrait-il en être autrement avec une voiture produite à seulement 200 exemplaires ?

    Techniquement, bien que proche de sa grande cousine, la Groupe B, la version ville de la 205T16 affiche une puissance maxi de 200 ch à 6750 t/mn, un couple de 26 mkg à 4000 t/mn pour un poids de 1210 kg.

    De l'avis général, le moteur est beaucoup trop pointu pour un usage courant, mais le comportement routier est exceptionnel. Bref, une voiture hybride dont la raison d'être... est de donner une légitimité à sa grande soeur produite à 20 exemplaires.

  • #2
    Je pense que la plupart de ces versions civiles on été transformée en version course....Pour des championnats autre que le mondial...


    Une version WRC de la 206 pour la route, ce serait pas mal, non [img]tongue.gif[/img] ???

    Commentaire


    • #3
      </font><blockquote>citation:</font><hr />Débat lancé par Dule:
      Je pense que la plupart de ces versions civiles on été transformée en version course....Pour des championnats autre que le mondial...
      </font>[/QUOTE]Gildo Pastor en vendait une strictement d'origine de 8.000 kms il y a 2 ans. J'ai failli l'acheter, mais il en voulait 250.000 frs, trop cher pour moi, je la voulais à 200.000 frs !
      Quelqu'un lui à mis 220.000 frs sur la "table", et l'a acheté.

      Commentaire


      • #4
        J'aimerai bien en voir une en vrai un jour. Ca doit etre tranquille a conduire comme truc.

        Commentaire


        • #5
          Je me rappelle d'une annonce dans sport-auto, c'etait peut etre celle dont tu parles, vector.




          Une innovation Peugeot: la voiture volante [img]graemlins/biggrinking.gif[/img] ....

          C'est par ou la sortie [img]graemlins/evillaugh.gif[/img] ??

          [size="1"][ 26. septembre 2003, 16:50: Message édité par : Dule ][/size]

          Commentaire


          • #6
            La plus belle !! Je ne crois pas qu'on peut dire celà -
            De toutes façons, c'est moins laid qu'une Metro
            6R4

            Commentaire


            • #7
              Parmi les groupes B, seul la Ford RS200 est assez reussie sur le plan esthetique, malheuresement sa carriere en championnat du monde sera trop courte pour qu'elle est le temps de vraiment exprimer tout son potentiel !



              Mais la je m'eloigne un peu du sujet initial !

              Commentaire


              • #8
                Pour la RS200, si je me souviens bien la RS200 elle est dans le guiness des records pour le reccord d'accélération!

                Commentaire


                • #9
                  c est fou, qd on parle de 205 T16 ou de Metro 6R4 ou ce genre d autos, on n a jamais (ou presque) de photos avec les voitures en train de rouler normalement, a croire qu elles sont toujours en levitation ! [img]graemlins/buck.gif[/img]

                  Au sujet de la 205, a l epoque ou elle a fait et gagne le dakar avec Ari Vatanen, il y avait des pb de pneus (arriere droit je crois) car l echappement etait tres proche de la roue et ce "defaut" + les contraintes terribles pour la gomme et la structure du pneu inherents au rallye raid faisait que les pneus avaient du mal a tenir toute l etape, et d ou perte de tps + danger en cas de crevaison/dechappage/eclattement.
                  Source de l info: un "ancien" Michelin responsable du service competition-Rallyes raids...
                  Cette personne m a aussi dit que Ari Vatanen etait capable de detecter s il y avait une perte de pression infime dans un roue rien qu au "feeling" au volant de l auto..., comme un appareil de mesure ! [img]graemlins/thumb.gif[/img]

                  Mais je ne sais pas si la 205T16 du dakar a bcp de points communs avec les 205T16 rallye, civiles et competition client ?

                  Commentaire


                  • #10
                    Pour avoir fait un rally touristique où il y avait une 205 T16 street version je peux vous dire que ça pouse violent.

                    J'étais en mini cooper MK1, en ville et la 205 étais genre 200m derrière moi, et nous étions tous les deux perdus.
                    Le gars me suivait car il devait avoir confiance en moi.
                    A un moment je regarde dans le rétro et juste à ce moment il accélère, la 205 s'est collée à mon cul en une fraction de seconde.

                    En fait elle n'est pas très démonstratrice, l'échappement ne fait presque pas d ebruit turbo oblige, mais c'est redoutable en éfficacité.
                    Quand il a accéléré on aurais dit que la voiture volait sur la route !!!

                    Commentaire


                    • #11
                      </font><blockquote>citation:</font><hr />Débat lancé par AlexS:
                      Mais je ne sais pas si la 205T16 du dakar a bcp de points communs avec les 205T16 rallye, civiles et competition client ? </font>[/QUOTE]Je dis peut-etre une grosse betise, mais il me semble que les 205 du Paris-Dakar utilisait le chassis de la 405T16.....Avec cependant des resevoirs moindres, du fait de la carosserie !

                      Sur cette photo, on s'apercoit de la difference de hauteur entre la version rallye et la version rallye-raid de la 205:

                      Ici, Guy Frequelin lors du Dakar 1989, cette année la, ce fut Ari Vatanen qui s'imposa avec la 405T16!

                      Commentaire


                      • #12
                        La 205 T16 n'estpas la plus extreme construite par peugeot , elle est sans doute la plus abouti [img]graemlins/thumb.gif[/img]
                        Elle est issu de la carte blanche laissé a Peugeot sport pour sortir LEUR 205 qui sort commercialement et qui doit avoir un dérivé rally .
                        Le derivé est l'aboutissement de ce qui PEUT et doit ce faire , puissante sans etre trop grosse ,équilibre par le moteur central , a 4 roues motrice , ce qui n'est autorisé que depuis peu !
                        LA peugeot la plus extreme reste la victorieuse de indianapolis , elle aussi a 16 soupapes . Une coincidence ?

                        Commentaire


                        • #13
                          Pas du tout, la Turbo 16 a été construite sur mesure pour le défunt groupe "B". j'ai vu les protos de la série qui n'étaient en fait que des 205 coupées derrière les portes avant et comportant un treillis tubulaire pour le moteur et la boite - La finition était d'ailleurs "tres course" vec des rivets apparents partout et des portières "feuille de papier à cigarettes"

                          Les autres modèles ont été construits "apres coup" et pas de la même façon, lorsque la FISA s'est rendue compte qu'elle avait créé un monstre en laissant le règlement groupe "B" en l'état. Le nombre d'exemplaire limite (200) avec une série "évolution" (déjà !) de 20 pièces n'a jamais été vérifié par la FISA, celle ci étant bien trop contente d'avoir trouvé une façon d'attirer les constructeurs
                          NA: je voudrais bien savoir ou sont les 200 ex. de Metro 6R4 !


                          Historique


                          On ne réalisait pas le potentiel d'une transmission à quatre roues motrices avant qu'Audi ait annoncé son intention d'entrer en lice avec une telle auto. On réalisera ce potentiel quand Audi utilisa une Quattro comme véhicule d'ouverture dans un rallye avec Hannu Mikkola comme pilote. Si Hannu avait participé au rallye, il aurait gagné avec neuf minutes d'avance !


                          En 1979, la FISA (Fédération Internationale du Sport Automobile) a autorisé la transmission à quatre roues motrices pour le rallye. Avec quatres roues motrices, les constructeurs ont réalisé que soudainement, il n'y avait plus de limite à la puissance qui pouvait être passée à la route.
                          La FISA a aussi créé le Groupe B, véritable "carte blanche" qui a permis aux manufacturiers d'utiliser des matériaux de haute technologie, comme le kevlar et le graphite, dans la construction de l'auto.
                          Les constructeurs étaient aussi autorisés à utiliser des vitres en plastique et des châssis tubulaires. Les exigences de poids minimum étaient aussi revues à la baisse.
                          On demandait seulement au constructeur de produire 200 exemplaires de l'auto (pas de la voiture de course, mais du modèle) pour l'homologuer en Groupe B.

                          On a ainsi vu des voitures de + de 500cv tellement efficaces que même Mikkola disait qu'il était impossible de se reposer entre deux virages
                          Lors du Rallye du Portugal, sur le Circuit d'Estoril, Henri Toivonen a réalisé un temps,qui l'aurait qualifié pour le GP de F1 !!
                          On était à la limite , non pas des autos ou des pilotes, mais bien des routes utilisées pour les rallies
                          Les groupe "B" étaient devenues si rapides qu'elles avaient besoin d'ailerons pour rester en contact avec le sol, même sur la terre

                          Ford a aussi exagéré en créant une nouvelle voiture (utilisant le flou du règlement) la RS200 qui en fait n'était rien d'autre qu'un proto routier

                          Un accident, impliquant une RS200, fait 3 morts et une douzaine de blessés au Portugal, mais surtout au Tour de Corse 86, la mort d'Henri Toivonen, qui était en passe de devenir champion du monde, et de son co-pilote Sergi Cresto, dans des conditions atroces sonne l'arrêt définitif du groupe "B"
                          La FISA avait pourtant encore fait plus fort en créant le "Groupe S" qui ,lui, ne demandait que 10 exemplaires
                          L'arrêt du Groupe B" et la mort de Toivonen feront de ce "groupe S" un mort né

                          [size="1"][ 27. septembre 2003, 11:48: Message édité par : Emerson ][/size]

                          Commentaire


                          • #14
                            </font><blockquote>citation:</font><hr /> La 205 T16 n'estpas la plus extreme construite par peugeot </font>[/QUOTE]ne serait-ce pas la 405 T16 version Pikes Speak qui fut la plus extrème [img]graemlins/love.gif[/img] , victorieuse en 1988 (Ari Vatanen) et 1989 (Robby Unser)

                            PS : la vidéo est magnifique, si ca intéresse quelqu'un ?!

                            Commentaire


                            • #15
                              Superbe vidéo il est vrai! [img]graemlins/love.gif[/img]
                              Un grand moment ! [img]graemlins/thumb.gif[/img]

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X