Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Essai Série 3 E90

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Essai Série 3 E90

    Bonjour à tous !

    Me voilà revenu des essais Série 3 E90 et, comme promis, voici un petit compte rendu détaillé de cette journée bien amusante !
    Notez bien que j’exprime ici mes impressions personnelles et qu’elles n’engagent que moi. Je ne prétends pas exprimer l’avis général.

    - Lieu : Andenne (vallée de la Meuse)
    - Temps : sec et froid
    - Routes : grasses, givrées et vallonnées
    - Piste : détrempée et/ou sèche suivant les exercices envisagés.

    La journée a démarré à 8h30 par un parcours routier de 80 km au volant de la E90 (c’est évident) mais aussi de certaines de ces concurrentes directes et moins directes. Citons dans l’ordre : Saab 9-3 Tdi, Volvo V50 tdi, Audi A4 2.0FSI Turbo (quatro), Mercedes C220 cdi, Peugeot 407 2.2 16V.

    Commençons par ce qui fait l’objet de ce compte rendu à savoir la nouvelle Série 3.
    En ce qui concerne la ligne, je répète ce que j’avais déjà dit après la présentation statique du mois de décembre : Très réussie !
    La face avant est vraiment agressive sans sombrer dans le « too much », le profil est très tendu et renforcé par un pli très marqué qui accentue cette impression musculeuse. La malle arrière est beaucoup moins massive que sur photo…à condition d’opter pour des jantes de 17 pouces au minimum. En 16, les roues sont un peu trop rentrées dans les ailes et cela alourdi la vue arrière. Je dirais que c’est une critique que l’on peut formuler à l’égard de toutes les dernières BMW.
    Posée sur la route, elle est plus large, plus longue et plus basse que l’ancienne génération. Elle en impose vraiment ; surtout avec les jantes de 18 pouces !

    Les portes se manipulent avec facilité (fini les portes ultra dures de la E46 !) et elles émettent un bruit mat et sourd lorsqu’on les ferme ; C’est du costaud !
    A l’intérieur, ambiance typée Série 5 … en mieux. Les craintes ou critiques que j’avais pu lire ici et là sont, à mon sens, tout à fait non fondées. Les matériaux utilisés sont agréables au toucher et l’assemblage est impeccable. Pas de plastiques durs ou rugueux, ni de surfaces sonnant creuses.
    Le design de la planche de bord sans i-Drive est très épuré et, pour les nostalgiques, la console centrale reste légèrement tournée vers le conducteur.
    La planche de bord avec i-Drive est très réussie aussi ; j’aime de plus en plus cette double visière.
    L’ambiance à bord reste donc typiquement BMW tout en s’inscrivant dans la nouvelle tendance du design intérieur et en offrant (enfin !) plus de place pour les jambes à l’arrière et beaucoup plus de place en largeur.
    Seul gros point noir : la garde au toit à l’arrière. Avec mon 1m91, j’ai la tête qui touche le ciel de toit.

    En ce qui concerne le châssis, la E90 se démarque vraiment nettement de la E46, qui était pourtant déjà excellente. C’est vraiment très impressionnant !!!
    Rigidité accrue de 25%, train avant en aluminium dérivé de la Série 1, essieu arrière multibras en acier allégé et toujours une répartition de 50/50 sur les deux essieux.

    L'équilibre de la voiture est vraiment souverain et elle offre une maniabilité supérieure à la E46. La direction est très directe - idem Série 1 - et offre des sensations de « kart ». Elle est plus consistante que sur la génération précédente et renvoie énormément d’informations ; on sent vraiment la voiture.
    L’amortissement de série est ferme (comme toujours chez les Allemandes) mais offre un excellent confort car il n’y a quasiment pas de roulis et les irrégularités de la route sont très bien gommées. Autre point positif, les bruits de roulements sont quasi inexistants, ce qui n’est pas une mince affaire avec les pneus Run-flat …
    La suspension sport m’a également agréablement surpris par sa fermeté beaucoup plus tolérable que par le passé. Mention aussi pour les sièges de série au maintien amélioré.
    Côté électronique, le DSC veille au grain et, sur les modèles 6 cylindres, le DSC+ apporte quelques fonctionnalités bien pratiques telles que le « Dry braking », « Soft braking » et « Hill braking ». Le système est bien sûr épaulé par les habituels ABS, CBC, ASC+T, EDB, RPA et autres systèmes électroniques aux noms aussi barbares que nébuleux [img]graemlins/biggrinking.gif[/img]


    Au niveau des moteurs, j’ai eu la possibilité d’essayer la 320i, la 320d et la 330i et à chaque fois en boite manuelle et en boite automatique.

    Le 2 litres essence 4 cylindres (150 ch.) de la 320i n’est malheureusement plus à comparer avec le 2.2 litres 6 cylindres de l’ancienne génération. Cette version 4 pattes marche bien mais n’offre que peu de sensations de part sa trop grande linéarité. Accouplé à la boite auto c’est même décevant ! Il ne m’a pas plus convaincu que lors de l’essai de la 120i. Toutefois, cette version d’entrée reste tout à fait valable car, sensations et « noblesse » du 6 cylindres en ligne mises à part, la voiture marche très bien et ce moteur est extrêmement silencieux. J’ai même calé car j’ai lâché l’embrayage, persuadé que le moteur était coupé …
    Ce moteur est à réserver aux gens roulant peu et privilégiant le confort que les sensations.

    Avec le 3 litres essence de 258 ch., on entre dans une autre dimension. Ca pousse TRES TRES fort, ça relance tout de suite et les sensations sont tout bonnement fabuleuses !!!! Ca hurle à haut régime et ça « ronfle » à bas régime. De plus, l’échappement a été retravaillé afin d’assurer une sonorité en rapport avec les prétentions de la bête.
    Côté performances, c’est du tout bon et j’ai été collé quelques fois à mon dossier.
    Tout ça me fait enrager contre la fiscalité belge qui pénalise lourdement ce genre de moteur…

    Côté diesel, le 2.0 litres 163 ch. s’est montré tout aussi enthousiasmant que dans la série 1. Il offre énormément de couple (340Nm) et assure des relances de premier ordre. Personnellement, je le préfère accouplé à la boite manuelle mais la boite automatique ne pénalise nullement les performances ni la consommation. Cerise sur le gâteau, le son de ce 4 cylindres « mazout » est très discret et, lorsqu’on le pousse, il a un petit côté « sportif » bien agréable.

    Voilà pour le « tour du propriétaire » de cette nouvelle Série 3 qui m’a vraiment emballé (même si je manque sans doute d’impartialité) et qui devrait succéder sans trop de problèmes à la E46.

    Si je devais faire un résumé des points négatifs, je citerais :

    - La partie arrière un peu lourde avec les jantes de 16 pouces,
    - La garde au toit à l’arrière,
    - La fermeté de la banquette arrière,
    - L’absence de climatisation automatique de série,
    - Les plus belles innovations restent en option (ex : Active Steering)
    - Les pneus RF de série et l’impossibilité de placer une roue de secours.

    Pour ce qui est de la concurrence, elle reste évidemment féroce avec Audi et son A4 relookée et avec Mercedes et sa classe C.
    Le lifting de l’A4 a permis de la rendre plus sportive dans son comportement et moins « fade » dans son design. La finition intérieure comme extérieure est toujours exemplaire et la palette des moteurs est vaste. Le comportement routier est sain mais reste cependant plus pataud que la BMW. L’amortissement raffermi pénalise le confort de marche et les moteurs sont plus bruyants.

    Le Classe C a été légèrement retouchée il y a quelques mois et a vu ses réglages de trains roulants également retravaillés afin d’offrir, elle aussi, plus de dynamisme. Le train avant est beaucoup plus précis qu’avant mais la motricité fait parfois défaut. La gamme des moteurs est vaste et compte de belles pièces mécaniques. La finition est très bonne et l’équipement de série est riche ; ce qui compense le prix plus élevé. Le style reste toutefois plus « vieillot », la consistance de la pédale de frein est très désagréable et le maniement du levier de vitesse assez imprécis.

    J’ai également été agréablement surpris par le châssis de la 407 ! Ca tient le pavé.

    Pour info, la 318i (129ch), la 318d (122ch) et la 330d (231 ch.) seront lancées en septembre avec la version Touring (que nous avons pu voir mais pas photographier).
    Quant à la nouvelle M3, elle sera équipée d’un nouveau V8 d’un peu plus de 400 ch. !

    Voilà, je termine avec ce compte rendu qui, je le répète, est basé sur ma propre appréciation. Je laisserai à chacun le soin d’apporter ses commentaires et de se forger une opinion personnelle.

    A plus [img]graemlins/thumb.gif[/img]

  • #2
    Merci pour ce feedback. On hésitera sûrement entre une 325i ou une 320d bien optionnée hightech. Avoir en vrai et selon les tarifs des options.

    Commentaire


    • #3
      Bon, à ton avis,

      si tu avais une 330D Pack Business boite manu, d'avril 2004 tu passerais à la série 120d boite steptronic ou à la nouvelle série 320d boite steptronic ?

      Commentaire


      • #4
        On s'est posé le même type de question pour remplacer la 323 E46. Mais la série 1 a été écartée car un peu trop juste en gabarit (y compris à l'avant), et l'ensemble ne fait pas assez haut de gamme (un cran en dessous d'une série 3, à mon avis).
        En plus, je ne suis pas fan de l'arrière de l'auto et il n'y a pas de 6 cyl essence. donc voila !

        Commentaire


        • #5
          Jean-Luc, tu vas pas encore changer de voiture !
          maintenant ça suffit!
          Et eteins-moi c'est ordinateur

          ok [img]graemlins/jesors.gif[/img] , enfin je rentre à la maison plutôt

          Commentaire


          • #6
            Bon à part cette petite parenthèse, je trouve ce "compte rendu" très agréable à lire, instructif, détaillé...
            Merci beaucoup Vroooap ! Mais peut être n'es-tu pas totalement objectif?

            PS: Comment on fait pour faire ce job?

            Commentaire


            • #7
              </font><blockquote>citation:</font><hr />Débat lancé par noelle:
              Bon à part cette petite parenthèse, je trouve ce "compte rendu" très agréable à lire, instructif, détaillé...
              Merci beaucoup Vroooap ! Mais peut être n'es-tu pas totalement objectif?

              PS: Comment on fait pour faire ce job?
              </font>[/QUOTE]Je suis le premier à reconnaitre que je manque d'impartialité. Je suis fan de BMW depuis tout petit ...
              Je l'ai d'ailleurs clairement mentionné dans mon compte rendu

              </font><blockquote>citation:</font><hr />Débat lancé par Vroooap : Voilà pour le « tour du propriétaire » de cette nouvelle Série 3 qui m’a vraiment emballé (même si je manque sans doute d’impartialité) et qui devrait succéder sans trop de problèmes à la E46. </font>[/QUOTE]

              Commentaire


              • #8
                </font><blockquote>citation:</font><hr />Débat lancé par noelle:

                PS: Comment on fait pour faire ce job?
                </font>[/QUOTE]Comme Obélix, on tombe dedans quand on est petit [img]graemlins/evillaugh.gif[/img] grâce à un parrain passionné, qui rachète un garage, et ainsi de suite... [img]graemlins/thumb.gif[/img]

                Commentaire


                • #9
                  ce WE dans l'émission Turbo sur M6, essai rapide de la new 3-serie. En dynamique, elle est superbe!
                  L'essai ne dit pas grand chose, mais le peu qui est énoncé nous laisse présager d'un vrai succès pour cette auto.
                  Et puis une 320d pack luxe à 37000€, bien équipée, pour la France, ce n'est pas si cher (par rapport au moteur, équipement, étiquette "BMW", qualité...).

                  Commentaire


                  • #10
                    ça fait près de 3500€ de plus que la version précédente quand même.

                    Commentaire


                    • #11
                      mais les versions précédentes, en fin de vie, étaient "bradées".
                      Il est clair qu'on paye l'effet "nouveau modèle".
                      De plus, l'équipement et les caractéristiques de la nouvelle sont meilleures.
                      Mais il est clair que 37000€, c'est quand même déjà une jolie petite somme.

                      Commentaire


                      • #12
                        Il ne faut certainement pas comparer le prix de la nouvelles E90 avec les prix pratiqués sur les dernières E46 !
                        On a littéralement bradé les E46 depuis le début septembre. Pour vous dire, on gagnait en général 500€ par voiture !

                        En Belgique on arrivait à presque 19 % de remise en comptant la remise concession (8% minimum), l'intervention de l'importateur (-1.000 €), le pack gratuit (-2.560 €) et l'avantage des autres package d'options (les Lines).

                        Le prix de base de la nouvelle 320d E90 (€ 30.300 TVAc) est supérieur de € 2.200 TVAc à celui d'une 320d E46 (€ 28.100 TVAc).
                        Mais, de base, la E90 est désormais équipée de la clim' manuelle, des 4 vitres électriques, elle offre des moteurs retravaillés en profondeur,un chassis tout neuf, elle est plus spacieuse et offre un comportement routier encore meilleur !

                        L'augmentation de prix ne parait pas outrageuse...

                        Commentaire


                        • #13
                          en me baladant sur les forums motorlegend, j'ai le plaisir de tomber sur de tels sujets, certes subjectifs, mais qui sont d'un grand intérêt, en tout cas complémentaires des essais faits le Moniteur Auto

                          concernant la série 3, à part son prix je ne lui voit pas de défaut majeur, il faut aller dans les bons moteurs pour en profiter, car le moteur c'est le plus grand intérêt des bm

                          une critique de l'émission turbo précitée concernait le comportement plus sage : même si le modèle essayé était un 320d sans chassis sport, et quoique la répartition des masses soit 50/50 &gt; ça demande à être creusé (même si tout est relatif, car c'est au bénéfice d'une meilleure sécurité et efficacité ; c'est conforme à l'évolution de la clientèle aussi)

                          j'ajoute un point qui m'est subjectif, et contrairement à Vroooap je ne m'y fais toujours pas, c'est la double casquette de tableau de bord, comme dans la série 5 notamment, et ce n'est pas uniquement par nostalgie pour les traditionnelles consoles tournées vers le conducteur, je trouve que c'est tout simplement laid - pourvu que le coupé y échappe, et avec des dimensions plus trapues, chassis sport et 258ch ou 231ch elle sera magnifique !

                          Commentaire


                          • #14
















                            [size="1"][ 23.02.2005, 15:48: Message édité par : DeepShark ][/size]

                            Commentaire


                            • #15
















                              [size="1"][ 23.02.2005, 15:54: Message édité par : DeepShark ][/size]

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X