Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Avenir des moteurs F1

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Avenir des moteurs F1

    Moteurs 2020-2021

    En coulisses, des négociations cruciales sont actuellement en cours pour définir le contour des futurs règlements moteurs. Red Bull plaide de tout son poids pour obtenir l’arrivée de motoristes indépendants et Christian Horner, son directeur, place donc beaucoup d’espoirs dans ces discussions.

    Horner reconnaît qu’une « majorité écrasante » de fans veulent un retour au V10 ou au V12.

    « Et j’ai fait ma propre enquête sur les forums… et tout le monde a applaudi quand j’ai dit que nous voulions revenir aux V10. Je doute que ce sera le cas… Nous devrons nous contenter du V6 bi-turbo. Mais le bruit, c’est la clef. De toutes les critiques sur les moteurs actuels, la plus importante, pour les fans, c’est le bruit. »

  • #2
    Re : Avenir des moteurs F1

    Selon Autosport, Aston Martin et Cosworth notamment étaient présents lors de la réunion du Groupe de travail sur les unités de puissance en F1, plus tôt cette semaine.

    Les instances de la discipline reine travaillent à la fois pour ajuster la formule actuelle des V6 turbo hybrides mais aussi pour créer une nouvelle spécification qui en prendra le relais en 2021, après la fin du cycle réglementaire actuel.

    Une première rencontre avait eu lieu en mars, en présence des motoristes actuellement engagés en Formule 1 – Mercedes, Ferrari, Renault et Honda – mais aussi de représentants de marques qui ne sont pas en discipline reine, comme Volkswagen, et qui souhaitent, comme cela se pratique souvent, pouvoir se tenir au courant des évolutions de la réglementation, en vue d’une éventuelle étude d’un projet F1.

    Commentaire


    • #3
      Re : Avenir des moteurs F1

      Des moteurs plus performants, plus bruyants et à moindres coûts, tel est le souhait de Chase Carey, le président du Formula One Group, pour qui le futur de la Formule 1 doit passer par une refonte de la réglementation moteur.

      Les V6 turdo hybrides introduits en 2014, bien que novateurs sur le plan de la consommation de carburant et de la récupération d'énergie, peinent à convaincre tant les équipes, qui se plaignent de ses coûts trop élevés, que les fans pour qui leur manque de sonorité nuit à l'image du sport.
      Dernière modification par prosto, 09 août 2017, 16h05.

      Commentaire


      • #4
        Re : Avenir des moteurs F1

        bravo pour ce sujet mon ami, où l'on apprécie tes connaissances.

        Concernant VW, je ne suis pas sûr que son image fasse sérieuse en F1.....
        Vous aimez les 24 heures, le polar, le suspens, la pop music, la 2è guerre mondiale, la poésie ? c'est ici!
        www.l-oree.org

        Commentaire


        • #5
          Re : Avenir des moteurs F1

          Envoyé par prosto Voir le message
          Des moteurs plus performants, plus bruyants et à moindres coûts, tel est le souhait de Chase Carey, le président du Formula One Group, pour qui le futur de la Formule 1 doit passer par une refonte de la réglementation moteur.

          Les V6 turdo hybrides introduits en 2014, bien que novateurs sur le plan de la consommation de carburant et de la récupération d'énergie, peinent à convaincre tant les équipes, qui se plaignent de ses coûts trop élevés, que les fans pour qui leur manque de sonorité nuit à l'image du sport.
          Il faut quand même que les instances de la F1 m'explique un truc: d'un coté, ils ont fait un règlement moteur conçu autour de l'économie de carburant. D'un autre, depuis 2014, les ajustements règlementaires n'ont cessé d'alourdir les voitures, pour des raisons de sécurité, d'esthétisme ou de spectacle. Notamment avec le halo mais aussi les pneus plus larges. D'où une consommation repartie à la hausse depuis lors. Donc finalement, n'est-il pas temps soit d'avoir un peu de cohérence, soit de relancer tout simplement des moteurs atmosphériques au son emballant...

          Ce d'autant que si le V8 atmo n'attirait pas plus de constructeurs, le V6 Turbo hybride n'a fait venir que Honda. Depuis, personne d'autre n'a été intéressé réellement. Le moteur 2021 semble susciter quelques réflexions, mais qui va franchir réellement le pas?

          Peut-on envisager voir par exemple...
          Hyundai en F1...


          Lexus en F1, lancé par Toyota...


          Infiniti en F1, avec Renault qui se donnerait plusieurs chances...


          Volkswagen en F1, ou l'une de ses autres marques...


          Général Motors lancer Chevrolet en F1...

          2.bp.blogspot.com

          Un retour de Peugeot en F1, avec un duel entre les 2 Carlos...

          racedepartment

          ... Ou encore un retour de Ford en F1.

          seanbull

          Pour le moment, c'est Aston Martin, dont le nom est présent sur les Red Bull, qu'on voit le plus arriver, ainsi que Porsche. Mais ou les premiers trouveront-ils l'argent, tandis que pour les 2e, les dégâts du dieselgate du groupe sera long à effacer.

          Attention aussi à la limitation du nombre de moteurs, en 2018, ça sera 3 par an. A ce rythme, les moteurs de F1 et d'endurance risquent de se ressembler...

          Commentaire


          • #6
            Re : Avenir des moteurs F1

            Remarquable démonstration JM30 ! Hélas je ne crois pas que la F1 soit très attentif aux fans que nous sommes. Il est presque certain que les nouveaux moteurs seront très proches qu'actuellement. C'est bien regrettable pour le bruit (de mobylette) que pour tout le bardat aéro des voitures.
            Quant au règlement de 3 moteurs pour la saison 2018, Renault à déjà fait savoir qu'il ne sacrifirait pas la performance à la fiabilité et qu'en conséquence il prendra le risque des pénalités pour changement de pièces ou moteur.
            Donc les temps des qualifications seront souvent bidons !
            Je ne sais ou l'on va !!!

            Commentaire


            • #7
              Merci! Et finalement, le règlement moteur 2021 ne va guère évoluer. Il faudra se contenter de ces moulins qui sonnent moins forts que des Porsche 911 Supercup (expérience vécue)... Parmi les détails, la pose d'un débitmètre standard, pour assurer un meilleur contrôle. Les constructeurs n'ont pas voulu de transformation, le V6 Turbo Hybride leur ayant coûté déjà très cher. Et pas de nouvel entrant.

              ça aurait pu être BMW...

              racedepartment.com

              BMW a dit non.
              https://motorsport.nextgen-auto.com/...21,145897.html

              Porsche a bien étudié un moteur, mais a préféré la Formule e (contraint par des lobbys écolos?), le V6 sera peut-être reconverti dans une Hypercar routière. Peugeot a préféré un retour en endurance, et de toute façon, il n'y aura pas de confrontation entre les 2 Carlos, Ghosn ayant connu sa "célèbre" affaire de la malle. Après l'arrivée de Borgward en Rallye-raid ou celle plus victorieuse de Link&Co en WTCR, peut-être aura t-on un jour un constructeur de chine en F1, qui sait...

              racedepartment.com

              Geely, Brillance, Cherry, BYD, Great Wall...

              Désormais, c'est vers 2025 qu'il faut se tourner pour les prochains moteurs de F1. La réflexion est en cours, ça parle de deux-temps... par contre, il y a une volonté de passer aux bio-carburants. Il est temps, l'Indycar carbure au méthanol puis à l'éthanol depuis des lustres...
              https://motorsport.nextgen-auto.com/...ue,145770.html

              Commentaire


              • #8
                Oui toutes ces réflexions m'amènent à penser que la F1 a encore de beaux jours devant elle. La formule e poussée par la mode actuelle (et sûrement durable) n'attire vraiment pas...sauf certains constructeurs en mal de représentation écolo. Mais quel impact dans le public ? En tout cas j'attends une belle bagarre cette année...enfin j'espère.

                Commentaire

                Chargement...
                X