Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Le Mans 1932 : Les Pilotes.

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Le Mans 1932 : Les Pilotes.

    Hello,

    Trombinoscope des pilotes présents en 1932 :




    Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
    26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

  • #2
    Re : Le Mans 1932 : Les Pilotes.

    Les fiches :
















    Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
    26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

    Commentaire


    • #3
      Re : Le Mans 1932 : Les Pilotes.

      Les Foucret, Marcel à gauche mais difficile de les reconnaître.



      Boréal à droite d'après La Sarthe.

      Avant c'était mieux

      Commentaire


      • #4
        Re : Le Mans 1932 : Les Pilotes.

        Merci Camerat, Je mets à jour
        Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
        26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

        Commentaire


        • #5
          Re : Le Mans 1932 : Les Pilotes.

          Pour arracher les derniers cheveux de HK et de P4 !
          Mettre les chacunes avec les chacuns!

          Commentaire


          • #6
            Re : Le Mans 1932 : Les Pilotes.

            Bonsoir, sacré drague à faire........................... rien ne me fait peur.
            Quand je veut, je peut avoir un sacré coup de volant................. et je tiens à mes cheveux. Gars R'né, t'es un sacré blagueur!!!!!!!!!!!!!!!!

            Commentaire


            • #7
              Re : Le Mans 1932 : Les Pilotes.

              Sacré boulot encore une fois, pour Henken Widengren (S)
              j'ai Henken Henrik né 14/01/1909 à Vingåker (Suede) et décédé en 25/04/1976
              Amicalement - Laurent
              24h-en-piste.com et 24h du Mans 2020

              Commentaire


              • #8
                Re : Le Mans 1932 : Les Pilotes.

                Hello,

                Voici ce qu'écrit l'ACO aujourd"hui

                24 Heures du Mans: Odette Siko, pionnière et meilleure performance féminine

                En ce 8 mars, journée internationale des droits de la femme, l'Endurance rappelle qu'elle est un sport d'équipe, de relais hommes-femmes. Parmi les premières femmes dans le sport automobile, Odette Siko s'est classée 4e des 24 Heures du Mans 1932, la meilleure performance féminine à ce jour. Mais qui était donc Madame Siko?
                24 Heures du Mans: Odette Siko, pionnière et meilleure performance féminine
                share



                En juin 1930, Odette Siko est avec Marguerite Mareuse la première femme à participer aux 24 heures du Mans. Deux ans plus tard, avec cette fois Louis Charavel (alias "Sabipa"), elle termine 4ème, restant à ce jour la meilleure dame classée au général. Mais qui était-elle ? Il était possible de retrouver ses participations en course, mais jusqu’à ce jour, on ne savait rien d'elle, avant et après sa carrière automobile.

                Il y a peu, en passant au crible le journal L'Auto, Marc Ceulemans découvre un article (daté du 14 octobre 1930) à propos du Banquet de l'ACO, prétexte à fêter les lauréats des 24 Heures du Mans. Une phrase attire son attention. "Détail amusant à noter, deux dames assistaient à ce banquet : Mesdames Mareuse et Coville, qui se firent si brillamment remarquer aux 24 Heures du Mans". Il réalise à cet instant que Madame Siko et Madame Coville ne font qu'une.

                Fin 1927, un club d'amateur de sport automobile, Le Volant, se constitue à Paris autour de Louis Charavel, dit « Sabipa » (encore lui). L’un des premiers membres n'est autre que Monsieur Coville. Le quotidien "Le Journal", qui organise la Journée féminine de l'automobile le 2 juin 1929, annonce le 23 mai l'inscription de « Madame Coville, tenniswoman de grande classe et conductrice expérimentée puisque son brevet de conduire date de 1917. Madame Coville dont le professeur d'automobile au point de vue sportif est l'amateur bien connu Sabipa, sera au volant d'une Vivasix Renault ». Elle terminera 11ème de ce Championnat, épreuve handicap, à laquelle participent aussi Violette Morris, Lucy O'Reilly Schell, Hellé Nice ou encore la barone d'Elern.

                Madame Siko et Madame Coville ne font qu'une

                Suite à cette conjonction de faits, Marc Ceulemans et André Reine vont effectuer un travail de recoupement généalogique pour trouver la bonne Madame Coville, car à ce moment deux candidates restent en lice. Mais un acte de mariage va lever le doute : l’une des Madame Coville, qui est née Séguin, divorce et se remarie. Lors de ce second mariage, ses témoins sont les époux Gaston et Claire Descollas, bien connus dans le milieu automobile comme coureurs et concessionnaires Bugatti puis Lancia à Marseille. Claire Descollas est d’ailleurs l'une des coéquipières de Madame Siko lors des tentatives de records de 1937 et 1938 patronnées par les huiles Yacco. Le doute est levé : Madame Coville, née Séguin est bien Odette Siko. Même si le choix du pseudonyme "Siko" reste mystérieux, il fait clairement référence à son nom de jeune fille, Séguin, et à celui de son premier mari, Coville.

                Selon les documents d’état-civil, Odette Séguin nait le 14 juillet 1899 à Paris dans le 10ème arrondissement. Elle se marie en janvier 1920 avec Robert Coville, né le 6 août 1891, fils d'un Président du Tribunal de Commerce et Conseiller Municipal de Pontoise. Au sortir de la guerre, il est Lieutenant, Ingénieur et se lance dans la vie professionnelle comme Industriel. Le couple est sportif et ils jouent au tennis en compétition. Entre 1921 et 1932, ils participent à divers tournois au Tennis Club de Paris et au Sporting Club de Paris. Alors que Madame devient célèbre sous le pseudonyme de Madame Siko dans les années 30, l'usine de Monsieur fait faillite une première fois en 1931, puis une deuxième fois en 1936. Le couple va divorcer. Odette se remarie en 1948 avec Dmitry de Zassetzky, né à Saint-Raphaël le 18 avril 1888, fils d'un diplomate russe basé en France. Comme pour beaucoup d’autres pilotes, la guerre a mis un terme à sa carrière sportive. Elle s'installera avec son mari à Saint-Laurent-des-Bâtons, en Dordogne, et décèdera à Périgueux le 31 août 1984, à l'âge de 85 ans. Avec quatre participations aux 24 Heures du Mans, Odette Séguin, connue sous le pseudonyme d’Odette Siko, est à ce jour, la meilleure femme classée avec sa 4ème place en 1932.

                Remerciement à Marc Ceulemans, André Reine & Henri Gué.
                Hépatoum c'est épatant! Hépatoum la boisson des 24 Heures du Mans!
                26 mai 1923 - 26 mai 1963 ---> à 40 ans d'intervalle, naissance de 2 monstres sacrés

                Commentaire


                • #9
                  Re : Le Mans 1932 : Les Pilotes.

                  Beau travail !! bravo
                  Amicalement - Laurent
                  24h-en-piste.com et 24h du Mans 2020

                  Commentaire

                  Chargement...
                  X