Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Actualité Endurance & Protos

Réduire
Ceci est une discussion importante.
X
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Re : Actualité Endurance & Protos

    – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

    06/80 : 1958, engagement refusé car trop jeune pour le mexicain Ricardo Rodriguez 16 ans.

    Pas rancunier ce dernier reviendra en 1959 où il épaulera son frère Pedro sur une Osca (abandon) et terminera deuxième l’année suivante avec André Pilette sur une Ferrari TR 60.

    Il participera à quatre rondes dans la Sarthe mais se tuera aux essais du GP du Mexique 1962 à 20 ans.

    LM

    Commentaire


    • Re : Actualité Endurance & Protos

      – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

      07/80 : 2000, Première victoire pour Audi.

      Une première également pour Frank Biela et Emmanuele Pirro après leur seconde place de l’année précédente.

      Le troisième pilote, Tom Kristensen, a lui déjà goutté aux joies de la victoire en 1997 avec la TWR-Porsche.

      Les années 2001 et 2002 couronneront de nouveau ce magnifique trio et la marque aux anneaux.

      LM

      Commentaire


      • Re : Actualité Endurance & Protos

        Passionné par (... ) les stats. Tel que tu te décris. Ben dis moi, çà se voit !
        Au lieu d'aller papillonner à droite, à gauche, ouvres nous donc un sujet à toi dans les sports protos, histoire de t'en donner à coeur joie.
        Bon, j'attends tes commentaires à l'issue de la dernière séance d'essai.
        A priori, Mc Nish rame... Forcément, il va bientôt se retrouver sur le sable.
        John Woolfe, mort au Mans le 14 juin 1969 www.l-oree.org

        Commentaire


        • Re : Actualité Endurance & Protos

          – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

          08/80 : 1926, Victoire et premier triplet de l’histoire pour la Lorraine-Dietrich B3-6.

          Les trois Lorraine-Dietrich n° 4, 5 et 6 terminent dans l’ordre inverse de leurs numéros de course.

          L’indice de performance sera finalement décerné après 8 mois d’attente à l’OM qui a terminé à la quatrième place.

          LM

          Commentaire


          • Re : Actualité Endurance & Protos

            Mais on ne l'arrête plus, l'ami GORDUCHE !!!

            Dis moi, l'ami, tu es une machine ou quoi ?
            je t'ai causé, avant !!!!!!!!!!
            John Woolfe, mort au Mans le 14 juin 1969 www.l-oree.org

            Commentaire


            • Re : Actualité Endurance & Protos

              – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

              09/80 : 1971, L’année des records ou 33 Porsche sont présentes sur les 49 engagés.

              Helmut Marko et Gijs Van Lennep au volant de leur 917 K parcourent 5335.315 km, record qui tiendra jusqu’en 2010.

              En course c’est Jackie Oliver qui signe le tour le plus rapide avec un époustouflant 3’18’’4 sur le circuit de 13.469 km.

              LM

              Commentaire


              • Re : Actualité Endurance & Protos

                80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

                10/80 : 1979, C’est l’Amérique avec la victoire des frères Wittington et leur Porsche 935 k3 Gr 5.

                La pluie, seconde vedette américaine accable les groupes 6 dont la meilleure ne termine que 6°.

                3° star américaine, le très charismatique Paul Newman qui pour sa première participation termine à la seconde place.

                Un autre débutant plus discret, Nick Mason, batteur des Pink Floyd qui termine 18° sur Lola T 297.

                LM

                Commentaire


                • Re : Actualité Endurance & Protos

                  – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

                  11/80 : 1987, 4° et dernière pôle position au Mans pour l’Alsacien Bob Wollek.

                  Malheureux en course Wollek n’a jamais pu réaliser son rêve : triompher dans la Sarthe. Quatre fois deuxième, deux fois troisième. Malgré 30 participations, les lauriers de la victoire lui ont toujours échappé.

                  NB. BOB WOLLEK ’En marge de la gloire’ par Jean-Marc Teissedre, à lire absolument.

                  LM

                  Commentaire


                  • Re : Actualité Endurance & Protos

                    – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

                    12/80 : 2012, Première Pôle Position pour une voiture hybride diesel, 3° pour une Audi diesel et 7° pour Audi.

                    André Lotterer au volant de son Audi e-tron quatto diesel a bien résisté aux R18 ultra et aux deux Toyota essence-hybride pour offrir à Audi la première pôle-position d’une voiture hybride aux 24 heures du Mans.

                    En sera-t-il de même en course? Rendez-vous dimanche à 15 heures.

                    LM

                    Commentaire


                    • Re : Actualité Endurance & Protos

                      – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

                      13/80 : 1949, Le renouveau du Mans, l’éclosion de Ferrari.

                      Après neuf ans d’abstinence la course reprend ses droits sur le circuit de la Sarthe et accueille pour la première fois le Président de la République Vincent Auriol.

                      Ferrari fait ses grands débuts et signe sa première victoire avec Luigi Chinetti et sa 166 MM.

                      Une 4 CV Renault engagée par Camille Hardy est la première moteur arrière de l’histoire du Mans.

                      Première apparition d’une voiture à moteur… diesel, la Delettrez, abandon sur panne de ...carburant.

                      Arrivées par la route quelques minutes avant le départ, les 3 Simca 1500 cm3 de Gordini sont refoulées.

                      LM

                      Commentaire


                      • Re : Actualité Endurance & Protos

                        – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

                        14/80 : 2009, L’année du Lion et de Bibendum.

                        3° victoire pour Peugeot, 18° victoire pour Michelin, 3° pôle position consécutive pour Stéphane Sarrazin.

                        Après Geoff Brabham, c’est à David de remporter une victoire au Mans, papa Jack a gagné en 1967 …mais en F1.

                        4° victoire d’une voiture portant le numéro 9, dont la toute 1ère édition 1923, 1934 et 1968.

                        LM

                        Commentaire


                        • Re : Actualité Endurance & Protos

                          – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

                          15/80 : 1966, triplet Ford MK II pour une première victoire dans la Sarthe.

                          C. Amon et B. Mac Laren remportent la victoire pour vingt mètres devant D. Hulme et K. Miles. C'est le plus petit écart enregistré en 79 éditions.

                          LM
                          Dernière modification par GORDUCHE, 15 juin 2012, 11h08. Motif: enregistré

                          Commentaire


                          • Re : Actualité Endurance & Protos

                            – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

                            16/80 : 1923, Une première bien arrosée. 1° vainqueur Lagache et Léonard sur Chenard & Walker.

                            Une première édition sous un déluge de pluie, sans véritable classement à la distance, on a couru «contre la montre".

                            33 participants pour un circuit de 17 km et une course de … 16 heures.

                            Le mythe vient de prendre son envol.

                            LM

                            Commentaire


                            • Re : Actualité Endurance & Protos

                              – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

                              17/80 : 1972, Doublé Matra-Simca avec Henri Pescarolo-Graham Hill et François Cevert-Howden Ganley.

                              Alors que Matra part grand favori, le pilote emblématique de la marque, Jean-Pierre Beltoise, casse son moteur au second tour sous les yeux de Georges Pompidou, Président de la République, qui a soutenu Jean Luc Lagardère dans ce fantastique challenge.

                              Drame au petit matin, la Lola T280 de Joachim Bonnier, percute un autre concurrent et s’envole dans les arbres des Hunaudières.

                              LM

                              Commentaire


                              • Re : Actualité Endurance & Protos

                                – 80 faits notoires qui ont marqués l’histoire des 24 H du MANS.

                                18/80 : 2005, Tom Kristensen au septième ciel, il devient Monsieur Le Mans.

                                En remportant avec Audi et ses équipiers M. Werner et J.J. Lehto sa septième victoire le danois efface Jacky Ickx des tablettes, il devient le seul recordman de victoire dans la Sarthe avec sept succès.

                                Magnifique prestation de l’écurie Pescarolo, pôle position et seconde place en course.

                                15° pôle position pour un pilote français avec Emmanuel Collard.

                                LM

                                Commentaire

                                Chargement...
                                X