Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Porsche 911 au Mans

Réduire
X
 
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Porsche 911 au Mans

    suite au Quizz de Mustang66 sur le nombre de :

    Porsche 911 ou dérivées, engagées au Mans depuis 1966.

    le tableau de Mustang66 qu'il m'a envoyé par mail pour affichage



    et effectivement les années soixante dix c'est l'age d'or ... parcontre pourquoi y a t'il un "trou" de 88 à 92 ??? pas de 911 au Mans ???
    Dernière modification par Riko, 08 novembre 2006, 10h57.

  • #2
    Re : Porsche 911 au Mans

    merci Riko

    Le trou, c'est la réglementation FIA qui avait banni les GT; c'était l'ere du tout Group C puis des 3,5 litres.

    J'espère que certains vont nous mettre des anecdoctes sur les 911 et puis des belles photos.

    Je vous livre ci-après les anecdoctes que j'ai fait paraitre dans le dossier infos-course des 24 H 2006.

    Commentaire


    • #3
      Re : Porsche 911 au Mans

      La Porsche 911, sous toute ses formes, est sans conteste, la reine absolue des 24 Heures du Mans. 40 ans après sa première apparition, en 1966, elle est toujours présente sur la piste, n’en déplaise au concurrent qui en 1985 avait apposé sur le capot de son auto un « 911, la fin d’une époque ». Monture favorite des écuries privées, elle est aussi celle qui a introduit au Mans le turbo (1974), les carburants alternatifs (éthanol en 1980) et les 4 roues motrices (1986). Le tableau ci-joint tente de comptabiliser les différents modèles 911 et dérivés proches. Bien sur, les puristes Porsche y trouveront matière à discussion en ce qui concerne les dénominations, puisque certains modèles sont l’œuvre d’écuries privées (la plus fameuse étant la K3) et d'autres n'ont plus de 911 que le nom. Dans tous les cas, elles restent de près ou de très loin pour certaines, des 911 !

      Les grands chiffres


      · 391 modèles engagés (à l’issue de l’édition 2005 :382 engagées, 205 à l’arrivée soit 53,5% de réussite)

      · 35 années de participation (absence due au règlement pendant 5 ans de 88 à 92)

      · 28 modèles différents vus au départ.

      · 1ère participation : une 911S en 1966.

      · Plus grand nombre de 911 au départ : 24 en 1975

      · Plus grand nombre de modèles différents au départ : 5 en 1978 (Carrera RS, Carrera RSR, 930, 934 et 935)

      · Une seule voiture engagée : 1966 (911 S), 1985 (911 SC), 1986 & 1987 (961)

      · 5 modèles vus une seule fois ET à un seul exemplaire: 911 E (1971) Carrera 2 RS (1993),
      911 Turbo S LM (1993) Turbo GT1 type 965 (1994) RSR GT2 type 993 (1999).

      · Modèles vus le plus souvent : 46 (911 S), 46 (Carrera RSR) et 43 (911 GT2)

      · Meilleurs résultats : 1er au classement général en 1979 (935 K3) et 1998 (911 GT1 98)

      · Plus grand nombre de participation d’un même modèle : 7 fois 911S (1960-75), 934 & 935 (sans interruption de 1976 à 1982)

      · Plus grand nombre d’un même modèle : 20 (911 S en 1971)

      · Dernière participation «moteur à refroidissement par air» en 2000 avec deux 911GT2 (type 993)

      · Première apparition «moteur à refroidissement liquide» en 1999 avec deux 911GT3 (type 996)

      · 10 modèles vus lors d’une seule édition : 911 E (1971), Carrera 2 RS (1993), 911 Turbo S LM (1993),
      911Turbo type 965 (1994), 911 Turbo GT1 type 993 (1995), 911 RSR turbo type 993 (1995),
      911 GT2 Evo (1996), 911 GT1 98 (1999), 911 RSR type 993 (1999) et 911 GT3 type 996 (1999).

      Commentaire


      • #4
        Re : Porsche 911 au Mans

        Quelques faits remarquables


        · En 1966, « Franc » engage la 1ère 911 de l’histoire des 24 Heures du Mans et il gagne la classe -de 2 litres de la catégorie GT. L’année d’après, il sera le premier à abandonner après 2 tours à cause d’un embrayage défaillant.


        · En 1968, Claude Laurent engage sa 911T personnelle. Il termine 13ème et rentre chez lui. En 1969, il change les plaquettes de freins avant la course et termine 13ème !


        · En 1970, c’est l’hécatombe ! 51 partants, dont 11 911, et seulement 7 classés et une seule 911 pilotée par Kremer-Koob, à la 7ème place. La victoire en GT leur a échappé au profit d’une Porsche 914/6. Mais l’honneur était presque sauf, puisque la 914/6 est équipée d’un 2 litres de…911.


        · En 1971, la Porsche 911 S N°26 est la première voiture dans l’histoire du Mans à avoir un équipage composé de trois pilotes : les deux hollandais Nicolas Koob et Gunther Huber sont associés à … Erwin Kremer. Ils terminent 10ème.


        · Dans le film « Le Mans », la 911 est très présente, puisque c’est à son volant que Michael Delanney alias Steve McQueen arrive sur le circuit. Et, c’est pour ne pas avoir vu une 911, qu’il détruit sa 917 dans les rails avant Maison-Blanche.


        · En 1975, à quelques heures du départ, le NART, qui avait engagé trois voitures, déclare forfait. Les commissaires courent dans le paddock pour repêcher les suppléants. Dans la confusion, la Carrera RSR N°65, bien que non-repêchée, prend le départ et couvre 3 tours avant d’être arrêtée au drapeau noir. A noter que cette 911 Carrera pirate n’est pas comptabilisée dans notre tableau.


        · En 1979, les 935 réalisent le triplé. Et à la 4ème place, c’est une 934 qui se place, remportant du même coup la catégorie Gr4, en devançant le 1er au classement du …Gr6.


        · En 1979, une célébrité a réalisé l’exploit de terminer 2ème, après avoir presque été en passe de remporter l’épreuve lors de sa première et unique participation. Paul Newman a montré qu’il était aussi à l’aise derrière le volant d’une 935 que derrière une caméra.


        · En 1980, une autre célébrité était engagée. Après avoir virtuellement couru au Mans dans le film « un homme, une femme », Jean-Louis Trintignant, en digne neveu de Maurice, a connu une grande émotion lorsqu’un pneu de sa 935 K3 a éclaté dans les Hunaudières. La transmission ayant souffert, il sera obligé à l’abandon à la 18ème heure.


        · En 1995, peu avant l’arrivée, la 911 turbo de Michel Ligonnet est arrêté sur le circuit. Le pilote entame une partie de mécanique afin de rallier l’arrivée. Il finit par repartir dans le dernier tour de la course et devra doubler la voiture de sécurité, qui est chargée de rendre le circuit à la circulation, afin de terminer 19ème.




        · Depuis 1975, Thierry Perrier a toujours été un fidèle de la 911 au Mans (10 participations & 2 non-qualification + 2 participations sur… Lancia !). Et pour se démarquer de la concurrence, il décide d’engager en 1980, une 911SC qui marche avec un mélange essence-ethanol. Bien lui en prend, puisqu’il remporte la victoire en Gr4. En 1981, il récidive avec du Carburol (mélange plus riche en essence) qui alimente sa 934. Et à nouveau, il remporte le Gr4. En 1985, c’est le règne des Groupe C, et la 911SC GrB qu’il partage avec Raymond Touroul paraît bien esseulée face aux BMW M1. Etant sur d’être la dernière 911 de l’histoire du Mans, ils inscrivent sur leur capot écarlate un
        « 911 au Mans, la fin d’une époque ! » Heureusement, cette fois ci, il a eu tout faux. En 2000, il prête la main à Jean-Louis Ricci, qui se sachant malade et condamné, veut disputer une dernière fois les 24 heures avec son fils, Romain. La 911 GT3 R bouclera 286 tours et terminera 23ème . C’était la dernière fois que l’on voyait au Mans le regretté Jean-Louis Ricci. Thierry Perrier cessera sa carrière de pilote de 911 au Mans en 2001 en terminant 9ème au général et 3ème en GT. Il reviendra en 2002 et 2003 comme concurrent uniquement mais toujours avec une 911.


        · En 1997, La 911 GT2 du team Haberthur perd une roue à l’entré de la ligne droite des stands. Le pilote fait en sorte de ramener l’auto au stand sous les applaudissements du public. L’équipe sera, malgré l’incident, victorieuse dans sa catégorie.


        · En 2000, la victoire en GT semble acquise à la 911 du Barbour Racing. Par contre, dans les dernièrs tours, la lutte pour la seconde place bat son plein. Alors 2ème, la 911 Haberthur, pilotée par Babini perd son pare-brise. Il rentre au stand, mais le pare-brise de remplacement n’est pas près. Il retourne en piste, mais son capot avant, mal attaché lors de l’intervention, se lève. Tout en conduisant, il détache son harnais et ouvre sa portière pour voir la piste. Dans ses conditions, il boucle quand même rapidement un tour du circuit. S’arrêtant à nouveau et il repart avec son capot fermé et toujours sans pare-brise. Mais il ne peut résister à Fukuyama au volant de la 911 Taisan . Dans le dernier tour la lutte est intense et au virage Ford, les deux 911 se touchent. Victime de l’accrochage, Babini est obligé de s’arrêter dans les Hunaudières avec une jante cassée. Fukuyama remporte la 2ème place des GT sur la piste, puis la victoire du groupe suite au déclassement de la 911 Barbour, pour cause de réservoir trop grand. Au volant de la Porsche Barbour, Bob Wollek participait pour la dernière fois aux 24 Heures du Mans.

        · En 2005 pendant la nuit, Xavier Pompidou a connu la peur de sa vie au virage d’Indianapolis. Victime d’un bris de la jante, la 911 GT3 RS noire du T2M Racing s’est enroulée sur un arbre. Elle ressemblait plus à une banane qu’à une 911 ! En 2006, le T2M Racing engage une 911 GT3 RS jaune, non pas en souvenir de la banane, mais pour commémorer le centenaire de l’ACO. Et même si la 911 possède le même numéro de châssis ( WPOZZZ9921S692081) qu’en 2005, il s’agit d’une coque neuve achetée à l’usine, sur laquelle ont été montés quelques éléments survivants, tel que le phare avant gauche !


        · A part la 911 et ses dérivées, d’autres Porsche GT ont participé aux 24heures du Mans, à savoir les modèles 356, 904, 914/6, 924 Carrera GTP & GTR, 928, 968RS et….Dauer 962 !

        Commentaire


        • #5
          Re : Porsche 911 au Mans

          Whaoooooouu !!! et dire que ton pseudo est Mustang


          · En 1979, les 935 réalisent le triplé. Et à la 4ème place, c’est une 934 qui se place, remportant du même coup la catégorie Gr4, en devançant le 1er au classement du …Gr6.


          · En 1979, une célébrité a réalisé l’exploit de terminer 2ème, après avoir presque été en passe de remporter l’épreuve lors de sa première et unique participation. Paul Newman a montré qu’il était aussi à l’aise derrière le volant d’une 935 que derrière une caméra.
          1979, j'avais 20 ans les Sex Pistols chantaient "God save the queen" ... mais la vraie reine était pas Anglaise mais teutonne, elle était au Mans et s'appelait 935 ... quelles bêtes ces Porsche là

          1ère et victoire :
          Porsche 935 K3 n°41 du Kremer Racing

          pilotes :
          Bill Whittington
          Don Whittington
          Klaus Ludwig


          2ème :
          Porsche 935 n°70 du Dick Barbour

          Pilotes :
          Rolf Stommelen
          Dick Barbour
          Paul Newman


          3ème :
          Porsche 935 K3 n°40 du Kremer Racing

          Pilotes :
          François Servarin
          François Trisconi
          Lautent Ferrier


          Photos / Racingsportcars

          Commentaire


          • #6
            Re : Porsche 911 au Mans

            J'étais au Mans ... et je passais le bac le mardi d'après !
            j'ai passé la nuit au virage ford, sous le déluge avoir les 935 se battre avec les BB, avec les flammes des turbos et les éclairs dans le ciel c'était dantesque.

            Commentaire


            • #7
              Re : Porsche 911 au Mans

              · En 1975, Les commissaires courent dans le paddock pour repêcher les suppléants. Dans la confusion, la Carrera RSR N°65, bien que non-repêchée, prend le départ et couvre 3 tours avant d’être arrêtée au drapeau noir. A noter que cette 911 Carrera pirate n’est pas comptabilisée dans notre tableau.
              ça c'est mort de rire ça manque un peu nan ... Faut dire aussi qu'aujourd'hui l'ACO commence a rivaliser avec la FIA et sa sacro sainte F1 ... ahhh nostalgie, mais je m'égare car tres hors sujet
              bon elle avait quoi cette RSR n°65 ??? c'était quel team ???, je reviens la dessus mais c'est fort quand même prendre le départ alors que non selectionné

              Commentaire


              • #8
                Re : Porsche 911 au Mans

                j'ai fait une erreur c'était la 9, qui etait non qualif, elle était piloté par des equatoriens. Et dans la confusion du retrait des Ferrari de Chinetti, elle s'est glissé dans la grille...

                Porsche Carrera RSR Fausto Merello, EC
                Francisco Madera, EC
                Louis Larrea, EC
                Guillermo Ortega, EC

                Commentaire


                • #9
                  Re : Porsche 911 au Mans

                  Envoyé par Riko Voir le message
                  suite au Quizz de Mustang66 sur le nombre de :

                  Porsche 911 ou dérivées, engagées au Mans depuis 1966.

                  le tableau de Mustang66 qu'il m'a envoyé par mail pour affichage



                  et effectivement les années soixante dix c'est l'age d'or ... parcontre pourquoi y a t'il un "trou" de 88 à 92 ??? pas de 911 au Mans ???
                  A ce propos, j'ai eu une demande du propriétaire actuel (semble-t-il, puisque c'est une demande par mail) d'une 911, "susceptible d'avoir couru au Mans, entre 1972 et 1976". Il s'agit d'une 911 2.2 E, dont le numéro de chassis est le 9110200526 (numéro qu'il m'a fourni. Je ne m'y connais absolument pas, contrairement à vous, en n° de chassis).
                  Selon le tableau de Riko, une seule type 2.2 E aurait participé, en 1971.
                  Auriez-vous des infos concernant celle que j'évoque en début de post ?

                  Merci.

                  Commentaire


                  • #10
                    Re : Porsche 911 au Mans

                    Envoyé par xpatval Voir le message
                    A ce propos, j'ai eu une demande du propriétaire actuel (semble-t-il, puisque c'est une demande par mail) d'une 911, "susceptible d'avoir couru au Mans, entre 1972 et 1976". Il s'agit d'une 911 2.2 E, dont le numéro de chassis est le 9110200526 (numéro qu'il m'a fourni. Je ne m'y connais absolument pas, contrairement à vous, en n° de chassis).
                    Selon le tableau de Riko, une seule type 2.2 E aurait participé, en 1971.
                    Auriez-vous des infos concernant celle que j'évoque en début de post ?
                    Merci.
                    Hello,

                    Je vous offre un site où cette Porsche est déposée, ce qui ne signifie pas qu'elle a couru.

                    - lire ici

                    Je viens de jeter un "yeux" dans le livre "La réussite Porsche et à la "rubrique" 911 2.2 cette voiture en configuration 911 E coupé appartiendrait au 1304 châssis construits avec les n) compris entre :
                    9110200001 et 9110201304 ? moteur type 911/01 injection.

                    Bonne recherche car ces voitures ont été construites en 1969.

                    Actuellement la voiture est présente en 9e ligne comme étant une 911E de 1964 (puisque cela a été incrit ainsi ! mais par qui ? ? ? )

                    Renseignez-vous auprès de votre copain car à cette époque il n'y avait pas de 2.2l.
                    Dernière modification par Sportcars, 27 février 2007, 16h46.

                    Commentaire


                    • #11
                      Re : Porsche 911 au Mans

                      Bonsoir ,
                      En consultant mes archives (et celles des autres ...) , je suis surpris par la pauvreté des vues arrière des PORSCHE 911 au Mans , dans les années 60 /70.
                      Certains d'entre vous aurait de quoi alimenter mes recherches sur les 911 de fond de grille ???
                      Merci à tous .
                      Papiyv .
                      L'age d'Or est derrière nous !... Faisons demi-tour ...

                      Commentaire


                      • #12
                        Re : Porsche 911 au Mans

                        Avez-vous vu sur la liste des invités 2007, il n'y a que 4 911 !
                        Du jamais vu depuis des années. Certe en 66 67 68, puis pendant l'époque Groupe C, il y avait pas ou peu de 911, mais il y avait des Porsche "autres".

                        Seulement 4 Porsche au départ de l'édition 2007, ca fait Bizzzzare !

                        Anoter que ce sont des types 997, exit donc la fameuse 996 qui a tout gagné de 1999 à 2005......

                        Ce n'est pas la fin d'une époque, mais quand même, ca change considérablement le plateau !

                        Commentaire


                        • #13
                          Re : Porsche 911 au Mans

                          Bonjour à tous. Tout nouveau sur le forum. Manceau et passionné du MANS et de PORSCHE depuis ma plus tendre enfance. Ah ! le bruit des RS au MANS en 73... ça a changé ma vie.
                          Pour la PORSCHE 2.2 ayant pu participer au MANS, je vous rejoint. Une seule a couru en 71 engagée par le sarthois René MAZZIA. Dans mes archives ACO, j'ai retrouvé la fiche caractéristique de la N°38.
                          MOTEUR : Cylindrée 2381 CC, 87,5X67mm culasse et bloc moteur aliage léger.
                          ALIMENTATION : 2 carbus WEBER inversés à 3 corps, pompe à essence PORSCHE HARDI
                          FREINS : a disque marque ATE
                          ROUES : aliage léger marque MINILITE, 7 à l'avant, 9 à l'arrière
                          PNEUS : MICHELIN et DUNLOP
                          ELECTRICITE : Alternateur MARELLI, allumage BOSCH, 4 projecteurs CIBIE
                          POIDS : 977 KGS dont 541 kg sur les roues arrières.
                          ESSENCE : Réservoir 110 litres.

                          Il faut savoir que les réservoirs standards 2.2 E 70 étaient de 62 litres.
                          Si la voiture en question a couru, il doit rester des "traces" si elle est dans son jus. A moins qu'elle ait été totalement restaurée.

                          Commentaire


                          • #14
                            Re : Porsche 911 au Mans

                            Petite question de beotien en 911 ?

                            C'était une 911 2.2 avec un moteur de 2.4 donc d'apres les informations ACO... Ai je correct ?

                            Commentaire


                            • #15
                              Re : Porsche 911 au Mans

                              Oui, il s'agit d'une cylindrée 2.4 L . Plusieurs 911 de 71 au MANS avaient des 2.4 L (N°33,34,35,36,37, 38,40,63) Est-ce un kit usine ou une modif perso ? Les 2.4 L n'étaient pas disponibles pour M. tout le monde avant l'été 71. Peut-être que l'usine fournissait déjà des 2.4 L pour la compèt.

                              Commentaire

                              Chargement...
                              X